Constellations - TdE


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Absence...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Helevorn
Etoile Noire
Etoile Noire
avatar

Nombre de messages : 1355
Age : 35
Date d'inscription : 23/08/2010

Feuille de personnage
Classe: Etoile noire
Elément: Aéride
Level: 105

MessageSujet: Re: Absence...   Ven 29 Avr 2011 - 18:29

Elle refuse de manger ce soir. Sans doute tout ceci a dû la retourner. J'ai envie d'insister face à l'état de faiblesse dans lequel elle se trouve mais m'en empêche.

Elle est assez grande pour savoir ce qui est bien pour elle.

Demain, je lui proposerais à nouveau, car j'ignore à cet instant si elle me dit ça pour me rassurer ou si elle dit vrai.

Je me lève.

"Je t'en prie..." un sourire "Repose-toi bien, je viendrais te chercher demain matin."

L'envie de l'embrasser avant de partir m'étreint, mais après les révélations que je lui ai faite, je prend la décision de m'abstenir.

Elle aura bien besoin de la nuit entière pour assimiler cette annonce, et pour savoir ce qu'elle compte faire ensuite.

Quant à moi, je passerais la nuit à la belle étoile sans connaître le sommeil, une fois encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhapsody
Louve glaciale
Louve glaciale
avatar

Nombre de messages : 276
Age : 26
Date d'inscription : 18/04/2011

Feuille de personnage
Classe: Nécromancienne
Elément: Terra
Level: 56

MessageSujet: Re: Absence...   Ven 29 Avr 2011 - 18:47

« Bonne nuit Helevorn. »

Une impulsion. Un baiser au coin de ses lèvres. Sage tout en lui indiquant l’affection que j’ai et que j’éprouve toujours pour lui. Je ne peux faire plus ce soir.

M’éloignant avant qu’il n’ait eu le temps de réagir, j’attrape mon sac et me dirige vers la salle de bain. Une tunique blanche pour la nuit. Le seul vêtement blanc dans mes affaires. Réminiscences et mélancolie.

Quand je reviens dans la pièce, il est parti. J’en suis soulagée même si j’ai espéré un instant qu’il reste veiller sur mes songes. Je ne peux lui demander telle chose sans lui en offrir plus. Ce ne sera pas pour de suite…

La chaleur de ses draps. Le noir n’a pas encore totalement recouvert la pièce, m’offrant une lumière diffuse mais néanmoins suffisante. Epuisée, je laisse dériver ma raison, tandis que mon corps se positionne de lui-même pour la nuit. Recroquevillée sur moi-même, un coussin dans les bras, je sens les bienfaits du repos apaiser doucement tous mes membres. Je redoute pourtant le moment où mon esprit m’abandonnera totalement. Là commenceront les folies.

~

Un cri, perçant et désagréable. Une douleur dans ma poitrine. Il me faut un moment avant de comprendre que c’est moi qui ait laissé ainsi entendre ma voix. Dur retour à la réalité tandis que mon esprit se débat encore contre des songes empoisonnés. Helevorn, non content de venir me tenter en rêve, dans des attitudes toujours plus lascives et désirables, se transforme désormais en un monstre cornu terrifiant dès que je m’abandonne à lui.

J’ai encore plus mal digéré la nouvelle que ce que je le croyais. Impossible d’espérer trouver le repos ainsi. Hagarde, tremblant encore de ma peur, je quitte les draps brulant de mon angoisse pour rejoindre un fauteuil que je tire devant la fenêtre. Roulée en boule à l’intérieur, j’observe les étoiles après avoir ouvert les battants malgré la légère fraicheur qui mord ma peau. Elle au moins saura me tenir éveillée sans que de nouveaux rêves ne s’invitent.

Les étoiles… Je suis dans leur domaine après tout, peut être ici pourront-elles me protéger comme il se doit. Mes pensées dérivent, s’interrogent sur la décision que je devrais prendre. Fuir cet être fascinant ou bien me risquer à son étreinte dangereuse ? Abandonner une chance possible d’être heureuse ou bien prendre le risque de finir blessée en mon âme et raison ? Je tourne et retourne les possibilités dans ma tête, sans être capable d’en trouver une qui me convienne. Le fils de la luxure. Comment espérer obtenir son cœur quand tant de femmes merveilleuses doivent le trouver aussi attirant que moi ?

Malgré ma peau hérissée, malgré mes légers tremblements, malgré ma peur, au bout de ce qui me parait des heures de réflexion, je finis par m’endormir à nouveau sur le fauteuil, les genoux repliés contre mon corps, la tête abandonnée sur mes mains, sous le regard bienveillant des astres de ces lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helevorn
Etoile Noire
Etoile Noire
avatar

Nombre de messages : 1355
Age : 35
Date d'inscription : 23/08/2010

Feuille de personnage
Classe: Etoile noire
Elément: Aéride
Level: 105

MessageSujet: Re: Absence...   Sam 30 Avr 2011 - 8:35

Les ténèbres m'accueillent de leurs bras rafraîchissants. Les journées de Pluvia sont inhabituellement douces, mais leurs nuits ancrées du souvenir de l'hiver sont encore mordantes.

Jusqu'à l'aube, je erre dans le bois. Penseur solitaire dont les songes éveillés s'échappent vers Exoriel, puis vers l'espoir floué que représente Ignis, avant de revenir à Rhapsody.

La certitude rassurante de la chair me quitte à sa simple évocation. Aucun refuge ne m'est permis avec elle. L'inconnu s'étale devant mes yeux.

Si le plaisir des corps m'est en tous points connu, je suis bien ignorant de ceux plus complexes de l'amour. Pour la première fois de ma vie, j'appréhende réellement ce qui pourrait survenir avec une femme.

A suivre cette voie, nous pourrions tous les deux explorer nos zones d'ombre à la lumière de notre rencontre...Pourtant, l'incertitude guette.
Continuer, aveugle de mon cœur, aveugle de son corps, pour atteindre peut être ce que je connais comme un concept. L'Amour. Un pari fou à l'être que je suis...

Mon tourment prend fin dans les traînées rosées d'un matin frileux. Je presse le pas en direction de la Taverne, avec pour seule hâte de la retrouver sans me l'avouer vraiment.

Le bruit des casseroles résonne jusqu'au seuil. Calyso s'affaire déjà dans les cuisines pour le petit déjeuner.

Je l'y rejoins, souriant à sa mine ensommeillée.

"Bonjour Caly."

Un baiser sur sa joue. J'enchaîne rapidement, profitant de son esprit embué.

"Puis-je t'emprunter un plateau ? J'aimerai prendre mon petit déjeuner tranquillement dans ma chambre."

Sans trop réfléchir sur le moment elle m'indique où ils sont rangés. J'y pose des fruits, du pain, de la confiture, du beurre, du miel, quelques gâteaux secs et une chopine de lait frais. Je prends tout ce qui me passe sous la main, résolu à lui faire retrouver l’appétit.

"Merci, à plus tard !"

Je sors des cuisines sans demander mon reste, conscient qu'elle finira bien par se demander la raison de ma soudaine fringale vu que je ne mange jamais.

Arrivé devant la porte de ma chambre, je jette un œil à l'entrée pour vérifier qu'elle n'a pas tenté de me rattraper puis lâche un soupire soulagé.

Je frappe trois coups. Pas de réponse. J'imagine qu'elle dort encore recroquevillée dans mon lit, comme la première fois, d'autant que j'arrive plus tôt.

J'entre. Elle n'est pas là. Les serres de l'angoisse compriment ma poitrine à l'idée qu'elle soit repartie en pleine nuit. Un fauteuil a été déplacé devant la fenêtre. Le haut dossier m'empêche de voir s'il est occupé, mais l'absence de jambes en dessous me fait craindre le pire.

Elle n'a pas supporté ma révélation...

Je regarde mon plateau remplit à ras bord avec une grimace de déception. Je le pose sur le lit, le visage fermé, quand j'aperçois un morceaux d'étoffe blanche voleter dans la brise. Je fronce les yeux et m'approche.

Elle est là...

Ramassée sur elle-même, le visage caché entre ses bras. Un sourire s'esquisse sur mon visage.

Comment a-t-elle réussi à s'endormir dans cette position ? Comme les enfants... Un souffle frais caresse sa peau qui se hérisse, elle grelote. Je ferme la fenêtre discrètement puis passe un bras sous ses jambes l'autre dans son dos pour la soulever. Ses paupières s'ouvrent à peine. Elle à l'air encore épuisée. Je la pose tout en douceur dans mon lit et la recouvre du drap, puis déplace le plateau du petit-déjeuner sur la table de chevet.

Un léger gémissement de bien être, elle retrouve l'oreiller qu'elle serre dans ses bras...

Je m'assois sur le fauteuil et la couve du regard, attendant que les odeurs de confiture et de miel viennent la tirer en délicatesse de son sommeil.


Dernière édition par Helevorn le Sam 30 Avr 2011 - 17:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhapsody
Louve glaciale
Louve glaciale
avatar

Nombre de messages : 276
Age : 26
Date d'inscription : 18/04/2011

Feuille de personnage
Classe: Nécromancienne
Elément: Terra
Level: 56

MessageSujet: Re: Absence...   Sam 30 Avr 2011 - 16:35

Maman…

Dans ma position, je sens ses bras entourer mes épaules, me rassurant de sa présence. Puisqu’elle est là, je peux me laisser aller pleinement à sa protection sans plus craindre le monde. Elle saura me dire que faire, que penser, et je pourrai la suivre en toute quiétude, sans avoir à assumer les décisions, les choix que je prends. Il est toujours plus facile de se reposer entièrement sur un autre, de le laisser prendre les initiatives et d’obéir docilement.

Des mots inarticulés se succèdent à mes oreilles, touchant profondément mon cœur de leur acuité alors même que je n’en comprends pas le sens. Ils parcourent leur chemin, s’ancrent en certitude dans l’étendue de mon angoisse, chassant les zones d’ombre et de doute. Ils s’érigent en stèles incontournables, tant vestiges de mon passé que repères pour mon avenir. Une route tracée devant moi. Un sentier balisé rendu praticable et accessible.

Un être au bout. Une idée, un concept. Une notion.

L’amour de ma mère m’emporte et m’entraine dans une course effrénée. Se jouant des obstacles, évitant les crevasses et les fosses, nous avançons toujours plus vite vers un objectif déterminé. J’en sens les contours. J’en devine la substance. Impossible pourtant de mettre encore un nom dessus. Incapable de saisir l’impact de son étendue. Encore quelques mètres. Quelques pas jusqu’à l’atteindre…

L’image s’étiole avant que je n’y parvienne… Les couleurs s’étirent en de longs filaments colorés qui s’égarent loin de mon œil.

L’inconscience. Le vide. Le temps s’écoule sans passer sur moi.

Une chaleur contre moi. Une secousse. Le froid mordant puis une nouvelle chaleur.

Une odeur chatouille mes narines. Impossible de retrouver les images de ces douces fragrances qui me parviennent. Miel ?

Mes muscles se détendent doucement tandis que mon esprit reprend peu à peu le dessus. Les courbatures que j’y sens s’estompent. Mon ventre crie famine à l’évocation des goûts suggérés par les odeurs… Etonnamment, tout mon corps tend vers l’idée de nourriture d’un même élan. Je me laisse peu à peu glisser vers la conscience.

Lumière. Mes paupières papillonnent, protégeant mes yeux clairs agressés par cette clarté. Un instant passé à les habituer doucement. Les contours se précisent autour de moi, les détails se dessinent. Ce n’est pas ma chambre.

Helevorn !

A l’évocation de ce nom, la réaction que j’attendais ne se produit pourtant pas. Aucune angoisse ne se jette à l’affût. Aucune peur n’étreint mon cœur. Toutes demeurent tapies en un endroit hors d’atteinte. Seule une douce quiétude, la certitude d’être en territoire ami.

Justement, mon hôte est à mes côtés, veillant semble-t-il sur moi. Malgré mes traits encore endormis, je lui dédie un sourire matinal sincère. Heureuse de le voir.

Ma voix bien qu’ensommeillée résonne.

« Bonjour Helevorn. Cela fait longtemps que tu attends mon réveil ? »

Tandis que je lui parle, mon regard se pose sur le plateau posé sur la table de chevet. Mon estomac se rappelle à moi par une bruyante protestation. Je ne peux m’empêcher de rire à cette réclamation enfiévrée et, lui donnant satisfaction, je confectionne une tartine dans laquelle je mords rapidement avec délectation après m’être redressée. Si longtemps que je n’avais pas mangé ainsi… Mes papilles se délectent des goûts tandis que mon estomac s’apaise.

La fatigue ne m’a pas encore totalement quittée après une nuit agitée mais la sérénité me permet d’affronter les choses avec plus de lucidité.

Nouveau regard vers mon hôte. Toujours aussi attirant. Cette pensée me rassure. Mon avenir pourrait bien promettre être intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helevorn
Etoile Noire
Etoile Noire
avatar

Nombre de messages : 1355
Age : 35
Date d'inscription : 23/08/2010

Feuille de personnage
Classe: Etoile noire
Elément: Aéride
Level: 105

MessageSujet: Re: Absence...   Sam 30 Avr 2011 - 17:04

Elle s'éveille, déployant ses cils à la lumière. Son regard considère le lieux avant de rencontrer le miens. Un sourire cotonneux s'étire sur ses lèvres.

Elle pousse quelques mots engourdis.

"Bonjour Rhapsody. Non, pas tellement..."

Ses yeux pétillent à la vue du plateau garnis. Elle s'empare d'une cuillère, d'une tranche de pain et de la confiture de fraise.
Elle a retrouvé l’appétit et sa bonne humeur du même coup.

La tartine a bientôt disparue dans sa bouche. Je regarde d'un air amusé ses joues remplies qui se colorent d'une teinte rosée.

Ravissante de timidité...

J'approche mon visage, mes lèvres des siennes sans la quitter des yeux, et recueille du bout de la langue un peu de confiture à sa commissure avant de me reculer au fond du siège. Mon visage appuyé contre ma main.

"Délicieuse..."

Le double sens n'est pas voilé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhapsody
Louve glaciale
Louve glaciale
avatar

Nombre de messages : 276
Age : 26
Date d'inscription : 18/04/2011

Feuille de personnage
Classe: Nécromancienne
Elément: Terra
Level: 56

MessageSujet: Re: Absence...   Sam 30 Avr 2011 - 17:29

Alors que je prends plus de plaisir que je n’en ai jamais eu à sentir la douceur de la confiture, mon hôte se rapproche. Figée, je le laisse faire. Son visage si proche du mien. Ses lèvres tentatrices. Je me force à ne pas bouger, paralysée d’un certain côté par le trouble, désireuse de l’autre de l’embrasser. Sa langue caresse le coin de mes lèvres avant de s’éloigner.
Soulagement. Regrets.

Le regard dont il me gratifie ne laisse aucun doute quant à ses pensées malgré la confiture qu’il a gouté. Je ne doutais certes pas qu’il éprouve une certaine attirance à mon égard, ce jeu de séduction toutefois me procure d’étranges sensations. Se savoir désirée est une nouvelle donnée dans mon statut. Je deviens grâce à lui plus femme que jamais, loin de la petite fille fragile, bien qu’elle demeure une partie de moi.

Désireuse d’entrer dans son idée, je confectionne une nouvelle tartine que j’approche de sa bouche.

« Tu en veux encore ? Je veux bien partager. »

Le coin de mes lèvres se soulève en un sourire tant amusé que narquois alors même que mes yeux se font douceur. Je m’engage dans un nouveau jeu que je ne connais pas, que je ne maitrise pas. Je teste mon pouvoir sur un homme, pourtant déjà totalement dans son emprise à lui… Paradoxe d’une attirance que je ne maitrise en rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helevorn
Etoile Noire
Etoile Noire
avatar

Nombre de messages : 1355
Age : 35
Date d'inscription : 23/08/2010

Feuille de personnage
Classe: Etoile noire
Elément: Aéride
Level: 105

MessageSujet: Re: Absence...   Sam 30 Avr 2011 - 17:54

Un sourire égal raye mon visage. Je détache mon regard du siens pour le poser sur le rouge savoureux de la confiture.

Mes yeux retrouvent ses iris d'eau. J'hésite à la dévorer ou à la goûter délicatement... A cet instant, nul est question de la tartine...

J'ai envie de jouer. Agréablement surpris par sa réaction, je me veux malicieux dans cette partie qui s'annonce dangereuse et terriblement excitante à la fois. Le parfum sulfureux de la séduction volte entre nous.

Je glisse ma main sur son poignet, plus pour le plaisir de la toucher que pour le soutenir. D'un geste souple de l'index je trace un sillon sur le pain. La légère pression que j'exerce, ses doigts qui la retiennent, sont les prémisses sensuels d'une suite que j'ébauche à peine, trop désireux de découvrir plutôt que d'anticiper. De me faire surprendre plutôt que d'évincer le hasard.

Mes pupilles rivées aux siennes, ancrées, je glisse ma phalange rougie de fraise entre mes dents avant de l'encercler de mes lèvres.

Légèrement piquante, sucrée, savoureuse. Comme elle. Mon index s'échappe lentement de ma bouche, je lui tiens toujours la main, elle n'a pas esquissé un mouvement et semble ne plus pouvoir détacher ses yeux de mon visage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhapsody
Louve glaciale
Louve glaciale
avatar

Nombre de messages : 276
Age : 26
Date d'inscription : 18/04/2011

Feuille de personnage
Classe: Nécromancienne
Elément: Terra
Level: 56

MessageSujet: Re: Absence...   Sam 30 Avr 2011 - 20:51

Ses lèvres, ses expressions. Ses doigts qui enferment mon poignet sans serrer, ne laissant toutefois aucun doute quant à sa possession. Ce mélange de séduction et de certitude. Il sait que je suis déjà sous son charme. Tout mon corps vibre à son toucher, s’enflamme aux attitudes lascives qu’il prend pour me fasciner.

Me sentir ainsi tant désirée que captive, tant objet de convoitise que proie. Osciller entre le désir et la légère angoisse qui m’étreint à l’idée de perdre le contrôle sur moi-même. Des années de travail réduites à néant par un homme. Des mois passés à trouver une domination que je croyais sans faille sur mon corps et mon esprit volent en éclat sous son regard.

Fascinée et effrayée. Désir de l’embrasser sauvagement. Désir de fuir son emprise.

Retrouver une certaine maitrise. Trouver des images aptes à calmer mon trouble, mes ardeurs, afin de poursuivre ce jeu. Mes peurs profondes se succèdent devant mes yeux troubles un instant. Lentement, à contre cœur, le contrôle me revient sur mon corps et mon esprit, tous deux toutefois toujours enflammés.

Trouver quelque chose à dire. Détourner un instant la pression qui s’abat sur moi pour tenter de prendre le dessus alors même que cet homme en connait bien plus sur mes semblables que je n’en connais sur les siens.

« Aurais-tu des scrupules que tu te sentes obliger de goûter avec tant de circonspection ? Elle est tout bonnement excellente. »

Les mots m’ont échappé sans que je mesure totalement leur portée. Leur double sens me frappe au fur et à mesure que je les prononce. Ma magie jubile. Ma noirceur, mon goût du jeu tant exacerbés ces derniers temps trouvent à cette séduction une excitation qu’ils avaient rarement connue jusqu’alors.

Un peu gênée néanmoins, mon sourire se trouble légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helevorn
Etoile Noire
Etoile Noire
avatar

Nombre de messages : 1355
Age : 35
Date d'inscription : 23/08/2010

Feuille de personnage
Classe: Etoile noire
Elément: Aéride
Level: 105

MessageSujet: Re: Absence...   Sam 30 Avr 2011 - 21:42

Mes émeraudes s'aiguisent au creux de sa lagune.

Je la caresse toute entière de mon aura exaltée. Voluptueuse invisible. Je la sens la saisir. Elle m'incite...

Mes sens exacerbés.

Sans la quitter des yeux, ma main glisse de son poignet, lui confisque la tartine et la repose sur le plateau.

Tremblante. Fuir ou se jeter à corps perdu dans la gueule du loup...brûlante. L'envie contradictoire qui la taraude la pare d'un joyaux de désir.

J'approche, centimètre par centimètre. Son rythme cardiaque s'accélère, elle a peur, elle le veut, elle s'y refuse, elle se perd...

Son souffle se brise sur ma bouche, mes doigts remontent le long de sa nuque pour s'insinuer dans ses cheveux. Un frémissement la traverse de part en part. L'odeur de sa peau, fragile. Je l'inspire...

Mon pouce redessine la tendre ligne de son cou, glisse contre son épaule, rencontre la fine bretelle de sa tunique qui tombe le long de son bras. J'effleure de ma bouche sa peau offerte, la goûte du bout de la langue avant de l'embrasser sur toute sa courbe. Un soupire s'échappe de ses lèvres. Sa poitrine se soulève avec hâte. De ma main chaude sur sa nuque, je la caresse tendrement, tentant d'apaiser l'angoisse qui la prend...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhapsody
Louve glaciale
Louve glaciale
avatar

Nombre de messages : 276
Age : 26
Date d'inscription : 18/04/2011

Feuille de personnage
Classe: Nécromancienne
Elément: Terra
Level: 56

MessageSujet: Re: Absence...   Sam 30 Avr 2011 - 23:15

Son approche délicieuse et délicate. Ma peau frémit au passage tant de ses lèvres que de sa langue. Prise au piège, je suis désormais incapable de bouger, entièrement soumise au glas de mes sensations. Mon cœur s’accélère tragiquement lorsque sa bouche embrasse mon épaule offerte désormais débarrassée du peu de tissu qui la recouvrait. Aussi peu vêtue, je me sens mise à nue sous son regard intense, tentant de ne pas y penser, tentant de calmer l’embrasement de mon corps qui me trahit.

L’air me manque. Besoin de plus de contrôle, de retrouver ma domination. Je panique tandis qu’il m’enlace, soumise pourtant à ses caresse. Sa main se fait rassurante sur ma nuque afin d'apaiser mon être entier qui tressaille. L’envie de fuir plus pressante que jamais. Le désir de m’abandonner à ses caresses plus impérieux que toutes les tortures qu’on a pu infliger. Sans nul doute, celle-ci est capable de venir à bout de toutes mes résistances.

Immobile dans son étreinte, mon corps pourtant conquis refuse de prendre part à ce que mon esprit me dicte comme une folie. Ma raison résiste malgré le désir palpable qui émane de tout mon être, me bloque. Peur d’être ridicule. Peur d’être déçue. Volonté de ne pas paraître hors des standards que je me suis fixés comme étant les miens.

Mes songes. La notion que je n’ai pu appréhender ce matin. Ne serait-ce pas tout simplement ça ? Le bonheur d’une étreinte librement consentie. L’abandon pour un temps aux plaisirs de l’autre. Ma mère est partie trop tôt pour que je puisse en parler avec elle.

Je tergiverse ainsi sous les caresses de mon bourreau.

Une décision. Une impulsion dictée autant par mon corps enflammé que par ma véritable raison. Je saute la tête la première dans le gouffre qui m’effrayait tant. Je m’abandonne à lui.

Mes mains jusqu’ici repliées afin de tenter d’apaiser mon trouble se libèrent de leur prison. L’une d’elle caresse son torse au travers de son vêtement tandis que l’autre remonte le long de son cou pour empaumer sa joue, sentant le jeu de ses mâchoires tandis que ses lèvres rendent mes sens complètement fous.

L’attirant vers le haut, je me perds un instant dans son regard, tentant de sonder la profondeur de ses iris afin d’y trouver ce que je cherche. Embrasée pourtant par mon désir, par l’implacable décision que j’ai prise, je parcours la distance qui sépare nos visages avec empressement. Mes lèvres rencontrent les siennes qu’elles embrassent avec une ferveur nouvelle.

La peur n’a pas disparu. Au contraire, plus présente que jamais, elle me terrifie proprement. Ma seule solution désormais, trouver en lui la force qui me manque, le courage nécessaire. Lâche, je ne veux plus fuir pourtant malgré les angoisses qui m’oppressent.

Mon baiser a un goût amer tandis qu’il est dominé par la raison. Je tente de l’abandonner à mes sentiments, plus à même d’apprécier la situation…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helevorn
Etoile Noire
Etoile Noire
avatar

Nombre de messages : 1355
Age : 35
Date d'inscription : 23/08/2010

Feuille de personnage
Classe: Etoile noire
Elément: Aéride
Level: 105

MessageSujet: Re: Absence...   Dim 1 Mai 2011 - 1:19

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Absence...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Absence...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Constellations - TdE :: Visiteurs :: Salle de réceptions-
Sauter vers: