Constellations - TdE


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lune, Ange et Etoiles...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anamaya
Gardienne des valises
Gardienne des valises
avatar

Nombre de messages : 1366
Age : 30
Date d'inscription : 17/10/2007

Feuille de personnage
Classe:
Elément:
Level:

MessageSujet: Lune, Ange et Etoiles...   Jeu 18 Déc 2008 - 22:07

Et le sable s'égrenne sur les pas qui se sont éloignés du campement...
Le désert s'emplit, se remplit. Il existe pour Elle, et elle le traversa pour retourner à cette forêt...

Elle avait souhaité entreprendre ce voyage bien plus tôt, alors que la lune pleine lui ouvrait un chemin de douceur.

Il fallait qu'elle sache qu'elles seraient les intentions des Constellations du Crépuscules envers les siens... Mais elle n'avait pas pu...

D'autres obligations plus grandes avaient nécessité sa présence, plus impérieuse que son désir de les revoir.

Etait-ce ces instants à lutter aux côtés d'une étoile dans la grotte de l'arachnide qui l'avait décidé?
Ou le résultat de ces duels qui avaient mené leur lumière au sommet?

Non, ce n'était pas cela. Pas seulement en tout cas.

C'était plutot l'union de pierres, la symphonie des couleurs qui l'avaient décidé.

Elle avait marché plus longuement qu'elle ne l'aurait cru, vers ces terres qu'elle sentait pulser dans ses veines. Mais, cette fois, elle avait tout prévu, et le matin ne s'annonçait pas encore alors qu'elle caressait du bout de ses doigts les premiers arbres...

Qui viendrait en premier? Dormaient ils?

Et son Roi, était -il encore à embrasser les routes de ses pas? Ou tout autre chose peut être...

Elle sourit, songeant à chacun d'eux.

Arthur se sauva, retrouvant ce territoire qui avait été sien. La prêtresse le laissa faire, l'observant filer avec tendresse.

Elle inspira l'air de la nuit, puis souffla doucement...

Une volute d'air,signe de sa présence, spirale d'affection s'envola, en direction du campement, faisant danser les feuilles, et les voilages. Qui allait il éveiller de ses rêveries?

Ce serait une surprise pour tous deux...

Fermant les yeux, elle s'appuya contre un arbre, en chantonnant, en hommage a ces terres retrouvées.


Elle porta la main à sa poitrine... Oui, il était temps qu'elle le lui rende...

********************************************************************



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malicius
Guerrier Slurpuissant
Guerrier Slurpuissant
avatar

Nombre de messages : 6188
Age : 25
Date d'inscription : 16/12/2007

Feuille de personnage
Classe: Guerrier
Elément: Ignis
Level: 334

MessageSujet: Re: Lune, Ange et Etoiles...   Dim 29 Mar 2009 - 0:17

Il y a bien longtemps que je l'avais vu, rôder dans nos bois, chaque fois qu'elle s'en accordait l'occasion.

Toujours ce même arbre, cette même chanson. La patience semblait être son maître atout, le notre devait-il être de lui en laisser profiter? C'est peut-être qu'en la laissant auprès de cette arbre, nous pouvions l'observer sans qu'elle ne le sache, ou qu'elle ne puisse du moins que s'en douter. Et cette mélodie, celle qui me fait frémir depuis ces derniers mois.

Par égoïsme je l'avais laissé, livrée à elle-même, trop heureux de sentir sa présence sans avoir la peur de ne plus rien en ressentir de pareil.

Seulement, il fut ce jour où elle cessa de chanter, ce fut pour moi l'élément de ma folie, ma précipitation dans l'oublie, et la tristesse vint me hanter.

Mais elle restait là, au gré des vents indiscrets qui s'empressent de partager notre moment d'égarement. Je me perds dans ses yeux, pour pallier mon abandon quotidien dans ses murmures.

Puis vint le jour où elle cessa de s'adosser à cet arbre, de profiter de cet instant de relâchement qu'elle avait adopté comme rituel.

Ces derniers mois, je les ai passé à guetter sa venue, à espérer qu'elle nous accorderait sa présence, une dernière fois.

Je me perdis dans mes rêves, luttant pour retrouver cet air qu'elle nous jouait.

En vain, je me souvenais uniquement de son regard, qui jamais ne croisa le mien, mais qui avait pourtant su pénétrer mon coeur...



Qui sait, un jour peut-être reviendra-t-elle nous hanter, et je serais là le premier pour en subir chacune des conséquences.

********************************************************************

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anamaya
Gardienne des valises
Gardienne des valises
avatar

Nombre de messages : 1366
Age : 30
Date d'inscription : 17/10/2007

Feuille de personnage
Classe:
Elément:
Level:

MessageSujet: Re: Lune, Ange et Etoiles...   Mer 1 Avr 2009 - 23:45

Elle chantonna, mais seuls les arbres lui répondirent.
La forêt familière, ne lui était pas hostile, aussi s'attarda t-elle une bonne partie de la nuit. Mais personne ne vint.
Elle en fut surprise. Mais il est vrai que Nadhir lui avait parlé d'un déplacement... Peut être qu'il n'y avait personne qu'elle avait connu, présent au campement, ce jour-là...

Peut être...

Tant que la Lune le lui permis, elle resta. Puis vint l'annonce du jour, et elle se promit de revenir un jour prochain, car elle ne pouvait conserver éternellement ce qui appartenait encore à son roi.

Et elle revint.

Encore

Et encore.

De nombreuses nuits, alors qu'il n'y avait rien à faire pour elle au temple, ou qu'elle ne s'y intéressait pas, et personne à soigner...
Alors que le silence l'oppressait, que le besoin se faisait plus impérieux, elle revenait à ce qu'elle avait toujours considéré comme chez elle.

Et à chaque fois, elle revenait à cet arbre qui avait la bonté d'accueillir ses insomnies et de la bercer.

Mais toujours, seul le chant des feuilles lui répondait.

Un nouveau soir, un nouveau matin...

Puis lui vint l'idée de ne pas rester là, d'aller vers le campement. De toute façon, elle ne pouvait qu'y être bienvenue...
Mais une force irrésistible la retenait, ancrée à cet arbre, à son appel.

Que craignait elle, sinon qu'il n'y ait plus âme qui vive, ou pire de ne pas en retrouver le chemin, qu'il se ferme à elle, la rejette...?

Ainsi passèrent les jours.

Mais elle revenait, inlassablement. Parce qu'elle ne pouvait pas croire qu'au moins Ignis, sa chère Ignis, ne l'entendrait pas. Parce qu'elle craignait pour elle, qu'une de ses expériences ait pris un tour malheureux.
Elle craignait de ne pas avoir été là, quand il eut fallu lui tendre la main.

Pourtant, les étoiles et la forêt lui soufflaient qu'ils n'en était rien...

Alors, elle revint, mais son inquiétude était telle que sa voix se brisait quand elle cherchait à chanter. Les mots se perdaient dans les étoiles, celles qu'elles ne voyaient plus.
Elle écoutait seulement la nuit. Elle espérait.

Puis vint un jour, et une autre nuit.
Jour funeste où elle était tombée de la main de son amant. Lui aussi elle ne l'avait plus vu pendant de nombreux temps, elle lui avait laissé le temps de venir vers elle; et il avait choisi de ne pas le faire.
Par le sang il le lui avait fait comprendre, sans un mot, juste un regard...

Mais dans cette forêt qui l'avait abrité, il n'y avait même pas un regard. Seule sa propre solitude.
Ainsi était-ce le prix de son départ? Faut il forcément perdre ce que l'on aime pour être soi?

Ainsi, personne ne vint non plus cette nuit là. Son coeur, déjà ébranlé par la souffrance causée par le coup reçu, n'était plus en mesure d'avoir la foi.

Si personne ne venait c'était forcément que personne ne le voulait.
Qu'ils l'avaient... oublié.

Ainsi, elle partie plus tôt que d'habitude, le chagrin brouillant sa vue.
Et elle ne revint plus.

Et puis il y eut les dragons. Et la brûlure de sa peau.
Et le souvenir de ce cauchemar, dans la grotte d'Eyleen.
Et elle repensa à Nadhir, et à ce qu'elle ne lui avait pas dit alors, et à ce qu'elle ne lui avait pas encore rendu.

Et elle songea à toutes ces étoiles qui avaient éclairé sa vie durant tant de lunes.

Alors, un soir, elle revint.

L'arbre l'accueillit encore, la forêt aussi. Elle resta silencieuse écoutant le monde respirer autour d'elle. La sécurité. Puis elle eut un sourire, et laissa pendre l'objet à une branche. Elle savait que seul son maitre pourrait le récupérer.

Et une dernière fois, elle se mit à chantonner, sereine.

Mais, à mesure que les minutes s'égrenaient et qu'elle voyait son dû se balancer au gré des vents, son coeur se serrait.
Puis sa voix se brisa sur la mélodie.

Et ses lèvres tremblèrent, sans qu'elle puisse les en empêcher.
Et l'eau coula, nourriçant la terre sous ses pieds.

Elle s'agenouilla, le front posé sur l'écorce, laissant libre court à son émotion, pour cet adieu silencieux.

Ainsi lorsque les larmes se seraient tarries, emportant l'amertume, ne lui resteraient que les bons souvenirs, et l'amour des étoiles, toujours...

********************************************************************



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadhir
Roi Retraité Bougon
Roi Retraité Bougon
avatar

Nombre de messages : 7140
Age : 38
Localisation : Lusitanie
Date d'inscription : 04/09/2006

Feuille de personnage
Classe: Magicien, le meilleur!
Elément: Mister Terre
Level: 170+

MessageSujet: Re: Lune, Ange et Etoiles...   Ven 3 Avr 2009 - 14:45

Comment est-ce que ça arrive, ça?

La mauvaise habitude, mêlée à la honte de la reconnaitre, et de l'effort pour la briser...

Depuis quand est-ce que je n'écoutais plus la forêt?
Depuis quand est-ce que je fermais mon esprit aux voies de nos sylvestres gardiens?
Il suffit d'une fois où leur chant est triste, et ne nous attire pas quand nous sommes joyeux.
Il suffit d'une fois où l'on ne se sent pas l'âme assez noble et assez solide pour aller les conforter.
Il suffit d'une fois de plus où la culpabilité de n'avoir pas été présent la veille, s'ajoute aux mauvaises raisons de ne pas y retourner.

Il suffit de presque rien, pour refermer notre esprit aux voix de l'extérieur.

Et ça me mine.

J'en perds le sommeil.

Ce sont comme des cris dans ma tête, la nuit, et le jour, semblant être la somme de toutes nos erreurs, et qui rendent fou si l'on n'y prend garde.

Il suffit... de presque rien pour renouer le contact.
Du clin d'oeil comme un encouragement, en croisant un frère qui a gardé l'esprit ouvert.
Une note plus apaisante, et gaie, qui brise un instant avec la tristesse.

Ne plus penser à la culpabilité, à la honte.
Avouer son erreur, son manquement au passé.
Et affirmer que l'erreur, aujourd'hui, est de faire perdurer cet état plus longtemps.

Rouvrir son esprit aux voix de la forêt.
Y distinguer les trémolos, les doutes, mais aussi les encouragements.
Retourner voir les arbres, ceux dont les branches semblent atteindre le ciel.
Humblement, comme le serviteur des étoiles que j'ai toujours été.

Les doigts qui glissent au milieu des feuillages, pour retrouver, petit à petit, le contact.
La paume sur l'écorce des arbres, comme pour soigner d'une blessure.

J'écoute les arbres, et ils me disent tous la même chose.
Une direction.
Et un pardon, seulement si...

Plus loin entre les arbres, un éclat attrape mon regard. Un objet qui brille de quatre feux et qui semble m'appeler, moi, particulièrement.
Je m'approche, mais je sais que ce n'est qu'un phare.
Mon but n'est pas l'objet, mais celle qui se trouve à côté.

Anamaya...
Comment est-ce que ça arrive, ça?
Depuis quand...?
Il suffit de presque rien...

Agenouillée, les larmes aux joues, je me rends compte que ce n'est pas un réconfort qu'elle est venue chercher parmi nous.
Ces larmes ne viennent pas d'ailleurs, elles appartiennent aux Constellations... pour leur malheur.

Quelques mètres... puis je m'agenouille à côté d'elle.
La tête basse.

Anamaya, pardonne-moi...
Les arbres de cette forêt s'abreuvent d'eau, mais ne devraient jamais avoir à goûter la douleur de ces pleurs.
Et jamais je ne voudrais en être le responsable.


Toujours les cris dans la tête. Mais, l'esprit clair, on sait reconnaître qu'ils sont de joie, surprise, ou appels d'amis, aussi...

********************************************************************

Etoile du nadir - Génie des palpages

Made by Eyleen, mon inspiratrice et ma dessinatrice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anamaya
Gardienne des valises
Gardienne des valises
avatar

Nombre de messages : 1366
Age : 30
Date d'inscription : 17/10/2007

Feuille de personnage
Classe:
Elément:
Level:

MessageSujet: Re: Lune, Ange et Etoiles...   Lun 13 Avr 2009 - 19:07

Souvenirs.

Souviens toi de tous les sourires, les rires et oublie les errances, souviens toi des bons moments et accepte le doute.
Souviens toi, réapprends.

Pardonne, ne regrette pas, car le regret ne peut que laisser place à la colère, et la colère dévore, souille.

Souviens toi, pleure et souris.

Et chante, à nouveau, sans désespoir.

Et... une voix?

Un sursaut. Un recul. La sensation d'être prise en faute.

D'avoir commis quelque chose d'affreux, de sale. D'avoir douté.
Et pourtant elle avait des raisons, n'est-ce pas?
N'est-ce pas...

Si il s'excuse c'est qu'il pense avoir fauté, n'est ce pas?
C'est qu'il y a quelque chose...

Hein...

Pourquoi avoir honte alors?

La jeune femme se relève, dos au palpipède, sèche ses larmes comme elle, peut.

Elle le fixe,elle se sent bête, ne sais que dire.

Puis elle voit le bijou, se souviens du pourquoi originel de sa présence. Elle inspire et se lance.


"Euh... j'étais venue il y a... depuis... Quelques mois... Je voulais te le rendre... Je me disais, qu'il n'est jamais trop tard pour restituer un bien qui ne nous appartiens pas... "


Silence, gêne. Elle regarde, à gauche, à droite.

Elle sent les larmes qui remontent.

Plus que tout; c'est d'avoir perdu la foi envers les étoiles, qui l'a blessé.

Un regard de lui qu'elle accroche, et elle sent que tout s'agite, encore.


" Vous... Vous n'étiez pas là, ces derniers temps?"


Quelle n'ait vu personne que parce qu'elle n'a pas senti leur départ, plutot que parce qu'aucun d'eux n'a jamais senti sa présence...
Plutot une défaillance de son coeur que du leur...

Pitié...

********************************************************************



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ignis
Déterreuse de cadavres
Déterreuse de cadavres
avatar

Nombre de messages : 2046
Age : 38
Date d'inscription : 15/10/2007

Feuille de personnage
Classe: Nécromancienne
Elément: Euhh Eau ...
Level:

MessageSujet: Re: Lune, Ange et Etoiles...   Ven 24 Avr 2009 - 21:48

Tirer sa révérence, partir loin de tout, et échapper à cette fausse amertume … Regarder le ciel, et ne plus rien pouvoir y distinguer … Un voile de brouillard, qui se mêle à la réalité.. Quelle réalité ? Partir sans se retourner, puis, plus rien espérer. Plus rien contempler, pas même l’Hydre qui sous son épais nuage surveille. Tourner le dos, et vivre sans personne. Contempler son propre reflet dans les vagues sans plus rien y trouver. Rien. Qu’est-elle devenue cette sorcière aux cheveux flamboyant ? Qu’est-elle devenue cette femme qui vit de ce sang qui s’écoule chaque fois qu’elle fait un pas ? Un ruisseau d’engeance et le regard qui ne voit même plus. Es-ce vraiment là ce que je suis devenue ? Une âme vide sans plus rien attendre, plus jamais. La mort n’a pas voulu de moi. Encore une fois, elle estime que le moment n’est pas venu.

Et puis au fil des empreintes laissées dans la terre tel un inlassable sillon, je vois le monde qui défile, je vois les larmes qui ne s’arrêtes plus, perçois cette étrange souffrance qui entoure mon corps tout entier. Un, deux, trois, plus que quatre pas … quatre, cinq six … Encore l’ultime. Mon Esprit s’essouffle, mon âme bouillonne. Un … Et je vois le va et viens d’Anamaya Sur ces Terres, l’appelle auquel je n’ai pas répondu, pour la première fois … qui sont malgré tout toujours mienne ? Sont-elles ? … Combien de temps s’est il écoulé depuis que je suis partie ? Combien de secondes sont mortes entre mes mains ? Combien d’écorchures se sont creusées dans ma chair ? Point ne sait. Est-ce que je veux vraiment le savoir ?

Je m’arrête … Ou suis-je ? Il fait sombre et froid, mon âme vogue et mon corps se meurt … Mais c’est une mystérieuse douleur, pas celle de la peau qui se craquelle sous une entaille bien trop profonde.. Non .. C’est une douleur bien plus sournoise, peut-être bien plus vil. Quelque chose qui me semble si étranger.

Je vais ou ? Après tout, est-ce bien nécessaire de refaire les pas en arrière ? Après tout, qu’est-ce que cela va changer ? Partie pour ne plus revenir ? C’est juste ? Ou revenir pour.. ? Écoute le son de la Terre Ignis,

Oh, douce folie, je n’ai plus envie de quitter ton monde. Laisse-moi rester là. Laisse moi regarder le monde qui se déchire.

Ecoute la rivière qui pleure Ignis, Eau … Regarde le feu cracher sa véhémence Ignis … Ecoute encore une fois le Vent, une dernière fois …

Nous sommes tous morts.

La Terre résonne encore une fois, se sont des gouttes salées qui nourrit le sol. Mais ou es tu toi ? Pourquoi tu es parti ? Pourquoi … J’ai plus envie d’écouter, j’ai plus envie d’entendre ce son. Je ne veux plus voir le ciel.. Je ne veux plus voir ce en quoi je crois.. Je croyais ? Qui pourra venir pour toi Ignis ? Qui pourra te montrer encore une fois ce qui doit être vu ? Plus personne ? Ou bien elle … La Seule, est-elle partie aussi loin, parti hors de ces contrées de malheur ? Le malheur, il ne t’effraie pourtant pas Ignis Alors ?

Pleure les larmes de sang Ignis, et tu comprendras. Et Je comprendrai.. C’est bien moi là ?!Réveille-toi Ignis !! Ecoute ton Roi ! Ecoute Ta sœur de lumière, elle est toujours là. Pas trop loin, pas trop proche. Un seul pas … La forêt se révélera, un tout petit pas, et la haie de lierre s’ouvrira. Reviens Ignis, tu n’as pas le droit de les laisser. Ecoute les Etoiles t’appeler…. Oui, Elles t’appellent Ignis. Elle te Hèle Ignis, Réponds-leur.

Maintenant que se ré ouvre ton Monde Ignis ! Ne laisse plus ton monde se refermer sur ton ombre.

Comme un rêve éveiller le vide absolu se change en feuillage fané. Encore je marche et les feuilles prennent une couleur verte plus franche. La Haie … Elle s’ouvre, alors j’entame une révérence pour la remercier de sa bienveillance. Il commence à pleuvoir, je souris à ces perles qui se jouent du temps, marquant avec régularité des contours carmin au fin bord de mes yeux.

Larmes de sang.

La nuit recouvre à présent la totalité du campement. Sont-ils toujours aussi près de cet arbre ? Même s’ils sont plus là, je continuerai mon chemin jusqu’à ma petite demeure trop longtemps abandonnée. Comme ci ….

********************************************************************



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lune, Ange et Etoiles...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lune, Ange et Etoiles...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un "ange" à la couronne.
» La Lune de Little Big Sackboy
» Forum RPG d'ange contre démons
» Le Mystérieux Crâne d'Acier sur la lune Dent-d'Or.
» Le coup de lune........

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Constellations - TdE :: Visiteurs :: Salle de réceptions-
Sauter vers: