Constellations - TdE


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Juste un jour de plus en enfer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rhapsody
Louve glaciale
Louve glaciale
avatar

Nombre de messages : 276
Age : 25
Date d'inscription : 18/04/2011

Feuille de personnage
Classe: Nécromancienne
Elément: Terra
Level: 56

MessageSujet: Juste un jour de plus en enfer   Ven 3 Juin 2011 - 11:56

Mauvaise journée en terres hostiles. Je me suis levée du mauvais pied, comme tous les matins récents dont je me rappelle, et traine ma carcasse à travers les couloirs en quête d’une occupation. Morose et perturbée.

Mon esprit a pris l’habitude d’éloigner les noires pensées qui me rongent régulièrement. La douleur demeure, diffuse, mais je parviens à m’en abstraire suffisamment pour avoir des réflexions raisonnablement lucides. Assez en tout cas pour me dire qu’il serait temps que je quitte un peu ma morosité pour aller exterminer quelques bestioles locales.

Je délaisse ma cape, attrape mon grimoire, et ne prends même pas la peine de revêtir ma fine cuirasse. Pas aujourd’hui. Je veux être libre de mes mouvements. Peu importe les blessures, elles ne seront qu’un agréable moyen de me divertir.

Je quitte le domaine de bonne humeur… enfin, d’autant que mon humeur puisse l’être actuellement. Direction des lieux que je ne connais pas. Je me dirige au hasard en sortant de la ville, admirant les paysages qui changent autour de moi. Les palmiers laissent la place aux cactus, puis aux buissons ras. Enfin, plus nulle végétation alentour. Seule une étendue de sable à perte de vue.

Je cache la pointe de déception qui fait jour en moi à l’idée que nulle créature ne doit habiter cet endroit. Alors même que j’envisageais de rentrer, une bête recouverte de bandelettes surgit. Je n’ai que le temps de relever mon bouclier qu’elle le tape déjà avec fureur, bien décidée à me réduire en charpie.

Une longue confrontation commence alors. L’humanoïde est plus fort que moi, mais j’ai une rage de vaincre qu’il ne peut imaginer dans son étroit esprit. Les coups s’enchainent, certains mordant ma chair, d’autres cabossant ma maigre défense. Mes sortilèges se tissent avec plus de difficulté au fur et à mesure que la fatigue me gagne.

Je tente d’en faire abstraction, pourtant, à peine ai-je réussi à faire tomber mon adversaire, qu’un nouveau se présente, plus impressionnant encore. Je sais que je ne pourrai tenir indéfiniment à ce rythme, je sais que j’ai trouvé trop fort pour moi, pourtant, je me refuse à fuir.

Je sens mes réserves se vider peu à peu. Bientôt, je tomberai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neala
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 130
Age : 17
Date d'inscription : 29/03/2011

Feuille de personnage
Classe: Magicienne
Elément: Air
Level:

MessageSujet: Re: Juste un jour de plus en enfer   Ven 3 Juin 2011 - 14:18

Couchée sur mon lit, mes yeux grand ouvert fixent le plafond. Sans grand intérêt. Je ne sais que faire d'autre pour le moment. Lire peut-être. Sortir, afin de rencontrer des gens. Oui, ce serait bien, essayer de me débarrasser de cette langueur qui me colle au lit depuis hier.
Je connais un autre moyen de m'en débarrasser, mais il est loin.
Une autre fois.

-Oh Déesse...
Dis moi que faire.


Mon murmure s'élève dans la chambre tandis que je tourne la tête vers la fenêtre, ouverte, de laquelle me parvient les rayons du Soleil, levé depuis je ne sais quand.
Je revois encore son air blessé.
Par ma faute.

Une prêtresse qui, au lieu de soigner les mots, les crée.
Que faire ? Que dire ? N'était-ce pas la meilleure chose à faire ? Si, je crois que si. Mais cela ne m'empêche pas d'en être affecté.

La Déesse m'apporte son vent frais qui caresse mes membres dénudés, porte à mes narines une odeur, que je n'ai pas senti depuis des Lunes.
Mes sourcils se froncent tandis que je me lève. Où ai-je pu mettre ma petite fiole d'essence de lavande ?

Je farfouille dans mes affaires, tout en me disant que, à présent que j'ai ma propre chambre, je pourrais en profiter pour tout ranger. Mais je n'ai pas encore pris le temps pour ça. Il viendra bien.

Enfin ma main tombe dessus. J'ouvre la fiole, respire la douce odeur. Sa confection m'échappe encore... Mais il y a d'autres moyens de garder cette senteur...

Décidée, je prends ma nouvelle cape sur mes épaules. La douceur du tissus me ravit chaque fois un peu plus, tandis que les motifs étoilés me font me rappeler cette nouvelle famille dans laquelle je me trouve à présent...
Merveilleux cadeau.

Quelques instants plus tard, je suis dehors et me dirige je ne sais où, suivant le vent. C'est lui qui m'a amené l'odeur de lavande, autant lui faire confiance.

Mais la lavande n'est pas celle que je pensais. Elle est plus blanche que violette. Et mal en point... Il y a trop de momies autours d'elle, pourquoi persiste-t-elle à pousser ici ?
Je m'approche doucement, veillant à rester loin des momies. Jamais je ne pourrais leur résister, vu leur nombre...

Pourquoi la Déesse m'a-t-elle mené ici ?

Mais l'hésitation n'a pas sa place à présent. Dans un murmure, je prononce un sort, que je dirige vers la Lavande Blanche, afin de lui redonner de l'énergie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhapsody
Louve glaciale
Louve glaciale
avatar

Nombre de messages : 276
Age : 25
Date d'inscription : 18/04/2011

Feuille de personnage
Classe: Nécromancienne
Elément: Terra
Level: 56

MessageSujet: Re: Juste un jour de plus en enfer   Sam 11 Juin 2011 - 18:42

Une nouvelle morsure dans ma chair. Une douleur fulgurante qui s’ajoute à mon état général morose. Une énième explosion de chair chez mon adversaire. Mon énergie s’épuise, déjà mes yeux se font troubles. Le sang coule le long de ma peau. Je sens son odeur métallique me hanter, altérer ma lucidité pour affuter mes sens. Pourtant, ce n’est plus suffisant désormais.

Trop de fatigue accumulée. J’achève l’humanoïde d’un coup de neigeuse entre les yeux. La magie s’est déchainée. La magie s’est tarie.

Un corps à corps n’est pas envisageable avec ces bestioles. Pas dans mon état. Pas avec mes maigres capacités.

J’abandonne ma besace dans la tête d’un nouvel être, le retardant juste le temps nécessaire pour échapper à ses tentatives de décapitation. Il semble malhabile dans ses déplacements, suffisamment en tout cas pour que j’ai l’occasion de fuir ses assauts.

Mes pieds s’enfoncent dans le sable fin. Les dunes me font trébucher, les mouvements me déstabilisent, menacent me faire chuter plusieurs fois. Je ne cèderai pas. Je n’abandonnerai pas maintenant. Pas alors que j’ai réussi à échapper à mes agresseurs. Bien sûr, j’en veux encore à environ tout l’univers pour ma venue en ces terres, toutefois, je me refuse à abdiquer toute résistance. Il ne sera pas dit qu’on se débarrassera si aisément de mon mauvais caractère. J’ai des gens à hanter.

Une personne doit subir mes foudres.

C’est cette force, cette colère qui me permet de tenir. Grâce à elle, je parviens à avancer encore alors que mon corps est complètement à bout de force. Mon grimoire est couvert d’un fluide rougeâtre. Mon sang compris-je à retardement…

Mes mains ne sont pas en reste à ce propos. J’ai vraiment souffert face à ces créatures. Saletés de bestioles. Il me faut rejoindre un abri fiable.

A l’horizon, une silhouette. Une cape. Amie ou ennemie ? Au point où j’en suis, je suis de toute façon perdue si je ne tente rien.

Loque humaine, je me traine jusqu’à la personne présente. Une femme. Une Etoile d’ailleurs si j’en crois le blason qui orne sa tenue. Je ne la connais pas. Comment puis-je ignorer les gens même de mon clan ? Pathétique. Il n’est plus temps pourtant. Si elle est celle que je crois, elle pourra constituer un bienheureux réconfort.

Derniers pas en sa direction. J’aurais réussi à l’atteindre finalement. Le temps d’apercevoir son visage…

Je m’effondre à ses pieds. La chute est dure, le sol non moins tendre.

Un dernier gémissement.

Le néant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neala
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 130
Age : 17
Date d'inscription : 29/03/2011

Feuille de personnage
Classe: Magicienne
Elément: Air
Level:

MessageSujet: Re: Juste un jour de plus en enfer   Lun 13 Juin 2011 - 17:49

Je ne comprends pas ce qu'elle cherche à faire. Est-ce une manoeuvre pour se suicider ? Si elle continue comme ça, c'est ce qu'il va se passer.
Et si c'était réellement ce qu'elle voulait ? Mourir. Devrais-je l'en empêcher ou l'en empêcher ? Qu'est-ce qui me donnerait le droit de choisir à sa place ?

Soudain, je la vois se diriger tant bien que mal vers moi. Ce geste répond à mes questions. Elle ne souhaite pas mourir, elle serait rester là-bas sinon.

Lorsqu'elle tombe, je me précipite vers elle, la prenant dans mes bras. J'aperçois derrière elle les momies, qui viennent réclamer leur proie.
Mais elles ne l'auront pas !

Je me redresse sur mes jambes, rafermis ma prise sur elle, et la traine avec moi, nous éloignant des momies.
Je ne sais où aller, je ne connais pas bien les lieux. Dans ma route à reculon, mon dos rencontre un mur. J'aimerais m'y adosser un moment, mais les momies ne me laissent pas le temps.

Je me faufile alors par un petit passage.
Contre mon cou, je sens par moment le souffle de la respiration de la jeune femme. Bien trop lent, inégal. Il faut que je trouve au plus vite un endroit où la soigner...

Une nouvelle fois, le vent vient souffler, faisant voleter le sable et mes cheveux. Je le suis, confiante. Il m'a mené à elle, il nous trouvera un endroit sur.

Je la pose alors sur le sable, à côté des lavandes que j'étais venue chercher. La faisant se mettre sur le dos, je ne peux retenir une grimace.
Quelle folie !

Pourquoi se faire consciemment tant de mal ?

Rapidement, je murmures une incantation, afin de refermer les plaies qui parcourent son corps. J'aurais préféré utiliser mes baumes, mais le temps n'était pas de mon côté et, si je ne voulais pas la perdre, la magie était la plus utile.

Une fois les plaies refermées, je farfouille dans mon sac, cherchant une potion, afin de lui redonner quelque peu d'énergie.
Je la prends alors contre moi, un bras passée autours d'elle, et la force à boire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhapsody
Louve glaciale
Louve glaciale
avatar

Nombre de messages : 276
Age : 25
Date d'inscription : 18/04/2011

Feuille de personnage
Classe: Nécromancienne
Elément: Terra
Level: 56

MessageSujet: Re: Juste un jour de plus en enfer   Dim 26 Juin 2011 - 12:58

Entrelacs de couleurs vivifiantes. Sonorités étourdissantes. Fragrances ahurissantes. Autour de moi tout semble conspirer à me faire éclater la cervelle, envahie de perceptions trop aiguisées pour son inconscience récente.

Je tente de faire le point sur ce qui m’entoure, le corps courbaturé comme si j’étais passée sous les sabots d’un cheval, pourtant étonnamment vif par rapport à ce qu’il devrait être… A la lisière de ma conscience en effet, une intuition m’indique qu’il s’est produit quelque chose récemment. Une chose suffisamment importante pour qu’elle mérite être mentionnée.

L’image finit par se faire plus nette. Ma vision des alentours se précise. Assez pour apercevoir la silhouette penchée sur moi. Une fiole à la main. Cela expliquerait le liquide épais qui a coulé dans ma gorge.

Une silhouette penchée sur moi ! De quel droit ?!

Pur réflexe. Mon échine se hérisse tandis que je bondis hors du giron de cette demoiselle. Enfin bondir est un bien grand mot… Ma tête tourne, mes membres sont fébriles. Impossible d’assurer un équilibre stable. Mon regard se porte sur la jeune femme face à moi. L’Etoile brodée sur son vêtement. Des traits vaguement familiers que je peine pourtant à resituer.

Mon cœur affolé bat à mes oreilles avec vigueur, empêchant ma faible raison de se concentrer suffisamment pour faire un point qui serait salutaire. Migraine effroyable pointe à l’horizon. Je tente d’en faire fi un instant afin de rassembler mes esprits malgré les lancinantes vagues de douleur couplées aux battements.

L’image d’un humanoïde s’impose. Immédiatement, la raison de ma venue ici me submerge. Vague malaise dans tout mon corps. Gorge serrée. Estomac au bord des lèvres. La colère initiale a laissé place à une sorte de désespoir sous-jacent, me vidant des dernières réserves que la fureur me permettait de déployer. Vide et lasse, voilà tout ce qui reste de moi. Plus aucune combativité. Plus aucune envie de lutter contre des sentiments parasites.

Non, la mort n’est assurément pas une solution, toutefois, une vie plate et morne pourrait être une alternative intéressante. Un état permanent où j’abandonne totalement ma sagacité pour ne plus réfléchir à toutes ces choses. Heureux les faibles d’esprit, la béatitude leur est offerte ! Si seulement je pouvais me contenter d’une existence en demi teinte où je me complairais dans ma propre solitude que je parviendrais à combler par de stupides remarques, devenant une vieille fille aigrie. Cette voie m’est interdite.

Trop de droiture. La conscience à la fois que les gens ne peuvent être entièrement noirs et celle de mes propres taches. Dans toutes mes sombres nuits, j’ai tenté de me mettre dans la situation de ceux-là mêmes qui m’ont blessée. J’ai compris leurs motivations, ou du moins, j’en ai vu les premières esquisses, suffisamment en tout cas pour ne pas les diaboliser… J’ai essayé de faire la part des choses au sein de mes propres sentiments. J’ai du rendre justice à certaines attitudes, aviser mes propres fautes, mes jalousies perfides, mes pensées déplacés.

Et si mon malaise a pour origine leur « faute », il s’est mué en une déception à mon égard. Faible et mesquine.

Le temps semble s’être arrêté. Face à moi, la demoiselle n’a toujours pas bougé. Je calme ma posture un peu trop agressive, tentant de me détendre. Mon corps m’implore une position assise, mais je ne suis pas encore tout à fait assez rassurée pour accepter pareil choix. Le compromis me semble trouvé. Je demeure debout.

« Bonjour Dame. Êtes-vous une Etoile ? »

Je ne l’ai pas remercié. Non pas encore. Ma voix me semble trop mal assurée à moi-même pour que je tente telle manœuvre, et le ton agressif demeure, qui rendrait une preuve de gratitude ingrate.

Il me faut du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neala
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 130
Age : 17
Date d'inscription : 29/03/2011

Feuille de personnage
Classe: Magicienne
Elément: Air
Level:

MessageSujet: Re: Juste un jour de plus en enfer   Sam 2 Juil 2011 - 9:27

La voilà qui recouvre ses forces plus rapidement que je ne l'aurais pensé. A moins qu'elle ne soit de ceux qui ont toujours une réserve au fond d'eux, qu'ils arrivent à aller chercher. Même si je ne vois pas l'intérêt de sa manœuvre.
A-t-elle peur de moi ? J'en doute réellement. Je ne suis pas du genre à faire peur, en aucune manière. Juste bonne à recevoir des coups, même des enfants d'Aéris.

Je reste là, à l'observer. Cherchant une réponse dans sa posture. Non, définitivement, ce n'est pas la peur. Sans doute juste la méfiance. Même s'il est un peu tard pour ça à présent. C'est là bas, lorsqu'elle combattait, qu'il fallait qu'elle soit méfiante.
Mais soit. Je la laisserais venir à moi, plutôt que de la brusquer, si c'est ce qu'elle souhaite.

Je me relève alors, fais un léger mouvement de la tête pour la saluer.

-J'en suis une oui. Neala.

Je lui souris, et farfouille ensuite dans mes poches. Y trouve mon couteau.
Ma main passe sur les lavandes, dont le parfum entêtant ravie mes narines. Certains brins ont déjà été coupé, signe que quelqu'un est passé avant moi. Je repense alors à Nadhir et un léger soupir s'échappe de mes lèvres. Dommage que son métier d'hermésiste ne lui laisse que peu, ou pas de temps, pour m'enseigner.

-Je vous ai donné une potion, pour vous ressourcer. Mais vous devriez tout de même vous assoir et attendre que vos forces vous reviennent.
Peut-être voulez vous boire d'ailleurs.


Je tourne mon regard vers elle. Nouveau sourire. Je sais que je ne peux rien faire de plus que lui donner quelques conseils pour le moment, qu'elle suivra ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhapsody
Louve glaciale
Louve glaciale
avatar

Nombre de messages : 276
Age : 25
Date d'inscription : 18/04/2011

Feuille de personnage
Classe: Nécromancienne
Elément: Terra
Level: 56

MessageSujet: Re: Juste un jour de plus en enfer   Lun 11 Juil 2011 - 18:33

Un ton qui se veut apaisant. Je tente de demeurer calme quand tout mon corps me presse de fuir. Ce n’est qu’une étoile, une camarade en plus… Il ne serait pas raisonnable de la repousser sans raison valable, si ce n’est l’irrépressible besoin de solitude. Ce n’est pas une raison suffisante. Toutefois, je n’irai pas jusqu’à rendre les armes.

Non, je ne m’assiérai pas, pas maintenant, malgré le léger tournis qui fausse mes sens. Pas question que j’abdique, même devant une alliée. Fichue fierté de me prouver que je vaux encore quelque chose… Tout ceci ne m’a que trop éprouvée jusqu’à présent.

Il me faut être polie. Il me faut être présentable. Ma gangue de froideur ne doit pas m’empêcher de donner de la sincérité à qui de droit lorsque l’aide a été prodiguée sans arrière pensée. Il ne sera pas dit que l’on puisse m’accuser d’ingratitude ! Je suis peut être frustre mais j’ai quelques bases en matière de reconnaissance.

Apparemment détendue maintenant malgré quelques tressaillements parasites le long de mon échine, je me décide à être plus conciliante, répondant toutefois sans lien cohérent logique avec ses propres paroles. Il ne faut peut être point trop m’en demander tout de même.

« Je vous remercie pour… tout ça. Sans vous, j’aurais été dans un sacré pétrin. »

Un sourire hésitant qui tient peut être plus de la grimace. Je n’aime décidément pas les gens. Je veux retourner à ma solitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Juste un jour de plus en enfer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Juste un jour de plus en enfer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Upgrade Gilet D'Enfer
» Canon feu d'enfer / batterie tonnerre de feu
» Clément & André: Le jour de la pizza(Sortie de 25)
» Et si aujourd'hui était votre dernier jour à vivre?
» Boulet un jour, boulet toujours ? :O

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Constellations - TdE :: Visiteurs :: Salle de réceptions-
Sauter vers: