Constellations - TdE


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Loin d'ici ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ignis
Déterreuse de cadavres
Déterreuse de cadavres
avatar

Nombre de messages : 2046
Age : 38
Date d'inscription : 15/10/2007

Feuille de personnage
Classe: Nécromancienne
Elément: Euhh Eau ...
Level:

MessageSujet: Loin d'ici ...    Ven 22 Avr 2011 - 0:15

Tel un sacre qui s’envole au vent, les choses qui peuvent s’absoudre se muent en impardonnable. Depuis le sombre songe ou je me tiens, les visions effluvent sans cessations. Bien avant que l’irréparable soit commis, il me rappelle à lui. Le nébuleux souvenir d’étoiles qui se démultiplient envahit ma mémoire. Fuir, ou ne jamais revenir..

Est-ce donc si différent ?

Un choix, une décision qui implique tout un peuple. Mon peuple.

Les lunes qui se succèdent sans jamais laisser filtrer la lueur de l’aube, ainsi doit être mon avenir. Obscure, au-delà du plus foncé de l’ébène jusqu’à ce que j’expire mon dernier souffle. Ténèbres abyssales en vagues ritournelles, ode à l’orage qui jamais ne doit cesser. Une larme de sang traçant son sillon sur ma joue, et s’échouant à même le vent, elle tourne et se retourne, pour ne faire que délicieux mélange de matières.

Parviendra-t-elle jusqu'au Constellations ?

Je n’ai ni repère ni sensations pour voir défiler le temps. Tout ce que je sais, c’est que mon nom s’envole par delà les Monts pour finir poussière d’étoiles s’écrasant au sol avec sourd fracas.

Je repense alors à la veille de ma disparition, fut-elle préméditée, ou encore inattendue ? Moi seule en ai la réponse. Mes pieds nus s’écorchant sur les ronces, j’ai cheminé sur les dunes de sables brûlant. J’ai avancé bravant la souffrance qui me définit tant, pour parvenir à la grotte cachée par le peuplier. A nouveau, j’ai dû m’imprégner du philtre, boire jusqu’à la dernière goutte du breuvage, celui qui fait mourir mon corps, le temps du rituel. Cette-fois-ci, j’ai senti sa dague plus intensément, plus fort il a appuyé, et plus fort il s’est acharné sur mon corps. Les maux de l’esprit, sont bien plus vils que ceux de la chair finalement, j’ai tout ressenti, dans une douleur quintessence.

Dès lors, je me suis perdue, volontairement, j’ai choisi la fuite, pour la première fois de ma vie, j’ai tranché, croyant ainsi pouvoir échapper à mon destin. C’est là une faiblesse qui jamais n’aurait dû même effleurer mon esprit, et pourtant … Je n’ose y repenser. Je suis partagée à présent, ne sachant que faire. J’ai bien réfléchis aux conséquences… Pourquoi revenir alors qu’ici est ma véritable demeure ?

Ici, j’entends le vent chanter, je le sens me caresser la peau, m’arrachant au passage un savoureux frisson. Ici, je sens l’eau se frayer un chenal entre les courbes de mon corps, me tirant ainsi une étrange satisfaction... Ici, je ressens le feu me réchauffer dans un tourbillon de distincte saveur, m’extirpant de ce fait une incroyable sérénité. … Et ici, je perçois la terre qui sous mes pieds vibre avec envoutante mélopée, m’extrayant ainsi un langoureux soupir de plaisir.

Pourquoi partir ?

Et dans cette éphémère réalité, le trouble s’emparant de tous mes pores, parce que, je les entends … Parce que je le les ressent, parce qu’ils sont là-bas, et moi, je suis ici.. Parce que finalement …. Il reste lui …

Point n’est encore l’heure de mon retour …. Point n’est encore l’heure …


********************************************************************



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Loin d'ici ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alac, voyageur solitaire loin de son foyer...
» Carcassonne, c'est pas si loin ...
» si près et pourtant si loin.
» Rukadawa cherche à voir loin
» Loin d'être jumelle mais ça change rien !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Constellations - TdE :: Visiteurs :: Salle de réceptions-
Sauter vers: