Constellations - TdE


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La flûte enchantée (version censurée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Helevorn
Etoile Noire
Etoile Noire
avatar

Nombre de messages : 1355
Age : 35
Date d'inscription : 23/08/2010

Feuille de personnage
Classe: Etoile noire
Elément: Aéride
Level: 105

MessageSujet: La flûte enchantée (version censurée)   Mer 3 Nov 2010 - 13:11

Le joyeux choc des bocs de bière animait la taverne cette nuit là. Les constellés étaient en nombre, certains que je n’avais jamais rencontré jusqu’alors firent leur apparition et se mêlèrent aux conversations. Les discussions se mélangeaient les unes aux autres à un point tel que si vous n’étiez pas resté totalement sobre, vous en perdiez le fil en quelques minutes.

C’est alors qu’une voix féminine prononça mon nom. Légèrement grisé par l’alcool, je me tourna vers elle, m’apprêtant à faire le plaisantin comme à mon habitude, quand mon regard s’arrêta net sur ses longues jambes nues couronnées par une jupe minuscule. Si longues que ma tête dû se baisser puis se lever et que je dû tordre le cou, avachi comme j’étais, pour arriver jusqu’à son visage. Son buste était traversé par la corde d’un arc, dont le manche semblait sculpté dans un bois précieux.


"Oui Hel, t'as besoin d’allumettes et d’écorces. J'l’avais marqué là !" s’exclama Ombre en me montrant de l’index un registre comprenant les demandes d’extractions de chacun. "Dame Lumines va t'les faire !"

La page était affreusement gribouillée et couverte de tâches –de bière sans doute-, mais je lu effectivement mon nom ainsi qu’une liste somme toute assez fournie de ressources.
Levant le nez vers la jeune femme, j’affichais un sourire mutin avant de la remercier et m’en retourna scruter mes réflexions au fond de ma choppe.

Le brouhaha se dissipa peu à peu à mes oreilles, je repensais à cette nuit, à notre étreinte. Mes sourcils se froncèrent, me surprenant moi-même à laisser divaguer mon esprit à une certaine nostalgie. Je fouilla frénétiquement dans ma tête à la recherche de tout autre chose, et concentra mon attention sur les missions qu’il me restait encore à accomplir. Je me remémorais alors une rencontre avec un flûtiste, croisé dans les profondeurs de la mine, qui m’avait proposé son savoir en échange d’or. Ses compétences semblaient être étendues et le peu qu’il me dit des mélodies magiques qu’il enseignait éveilla mon intérêt. Je me fis la promesse de revenir le trouver quand j’aurais rassemblé la somme.
Un peu plus tard, lors d’une expédition aux alentours de Melrath Zorac avec la belle Tchae, j’avais évoqué le sujet. Elle me fixa du regard un instant, interloquée, puis me lança.


« Tu as une flûte ? »
« Euh…non… »

Je me sentis d’un coup complètement stupide. Pour apprendre les mélodies du flûtiste, il fallait bien évidemment l’instrument adéquat. La guerrière se mit à rire.

« Si tu n’as pas de flûte, ça ne sert a rien ! »

Et la conversation s’arrêta là. Je me demanda alors où je devais m’en procurer une, et pensant tout bonnement qu’on pouvait en acheter chez un simple marchand, je pris la parole en toute assurance devant l’assemblée.

"Demain, je compte aller apprendre les mélodies du flutiste dans la mine. Je vais transporter une certaine somme d’or, quelqu’un d’entre vous pourrait-il m’accompagner ? Je préférerai éviter de me faire voler !"

Certains constellés s’échangèrent un regard que je ne pris pas le risque d’interpréter, quand Ombre se leva, une choppe pleine en main, chancelant, et me lança d’une voix tonitruante.

"Si le Phoneix…Phonix…PHOENIX ! dans la grotte de la mine, t’as pas donné une flûte, fit-il en me pointant du doigt, renversant la moitié de sa choppe sur la table, tu peux garder ton or ! Ça sert a rien !!"

Sur ce, il baissa la tête et s’aperçut que sa bière coulait partout. Ses yeux s’écarquillèrent, sa bouche s’ouvrit comme un « o », laissant échapper un « Oooh » alarmé, et il se jeta sur le liquide pour l’aspirer.

Tout s’expliquait alors. Ce fameux objet ne pouvait s’obtenir n’importe où et auprès de n’importe qui. Dans mes explorations solitaires, j’étais effectivement passé par une salle souterraine où trônait une gigantesque statue, avant de me faire poursuivre par un rôdeur et un guerrier maléfique, après quoi, j’avais décidé d’éviter cet endroit, ne préférant pas tenter le diable par deux fois.

A cet instant, une voix familière s’éleva jusqu’à moi.


"Si tu le souhaite, je peux t’accompagner…"

Ignis se tenait à quelques mètres. Je ne l’avais pas vue arriver, trop absorbé par les pitreries d’Ombre. Quelque peu étonné par sa proposition, je resta silencieux un instant avant de répondre.

"Si tu es disponible demain matin…"

"Ça devrait être possible dans la matinée, je serai à l’auberge des Mines", me coupa-t-elle avant de s’asseoir d’un air détaché.

J’esquissais un sourire qu’elle ne vit pas, puis pris congé afin de me préparer à l’expédition du lendemain.



L’air était vivifiant au matin. Le campement dormait encore lorsque je le laissais derrière moi, baigné d’une fine brume.
Je rallia l’auberge des Mines et entra dans la Taverne. La salle était quasiment vide. Seul quelques soiffards trop épuisés, et surtout trop ivres pour remonter dans leurs chambres encombraient quelques chaises dans des poses plus grotesque les unes que les autres.
Je m’accoudais au comptoir et commanda un simple bol de chocolat chaud, le crâne encore un peu trop douloureux par la bière engloutie la veille pour avaler quoi que ce soit d’autre.

Les minutes s’écoulaient, puis les dizaines, et toujours aucune trace d’Ignis. Je commençais a me demander s’il lui était arrivé quelque chose sur le chemin, puis repoussant cette idée loin de moi, je préféra m’imaginer qu’elle m’avait posé un lapin. Je finis d’une traite le fond de mon bol refroidi, glissa une pièce sur le comptoir, a la fois absorbé et légèrement contrarié, et me dirigea vers la sortie.

Poussant la porte de la taverne, je me trouva soudain nez a nez avec la sorcière, visiblement essoufflée. Ses yeux s’écarquillèrent quand elle me vit.

"J’ai eu un contre-temps !"

Rassuré par sa hâte, je lui souris et emboîta le pas vers les profondeurs de la mine. Elle me suivit sans rien dire jusqu’à ce que nous pénétrions la salle, sans doute un peu gênée par son retard.


La pièce était faite d’une immense cavité, aussi haute que large, et semblait avoir vu passer plusieurs siècles. Le sol était pavé, laissant par endroits quelques emplacements vides ou quelques pierres brisées. Quatre colonnes se dressaient aux coins de la salle, dont le sommet de l’une d’elle avait été épargné par les affres du temps, ou la destruction des hommes. Autour du bloc le plus haut courait un bas relief représentant des crânes humains, et sur l’extrémité jaillissait une sculpture macabre, représentant des êtres se débattant au milieu d’un charnier. Cette décoration singulière me rappela avec force les lieux sacrificiels Drow.
Au centre, quatre rangées de bancs étaient disposées de part et d’autre d’une allée, couverts de poussières. Je m’étonnais, vu leur état de délabrement, qu’ils ne tombent pas en petit bois au moindre courant d’air.
A droite, le long de la parois, trônait deux statues de dragons aux yeux de rubis, encadrant le Phœnix entièrement recouvert d’or, s’il n’était en or massif…


"Nous y sommes", déclara Ignis. "Le Temple des Adorateurs du Phœnix."

Je fouilla dans ma besace et en sorti un tube au liquide verdâtre.

"J’ai pris une potion de Veine Éphémère. Tu penses que ça m’aidera ?"

Elle posa les yeux sur la potion d’un air dubitatif.

"Peut être, je ne sais pas."

"Ça ne me coûte rien d’essayer, on verra bien."

Je déboucha le tube qui dégagea aussitôt une odeur nauséabonde. Renversant la tête sans tarder, je déversa le contenu au fond de ma gorge, évitant ainsi d’en répandre sur ma langue, soucieux de ne pas en découvrir le goût.
Je m’approcha du Phœnix et glissa mes mains sous ses serres pour libérer la flûte. Les griffes de l’oiseau d’or ne bougèrent pas d’un millimètre malgré la pression de mes mains. Je fronça les sourcils, sachant pertinemment qu’il était vain d’user de la force, et que ma chance pour ce jour venait de filer avec les effets de la potion.

"Alors ?" s’enquit la sorcière.

"Ça ne veut pas…"répondis-je en me retournant vers elle.

"Dommage," fit-elle dans un souffle.

Déçu par mon échec, j’entrepris de fouiller la salle à la recherche de quelque chose, j’ignorais quoi, mais une chose qui me donnerait l’impression de ne pas être venu jusqu’ici et de repartir les mains vides. Examinant la colonne à têtes de morts, je lança à Ignis, lui tournant le dos.

"Je suis désolé, je t’ai fais venir pour rien…"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ignis
Déterreuse de cadavres
Déterreuse de cadavres
avatar

Nombre de messages : 2046
Age : 38
Date d'inscription : 15/10/2007

Feuille de personnage
Classe: Nécromancienne
Elément: Euhh Eau ...
Level:

MessageSujet: Re: La flûte enchantée (version censurée)   Mer 3 Nov 2010 - 20:36

Pleine de réflexions, je me dirige vers la taverne, lieu prisé des fins de nuits ou tout ce qu’il est envisageable même subrepticement et faisable. Boire une bonne liqueur et regarder les autres se morfondre dans leurs malheurs. Lieu finalement bercé d’illusions. De douces, et parfois d’amères.

Il me tarde vraiment de pouvoir poser mon séant, et de déguster quelques choses de raffiné. Déjà le brouhaha se faite entendre aux travers des portes. Ça crie, ça chante et les chansons paillardes fusent. En même te temps que serait les Constellations sans ce petit quelque chose de tout différent. Il manque juste l’âtre, et l’immense feu qui danse dans le souffle du vent. Il fait frais pour la saison, pourtant cela ne nous à jamais empêcher de festoyer sans un toit pour nous gâcher la vue …

Pour une fois, c’est très gentiment que j’ouvre les portes, il m’arrive parfois de savoir me fondre avec espièglerie au milieu de toute la populace. Ombre est déjà dans un état avancé de vague euphorie, cela me fais sourire. J’écoute et observe. Ombre, si bel Ombre même de part ses airs confus, il est tout ce qu’on peut espérer de mieux comme lieutenant. Corps et âmes au Constellations …

De loin j’épie la scène, burlesque que représente un Helevorn en proie à l’ivresse. Je ne peux peut-être point le deviner, comme je peux le faire avec les autres, cependant, son attitude est bien caractéristique. Il n’y a cas l’observer lorsque une paire de sein passe à ses côtés. Elle reflète là un peu de son intérieur.

Je secoue la tête d’un air amusé.

Je m’apprête alors à m’asseoir quand le Drow prend la parole.

Je hausse un sourcille, puis me demande vraiment si déjà il n’à point trop forcé sur l’alcool. Acheter la flûte ?! Comme si cela était possible. Je reste droite et figée, et regarde Ombre. D’un coup il s’avance tant bien que mal et se décide à répliquer tendant un doigt accusateur, il lui explique l’histoire de la fameuse flûte.

Je sonde, regarde, et constate … Veut-il tout de même s’aventurer dans la grotte ? J’en déduis que oui, de par le silence qu’il impose. Nous sommes peut-être cinq, voir six à être réunis en cet endroit, et pourtant, personne ne semble pouvoir l’accompagner … Certainement dû au différent endroit ou nous avons élu campement. Quelques uns au Marais, d’autre plus loin, et les jeunes recrue sur Melrath … Cependant, nous nous unissons de par le firmament, chacun sait ou les autres se trouvent.

Je suis hésitante … Vais-je sacrifier de mon temps pour lui ? Là est la question… Il est si impétueux que cela ne lui ferait guère de mal de se débrouiller un peu seul … Je soupire alors … Et par je ne sais quelle inconscience, mirage ou autre je me propose … Et en plus, si c’est au levé du jour qu’il veut y aller … J’aurais eu mieux fait de me taire.

Les choses sont ce qu’elles sont. Alors, j’accomplirai cette tâche, de toute manière, j’ai des écureuils à équarrir… Et si vraiment il m’exaspère, c’est lui que je vais dépouiller ! Le temps passe et s’efface … Je rejoins ma demeure pour dormir quelques heures…



Les premières lueurs du jour s’aventurent avec la nuit qui s’achève. Finalement, je n’ai guère dormi. Je n’ai point réussis … Je sais ce qu’en est la raison. Alors, J’ai préféré me plonger dans la réalisation de divers philtres mortels. Les heures se sont écoulée si vite, que je ne me suis guère aperçues de l’heure qu’il peut être. Ce dont je suis si certaine, c’est que je suis en retard … J’empoigne alors ma cape, dévore des yeux le feu, puis referme la porte..


Peut-on dire que je me hâte ? Possible, mais tout en prenant mon temps. Je franchis les frontières qui sépare notre campement des Terres de Melrath Zorac, tout est si clame, s’en est lassant … Je chemine entre les divers bestioles qui sévissent, pour enfin arriver proche des Mines. Peut-être est-il déjà loin ?

C’est tout l’inverse, avant même que je passe la porte, le voilà qui sort..


Je marmonne une espèce d’excuse, puis nous nous faufilons dans la grotte. Je lui donne quelques indications, et le laisse faire. Je ne vais point non plus lui mâcher le travail !

La potion de veine … je n’y crois point … Qu’il essaie …

Quelques minutes se passent, et je fini par rompre le silence en lui demandant ce qu’il en est …

Visiblement, rien … Il n’y rien ! Probablement une autre fois … Il se perd quelques instants dans la contemplation de l’endroit. Et c’est on tour, il lâche une phrase. Alors, je m’approche très doucement, à pas feutré, je suis à sa hauteur mon souffle lui caresse la nuque Et lui réponds.

« Ne t’inquiète donc point, J’ai de toute façon diverses choses à faire ici … Mais avant cela, as-tu encore besoin de moi ? Profites-en avant que je m’en aille… »

Avant qu’il ne se retourne, je prends la direction de la sortie puis m’arrête à mi-chemin, attendant qu’il se décide à me répondre.



********************************************************************



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helevorn
Etoile Noire
Etoile Noire
avatar

Nombre de messages : 1355
Age : 35
Date d'inscription : 23/08/2010

Feuille de personnage
Classe: Etoile noire
Elément: Aéride
Level: 105

MessageSujet: Re: La flûte enchantée (version censurée)   Jeu 4 Nov 2010 - 12:19

Si froide. Je la sens a mille lieux de moi depuis que nous nous somme retrouvés, pourtant elle se rapproche alors que j'ai le dos tourné, me souffle quelques mots puis s'éloigne.

"Ignis," lui dis-je sans prendre la peine de me retourner. "Tu ne laisse rien paraître. Tu mets ce masque que tu aimes tant arborer lorsque tes émotions t'échappent. Tu les enfermes. Tu te couvre d'un long voile de froideur et pourtant, tout boue en toi. Je le sais," fis-je en faisant volte-face, la pénétrant des yeux. "Ceux qui cachent avec tant de précaution leurs émotions ne sont pas les plus forts, bien au contraire...Et ton masque se fendille déjà."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ignis
Déterreuse de cadavres
Déterreuse de cadavres
avatar

Nombre de messages : 2046
Age : 38
Date d'inscription : 15/10/2007

Feuille de personnage
Classe: Nécromancienne
Elément: Euhh Eau ...
Level:

MessageSujet: Re: La flûte enchantée (version censurée)   Jeu 4 Nov 2010 - 21:21

Sa réplique me fait sourire, et même mieux cela me tire un rire cristallin qui se répercute dans les parois de l’endroit. Qu’il croit ce qu’il a envie. Et je rigole encore avant de lui répondre :

« Helevorn, cesse de prendre tes rêves pour des réalités Tu ne sais point qui je suis. »

Qu’il soit ainsi fait si cela lui convient ! Jamais il ne me percera !

Je sais ce qu’il veut, et c’est moi qui décide si je le lui donne ou non ...


********************************************************************



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helevorn
Etoile Noire
Etoile Noire
avatar

Nombre de messages : 1355
Age : 35
Date d'inscription : 23/08/2010

Feuille de personnage
Classe: Etoile noire
Elément: Aéride
Level: 105

MessageSujet: Re: La flûte enchantée (version censurée)   Jeu 4 Nov 2010 - 23:21

Mes rêves pour des réalités ? Elle ne m'en fera pas démordre. Je sais ce que je distingue au fond d'elle, si derrière toute cette glace qui la couvre elle en a oublié ses émotions, excepté cette colère ostentatoire, dansant sur son masque de railleries. Son regard, son sourire, son rire, tout en elle me défis. Je serre les mâchoires, la colère gronde et monte comme une vague. S'en est trop. Trop de son petit jeu, je ne retiens pas mon bras et la gifle.

"Assez Ignis !"

La nécromancienne chute sur la dalle, laissant tomber son poignard qu'elle venait de sortir de son fourreau sans que je m'en aperçoive. Elle reste assise un instant, les cheveux devant son visage, immobile et silencieuse. Je pose ma botte sur son arme, de sorte a ce qu'elle ne puisse la saisir et l'observe, le sang en ébullition.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ignis
Déterreuse de cadavres
Déterreuse de cadavres
avatar

Nombre de messages : 2046
Age : 38
Date d'inscription : 15/10/2007

Feuille de personnage
Classe: Nécromancienne
Elément: Euhh Eau ...
Level:

MessageSujet: Re: La flûte enchantée (version censurée)   Jeu 4 Nov 2010 - 23:43

Telle un vague se déchainant en lui, je sens que je l’ai touché, cela me procure une sensation des plus exquises. Il gronde, s’éveille, me lâche enfin, puis lentement perd sa maîtrise. Son visage prend d’autre trais, ce qui me tire un sourire en coin. Il se dévoile.

Trop …

Et sa main atterrit avec bruit sur ma joue dans les échos du son, Si brutale violence, si délectable férocité. Je ne peux rien faire puis vacille avant de tomber sur le froid du sol. Mon poignard, chute en même temps que moi à quelques mètres de mon bras.

Les mains appuyée sur les dalles, je reste figée. Mes cheveux cachent mon visage, et il ne voit rien de mes yeux qui pétillent. D’un mouvement arrière de la tête je me dégage le visage.

Son pied solidement ancré sur mon arme, je ne peux la saisir, alors, je me relève avec étonnant flegme. M’avance affablement contre lui …

Je n’ouvre guère la bouche, je sais très ce qu'il subira, tout ceci me tire un large sourire, il ne paie rien pour attendre ...



(Hrp : Suite et fin de la version non censurée ailleurs Rolling Eyes, enfin, bientôt dipo dans la partie réservée. )

********************************************************************



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La flûte enchantée (version censurée)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La flûte enchantée (version censurée)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Installation version numérique DISQUE6
» Jeux Naomi et version Dreamcast
» Campagne "Le trésor venu du ciel" (Version 8 de Warhammer)
» EPT - version 5.1 des règles
» [Multimédia] "This is sparta" remix, version Hero Factory

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Constellations - TdE :: Visiteurs :: Salle de réceptions-
Sauter vers: