Constellations - TdE


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Gardiens de l'Equilibre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Ombre
Sa Majesté Etoilée
avatar

Nombre de messages : 8414
Age : 32
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: Les Gardiens de l'Equilibre   Mar 5 Juil 2011 - 13:54

« Veux-tu dire… dès ce soir ? (elle se reprit) Du
moins, dès cette nuit ? Etant donné l’heure tardive – ou matinale, si tu
préfères ! – je ne suis pas sûre de pouvoir encore soutenir un long débat
d’idées. Je te proposerais plutôt de repasser te rencontrer, très
prochainement. Et d’ailleurs, il y a une chose que je souhaiterais faire avant
même ce débat. Une chose à laquelle tu m’as toi-même invitée. »


Non pas ce soir bien entendu, toi comme moi ne sommes plus en état de deviser sur des choses aussi complexes. Je te propose plutôt de rester ici pour la nuit, nous avons suffisamment de chambres, de
tentes ou encore d’arbres pour cela.


Intérieurement je poussa un Ouf de soulagement. Je ne
pouvais plus continuer à philosopher ce soir et j’étais heureux que mon
interlocutrice s’en rende compte. Avait-elle remarqué ma fatigue ? Où
l’était-elle tout autant ? Il est vrai que depuis mon accession au trône
le temps me manquait et le repos se faisait moindre. Il me fallait souffler un
peu et accessoirement dormir.


« J’aimerais prendre connaissance des écrits sur ton histoire. »

« Pour en savoir un peu plus sur celui avec qui je vais débattre. Toujours connaître son adversaire. C’est un bon principe, tu ne crois pas ? »

Elle n’avait pas oublié l’invitation. Tant mieux. Il me tardait de lui faire découvrir notre
majestueuse bibliothèque sylvestre. Au loin, parmi les Ombres on ne la
distinguait pas vraiment. Demain, quand le soleil sera levé, nous irons
visiter ce vestige des temps, don de nos ancêtres.


Je jeta un œil sur Suyel comme pour capter son regard mais elle semblait à
nouveau en lutte avec elle même. J’aurais donné cher pour savoir ce qui
trottait dans sa tête à certains moments. Quelques rictus éclairaient de temps
à autre son visage et lui donnaient un air tantôt tourmentée tantôt satisfaite.


Un combat entre elle et sa conscience ou simplement de la
fatigue due aux heures qui s’allongeaient inexorablement vers le matin.
J’imaginais Suyvel sûre d’elle, de ses convictions et de ses principes mais au
fond d’elle même elle devait entendre cette petite voix. Après tout tant mieux,
nous l’entendons toutes et tous plus ou moins distinctement. A nous de
l’écouter ou de l’ignorer.


Je repris la parole pour abréger ses souffrances.

Que dirais-tu de te reposer un peu ? Nous pourrons poursuivre demain par la visite de la bibliothèque ?

********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suyvel
Drow à deux vents!
Drow à deux vents!
avatar

Nombre de messages : 242
Age : 47
Date d'inscription : 19/03/2011

Feuille de personnage
Classe: J'ai quitté l'école depuis longtemps...
Elément: Air mon cher Watson!
Level: ça veut dire niveau en anglais

MessageSujet: Re: Les Gardiens de l'Equilibre   Mer 6 Juil 2011 - 23:42

« Je te propose plutôt de rester ici pour la nuit, nous avons suffisamment de chambres, de tentes ou encore d’arbres pour cela. »

Une invitation à demeurer ici pour la nuit ? Voilà qui était agréable aux oreilles de Suyvel, et qui tombait plutôt bien. Ombre démontrait une fois de plus ses qualités d’hôte.

« Une offre fort courtoise, je t’en remercie. Il y a de la route jusqu’à l’auberge la plus proche et, avec la fatigue qui vient, je ne me sentais guère enthousiaste à l’idée de devoir la parcourir. C’est donc volontiers que je reçois ton hospitalité pour la nuit. Et demain, j’aurais plaisir à accepter ton autre invitation… et à découvrir cette fameuse bibliothèque. »

Rien que d’y penser, si ce n’était Morphée qui réclamait son dû, elle aurait bien demandé à Ombre de l’y emmener séance tenante. Mais elle savait ce qui se passerait alors. Elle se plongerait dans les trésors d’écriture que la vénérable bâtisse devait receler, et n’en lèverait pas le nez, ignorant la fatigue et la faim, pendant des jours, jusqu’à ce que ses yeux la trahissent. Alors il lui faudrait plusieurs journées de repos avant d’être en mesure de reprendre un rythme normal. Et étant donné ses projets et ses obligations actuels, elle ne pouvait pas se permettre ce luxe. En outre, Helevorn devait encore s’y trouver. S’ils s’y croisaient, elle risquait fort de relancer la discussion qu’ils avaient entamée. Double attrait, double péril. C’était tentant… mais la raison l’emporta. Ou la fatigue. Ou sans doute les deux s’allièrent-elles.

Suyvel en était là de ses pensées lorsqu’un mot d’Ombre lui revint à l’esprit. Au sujet de l’endroit où passer la nuit.

Des arbres ? Il a dit ‘arbres’ ?

« Excuse-moi… tu as bien dit : des arbres ? Ne serait-ce pas une légère confusion de ta part, due à la fatigue ? »

Pour une citadine comme Suyvel, l’idée de dormir dans un arbre était simplement inconcevable. Culturellement, les elfes noirs vivaient dans des villes et se tenaient loin des forêts, domaine de leurs cousins abhorrés. Si Suyvel avait depuis connu la vie d’aventure et les nuits à la belle étoile, il ne lui serait jamais venu à l’idée de dormir dans un arbre. En plus, au début, elle les avait perçus comme des périls, des lieux d’embuscade tout indiqués pour les elfes. Si elle s’était débarrassée de cette crainte depuis belle lurette, les arbres ne l’attiraient pas pour autant.

Puis elle se souvint qu’Ombre était originaire de Terra. Les arbres y étaient considérés comme des bienfaits de Fimine, d’après ce qu’elle avait pu entendre sur le sujet. Peut-être que, pour ses fidèles, dormir dans un arbre constituait une forme de communion avec la déesse. Autre religion, autres rites. Ou bien il s’agissait d’un truc de rôdeur. Ou bien d’un délire typiquement masculin. Les hommes avaient tendance à faire grand cas de toutes sortes de symboles phalliques et, au moins pour certains, les arbres entraient dans cette catégorie. D’aucuns absorbaient de la corne de rhinocéros en poudre, pourquoi d’autres ne dormiraient-ils pas dans les arbres ? C’était peut-être là une thérapie pour les mâles à la virilité défaillante. Peut-être qu’Ombre avait des soucis de… elle arrêta le cours de ses pensées, réalisant que la fatigue la faisait divaguer.

« Que dirais-tu de te reposer un peu ? Nous pourrons poursuivre demain par la visite de la bibliothèque ? »

Ombre donnait le signal. Cette longue et plaisante soirée touchait officiellement à sa fin. Suyvel l’aurait bien prolongée encore quelque peu, mais l’idée d’un peu de repos lui parut bienvenue. D’ailleurs, Ombre lui-même semblait plus fatigué qu’il avait bien voulu le laisser paraître. Elle opina du chef… et la voix intérieure résonna de nouveau.

« Alors, il t’offre l’hospitalité ? Bien ! Parfait ! Voilà une occasion en or. Dès que tous dormiront, il s’agira d’exploiter cette opportunité au mieux… »

Et la voix souffla à Suyvel une idée positivement horrifiante. Au point qu’elle resta à l’examiner, fascinée par l’horreur. Mais pour elle, le pire était certainement qu’une partie d’elle-même écoutait complaisamment, exultait même à cette malsaine proposition. Une vague de panique manqua de la submerger, mais elle se domina. Ne rien laisser paraître.

Suyvel se leva de son siège, comme mue par un ressort.

« Je réalise que je n’ai que par trop abusé de ton hospitalité, aussi vais-je prendre congé maintenant. (à tous) Merci de votre accueil et de votre agréable compagnie. (à Ombre) Merci pour tout, et à bientôt. Je… Bonne nuit. »

Et tout en jetant sa cape sur ses épaules, Suyvel se dirigea d’un pas vif vers la sortie de la taverne. Une fois dehors, elle hâta le pas vers la sortie du camp. La nuit était fraîche, mais douce, et son obscurité était apaisante. Suyvel la trouvait familière et rassurante. Elle s’y enfonça. La nuit était son domaine.

Bientôt, elle s’y fondit entièrement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Gardiens de l'Equilibre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» [Neutre] Gardiens Sacrés
» Animah : Les gardiens du Savoir
» [Fête] Les Gardiens de la Nature vous invitent...
» Sharran/Druide/Equilibre et tank en 2e spé/lvl 80
» [achat] Gardiens des tombes et catapulte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Constellations - TdE :: Visiteurs :: Salle de réceptions-
Sauter vers: