Constellations - TdE


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Gardiens de l'Equilibre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Suyvel
Drow à deux vents!
Drow à deux vents!
avatar

Nombre de messages : 243
Age : 47
Date d'inscription : 19/03/2011

Feuille de personnage
Classe: J'ai quitté l'école depuis longtemps...
Elément: Air mon cher Watson!
Level: ça veut dire niveau en anglais

MessageSujet: Re: Les Gardiens de l'Equilibre   Ven 22 Avr 2011 - 18:54

Le début du discours d’Ombre ressemblait à s’y tromper à une présentation des principes philosophiques de sa faction. À tel point que Suyvel se demanda s’il n’allait pas finalement engager le débat politico-philosophique promis plus tôt que prévu. Et en lui parlant de l’Equilibre, il se doutait certainement qu’il ne pouvait que capter son attention et recueillir son assentiment. Mais elle comprit très vite qu’il souhaitait simplement lui montrer ce qui habitait son cœur.

La nostalgie, d’abord. Les anciens camarades, ceux partis, les autres tombés au combat… et ce dénommé Baron, celui qui l’avait accueilli et – Suyvel le pressentait – qui avait dû être son mentor. Suyvel ne pouvait qu’imaginer l’ancienneté de la faction mais elle transparaissait clairement dans les propos d’Ombre.

La ferveur dans l’engagement, ensuite. Suyvel mesura combien Ombre croyait à la cause des Constellations, et à quel point les Etoiles – en tant que personnes et amis – comptaient à ses yeux.

La gratitude. Envers ceux qui se sont dévoués, voire sacrifiés, et ceux qui le soutiennent aujourd’hui. Régner n’est pas chose aisée, mais devient plus facile si l’on est bien entouré. (1)

La fierté, enfin. Suyvel l’avait déjà ressentie chez son interlocuteur… et là, il s’enflammait au fil des phrases. La fierté. Pour son blason, pour son ancienneté, pour ses racines, pour le courage de ses défenseurs. Pour sa valeur, tout simplement.

Lorsqu’Ombre conclut son discours, Suyvel fit lentement le point sur tout ce qu’il avait pu montrer de lui-même. (2) Elle se dit que les Constellations s’étaient certainement trouvé un Roy prometteur. (3) Une personne qui parlait du pouvoir comme d’un devoir, avec humilité, et non comme d’un privilège. Une personne qui lui avait semblé faire fi du protocole et des effets de manche, un homme simple et direct. Et une personne qui pourrait se révéler un meneur d’hommes, non pas qu’il fut expert dans le maniement des mots, mais Ombre savait laisser parler son cœur et sa ferveur était contagieuse (le regard des Etoiles présentes ce soir, durant son discours, était de ce point de vue révélateur). Le genre de chef qui galvanise ses troupes juste avant la bataille de quelques phrases bien senties, même si l’issue du combat est très incertaine.

Suyvel réalisa qu’Ombre n’avait jamais évoqué Nadhir dans son propos. Aucune allusion à son prédécesseur. Certes, il avait souhaité ne pas faire de jaloux en ne citant personne… mais elle se demanda si cela n’était pas révélateur d’un malaise entre les deux hommes. Ou simplement d’une réticence d’Ombre à parler d’un grand Roy auquel son règne serait tôt ou tard comparé. (4) Ou alors d’une gêne à parler de Nadhir devant lui. Elle s’interrogea sur la relation qui unissait les deux hommes actuellement. (5)

Elle se forgeait une image plus précise de son hôte, et c’était ce qui motivait sa présence ce soir. Elle avait voulu en apprendre davantage sur le nouveau Roy, et voir si elle pourrait à l’avenir traiter avec lui en confiance. De ce point de vue, la soirée tenait ses promesses. Il lui tardait déjà de mieux le connaître. Comme elle s’était progressivement enfoncée dans son fauteuil, elle se redressa un peu pour reprendre la parole.

« Merci à toi pour tout ce que tu nous a confié, Ombre. Je crois que les Constellations peuvent être heureuses de t’avoir aujourd’hui à leur tête. »

Suyvel regretta furtivement d’avoir rencontré les Constellations trop tard pour connaître le règne de Nadhir. Elle aurait bien aimé voir leurs différences dans l’exercice du pouvoir.

« En tout cas, c’est avec plaisir que je m’entretiendrai avec toi sur des sujets d’avenir. Et en ce qui concerne le passé, je souhaiterais solliciter une dernière fois ta mémoire… (Suyvel se pencha pour mieux capter le regard d’Ombre) J’aimerais t’entendre parler de la bataille qui t’a le plus marqué, à titre personnel. »


------------------------------------------------
(1) Sauf à la guerre, où l’on considère qu’être entouré n’est pas stratégiquement opportun. Surtout si ce sont des ennemis qui vous encerclent.
(2) En somme, Ombre venait d’éclairer un certain nombre de zones de lui-même. Des zones d’Ombre. Aha aha.
(3) Certainement. À coup sûr. Sans l’Ombre d’un doute, quoi.
(4) Le règne passé de Nadhir ferait-il un jour de l’Ombre au sien ?
(5) Naaaaan, je n’ai pas suggéré qu’ils étaient gays ! Bande de mauvais esprits !
Tout ceux qui l’ont pensé sont priés de sortir ! (heu, ne fermez pas la porte, j’arrive…)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée
avatar

Nombre de messages : 8477
Age : 33
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: Les Gardiens de l'Equilibre   Mer 27 Avr 2011 - 14:37

Suyvel me fixait du regard. Un regard intense, avide de connaissance. J’avais l’impression d’être un livre, une bibliothèque ambulante qu’elle attendait de pouvoir dévorer.

La bataille qui m’a le plus marqué à titre personnel ?

Dans ce cas, la réponse sera très simple.

Mes yeux dans ceux de Suyvel pour être sûr qu’elle ne décrochera pas.

Ma plus grande bataille est celle que je livre quotidiennement. Tu connais mon histoire, et si ce n’est pas encore le cas tu sais à peu près à qui tu as affaire aujourd’hui.

Il y a toujours deux batailles, deux combats, celui qu’on se livre à soi-même, contre ses propres démons et celui que l’on livre pour les autres. Quand on est Roy la bataille fait rage de manière encore plus violente. Il ne faut faire qu’un avec les gens qui croient en toi et il te faut garder à l’esprit la bataille qui t’anime intérieurement.

Peut-être que tu ne saisis pas bien mes propos mais nul doute que tu sauras en tirer la substance avec le temps et les combats.

Et sache qu’il n’y a jamais de défaite dans une bataille, prendre part à un combat c’est être courageux et c’est déjà une forme de victoire personnelle.

Je repris une gorgée. J’avais la gorge sèche à force de parler. Un petit geste vers Suyvel pour tenter de lui resservir à boire mais elle restait captivée.

********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suyvel
Drow à deux vents!
Drow à deux vents!
avatar

Nombre de messages : 243
Age : 47
Date d'inscription : 19/03/2011

Feuille de personnage
Classe: J'ai quitté l'école depuis longtemps...
Elément: Air mon cher Watson!
Level: ça veut dire niveau en anglais

MessageSujet: Re: Les Gardiens de l'Equilibre   Ven 29 Avr 2011 - 20:47

« Il y a toujours deux batailles, deux combats, celui qu’on se livre à soi-même, contre ses propres démons et celui que l’on livre pour les autres. »

Cette phrase d’Ombre tournait en rond dans l’esprit de Suyvel. Elle se disait que c’était un point de vue – intéressant, certes, mais un point de vue. Il en existait bien d’autres sur la question.

Selon Kronan, il existait également deux types de combat : ceux à mort, et ceux pour rigoler (après s’être rempli de bière à la taverne par exemple).
En lisant les récits d’un général d’armée, Suyvel avait trouvé une citation du même genre : « il existe deux types de combat, ceux que l’on livre pour sa vie, et ceux que l’on engage pour l’honneur. Les causes, les moyens et les objectifs en sont différents. »

Et pour Suyvel ? Sa vision différait de celle d’Ombre, sans doute car leur position n’était guère comparable. Si on le lui avait demandé, elle l’aurait exprimé ainsi : il existe deux types de combat, ceux que l’on choisit et ceux que l’on vous impose.
Probablement parce qu’elle avait subi plus d’agressions qu’elle n’en avait déclenchées de son fait.

Plus que la valeur intrinsèque des mots, ce qui intéressait Suyvel dans ce propos d’Ombre, c’était ce qu’il révélait du personnage.

« Il ne faut faire qu’un avec les gens qui croient en toi… »
L’unité d’une faction était sa force, Suyvel était désormais sûre qu’Ombre en était pleinement conscient. Et il lui revenait de préserver cette unité, de la renforcer si possible. Tout juste couronné et pourtant déjà conscient de toutes les dimensions de son rôle. Suyvel se demanda d’où il tirait cette sagesse ; toutefois – pure hypothèse, mais plausible – le fait d’avoir côtoyé Nadhir lorsque celui-ci était sur le trône l’avait certainement placé à bonne école. Ombre prenait manifestement à cœur son engagement en tant que Roy des Constellations. Ses mots dévoilaient encore son sens du devoir.

« … et il te faut garder à l’esprit la bataille qui t’anime intérieurement. »
L’expression d’un combat intérieur, d’une dualité. Quelque chose de personnel, d’intime. Une personnalité divisée, peut-être déchirée. Qu’est-ce qui pouvait bien le tirailler ainsi ? Certes, un Roy ne fait pas nécessairement ce qu’il veut : il fait ce qu’il doit – pour son peuple, son pays ou sa faction. Ombre connaissait-il déjà les affres du pouvoir ? C’était possible mais Suyvel doutait que ce fut ce qu’Ombre tentait d’exprimer. Elle penchait pour une bataille très personnelle. Entre quoi et quoi ? Elle l’ignorait et, du coup, il lui tardait de pouvoir se pencher sur le récit de sa vie passée.

Pour l’heure, elle préférait le découvrir à travers ses paroles. Suyvel aimait lire, et certains individus étaient des livres ouverts. On n’en connaissait pas le contenu à l’avance, ni l’intérêt, ni la portée ; et c’était probablement ce qui faisait l’intérêt de la découverte de l’autre.
Platitude ennuyeuse, richesse passionnante, sagesse respectable, parfois folie tournoyante… tout était possible, tout pouvait être trouvé, là, à portée de mots, si l’on se donner la peine de lire en eux. Oui, Suyvel aimait lire. Dans les livres, dans l’esprit des hommes. En outre, elle adorait bouquiner au lit…

Suyvel hésita un instant. Une question lui était venue à l’esprit mais oserait-elle la poser ? Enhardie par la franchise d’Ombre – et peut-être par l’alcool, d’autant que son hôte lui remplissait son verre régulièrement – elle se lâchait quelque peu.

« Si tu permets, majesté, je souhaiterais te poser une question très personnelle. »

Une pause pour le laisser intégrer l’idée, puis :
« Me narrerais-tu ton accession au trône ? J’aimerais que tu me racontes comment cela s’est passé… et surtout ce qui t’a conduit à briguer ce rôle. »

Sujet éminemment personnel. Mais après tout, il n’y a pas de questions indiscrètes : seules certaines réponses le sont. Et elle n’avait pas l’impression qu’Ombre fut du genre à faire des mystères – à garder les choses dans l’Ombre, en somme…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadhir
Roi Retraité Bougon
Roi Retraité Bougon
avatar

Nombre de messages : 7140
Age : 38
Localisation : Lusitanie
Date d'inscription : 04/09/2006

Feuille de personnage
Classe: Magicien, le meilleur!
Elément: Mister Terre
Level: 170+

MessageSujet: Re: Les Gardiens de l'Equilibre   Sam 30 Avr 2011 - 15:54

La conversation s'était doucement recentrée sur Ombre, et sur l'avidité de Suyvel a en découvrir les facettes.
J'écoute avec plaisir Ombre raconter ses sentiments, un peu de ses mémoires, et ses défis. Savoir exprimer ce que l'on ressent, c'est déjà le dominer, et voilà quelque chose de bien nécessaire pour qui veut être un bon roy.

A la dernière question de Suyvel, je porte mon verre à mes lèvres, et je cache un sourire amusé...

********************************************************************

Etoile du nadir - Génie des palpages

Made by Eyleen, mon inspiratrice et ma dessinatrice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée
avatar

Nombre de messages : 8477
Age : 33
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: Les Gardiens de l'Equilibre   Lun 2 Mai 2011 - 10:43

« Me narrerais-tu ton accession au trône ?
J’aimerais que tu me racontes comment cela s’est passé… et surtout ce
qui t’a conduit à briguer ce rôle. »

Mon accession au trône?

Je ne peux m'empêcher de jeter un regard vers Nadhir qui a l'air d'apprécier la situation.

En fait c'est assez paradoxal. On peut dire que, quelque part, c'était prévu de longue date mais d'un autre côté ça a été assez inattendu.


Mais tu dois te dire que ce n'est pas possible n'est ce pas? En fait j'ai été fait Baron des Constellations il y a de cela plusieurs années. Ce que je ne savais pas c'est que notre ancien Roy Nadhir était une personne fourbe.

Un petit regard vers l'intéressé qui sirotait tranquillement sa boisson.


Notre désormais Roy retraité avait prévu la chose depuis longtemps. Mon destin était scellé. C'est juste que je ne m'attendais pas à son départ et que cela m'a beaucoup attristé. Pour le reste...ça relève des Étoiles et des arcanes de la Royauté.


Un petit sourire vers Suyvel. Le fonctionnement des Constellations devait rester un peu secret sinon il perdrait de son charme.

Concernant ce qui m'a conduit a brigué ce rôle je dirai que c'est mon Amour pour les Étoiles et pour nos membres qui m'a incité à prendre la suite. Pour moi il n'y a pas de membres mais uniquement des amis.


********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suyvel
Drow à deux vents!
Drow à deux vents!
avatar

Nombre de messages : 243
Age : 47
Date d'inscription : 19/03/2011

Feuille de personnage
Classe: J'ai quitté l'école depuis longtemps...
Elément: Air mon cher Watson!
Level: ça veut dire niveau en anglais

MessageSujet: Re: Les Gardiens de l'Equilibre   Mer 4 Mai 2011 - 20:57

« Ce que je ne savais pas c'est que notre ancien Roy Nadhir était une personne fourbe. »

Une pique destinée à son prédécesseur, dont le regard pétillait d’amusement au-dessus de son verre. On aurait pu s’y méprendre, mais Suyvel sentait l’entente cordiale derrière ces bravades finalement sans conséquence. Ombre avait parlé des Constellations comme d’amis et Nadhir faisait certainement partie de ceux-là.

« Notre désormais Roy retraité avait prévu la chose depuis longtemps. »

Voilà donc la cause de l’amusement de Nadhir. C’était lui qui avait choisi son successeur. Privilège du monarque. Et en souverain prévoyant, il y avait réfléchi probablement très en amont. Elle s’imaginait comment les choses avaient pu se passer, Ombre se retrouvant assis sur le trône avant même d’avoir bien compris ce qui lui arrivait… Elle sourit à cette image.

Suyvel aurait bien demandé à Nadhir ce qui chez Ombre l’avait poussé à le choisir pour régner, mais elle se réfréna. Elle commençait à connaître Ombre et soupçonnait que, pour peu que Nadhir se montrât suffisamment élogieux à son encontre, l’homme simple qu’il était pourrait manifester quelque gêne.

Elle choisit donc de changer de sujet.
« Tu es bien placé pour savoir que j’ai connu les Constellations trop récemment pour avoir connu l’époque d’avant ton couronnement. »

Elle continua comme si Nadhir n’était pas dans la pièce, parlant à Ombre sur le ton de la confidence.
« Dis-moi, comment décrirais-tu son règne ? Quel genre de Roy a-t-il été ? »

Un clin d’œil que seul Ombre put voir. Suyvel l’invitait, s’il le souhaitait, à prendre une petite revanche sur le Roy retraité hilare.


Dernière édition par Suyvel le Lun 9 Mai 2011 - 21:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée
avatar

Nombre de messages : 8477
Age : 33
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: Les Gardiens de l'Equilibre   Ven 6 Mai 2011 - 9:43

« Dis-moi, comment décrirais-tu son règne ? Quel genre de Roy a-t-il été ? »

Un grand sourire fit son apparition sur mon visage. Je vais pouvoir balancer sur l'ancien Roy, me venger de sa fourberie et de sa cruauté? Même pas, il n'a jamais été comme ça.


Excellente question ma chère. Son règne? Il a été le plus long si je ne m'abuse. Et ne prends pas ça comme un point négatif. S'il a été long c'est qu'il a sû gérer la situation et sans cesse puiser dans ses ressources pour redonner de l'élan à la faction. Et c'est tout à son honneur.

Maintenant, son grand âge ne lui permet plus de réaliser toutes ces choses.


Un clin d'œil complice vers Nadhir qui commençait à boire un peu trop à mon goût.

Nadh', comme on l'appelle ici a été un modèle pour moi et pour beaucoup d'autres Étoiles. Un mélange de justice et d'intégrité, une sorte de souverain parfait que personne ne voulait voir partir. Je ne suis pas en train de lui jeter des fleurs puisque maintenant je suis Roy et que je n'ai plus besoin de faire ça....héhéhé, c'est juste la stricte vérité.


Nous sommes une Monarchie mais une Monarchie participative et Nadh' en a été le meilleur exemple. Bref, il a été un très bon Roy, très voir trop prévoyant. Je trouve d'ailleurs cette prévoyance et cette anticipation assez flippante voir mystique...mais bon venant d'un magicien...

J'espère avoir satisfait à ta curiosité. De toute façon si tu veux connaître le contenu de son règne tu peux t'adresser à l'intéressé ou à d'autres Étoiles.


Je reprends une gorgée, parler ça donne soif.



********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suyvel
Drow à deux vents!
Drow à deux vents!
avatar

Nombre de messages : 243
Age : 47
Date d'inscription : 19/03/2011

Feuille de personnage
Classe: J'ai quitté l'école depuis longtemps...
Elément: Air mon cher Watson!
Level: ça veut dire niveau en anglais

MessageSujet: Re: Les Gardiens de l'Equilibre   Lun 9 Mai 2011 - 21:42

Lorsque Suyvel vit ce grand sourire apparaître sur le visage d’Ombre, elle crut un instant qu’il allait profiter de la perche tendue par ses soins. Il n’en fut rien. Au lieu de cela, le jeune Roy partit dans un éloge dithyrambique de son prédécesseur. Décidément, Ombre était bon camarade, trop pour médire sur ses compagnons, même par jeu.

En même temps, cela indiquait à Suyvel à quel point Nadhir avait su se faire apprécier par les Constellations.

Lorsqu’Ombre avait commencé à lui tresser une véritable couronne de lauriers, Suyvel n’avait pu s’empêcher de lorgner régulièrement vers Nadhir, guettant la moindre de ses réactions. Il avait déjà prouvé à son invitée qu’il était habile dans l’art de la flatterie, mais qu’en était-il lorsqu’il s’agissait de recevoir le compliment ?

« Il et toujours infiniment regrettable de voir un chef éclairé priver ses troupes de sa sagesse en renonçant délibérément au pouvoir, surtout lorsque rien ne l’y contraint. »

Une petite couche supplémentaire de la part de Suyvel. Histoire de finir de mettre Nadhir mal à l’aise, si toutefois cela était possible.
Se piquant au jeu, elle continua d’affecter de l’ignorer tout en s’adressant à l’assemblée.

« Puisque tu m’y invites, Ombre, je souhaiterais effectivement entendre ce que les Constellations ont à dire sur le règne de ton prédécesseur. D’ailleurs, je réalise que nous monopolisons la parole depuis un certain temps, le moment me semble donc bien choisi pour la donner à d’autres. »
« J’aimerais notamment entendre Bibsou sur le sujet. Notre ami guerrier ne s’est que peu exprimé et j’aurais bien voulu en savoir un peu plus sur lui, en même temps qu’il nous parlera du règne de Nadhir… même si j’ignore en fait depuis combien de temps il a intégré la faction. »
« Je sais déjà que Helevorn a rejoint vos rangs depuis plusieurs mois. Il a donc connu au moins la fin du règne de l’ancien Roy, et aura sûrement une opinion à exprimer, ou quelque anecdote à narrer… »
« Et bien entendu, j’espère que Calyso nous fera profiter de ses lumières. Je suppose qu’elle est la plus ancienne des Etoiles ici présentes – hormis nos deux monarques – et que sa mémoire couvre déjà une partie significative de l’histoire des Constellations. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helevorn
Etoile Noire
Etoile Noire
avatar

Nombre de messages : 1355
Age : 35
Date d'inscription : 23/08/2010

Feuille de personnage
Classe: Etoile noire
Elément: Aéride
Level: 105

MessageSujet: Re: Les Gardiens de l'Equilibre   Lun 9 Mai 2011 - 22:42

J'avais écouté d'une oreille distraite les longues discussions entre notre invitée, le Roy et Nadhir. Je sirotais mon hydromel, m'appuyant au pieds de la table du bout de ma botte, jouant avec l'équilibre de ma chaise comme un enfant trop polis pour quitter la tablée, mais qui ne peut s'empêcher d'être dissipé.

La traction de ma jambe s'arrêta nette à l'invitation de Suyvel. Je plongeais mon regard dans le siens tout en reposant délicatement les pieds levés de mon siège.

"J'ai en effet connu le crépuscule de son règne" jetant un œil à Nadhir "Il m'a toujours inspiré un profond respect. Peu adepte des courbettes, le nommer Sa Majesté ne m'a pourtant jamais posé problème. La grandeur qui se dégage de lui est d'une telle évidence que ce titre d'honneur coule de source."

Un sourire. J'en ai peut être trop dis. L'espièglerie crépite au fond de mes yeux. Je lève ma corne, amusé.

"Une anecdote ? Oh, eh bien...Disons qu'a mon arrivée chez les Constellations, tout était calme...un peu trop à mon goût, alors j'ai décidé de mettre un peu de sel dans la vie du Domaine, à ma façon..." un regard entendu à Nadhir dont le visage semblait se crisper quelque peu "et à ma plus grande surprise, le Roy à adhéré plus que je ne l'aurais espéré à mon insolente proposition."

Suyvel pendue à mes lèvres, je ne pouvais décemment pas me priver de ce suspens et je décidais de le faire durer le temps d'avaler une gorgée d'hydromel. Je me penchais ensuite vers elle, adoptant le ton de la confidence.

"Dans la bibliothèque du Domaine, Nadhir à dissimulé une salle secrète où trône une orbe dans laquelle on peut tout voir..."

Attiser sa curiosité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calyso
Infirmière coquine
Infirmière coquine
avatar

Nombre de messages : 4490
Age : 29
Date d'inscription : 13/02/2008

Feuille de personnage
Classe: prêtresse
Elément: aqueuse
Level: 240

MessageSujet: Re: Les Gardiens de l'Equilibre   Lun 23 Mai 2011 - 9:57

Ce fut à mon tour de donner ma version de l'histoire des Constellations et du règne de notre ancien monarque.
A l'évocation de mon ancienneté, j'osa un sourcil en regardant de Nadhir, je ne m'étais jamais penché sur le fait que j'étais maintenant l'une des doyennes de notre faction. Le temps passait si vite...


" Eh bien je ne suis pas la plus ancienne, tu rencontreras peut être un jour notre nécromante Ignis, et son omologue Tnerual qui sont bien plus ancien que moi. Mais je peux te raconter ce que j'ai pus observer depuis que je suis ici.

Lorsque je suis arrivée dans cette forêt, Nadhir était déja au pouvoir. Malgré son statut il a toujours été un homme simple, droit et de bons conseils. Chacun pouvait lui parler de ses craintes, interrogations, besoins. Il dégage de lui une aura puissante et majestueuse, et tout comme Helevorn, je le respecte énormément.

Nadhir est un sage, un bon négociateur et un fin diplômate. Mais il aime aussi se distraire autour d'une bonne boisson en racontant des blagues. Il est à l"écoute de tous et n'hésitais pas à nous consulter.

Voila ce que je peux dire de notre ancien roi. Si tu as des questions pour que j'éclaire des points un peu plus précis n'hésite pas."

********************************************************************



cuisinière et guérisseuse à ses temps perdus.
Si t'es pas sage fais gaffe à la piqure

Amenez moi le pigeon ! s'il a encore une étincelle de vie je pourrais peut être le rafistoler, sinon ben je le ferai pour le soupé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suyvel
Drow à deux vents!
Drow à deux vents!
avatar

Nombre de messages : 243
Age : 47
Date d'inscription : 19/03/2011

Feuille de personnage
Classe: J'ai quitté l'école depuis longtemps...
Elément: Air mon cher Watson!
Level: ça veut dire niveau en anglais

MessageSujet: Re: Les Gardiens de l'Equilibre   Ven 27 Mai 2011 - 19:04

Suyvel écouta avec attention les points de vue de ses différents hôtes. Elle comprit vite qu’aucun ne serait dissonant de celui d’Ombre. Soit la présence de Nadhir les empêchait de s’exprimer librement, soit – et c’était le plus probable – Nadhir avait créé le consensus autour de sa personne et de son règne. Une telle chose était rare, surtout dans une faction de cette taille, et aux alignements si variés. Dès qu’un groupe prenait de l’importance, des dissensions apparaissaient presque inévitablement. Or ici, ce n’était manifestement pas le cas… à moins qu’elle soit arrivée, à son insu, le soir d’une réunion du fan-club de Nadhir ? (1) Après tout, elle était loin d’avoir rencontré toutes les Etoiles, aujourd’hui. Elle songea qu’elle pourrait chercher à confirmer tout ce qu’elle avait entendu auprès d’Onizuka, par exemple.

Son regard se porta une nouvelle fois sur le Roy retraité. Combien d’individus, de chefs, sur la Terre des Éléments, étaient comme lui capables de faire l’unanimité dans leurs rangs ? Le souvenir d’un triste événement, dont elle avait ouï parler à la taverne, lui revint… Dans les rangs de l’Alliance, deux de ses membres, manifestement en rupture de ban, avaient profité du sommeil de leurs coéquipiers pour les égorger et filer après avoir vidé le coffre du campement. De telles choses restaient certes exceptionnelles, mais elles prouvaient bien la difficulté de satisfaire tout le monde dans une grande assemblée.

Suyvel eut un signe de tête pour l’ensemble de l’assistance.

« Merci à vous tous d’avoir bien voulu vous exprimer et me confier vos opinions, surtout à l’étrangère que je suis. »

Une autre pensée lui vint. La réminiscence d’un propos de Helevorn.

"Dans la bibliothèque du Domaine, Nadhir a dissimulé une salle secrète où trône un orbe dans lequel on peut tout voir..."

Elle s’interrogeait au sujet de cet orbe. Elle avait imaginé tout d’abord un système de défense, de surveillance du camp des Constellations et peut-être de la forêt environnante. Un moyen de se prémunir contre les intrusions et les attaques en règle. Puis l’idée d’un dispositif beaucoup plus puissant – et plus pernicieux – s’était infiltrée dans son esprit. Un dispositif d’espionnage à grande échelle. Pour surveiller toute la région, peut-être tout Melrath Zorac. Et pourquoi pas toute la Terre des Eléments. Eu égard à la puissance de Nadhir, cela paraissait envisageable.
Mais aucune de ces hypothèses ne cadrait avec le ton qu’avait eu Helevorn.

« J'ai décidé de mettre un peu de sel dans la vie du Domaine, à ma façon... »

Et cette réplique laissait entrevoir quelque chose d’un genre très différent. Est-ce que l’orbe permettait de voir en fait l’intérieur du domaine des Constellations ? Est-ce que les Etoiles s’amusaient à s’espionner entre elles ? Suyvel tenta de se représenter mentalement l’ambiance d’une faction où chacun pouvait être espionné par tous les autres… et l’image qu’elle se construisit lui disait clairement qu’elle devait faire fausse route, tant elle paraissait en décalage avec ce qu’elle avait vu ce soir. Suyvel choisit de mettre le sujet de côté, en se promettant d’y revenir.

Elle se recentra donc sur le motif de sa présence : faire la connaissance des Constellations. Et elle devait avouer sa satisfaction, tant la soirée était riche d’informations et de rencontres plaisantes.

« Je crois avoir posé beaucoup de questions ce soir. Alors, si vous en avez vous-même, que ce soit au sujet de ma faction ou sur moi-même, je me ferai un devoir d’y répondre, si je le puis. Après tout, si Ombre m’a invitée ce soir, c’était également pour que je me présente à vous tous. Moi et les Gardiens de l’Equilibre. »

D’ordinaire, Suyvel n’aimait pas particulièrement s’exposer aux questions, mais portée par l’ambiance chaleureuse et les quelques verres qu’elle avait vidés (2), elle se sentait prête à faire face. Et surtout, cela lui semblait être la moindre des politesses envers ses hôtes si aimables.


---------------------------------------------
(1) Tout le monde s’aime, chacun met une bonne note à ses petits camarades… On se croirait à l’école des fans, ici. Nadhir serait-il la réincarnation de Jacques Martin ? ^^

(2) Cela me fait penser à une scène du Seigneur des Anneaux :
(Legolas) – Je ressens des picotements au bout de mes doigts.
(Gimli) – J’étais sûr que cet Elfe ne tenait pas l’alcool… *roule sous la table*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helevorn
Etoile Noire
Etoile Noire
avatar

Nombre de messages : 1355
Age : 35
Date d'inscription : 23/08/2010

Feuille de personnage
Classe: Etoile noire
Elément: Aéride
Level: 105

MessageSujet: Re: Les Gardiens de l'Equilibre   Jeu 2 Juin 2011 - 16:39

Suyvel ne releva pas ma petite anecdote mais une étincelle de curiosité vrilla dans son œil.

Elle enchaîna sur sa faction.

"Les Gardiens de l’Équilibre. Ce nom fait étonnamment écho au concept de notre faction, ne trouves-tu pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suyvel
Drow à deux vents!
Drow à deux vents!
avatar

Nombre de messages : 243
Age : 47
Date d'inscription : 19/03/2011

Feuille de personnage
Classe: J'ai quitté l'école depuis longtemps...
Elément: Air mon cher Watson!
Level: ça veut dire niveau en anglais

MessageSujet: Re: Les Gardiens de l'Equilibre   Ven 3 Juin 2011 - 17:06

La question de Helevorn plongea Suyvel dans une brève réflexion.

« À vrai dire, je ne pense pas connaître suffisamment les Constellations pour juger d’une éventuelle convergence de nos principes. Et Ombre n’ayant pas souhaité engager immédiatement le débat sur la question, je m’en voudrais d’aller contre son souhait, sous son toit de surcroît. J’ai évidemment écouté avec beaucoup d’intérêt ses propos sur l’Equilibre, qui est le concept fondateur de ma faction. Et puisque tu abordes le sujet, je serais heureuse que tu m’en dises davantage sur le concept de votre faction. D’ailleurs, je puis déjà t’en dire un peu plus sur la mienne. »

« Comme je vous l’ai expliqué, nous sommes une faction neutre, nous ne prenons jamais parti dans l’éternelle bataille entre le Bien et le Mal. Leurs luttes incessantes pourraient bien mener un jour ce monde au bord de l’abîme… (elle frissonna) Il y a des précédents. D’autres royaumes ont été ravagés ou ont même été rayés de la carte lorsque ces guerres ont pris des proportions démesurées. Je n’aimerais pas que cette terre, qui m’a recueillie, connaisse ce funeste destin… »

Un silence. Bref mais pesant.

« Le plus triste dans tout cela est que ces guerres ne sont finalement que le résultat de l’inaptitude des chefs des deux côtés à communiquer, à comprendre l’autre… et à tolérer ce avec quoi on est en désaccord. L’amour de la guerre, le fanatisme et l’intolérance ; voici ce qui mène les civilisations au désastre. Et le pire, c’est que les conséquences de ces combats ne sont pas réservées aux seuls belligérants, non… chacun en subit les effets, même ceux qui ne demandaient que la paix. »

Sombres pensées. Tristes paroles. Suyvel aurait aimé pouvoir exprimer tout ceci par des mots plus légers. Mais ils n’existaient probablement pas.

« Et c’est pour cela que jamais les Gardiens de l’Equilibre ne s’impliqueront dans un conflit de cette nature. Parce que ce combat n’est pas le nôtre… parce que nous pouvons tolérer les opinions des autres… et parce que nous voulons vivre. »

Un accent particulier sur ce dernier mot. Dû à une véritable foi en la vie.

« La lutte entre le Bien et le Mal est condamnée à durer toute l’éternité, parce que leurs chefs se révèlent incapables de s’écouter et de se comprendre. Et pourtant… d’après ce que j’ai vu des Constellations, vous avez rallié sous votre bannière des gens de tout karma. J’aimerais connaître votre recette pour faire coexister tout ce petit monde sans que votre faction implose à chaque polémique ? »

Un souvenir revint à l’esprit de Suyvel.

« Oh… pour le nom de ma faction, je dois rendre à Kronan ce qui lui appartient. C’est lui qui a proposé ce nom. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helevorn
Etoile Noire
Etoile Noire
avatar

Nombre de messages : 1355
Age : 35
Date d'inscription : 23/08/2010

Feuille de personnage
Classe: Etoile noire
Elément: Aéride
Level: 105

MessageSujet: Re: Les Gardiens de l'Equilibre   Ven 3 Juin 2011 - 22:40

J'écoute Suyvel avec attention, trempant mes lèvres à l'hypocras sans la quitter des yeux.

"Tu sembles être très affectée par les luttes des hommes. Pourtant, en tant que Drow, tu devrais y être bien plus accoutumée que tous les humains autour de cette table."


Reposant mon verre sur la table, levant un sourcil espiègle.

"La soif de pouvoir et de domination, l’assujettissement." me penche vers elle "Ainsi ta faction ne prend pas parti, vous n'avez donc pas d'alliés si je suis ta logique. Vous devez être la cible de tous, je me trompe ?"

Je ne réponds volontairement pas à sa question pour le moment, mon intérêt s'étant porté sur autre chose.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suyvel
Drow à deux vents!
Drow à deux vents!
avatar

Nombre de messages : 243
Age : 47
Date d'inscription : 19/03/2011

Feuille de personnage
Classe: J'ai quitté l'école depuis longtemps...
Elément: Air mon cher Watson!
Level: ça veut dire niveau en anglais

MessageSujet: Re: Les Gardiens de l'Equilibre   Sam 4 Juin 2011 - 1:36

« Affectée par les luttes de hommes… ? Non, pas plus que cela. Les luttes en elles-mêmes ne poseraient pas problème si elles se déroulaient dans un état d’esprit différent. Si la haine et l’intolérance n’étaient pas brandis comme étendards des deux côtés. Si la bêtise et l’aveuglement ne poussaient pas les belligérants à vaincre à tout prix. Si tout ceci ne nous menait pas vers notre chute finale… »

« C’est vrai qu’en tant que Drow, j’ai dû apprendre à me protéger contre l’horreur, à rejeter certaines émotions… pour être acceptée, ne pas être broyée par le système monstrueux de la société drow… mais tu sais pertinemment de quoi je parle. Et de par notre longue vie, nous voyons naturellement bien plus de choses que les humains. J’ai donc côtoyé l’horreur, la guerre et la folie. Je m’y suis ‘accoutumée’, comme tu le dis si bien. Ce qui ne signifie pas que je l’ai accepté. Sinon, je ne serais pas ici aujourd’hui. »

Un regard inquisiteur vers Helevorn.

« Et toi non plus, n’est-ce pas ? »

« La soif de pouvoir et de domination, l’assujettissement… voilà bien l’héritage de notre race. Celui que mes précepteurs ont voulu m’enfoncer dans la gorge.
(elle planta son regard dans celui de Helevorn) Je l’ai recraché. Je l’ai vomi. Je ne suis pas de celles qui peuvent vivre en esclaves, en pantins de quelque tyran manipulateur. Je me suis émancipée. Et j’ai payé le prix fort pour cela. »

Sa voix se brisa.

« Je n’ai plus de ville. Je n’ai plus de peuple. Je n’ai même plus de famille. Je suis devenue une exilée, une fugitive… Je savais bien que mes choix, mon insoumission, me coûteraient cher. J’ai assumé cela. Par l’enfer, tout ce que j’ai sacrifié! »

Ses poings s’abattirent sur les accoudoirs de son fauteuil. Sans douceur. Paradoxalement, Suyvel semblait se calmer, après ce brusque accès de colère.

« Voir la réalité, l’existence d’une chose, ne signifie pas l’accepter. Certaines choses peuvent être combattues. Elles méritent de l’être. Vois notre héritage… si je n’avais pas rencontré des humains, s’ils ne m’avaient pas montré autre chose que notre civilisation, j’aurais pu croire que là était l’ordre naturel des choses. Je sais grâce à eux qu’il n’en est rien. »

« Les humains sont une jeune race, que la nôtre méprise… et pourtant, sur certains points, je les trouve plus sages que nous. Si comme moi tu les fréquentes depuis longtemps, tu as dû remarquer la noblesse de cœur, la richesse de sentiments dont ils sont capables, non ? Et aussi qu’ils ont bâti une société différente, qui n’est pas basée sur la malveillance, la cruauté et la trahison. Oh, on les y retrouve toujours, mais à un degré bien moindre, et non érigés en mode de vie. »

« Le contact des humains m’a beaucoup apporté, en ouverture d’esprit et en connaissances. Je leur suis reconnaissante de cela. Et je n’aimerais pas les voir tomber aussi bas que nous. Puisse la malédiction des Ilythiiri (1) leur être épargnée ! »
s’exclama Suyvel en levant les yeux, en un vœu sincère.

Elle marqua une pause. L’évocation de son peuple avait assombri son humeur, mais elle ne se laissa pas sombrer dans un silence maussade, choisissant de passer au sujet suivant évoqué par Helevorn : sa faction. Son ton redevint plus enjoué.

« Nous ne prenons pas parti… uniquement dans le cadre de la lutte entre le Bien et le Mal. D’autres conflits transcendent ce clivage, et nous appellent à prendre position. Tel a été le cas lors de l’apparition de la menace gobeline. Tel sera le cas demain si les orques ou d’autres peuples attaquent Melrath Zorac. Nous ne sommes ni indifférents, ni indolents. Encore moins inactifs. Juste prudents. Car nos choix et nos actions peuvent avoir des conséquences pour tous, et nous en sommes conscients. »

« Pas d’alliés? Tu veux dire dans le camp du Bien ou du Mal? À quoi cela nous servirait-il, à part nous aliéner l’autre camp? Mais si tu parles d’une façon plus générale, alors oui, nous sommes en bons termes avec d’autres factions. Des factions qui partagent notre point de vue ou qui simplement peuvent le comprendre, sans le juger ni le condamner. En fait, nous nous entendons plutôt bien avec tous les gens de bon sens sur cette terre. »

« Et quant à servir de cibles… nous le sommes comme chacun, mais plutôt à titre individuel. Pas tellement comme faction. Il est vrai qu’étant de taille réduite, elle n’attire pas particulièrement l’attention. Nous sommes de temps à autre agressés par des tueurs obsessionnels, maniaques et psychotiques. Les Au-Delà, certains des Sapere Aude… »


Un sourire provocateur.

« … et quelques Etoiles, aussi… » (2)

---------------------------------------------------
(1) Nom originel des Elfes noirs, en langue elfique.

(2) Petite dédicace à mon parrain adoré que j’ai. ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helevorn
Etoile Noire
Etoile Noire
avatar

Nombre de messages : 1355
Age : 35
Date d'inscription : 23/08/2010

Feuille de personnage
Classe: Etoile noire
Elément: Aéride
Level: 105

MessageSujet: Re: Les Gardiens de l'Equilibre   Sam 4 Juin 2011 - 16:40

Ses mots me tirent quelques haussements de sourcils. Je ne peux m'empêcher de relever.

"Dans ce cas, bienheureuse tu es de ne pas être née mâle dans notre société..." cynique.

Les femelles sont des privilégiées dans le système Drow, même si elles subissent aussi les affres d'une civilisation rongéee par les luttes intestines. Leur sort est somme toute bien plus appréciable.

"Les humains sont tout aussi pétris de vices que les elfes noirs. A âge de civilisation égale, je ne donne pas cher d'eux en comparaison. Tu as une image bien candide de leur société." fronce un sourcil. "Si ta vie a été ponctuée de rencontres prometteuses, te voilà bienheureuse une fois encore. J'ai connu des humains prêts à tout pour un peu de pouvoirs, et dans les hautes sphères là où la politique bouillonne, il ne peut exister de sagesse. Seuls les philosophes devraient mener les cités ors tu vois bien que la guerre est conduite par des humains assoiffés de pouvoir et suant l'intolérance. J'ai vu Ashbert tomber sous mes yeux, et j'ai le sentiment qu'il n'était pas si blanc qu'il le laissait paraître. Les humains sont des manipulateurs en herbe. Qu'est ce qui te persuade de combattre pour la bonne cause ? Ces chevaliers arrivés pour défendre Melrath, peut être sont-ils plus maléfique qu'ils ont bien voulus le dire...Et si tu te trompais de combat ? La confiance qu'on accorde à quelques-uns généralisée à une race entière est d'une extrême dangerosité, ne crois-tu pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suyvel
Drow à deux vents!
Drow à deux vents!
avatar

Nombre de messages : 243
Age : 47
Date d'inscription : 19/03/2011

Feuille de personnage
Classe: J'ai quitté l'école depuis longtemps...
Elément: Air mon cher Watson!
Level: ça veut dire niveau en anglais

MessageSujet: Re: Les Gardiens de l'Equilibre   Dim 5 Juin 2011 - 12:44

L’évocation de la société drow fit dériver Helevorn sur la condition des mâles dans ce monde matriarcal. Il se voulait sarcastique. Souligner la position ‘enviable’ de Suyvel. ‘Bienheureuse’… Cela ne la fit pas sourire. Il ignorait tout d’elle, de ce qu’elle avait traversé. Il semblait ne voir en elle qu’un représentant de la caste dominante. Pouvait-on être plus éloigné de la vérité ?

« Le matriarcat a ses excès et ses abus, cela fait partie de ce que je rejette de mon monde natal. Figure-toi que j’ai un père, et des frères aussi… »

Son regard se perdit dans le vague, et elle fit à mi-voix, sur un ton mélancolique :

« … du moins, j’avais… »

Elle l’écoutait néanmoins déverser son fiel sur la race humaine, la juger au moins aussi mal qu’elle jugeait ses semblables. L’étonnement finit par la gagner. Quoi ? N’avait-il donc fréquenté que la lie de l’humanité, pour s’en être forgé une telle image ?

« Ma confiance va envers certains individus, tous n’en sont pas dignes. Mais si je considère la moyenne des humains que je croise au quotidien depuis des années, ils sont moins pervertis que nos semblables. Pour les chevaliers, j’en sais si peu sur eux que je n’ai pu me forger d’opinion valable à leur sujet. Certes, s’agissant de défendre Melrath Zorac, toutes les bonnes volontés sont les bienvenues… mais je craignais qu’il n’y eut un lourd tribut à leur payer. Tant et si bien que lorsque leur venue fut annoncée, les Gardiens de l’Equilibre ne firent rien pour faciliter leur venue… ou la contrarier. Tu parles de feu Ashbert… je te dirai le fond de ma pensée : j’avais des doutes à son égard. Pas dans sa volonté de défendre ces terres : plutôt dans l’ordre qu’il comptait instaurer. Je souhaite que ce monde soit préservé d’une invasion, mais pas au prix de l’établissement d’une dictature militaire, qui ne serait guère préférable pour les habitants d’ici. Sa mort est-elle une bonne chose ? Ou une perte terrible ? Je l’ignore. Seul le temps nous le dira… ou sans doute pas. Qui pourrait nous éclairer sur ce qu’il serait advenu de Melrath Zorac sous l’égide d’Ashbert, désormais ? »

« Ce monde est menacé, il est en péril, mais je ne le vois pas encore condamné. Et surtout, ses habitants ne sont pas maudits. Les Dieux ne se sont détournés d’eux. Pas comme nous. Je crois que ce monde, même imparfait, même déchiré, même en guerre… est bien plus vivable que celui d’où je viens. »

« Quant à ton opinion sur les hommes… elle me surprend. Tu vis parmi eux, quoi que tu en dises… tes actes semblent contredire tes paroles. Tu dis que dans les hautes sphères, là où la politique bouillonne, il ne peut exister de sagesse… mais ne viens-tu pas de louer celle des dirigeants des Constellations ? »


La main de Suyvel se tendait vers l’assistance, désignant Nadhir et Ombre.

« Ou bien les englobes-tu dans les rangs des ambitieux et des intolérants ? Et si oui, pourquoi leur prêtes-tu allégeance ? Et sinon, n’est-ce pas que ta généralisation sur l’espèce humaine est bancale ? Peux-tu seulement croire ce que tu dis ? »

Suyvel se pencha en avant. Sa voix se fit plus basse, apaisante.

« Qu’ont-ils bien pu te faire, Helevorn ? Que t’ont fait les hommes pour que tu les voues aux gémonies de la sorte ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helevorn
Etoile Noire
Etoile Noire
avatar

Nombre de messages : 1355
Age : 35
Date d'inscription : 23/08/2010

Feuille de personnage
Classe: Etoile noire
Elément: Aéride
Level: 105

MessageSujet: Re: Les Gardiens de l'Equilibre   Dim 5 Juin 2011 - 13:55

Un sourire remonte sur mon visage. Mon goût de la provocation trouve toujours un retentissant écho.

"Quand je parle des hautes sphères, je fais référence aux dirigeants du royaume, non pas aux factions qui le compose. Et à ta différence, je n'ai pas fais de généralité sur la race humaine. J'ai simplement apporté une nuance au milieu de tes louanges." un clin d’œil espiègle. "Si j'ai rejoins les Constellation, c'est que j'y ai trouvé des individus dont l'esprit m'a parlé. Je sais reconnaître dans la multitude noirâtre les entités brillantes."

Une gorgée du breuvage avant de reposer la choppe sur le bord de la table. Sa dernière phrase met fin à notre discussion publique. Nous dérivons dans des sphères trop intimes désormais. Mes mains sur les accoudoirs, je lui lance un regard avant de me lever.

"Ce fut un plaisir de discuter avec toi Suyvel."

Je me redresse, captant dans son regard un mélange de surprise teintée de désappointement. Sans doute n'apprécie-t-elle pas que je m'esquive au moment où la discussion commence à s'échauffer.

"J'ai quelques récits à terminer à la bibliothèque." à tous.

Une invitation à demie-voilée lancée au milieu de l'assemblée. Je passe a côté d'elle, un regard neutre. Elle en fera ce qu'elle voudra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suyvel
Drow à deux vents!
Drow à deux vents!
avatar

Nombre de messages : 243
Age : 47
Date d'inscription : 19/03/2011

Feuille de personnage
Classe: J'ai quitté l'école depuis longtemps...
Elément: Air mon cher Watson!
Level: ça veut dire niveau en anglais

MessageSujet: Re: Les Gardiens de l'Equilibre   Dim 5 Juin 2011 - 16:33

Le sourire de Helevorn vint conforter une impression d’incohérence qui s’était emparée de Suyvel. Il nuançait grandement son propos, faisait machine arrière sur les humains et acceptait des exceptions, notamment vis à vis des Etoiles, comme elle s’y attendait… enfin quelque chose de positif dans ses paroles. Finalement, tout ceci ressemblait à une provocation de sa part. Mais dans quel but ? La faire parler ? Elle avait offert spontanément et sincèrement de répondre à leurs questions. En avait-il douté ? Tant pis pour lui. Elle n’avait pas à justifier de sa bonne foi.

Sa dernière question resta néanmoins sans réponse, du moins cette réponse ne s’exprima pas par des paroles. Helevorn prit congé. Un départ qui sonnait comme une esquive. Suyvel avait essayé de l’amener à se confier. Elle y avait échoué. Toutefois, sa réaction semblait éloquente. Ces propos n’étaient pas pure invention de sa part. Il y avait bien quelque chose derrière… une chose intime, subodorait Suyvel. Une chose qu’il ne souhaitait pas révéler, à elle… ou aux Etoiles. Sa dernière phrase l’interpella: était-ce là une invitation déguisée à poursuivre cette conversation en privé ?

Cette éventualité vint atténuer sa déception. Déception qu’il n’eut guère répondu à ses propres questions. Déception qu’il parte au milieu de leur échange. De tous les lieux du campement, il avait choisi le seul où Suyvel avait une bonne raison d’aller. Où elle était invitée. Et elle comptait bien en profiter.

Suyvel se demandait ce que l’assistance avait bien pu penser de cet échange avec Helevorn. Notamment sur le genre humain. Les Etoiles étaient sa famille, ils devaient connaître sa façon d’être et d’agir. Elle lorgnait du côté d’Ombre, s’attendant plus ou moins à ce que le maître des lieux prît la parole et s’exprima sur le sujet. Ou recadra la conversation selon son désir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée
avatar

Nombre de messages : 8477
Age : 33
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: Les Gardiens de l'Equilibre   Lun 6 Juin 2011 - 11:03

Le règne de Nadhir, les origines de Suyvel et d’Helevorn, la
discussion allait bon train, passant allégrement d’un sujet à l’autre.


Je suivais tout cela d’un œil distrait pensant d’avantage
aux tâches qui m’attendait maintenant que le « Papy » avait pris sa
retraite.


Le départ d’Helevorn finit par me sortir de ma torpeur,
délibérément provocateur, certains lui tiendrait ce trait de caractère pour
défaut. Me concernant j’aurais tendance à penser tout le contraire, il avait
son tempérament, son caractère, pas toujours prévisible mais fort intéressant
dans tous les cas.


Un regard de Suyvel sur moi, comme une invitation à
reprendre le flambeau. Je m’exécuta, promptement.


Ahhhh Helevorn….dis-je dans un soupir accompagné d’un grand
sourire.


Nous connaissons bien Helevorn ici et tenter de te
l’expliquer relèverait d’un exploit que je ne m’imagine pas réaliser ce soir.


Nous connaissons en partie son passé quand à son avis sur le
genre humain il est sien et c’est son droit que de penser ainsi. Je ne lui en
tient pas rigueur. Il est exemplaire depuis qu’il est parmi nous alors que nous
comptons quand même des gens de diverses horizons. Des Elfes, des humains, une
fée, des gens pas vraiment humains ni vraiment démons et même…un bébé !!


Je peux comprendre que son point de vue puisse te choquer
mais si tu veux en savoir plus…tu peux toujours le suivre à la bibliothèque
plus tard.


Un petit clin d’œil en sa direction. Mon doigt pointait vers
la bibliothèque adossée aux arbres centenaires.


Je suis heureux que tu nous aies fait part de la vision du
Monde selon les Gardiens de l’Equilibre. Il est toujours intéressant de
connaître les autres, cela évite bien des conflits et sur ce point nous sommes
d’accord.


Tu dis vouloir connaître notre recette de fonctionnement
avec toutes ses personnes, maléfiques, harmoniques, neutres…. Je ne sais pas
s’il y a vraiment un secret… Je préfèrerais parler d’Etat d’Esprit. Un Etat
d’Esprit tourné vers les Etoiles et vers la recherche de l’Equilibre. Chacun et
chacune ici a prit conscience que le Mal a besoin du Bien et vice-versa. C’est
pour cela que nous n’avons pas ou très peu de querelles internes : le
Respect et un objectif commun. J’y ajouterais un grand esprit de camaraderie et
une ambiance détendue. Pas de recette, juste du savoir faire. Même si cela peut
étonner de l’extérieur l’entente existe ici et tu as pu le constater toi même.


Les Constellations ont aussi pour vocation de ne pas fermer
de portes là où d’autres, pour des raisons de karma ou de simples divergences
d’opinion, n’hésitent pas à se fermer à double tour.


Je crois que pour comprendre les Constellations il faut en être.

Un sourire vers Suyvel. Ma main tendue vers ma chope je reprends une petite gorgée de bière fraîche.

********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suyvel
Drow à deux vents!
Drow à deux vents!
avatar

Nombre de messages : 243
Age : 47
Date d'inscription : 19/03/2011

Feuille de personnage
Classe: J'ai quitté l'école depuis longtemps...
Elément: Air mon cher Watson!
Level: ça veut dire niveau en anglais

MessageSujet: Re: Les Gardiens de l'Equilibre   Mer 8 Juin 2011 - 21:10

Le moins que l’on pouvait dire, c’était qu’Ombre ne s’était pas ému de la diatribe de Helevorn le moins du monde. Suyvel s’était demandée si la tournure de la conversation n’allait pas altérer quelque peu l’ambiance, il n’en fut rien. Ombre, en hôte prévenant, alla même jusqu’à s’inquiéter que Helevorn ait pu la choquer. Cela lui tira un sourire. En quoi était-elle concernée par les jugements sur le genre humain, qu’ils viennent de Helevorn ou d’une autre personne ? Elle avait son opinion sur la question, qui ne serait pas forcément en accord… et c’était tout. Elle ne dénonçait pas l’intolérance pour la pratiquer elle-même à la première occasion.

« Tranquillise-toi, Ombre, je n’ai pas été chagrinée des propos de Helevorn, aussi surprenants aient-ils pu me paraître. Et pour en revenir au fonctionnement des Constellations… je comprends bien que la tolérance et l’ouverture d’esprit soient fondamentales pour parvenir à faire cohabiter toutes ces personnes aux profils si hétéroclites, mais cela n’explique pas comment la faction fait pour fonctionner. Je dis bien : fonctionner, non juste exister. À moins que ce soit là son secret ? Ne rien faire en tant que faction et laisser chaque membre faire ce qu’il veut comme il le veut ? (un sourire) Les constellations seraient-elles… anarchiques ? »

C’était son tour de tomber dans la provocation. L’humeur de Helevorn semblait contagieuse.

« Je ne voudrais surtout pas suggérer que ta couronne est de pacotille, mais… comment assois-tu ton autorité sur des troupes aux opinions si diverses ? N’y a-t-il jamais fronde dans les rangs ? Prenons un exemple, comme la venue des chevaliers… Je ne sais pas si c’est Nadhir ou toi qui as pris la décision, mais comment l’avez-vous fait appliquer ? Il devait bien y avoir des Etoiles qui étaient en désaccord avec vos positions. Ont-elles été contraintes d’obéir ? Et que risquaient-elles si elles avaient refusé d’obtempérer ? Ou bien les avez-vous simplement autorisées à rester à l’écart ? Ou même… les avez-vous laissées prendre part à la bataille dans le camp qui leur convenait, quitte à les retrouver dans les rangs de vos ennemis ? »

Suyvel avait connu cela… des factions où l’instabilité régnait, où les dissensions internes poussaient les clans rivaux à se dresser les uns contre les autres, où toute alliance, toute unité, était temporaire, voire éphémère. Tel était l’enseignement des Seigneurs de l’Entropie, les Dieux du Chaos.
Elle espérait que les Constellations ne faisaient pas partie de leurs disciples.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée
avatar

Nombre de messages : 8477
Age : 33
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: Les Gardiens de l'Equilibre   Mar 14 Juin 2011 - 15:49

Décidément ce diable d'Helevorn avait éveillé en Suyvel un don pour la provocation que je n'avais osé imaginer jusqu'à maintenant. Les Constellations n'ont jamais été comprises de l'extérieur et leur fonctionnement a toujours été flou pour les non-initiés.

La soirée s'étirait et le plafond d'Étoiles s'éclairait au fur et à mesure de l'avancée de la conversation. Il faisait légèrement frisquet à présent, qu'importe, la bière savait réchauffer son homme.


Anarchique?

Je ne puis m'empêcher de rire intérieurement. J'adorais tout particulièrement quand une personne du dehors cherchait à comprendre ce qui ne peut être compris que de l'intérieur. Ça en devenait encore plus amusant quand la personne en question était loin d'avoir passée son enfance à se cogner la tête contre un mur. Comprenez que Suyvel était plutôt très vive d'esprit.


Chacun est libre de ses choix dans le respect de la faction...ça me semble être un bon résumé.
Lors de l'arrivée des chevaliers les Constellations ont pris une position commune, chacun de nos membres étant ensuite libre de ne pas prendre part à la bataille. Certains neutres n'ont pas participé. Les pacifistes se sont contentés d'être présents ou encore de prodiguer des soins.
Il y a un respect de la faction qui prime sur le reste, et dans le même sens la faction respecte ses membres et leurs opinions.


Je ne dis pas que c'est tous les jours faciles de gouverner des chaotiques, des neutres, des pacifistes ou encore des neseprononcentpas mais j'avoue que c'est passionnant.


Quand à ma couronne...

Je saisi l'objet qui était dissimulé sous ma cape depuis le début. Il y avait trop de pudeur en moi pour la porter en public pour le moment.

Tu peux voir toi même que ce n'est point du toc.

Un clin d'oeil malicieux envers elle avant de lancer :

Mais si tu veux vraiment nous comprendre personne ne t'empêche de t'installer....durablement.

Un regard vers les Étoiles, comme pour capter leur attention.

********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suyvel
Drow à deux vents!
Drow à deux vents!
avatar

Nombre de messages : 243
Age : 47
Date d'inscription : 19/03/2011

Feuille de personnage
Classe: J'ai quitté l'école depuis longtemps...
Elément: Air mon cher Watson!
Level: ça veut dire niveau en anglais

MessageSujet: Re: Les Gardiens de l'Equilibre   Lun 20 Juin 2011 - 20:40

La liberté de choix dans le respect de la faction… voilà qui sonnait plutôt bien aux oreilles de Suyvel. La faction y perdait en efficacité ce que ses membres gagnaient en liberté… mais la faction y gagnait en souplesse et en cohésion, et évitait l’implosion à chaque choix déchirant pour ses différentes sensibilités. Intéressant.

Plutôt permissif pour une monarchie, mais intéressant. Ombre exprimait ses difficultés à gouverner une faction aussi hétéroclite et Suyvel le crut sans hésiter. Un petit sourire entendu. Sourire qui s’élargit franchement lorsqu’Ombre exhiba sa couronne. Elle songea en riant qu’il était le Roy. Et manifestement il était livré avec tous les accessoires !

Son hilarité s’éteignit lorsque les derniers mots d’Ombre s’imprimèrent dans son esprit. Une proposition d’enrôlement. Formulée très indirectement, mais ne laissant pas de place au doute. Certaines phrases qu’Ombre avait prononcées durant cette soirée lui revinrent en mémoire, sous un jour nouveau. Elles semblaient maintenant plus lourdes de sens. Avait-il eu cette idée en tête depuis le début ? Ses doigts se croisèrent, ses paumes se joignirent, ses mains se levèrent lentement vers son menton jusqu’à ce que ses pouces viennent se poser sur ses lèvres. Elle s’abîma dans une profonde réflexion.

Suyvel ne pouvait nier tout l’intérêt qu’elle trouvait à cette éventualité. Elle bénéficierait de la puissance, de la protection, des ressources et de l’aura d’une des factions majeures du pays.

« Et des emmerdements qui vont avec », fit sous son crâne une voix aux accents durs.

Elle se rapprocherait également du meilleur hermésiste de ces terres.

« La belle affaire ! Quel savoir détiendrait-il que tu ne puisses acquérir auprès des maîtres du pays ? C’est un moucheron qui frétille au bout d’un hameçon, voilà tout ! Un hameçon disposé là à ton intention… »

Ainsi que de l’un de ses rares congénères en ces lieux.

« Oho, superbe ! Garderais-tu un si bon souvenir de tes semblables que tu sois prête à rentrer dans le rang juste parce qu’un drow s’y trouve déjà ? Et un mâle, en plus ? Tu es tombée bien bas, Suyvel. »

Et elle aurait l’opportunité de voir Ombre à l’ouvrage en tant que Roy. Elle le trouvait prometteur.

« Mais oui, vas-y ! Pourquoi ne te prosternes-tu pas tout de suite ? Roule-toi à ses pieds, tant que tu y es ! Tu es si faible, ma pauvre… »

C’est faux ! siffla-t-elle intérieurement.

« Oh que si ! Que si ! Tu prétends jouer les émancipées mais tu ne demandes qu’à te jeter dans les fers à la première occasion.»

Il ne fera pas de moi une prisonnière. Ombre n’a pas de telles intentions. Il n’est pas comme ça.

« Parce qu’en plus tu es naïve à ce point-là ? Ou bien tu préfères t’aveugler toi-même ? Redescends sur terre, ma pauvre petite. Il veut juste t’utiliser. Et lorsqu’il aura ce qu’il voulait, il… »

Ce n’est pas vrai ! l’interrompit mentalement Suyvel. Ce n’est pas un profiteur. Ni un menteur.

« Pas un menteur ? (la voix devint franchement railleuse) Comment appelles-tu un politicien, toi ? Réveille-toi. C’est un homme de pouvoir, et il ne sert que lui-même, ne se préoccupe que de lui-même. Les autres ne sont là que pour le servir, et l’aider à accumuler encore plus de pouvoir.
- Oh, la ferme ! » grommela Suyvel entre ses dents.

Elle ne se rendit pas compte qu’elle avait réellement prononcé ces trois mots et ne prit donc pas garde au fait que quelqu’un de l’assistance ait pu les entendre. Sa réflexion arrivait à son terme et elle joignit les doigts devant sa bouche avant de prendre la parole. Elle regarda Ombre intensément, et se mit à parler d’une voix lente, empreinte de son intense réflexion et d’un choix de mots pesés.

« Je suis honorée de cette proposition. Flattée, même. Je serais probablement idiote de la refuser. Simplement, je ne m’attendais à en recevoir une si vite, à ma première visite en ces lieux. Ne crois pas que je puisse hésiter devant l’évidente valeur de cette offre généreuse. C’est juste que j’ai connu une expérience malheureuse, dont je t’ai parlée. ‘Terre des Eaux’… je m’y étais engagée avec Kronan, un peu rapidement, sans avoir suffisamment d’éléments. Je n’ai pas eu à m’en mordre les doigts : on s’en est chargé à ma place. »

La voix résonna de nouveau dans sa tête, la contraignant à faire une pause dans son oraison.
« Doux euphémisme, ma belle. Et apparemment, la leçon n’a pas porté ses fruits puisque tu t’apprêtes à récidiver. »

Il n’y a aucune raison que cela se passe de la même façon au sein des Constellations.

« Partant de là, il n’y a aucune raison que cela se passe différemment, tu ne crois pas ? »

La ferme, j’ai dit ! Boucle-la !

S’imposant un effort de concentration, elle ignora la voix qui continuait à dénigrer son choix, et reprit le cours de son intervention.

« C’est pour cela qu’aujourd’hui je souhaiterais éviter de tomber dans les mêmes travers, et je voudrais préalablement rassembler tous les éléments nécessaires à une décision éclairée. Pour cela, et si tu le permets… j’aurais trois demandes à formuler avant de te donner une réponse. »
« La première sera la tenue du débat politico-philosophique dont nous avons déjà convenu. Comprends bien que je ne puisse pas m’engager sur ma venue tant que vos vues et vos objectifs me seront étrangers. Je tiens donc à ce que ce débat ait lieu. Dès que tu le souhaiteras, ou que tu le pourras. »
« La seconde tient à mon équipier, Kronan. Je voudrais savoir si ta proposition vaut pour lui également. Sache tout de suite que, si tel n’est pas le cas, il est inutile d’aller plus loin. Je n’abandonnerai pas le barbare, même pour rejoindre les Constellations. »
« La troisième… est la conséquence logique des actions de certaines Etoiles. Je t’ai déjà informé des sentiments de Kronan envers les Constellations, suite à différents accrochages. Autant dire qu’il n’est pour l’heure pas prêt à rejoindre vos rangs. Et c’est là que je veux en venir… S’il rejette la proposition, je devrai la refuser de même, quoi qu’il m’en coûte. Tu devras donc emporter son adhésion si tu veux la mienne. »
« Ce n’est pas gagné d’avance. Mais je n’attends pas moins de celui à qui je prêterai allégeance. Voilà de quoi me prouver tes talents de diplomate et de meneur d’hommes. Un défi ardu… mais rien d’impossible pour celui qui a accepté de prendre la tête d’une faction aussi complexe que les Constellations. »


Suyvel scruta son auditoire un instant pour jauger l’effet produit par son petit laïus. Puis elle conclut son propos.

« Bien entendu, pour que ce soit équitable, je m’engage à n’intervenir en aucune façon. Ni pour saper tes efforts, ni pour les appuyer. Et je ne dirai rien à Kronan de cette conversation. Reçois-tu mon défi, Majesté ? Relèves-tu le gant ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée
avatar

Nombre de messages : 8477
Age : 33
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: Les Gardiens de l'Equilibre   Lun 27 Juin 2011 - 14:55

La réflexion de Suyvel semblait profonde, intense. Un choc
entre plusieurs Suyvel, elle avait l’air perdue dans ses pensées. Même pas
gênée par les odeurs de bière qui continuaient de circuler entre les tables.


-
Oh, la ferme ! »

Je ne savais pas à qui elle parlait mais il ne me semblait pas que ces paroles m’étaient
adressées, du moins je l’espérais.


Je la regarda un instant avant de prendre la parole.

Ma demande n’a rien de prémédité, c’est juste qu’il me semblait que le moment était plutôt bien
choisi. Mais je ne m’offusquerais pas si tu venais à refuser, je ne t’ai pas
fait venir pour cela à la base.


Un petit sourire pour re-détendre l’atmosphère.

« La première sera la tenue du débat politico-philosophique dont nous avons déjà convenu. Comprends
bien que je ne puisse pas m’engager sur ma venue tant que vos vues et vos
objectifs me seront étrangers. Je tiens donc à ce que ce débat ait lieu. Dès
que tu le souhaiteras, ou que tu le pourras. »


Ce débat nous l’aurons de toute façon ma chère. Ici ou ailleurs, peu importe. Il me tarde de
deviser politique et philosophie avec toi.


« La seconde tient à mon équipier, Kronan. Je voudrais savoir si ta proposition vaut pour lui également.
Sache tout de suite que, si tel n’est pas le cas, il est inutile d’aller plus
loin. Je n’abandonnerai pas le barbare, même pour rejoindre les Constellations.
»



Le Barbare comme tu l’appelles est libre de ses choix. Il peut venir également si il le désire.
Mais j’aimerais m’entretenir avec lui auparavant afin de le connaître un peu
mieux.


« La troisième… est la conséquence logique des actions de certaines Etoiles. Je t’ai déjà informé des
sentiments de Kronan envers les Constellations, suite à différents accrochages.
Autant dire qu’il n’est pour l’heure pas prêt à rejoindre vos rangs. Et c’est
là que je veux en venir… S’il rejette la proposition, je devrai la refuser de
même, quoi qu’il m’en coûte. Tu devras donc emporter son adhésion si tu veux la
mienne. »

« Ce n’est pas gagné d’avance. Mais je n’attends pas moins de celui à
qui je prêterai allégeance. Voilà de quoi me prouver tes talents de diplomate
et de meneur d’hommes. Un défi ardu… mais rien d’impossible pour celui qui a
accepté de prendre la tête d’une faction aussi complexe que les Constellations.
»


Kronan…Suyvel m’avait déjà expliqué ses déboires avec les nôtres. Mais je pense bien que nous
n’étions pas les seuls à lui avoir posé des ennuis.


Complexe ? Oui c’est le mot. Mais pour diriger une faction complexe, un peu hybride il faut
être soit même un personnage complexe. Je pense qu’à ce niveau là je m’en sors
plutôt bien.


Tu me lances un défi mais avant de parler à ton compagnon nous devons parler politique,
neutralité et Equilibre.


Je sais ce que les gens peuvent penser d’une faction comme les Constellations j’entends souvent
« Chaos innommable », « Harmoniques perdus » ou
« Indécents indécis ».
Je t’invite après cette petite soirée dans ma demeure afin que nous puissions
deviser. Tu as déjà vu que nous ne sommes rien de tout cela et que nos idéaux
sont tout aussi défendables que ceux des autres.


Un signe vers la demeure Royale ou je n’avais mis qu’une fois les pieds jusqu’à présent, je préférais toujours ma taverne ou bien
mon vieux chêne…

********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suyvel
Drow à deux vents!
Drow à deux vents!
avatar

Nombre de messages : 243
Age : 47
Date d'inscription : 19/03/2011

Feuille de personnage
Classe: J'ai quitté l'école depuis longtemps...
Elément: Air mon cher Watson!
Level: ça veut dire niveau en anglais

MessageSujet: Re: Les Gardiens de l'Equilibre   Mar 28 Juin 2011 - 23:36

Suyvel fit rapidement le bilan de ce qu’Ombre venait de lui répondre. Il acceptait le débat. Il semblait même enthousiaste à cette idée. Cela s’annonçait bien. Il avait ensuite étendu son offre d’enrôlement à Kronan, toutefois il n’évoquait qu’une liberté pour lui à proposer ses services. S’il s’attendait encore à le voir se présenter ici spontanément, en l’état actuel des choses, elle allait devoir insister sur l’état d’esprit de Kronan en ce moment.

« Mais j’aimerais m’entretenir avec lui auparavant afin de le connaître un peu mieux. »

« Il ne tient qu’à toi. Au sens littéral comme au figuré, d’ailleurs. Je veux dire que tu es libre de t’adresser à lui… et que si toi, tu n’en prends pas l’initiative, il ne le fera pas. »

Suyvel n’aurait pas voulu qu’Ombre se fît encore des illusions à ce sujet.
Vint le tour du troisième point. Le défi qu’elle lui lançait.

« … mais avant de parler à ton compagnon nous devons parler politique, neutralité et Equilibre. »

Suyvel en ressentit une pointe de déception. Une reculade. Il réservait sa réponse pour plus tard. Quelque part, elle s’était attendue à une réponse plus conquérante. Une réponse avec de l’allure, de l’audace, de l’assurance. En même temps, sa réponse était empreinte de sagesse : il demandait à ce que le débat ait lieu avant d’aller plus loin. Il avait parfaitement raison : si l’un ou l’autre en ressortait insatisfait quant à la convergence de leurs vues, à quoi bon envisager le problème de la venue de Kronan ? Le défi n’aurait alors aucun sens. En même temps, Ombre se gardait un temps de réflexion. C’était prudent de sa part. Suyvel n’avait pas encore détecté cela chez Ombre. Elle le scruta intensément tout en en prenant bonne note.

« Très bien. Nous reconsidérerons donc cela en temps et en heure. Commençons donc par notre échange de vues. »

« Je t’invite après cette petite soirée dans ma demeure afin que nous puissions deviser. »

« Veux-tu dire… dès ce soir ? (elle se reprit) Du moins, dès cette nuit ? Etant donné l’heure tardive – ou matinale, si tu préfères ! – je ne suis pas sûre de pouvoir encore soutenir un long débat d’idées. Je te proposerais plutôt de repasser te rencontrer, très prochainement. Et d’ailleurs, il y a une chose que je souhaiterais faire avant même ce débat. Une chose à laquelle tu m’as toi-même invitée. »

Un petit sourire en coin.

« J’aimerais prendre connaissance des écrits sur ton histoire. »

Son sourire s’élargit, devint un brin provocateur.

« Pour en savoir un peu plus sur celui avec qui je vais débattre. Toujours connaître son adversaire. C’est un bon principe, tu ne crois pas ? »

Son regard alla se perdre dans la direction qu’Ombre indiquait de la main. Suyvel aperçut un bâtiment qui, malgré la nuit environnante, resplendissait d’un éclat particulier sous la lumière des astres. Sa vision nocturne prit naturellement le relais, et elle put en discerner certains détails. La richesse de l’architecture et des ornements aurait flatté même l’œil le moins averti. Une demeure de roi, sans aucun doute. L’opulence des Constellations se devinait dans les raffinements artistiques de la façade.
Elle songea que ce devait être la première fois qu’elle était invitée dans un tel palais.
Curieusement, cette idée, si elle était plaisante voire flatteuse, ne parvenait pas à l’enchanter véritablement. Une noire idée se faufila dans son esprit. Elle y sema le germe d’un doute, y fit pousser ses racines, y grandit et donna l’un de ses détestables fruits. Sous la forme d’un retour de la voix cassante.

« Il veut t’éblouir par tout ce luxe tapageur… et il y parvient assez bien, dirait-on. »

Il tient juste à me faire les honneurs de sa demeure. Rien de plus.

« Qui veux-tu convaincre de cela ? Moi ? Ou toi ? Rien que l’idée de tout ce luxe te fait déjà tourner la tête. »

C’est faux. Le luxe ne m’intéresse pas. Je peux l’apprécier, cela et le confort matériel qui va avec, mais cela ne me changera pas. Ni moi, ni mes idées. À aucun prix.

« C’est toi-même qui vient de parler de prix… Et s’il t’achetait, toi et tes idées ? S’il te proposait un joli magot pour ta soumission, le refuserais-tu ? »

Suyvel répugnait à creuser davantage le sujet. En fait, presqu’inconsciemment, elle redoutait la réponse profonde à cette question. Pensive, elle garda le silence. Son regard, interrogateur, légèrement troublé, vint croiser celui d’Ombre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Gardiens de l'Equilibre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Gardiens de l'Equilibre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Neutre] Gardiens Sacrés
» Animah : Les gardiens du Savoir
» [Fête] Les Gardiens de la Nature vous invitent...
» Sharran/Druide/Equilibre et tank en 2e spé/lvl 80
» [achat] Gardiens des tombes et catapulte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Constellations - TdE :: Visiteurs :: Salle de réceptions-
Sauter vers: