Constellations - TdE


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Insomnie d’une nuit d’été

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LUMI
Etoile de la Folie
Etoile de la Folie
avatar

Nombre de messages : 930
Age : 105
Localisation : A côté de Shiver
Date d'inscription : 24/06/2011

Feuille de personnage
Classe: Magicienne
Elément: Eau
Level: 40 Ca change tout le temps

MessageSujet: Insomnie d’une nuit d’été   Mar 28 Juin 2011 - 14:36

Lumi ne trouvait pas le sommeil cette nuit là. La chaleur pénétrante, l’atmosphère pesant et sa moiteur avait raison d’elle ce soir. Impossible de dormir. Tous les soirs, avant de s’endormir elle essayait de se souvenir des détails de sa vie passée. Le calme du soir, à l’abri grâce à sa faction, elle pouvait laisser errer son esprit sans craindre pour sa vie et cherchait au plus profond de son esprit, de son inconscient les restes de son passé de vieille femme. Lorsque quelque chose lui revenait, elle le notait dans un petit carnet bleu qu’elle portait toujours sur elle, autour du cou. La jeune magicienne qu’elle était aujourd’hui n’avait jamais raconté à quelqu’un son histoire, sa transformation.


Ce soit là pourtant, ce qui lui revenait en tête c’était son arrivée au Constellations de l’aube. L’accueil avait été chaleureux et elle ne se souvenait pas de cette sensation. Les visages et les noms de ses nouveaux frères et sœurs d’arme, elle les mélangeait encore un peu. Elle n’avait en jamais eu de vrai discussion avec l’un d’eux et pourtant il lui semblait qu’elle aurait aimé ça! Dans son autre vie, elle était seule et aigri, elle devait aujourd’hui réapprendre des choses simples, comme s’intégrer dans un groupe.

Elle se retournait encore et encore dans son lit puis décida brusquement de se lever pour aller à la quête d’un peu de fraîcheur à l’extérieur. Elle s’habilla légèrement prit son bâton et sortit sans le moindre bruit de pas, comme si elle flottait dans l’air.

Sa tenue de mousseline mauve, composée d’un pantalon fluide et d’une sorte de gilet sur des jolis sous-vêtements violet , ne lui donnait pas un aspect vulgaire. C’était au contraire une grande femme classe et discrète quand on ne la connaissait pas encore. Elle pouvait de nouveau laisser apparaître son corps jeune et musclé comme il y a fort longtemps. Une très légère brise traversant le fin tissu lui donnait un sentiment de bien-être.

La magicienne ne croisa personne sur son chemin. Elle se dirigeait vers une petite clairière isolée qu’elle avait déjà vu mainte fois lorsqu’elle se cachait mais n’avait jamais pris le temps de s’y arrêter.
Elle était sûre que personne ne la trouverait ici. Elle enleva ses chaussure tout en regardant le petit point d’eau devant elle. Lumi s’assit dans l’herbe, puis si allongea en contemplant un ciel totalement dégagé qui scintillait de mille feu. Les étoiles la fascinaient et elle ne pensait plus à la chaleur, juste à la beauté scintillante qui s’étalait devant elle.

Elle resta là, en ne pensant à rien pour le moment, elle se mit sans s’en rendre compte à fredonner une chanson douce et mélancolique de sa voix cristalline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée
avatar

Nombre de messages : 8476
Age : 33
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: Insomnie d’une nuit d’été   Mer 29 Juin 2011 - 13:11

Chaud, chaud, chaud. La moiteur ambiante avait fini de me réveiller. Il était impossible de trouver le sommeil dans une atmosphère aussi lourde. Aussi, j'avais décidé de dormir sur le vieux chêne cette nuit. Mais les moustiques, attirés tels des vampires par l'odeur de mon sang, m'empêchaient également de fermer l'œil.

Un bond, je m'accroche à la vieille branche du bas et atterrit à même le sol. La soirée est calme, la ciel éclatant et clair laisse les Étoiles jouer de leur intense lumière.

Une balade, j'avais besoin de ça, tant pis pour le sommeil, je l'avais perdu depuis bien longtemps de toute façon. Je m'enfonça légèrement dans la forêt. Les odeurs et les bruits me rappelait la vie, ma vie? Mon ancienne ou ma nouvelle, des fois je ne savais plus, qu'importe, comme dirait les philosophes, "Carpe Diem".

Un chant doux vint enivrer mes oreilles alors que j'approchais de la petite clairière. Une voix d'ange teintée de notes cristallines. Un air que j'avais l'impression de connaître sans vraiment m'en souvenir.

Je m'approcha à pas feutrés, tapis dans l'ombre entre les feuilles. C'est là que j'aperçu Lumi, une des dernières Étoiles arrivées, qui avait bien caché ses talents jusque là.

L'interrompre? Pour quoi faire? Son chant couplé à l'immensité des Étoiles me redonnait l'impression de vivre, d'être un homme.

J'attendrais qu'elle termine, assis sur quelques fougères, le regard fixé sur Lumi et sur les Étoiles...

********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LUMI
Etoile de la Folie
Etoile de la Folie
avatar

Nombre de messages : 930
Age : 105
Localisation : A côté de Shiver
Date d'inscription : 24/06/2011

Feuille de personnage
Classe: Magicienne
Elément: Eau
Level: 40 Ca change tout le temps

MessageSujet: Re: Insomnie d’une nuit d’été   Jeu 30 Juin 2011 - 9:56

L'impression de bien-être au milieu des étoiles se dissipa lentement et la chaleur reprit ses droits sur le corps de la magicienne. Lumi avait de nouveau très chaud, des gouttelettes de sueurs perlaient partout sur sa peau.

Soif, elle avait soif, le fait de chantonner avait encore plus asséché ses lèvres. Elle n'avait pas encore bougé d'un millimètre se fondant presque avec l'herbe dans laquelle elle était allongée.

Elle se leva tel un félin dans une grâce qu'elle ne se connaissait plus, sans mal et rapidement. Elle se dirigea alors lentement vers le point d'eau droit devant elle. Il n'y avait pas un bruit, elle regarda les alentours mais ne vit rien ni personne.

Elle contempla le point d'eau où elle allait se désaltérer. La lune et les étoiles avaient pris possession du lieu et se reflétaient pour montrer toute leur beauté et leur puissance ici bas, sur l'eau infiniment bleue.

Lumi but enfin ! Cela la rafraîchissait et lui donnait l'illusion de remplir le vide qui était en elle. Elle buvait et buvait encore.

Elle se retourna plusieurs fois, elle avait l’ingression étrange que des yeux étaient posés sur elle. Elle tenait fermement son arme mais elle ne voyait rien. Probablement un animal nocturne se disait-elle.

Une chanson lui revient alors en tête, elle s'assieds là en tailleur et chante tout bas des paroles qui sortent d'elle ne sait où :


"Je suis tellement jeune et belle
Avec les cheveux longs
Tous les délires m'appartiennent
Et quand je dis non c'est non

C'est moi la fraicheur future
Je construis pour demain
La belle et grande aventure ..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée
avatar

Nombre de messages : 8476
Age : 33
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: Insomnie d’une nuit d’été   Lun 4 Juil 2011 - 15:09

Elle se leva dans un geste emprunt de volupté. Ses formes gracieuses se mouvaient dans la nuit claire. Elle marchait, lentement, se dirigeant vers le petit étang. J'avais l'impression qu'elle connaissait déjà la forêt comme sa poche. Comme si elle était déjà venue ici. Pourtant, autant que je me souvienne je ne l'avais jamais croisée, ni sur les Terres Argentées, ni ailleurs.

Un petit souffle de vent faisait flotter ma cape dans les airs en même temps que le gilet de LUMI. Elle bu longuement l'eau clair du petit étang et j'avais l'impression qu'elle s'admirait dans l'eau cristalline a chaque gorgée.

Elle se rassit en tailleur avant d'entonner une autre chanson.

J'avança discrètement pour éviter de l'effrayer. Elle avait déjà la main sur son arme depuis avant et je n'avais guère envie de goûter à son bâton ce soir...une autre fois peut-être.

Un craquement de branche finit par trahir ma présence, on a vu mieux niveau discrétion. D'une voix douce je lui adresse alors un chaleureux bonsoir.


Bonsoir LUMI...Belle soirée n'est ce pas?

********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LUMI
Etoile de la Folie
Etoile de la Folie
avatar

Nombre de messages : 930
Age : 105
Localisation : A côté de Shiver
Date d'inscription : 24/06/2011

Feuille de personnage
Classe: Magicienne
Elément: Eau
Level: 40 Ca change tout le temps

MessageSujet: Re: Insomnie d’une nuit d’été   Mer 6 Juil 2011 - 0:11

Au moment où elle allait reprendre un couplet de sa chanson, Lumi entendit un craquement en une fraction de seconde elle attrapa son bâton, se retourna et commença une incantation facile. Elle ne doutait pas à cet instant qu’elle pouvait perdre la vie mais c’est une malédiction qu’elle s’apprêtait à jeter.

C’est pleine de concentration et de fureur qu’elle lança un :


- ANAT…

Elle s’arrêta net en entendant son prénom et en voyant Ombre, son chef. Au lieu du mot « anathematizo », qu’elle comptait prononcer,le reste de son mot fut en pointant son arme sur le carquois de celui-ci.

- …INUM

Immédiatement toutes les pointes de flèches se mirent à cancaner car elles étaient toutes devenues des têtes de canards.

C’est les joues empourprées de honte que la magicienne essaya de rendre le bonsoir qui lui était si suavement présenté. Son embarras était palpable, elle avait failli maudire celui qui l’avait accepté au sein de sa faction sans vraiment la connaître, juste sur avis d’Exoriel son ancien chef.

C’est avec difficulté, juste après s’être levé d’un bond et lui faisant face qu’elle bredouilla :

- Bonsoir euhh Chef, mon Roy, Monsieur… Ombre?

Pour la première fois elle adressait la parole à un membre des Constellation de l’Aube et, bien sûr il fallait que sa bourde elle la fasse sur son plus haut membre.
Elle se toucha les joues qui brûlaient avant de continuer.

- Oui belle et chaude soirée! Je, je… je suis désolée pour ce qui vient de se passer! Je me croyais seule et j’ai cru à une attaque.

Si seulement Lumi avait ses pouvoirs d’antan, ses connaissances et son savoir-faire d’autrefois elle aurait pu effacer de la mémoire de l’archer au doux visage, ce qu’elle venait de faire. Malheureusement, en retrouvant sa jeunesse, elle avait perdu le plus important… son savoir.

Pourquoi ne pouvait pas disparaître après s’être ridiculisé ainsi? Incapable de dire quoi que ce soit de plus, peut-être un peu intimidée (ce qui ne lui était pas arrivé depuis bien longtemps) elle regardait Ombre droit dans les yeux tout en essayant d’attraper les flèches bruyantes pour les faire taire.

Elle en était sûre, soit il la tuait maintenant et personne ne saurait jamais pourquoi elle n’était pas revenue, soit il la bannissait de la faction pour insubordination, incompétence …
Des tas de scénarios lui trottaient dans la tête mais elle était captivée par le regard profond de son interlocuteur. La magicienne était accrochée à ses lèvres pour connaître sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée
avatar

Nombre de messages : 8476
Age : 33
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: Insomnie d’une nuit d’été   Ven 8 Juil 2011 - 11:14

Elle se retourna avec la vivacité d’un félin et avant même que je n’ai pu esquisser le moindre geste elle prononça ces paroles :

ANATINUM

Quel sort avait-elle bien pu me jeter. Je me baissa mais trop tard. A ce même moment une de mes flèches (je suis arbalétrier j’ai des carreaux mais je te pardonne pour cette fois Razz) tomba au sol et se mis à ricaner.

Ma flèche ricanait ? Il ne me semblait pas avoir abusé d’un quelconque Saint Breuvage ce soir, c’était peut-être pour ça d’ailleurs.

Je me frotta les yeux et ramassa la flèche (ou carreau en fait Razz) et celle-ci me dévisagea en cancanant joyeusement. Un œil vers ma réserve de flèches (carreaux en fait Razz) pour me rendre compte que j’étais devenu un élevage de canard sur pattes. Heureusement pour moi j’ai toujours affectionné ces petites bêtes mais c’est vrai que les entendre à longueur de journée allait vite devenir un calvaire pour moi.


Bonsoir euhh Chef, mon Roy, Monsieur… Ombre?

- Oui belle et chaude soirée! Je, je… je suis désolée pour ce qui vient de se passer! Je me croyais seule et j’ai cru à une attaque.


Quelque peu gênée la petite dernière. Pour notre première rencontre elle me lançait un sort, ça commençait bien !

Personne ne viendra t’attaquer ici LUMI, tu es dans le domaine des Constellations et seuls les Étoiles et leur invités peuvent y pénétrer. Tu peux ranger ton bâton tu ne crains rien.

Quelques paroles pour tenter de rassurer la magicienne qui virait du vert au rouge version boîte de nuit.


Concernant ceci…

Mon index pointait une de mes flèches (carreau en fait hein mais maintenant t’as compris Razz).


…ce n’est pas très grave souriais-je. Il vaut mieux mes flèches que moi après tout. Et puis, si tu pouvais leur donner un corps et des pattes on les laisseraient nager dans l’étang. Calyso aime les animaux elle sera certainement ravie.


Je souriais toujours.

Tes pouvoirs sont…hum…spéciaux. Je suis bluffé.


Le ton était un brin taquin pour tenter de détendre l’atmosphère. LUMI n’avait pas quitté mon regard comme intimidée. Je plongea mes yeux dans les siens et lui dit :

On s’installe un peu au bord de l’eau ?


Une invitation à oublier l’épisode des canards, même si, de par leurs cris aigus il serait difficile d’oublier les canards ce soir.

********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LUMI
Etoile de la Folie
Etoile de la Folie
avatar

Nombre de messages : 930
Age : 105
Localisation : A côté de Shiver
Date d'inscription : 24/06/2011

Feuille de personnage
Classe: Magicienne
Elément: Eau
Level: 40 Ca change tout le temps

MessageSujet: Re: Insomnie d’une nuit d’été   Ven 8 Juil 2011 - 12:59

Elle avait fermé les yeux s’attendant à une phrase assassine ou à une mort soudaine. Non qu’elle craignait la mort puisqu’elle avait la manie de la défier à sa manière à chaque fois qu’elle croisait quelque un. La honte était à ce moment précis sa pire ennemie.
Pourtant les mots qui retentirent à son oreille étaient d’un ton calme et amical.


Personne ne viendra t’attaquer ici LUMI, tu es dans le domaine des Constellations et seuls les Etoiles et leurs invités peuvent y pénétrer. Tu peux ranger ton bâton tu ne crains rien.


Lumi lâcha son arme au sol, preuve d’obéissance à son Roy? Non, seulement la peuve qu’elle avait bien écouté. Pourtant elle connaissait cet endroit de son ancienne vie. Était-elle une ancienne du clan? Avait-elle un ami chez les Constellations dans son autre vie? Si c’était le cas il devait au moins être à la retraite sinon déjà mort…

Visuellement elle était la debout au milieu de la nature, les yeux fermés. Son introspection donnait la sensation d’une image mise sur « pause » au milieu d’un film, même les arbres et l’eau ne semblaient plus bouger derrière elle.

Aucun détail ne lui revenait mais le son des cris de canards la ramena à la réalité. Elle faisait à présent face à Ombre, bien présente.
Lorsqu’il lui montra ses carreaux (et pas flèches j’ai compris je ne suis pas totalement blonde ^^), elle se claqua le front avec la paume de la main et elle repassa comme un feu tricolore du rouge au vert.


… Et puis, si tu pouvais leur donner un corps et des pattes on les laisserait nager dans l’étang…

Elle pensa

* Oui c’est une bonne idée!*

Tes pouvoirs sont …hum… spéciaux


*Vas-y moque toi on verra si après 100 ans tu vises aussi bien!*


Mais aucun mot ne voulait sortir de sa bouche comme si le bel arbalétrier l’avait ensorcelé par son regard ou par ses mots.
Elle sourit, ramassa son bâton et à l’invitation d’Ombre de s’installer prêt de l’eau, elle n’eut comme réponse qu’un geste d’approbation. Elle attrapa sa main, se dirigea vers le point d’eau et s’assit, emmenant le chef des Constellations, dans son mouvement vers le sol.

Elle en profita pour retirer sa réserve de carreaux de son épaule, d’où des dizaines de têtes de volatiles hurlaient leur mécontentement de ne pas pouvoir bouger.
Elle la posa au sol et prit son arme en se disant que si elle ratait encore une fois son sort il faudrait qu’elle se cache à vie dans un trou de souris.

Elle lança son sort parfaitement mais son esprit influa sur ses mots ainsi les tête de canars avaient à présent un corps mais celui d’une souris.
Elle lança un autre sort pour les immobiliser qui fonctionna, puis se concentra et rendit un corps de canard à chacune des têtes.

Les canards se dirigeaient en file indienne vers le point d’eau et passaient à quelques centimètres de leurs pieds. En plein milieu de cette ligne jaune, un point noir, un caneton tout noir!

Lumi se rendit compte qu’elle n’avait pas lâché la main de son Roy durant tout ce temps. Il avait l’air de se moquer d’elle avec ce regard brillant. Elle desserra ses doigts pour laisser la possibilité à Ombre d’utiliser ses deux mains et parla enfin posément et sincèrement :


- Je suis vraiment désolée pour tout ça! Je sais que mes pouvoirs vous semblent ridicules et que vous me prenez pour un saltimbanque mais je sais que je suis une grande magicienne!


Elle allait se lancer dans une explication mais dit :

- Si vous deviez informer quelque un de votre passé qu’est-ce que vous feriez sachant qu’il ne vous croira pas ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée
avatar

Nombre de messages : 8476
Age : 33
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: Insomnie d’une nuit d’été   Mer 13 Juil 2011 - 9:34

Elle saisit ma main avec en toile de fond le doux bruit de l’eau et….le cancanage des têtes de canard, suppliant la magicienne de leur
donner un corps.


C’est vrai qu’une tête de canard sur un carreau d’arbalète ça manque un peu de style.

Une fois assis je vis LUMI tenter un sort pour tenter de donner à ses
pauvres canards le moyen d’aller faire trempette. Je restais suspendu à ses
lèvres attendant un grand moment de magie et là… POUF elle transforma mes
canarreaux (Fusion d’un canard et d’un carreau) en sourinard….une tête de
canard et un corps de souris. Charmant mais compliqué pour nager.


Elle repris et cette fois, elle réussit. A mon grand bonheur tant elle avait semblé douté de ses propres pouvoirs quelques minutes auparavant.

Elle tenait toujours fermement ma main, comme on tiens un objet précieux quand on a peur ou qu’on a besoin de réconfort. La sensation
était agréable et je n’avais pas ressenti autant de calme et d’apaisement
depuis fort longtemps. Je profitais bien que la magicienne était trop occupé avec
ses canards pour savourer l’instant.


Soudain sa main se retira, brusquement. Avait-elle seulement conscience qu’elle l’avait tenue tout ce temps ?

- Je suis vraiment désolée pour tout ça! Je sais que mes pouvoirs vous semblent
ridicules et que vous me prenez pour un saltimbanque mais je sais que je suis
une grande magicienne!


Un sourire sur mon visage, un petit clin d’œil dans sa direction.

Je n’en ai jamais douté LUMI, si les Étoiles t’ont guidée chez nous ce n’est pas pour rien. Je
pense qu’en les regardant et en les écoutant tu pourras devenir une très grande
magicienne.


Puis, avant même que je ne puisse poursuivre sur ma lancée elle renchérit.
Si vous deviez informer quelque un de votre passé qu’est-ce que vous feriez
sachant qu’il ne vous croira pas ?


J’essaierais…tout simplement. Si tu veux parler de ton passé avec cette personne c’est que tu as suffisamment d’estime ou de confiance pour elle non ? Partant de ce
principe je ne vois pas pourquoi cette confiance ne serait pas réciproque exact ?
Donc il n’y a aucune raison qu’elle ne te croit pas, tu ne penses pas?


Des réponses en forme d’interrogation pour l’amener à s’interroger. Le passé ? Ces
cicatrices invisibles qui se réveillent quand on s’y attend le moins. Un vieux
général de garnison me disait toujours que sans le passé on a aucun avenir. Je
n’ai jamais été d’accord avec lui. J’ai mis longtemps à me souvenir de choses
de mon passé, ça ne m’a jamais empêché d’avancer. J’ai toujours pensé que
l’oubli permettait d’avancer…. Avec le temps je dirais que les deux théories se
tiennent, celle de conserver ses blessures et celle de les ignorer.


Tu ne dois pas avoir peur de parler de ton passé. Je suis bien placé pour ça. Le mien est plus
que trouble mais personne ne m’a jamais jugé ici. Va voir cette personne et
parle lui.


LUMI ne bougeait pas, elle laissait constamment son regard dans le mien. Ses yeux brillaient du
même éclat que celui des Étoiles. Elle était déjà venue ici, sûrement. L’avenir
nous le dira…

********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LUMI
Etoile de la Folie
Etoile de la Folie
avatar

Nombre de messages : 930
Age : 105
Localisation : A côté de Shiver
Date d'inscription : 24/06/2011

Feuille de personnage
Classe: Magicienne
Elément: Eau
Level: 40 Ca change tout le temps

MessageSujet: Re: Insomnie d’une nuit d’été   Dim 17 Juil 2011 - 1:56

Tu ne dois pas avoir peur de parler de ton passé. Je suis bien placé pour ça. Le mien est plus que trouble mais personne ne m’a jamais jugé ici. Va voir cette personne et parle lui.

A qui aurait-elle bien pu raconter son histoire? Elle ne connaissait personne et ses souvenirs étaient encore embrouillés mais l’essentiel de sa renaissance, elle s’en souvenait et après l’avoir couché par écrit dans son carnet, Lumi avaient lu et relu ses mots qui raisonnaient en elle comme LA vérité.

Pouvait-elle avoir confiance aveugle en son Roy et se dévoiler totalement pour la première fois de sa longue vie? Elle ferma les yeux, expira puis inspira profondément prête à se mettre à nu. Elle plongea son regard de façon intense dans celui d’Ombre comme pour que leurs âmes se parlent. Elle commença :


- Tu vois ce petit caneton qui ne ressemble pas aux autres? Et bien c’est moi! Je suis différente de tous les gens qui m’entourent.

Elle s’interrompit se frotta le visage puis se mit bien face au bel arbalétrier et lui attrapa les deux mains. Les deux membres de la faction étaient à présent en circuit fermé. Lumi avait l’impression que les informations qu’elle allait donner passeraient de sa tête à sa bouche puis à son bras gauche pour revenir à leur point de départ à leur bras droit. Ainsi « connectés », elle se confia :

* Je suis née deux fois en ce monde…*

Lumi se rendit compte que ses lèvres ne bougeaient pas et qu’un lien de télépathie s’était créé entre eux. En effet, elle voyait bien à son regard qu’Ombre l’entendait. Elle n’avait qu’à penser pour qu’il sache! Ce qui lui rendrait probablement la tâche plus facile… ou pas.

* … Aujourd’hui mon âge doit approcher des 125 ans. Je ne me souviens plus exactement. Je suis née de nouveau il a peu sous les traits que vous me connaissez. Pour cela j’ai eu un passé chaotique et sombre. Autant que je me souvienne, j’ai toujours vécu seule. J’était une très puissante sorcière adapte de la magie noire. J‘ai menti, j‘ai volé et j‘ai tué tout au long de ma première vie…*

Elle lâcha une des mains comme pour voir si la connexion était interrompue et pensa à une chanson. Son interlocuteur ne semblait plus l’ « entendre ». Elle toucha son petit carnet qu’elle portait autour du cou comme d’habitude, comme pour se souvenir. La magicienne ne reprit pourtant pas immédiatement le contact et attendait une réponse à une question qu’elle ne posait pas. Pourtant quelque chose la turlupinait !

- Celui … le seul en qui j’ai confiance, Ombre, c’est toi! J’ai l’impression de te connaître mais quand et où t’aurais-je rencontré auparavant? Te souviens-tu d’une vielle méchante et sadique?
Je connais cet endroit, j’y suis venu maintes fois pour m’y réfugier et me reposer mais je ne sais pas, je ne sais plus pourquoi j’y avais accès et pourquoi je m’y sentait si bien! Je n’ai jamais eu d’ami, je ne sais plus…


Elle se tut, entendait une réaction et des réponses, bien qu’elle n’espérait pas vraiment qu’un homme si jeune puisse lui donner des réponses. Elle voulait tout lui raconter, tous ce dont elle se rappelait et elle le ferait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée
avatar

Nombre de messages : 8476
Age : 33
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: Insomnie d’une nuit d’été   Dim 24 Juil 2011 - 15:37

-
Tu vois ce petit caneton qui ne ressemble pas aux
autres? Et bien c’est moi! Je suis différente de tous les gens qui m’entourent
.


Mes premières impressions étaient bien fondées, c’est à moi
qu’elle avait envie de se confier. Un lien invisible s’était tissé entre nous
l’espace de ces quelques instants passés ensembles. Mais ils semblaient bien
plus anciens, plus tenus. Laissons là s’expliquer, peut-être que j’en
apprendrais plus sur elle, sur moi et sur…nous ?


Je suis née deux fois en ce monde…*

Elle n’avait pas bougé les lèvres…mais je l’avais entendue.Tout ceci devenait bizarre. En tant
que rôdeur, Terran qui plus est, j’avais toujours considéré la magie comme
dangereuse, mais soit, cela ne procurait aucune douleur, aussi je me contenta
d’écouter, dans ma tête, ce qui ne manqua pas de raviver en moi de douloureux
souvenirs…


… Aujourd’hui mon âge doit approcher
des 125 ans. Je ne me souviens plus exactement. Je suis née de nouveau il a peu
sous les traits que vous me connaissez. Pour cela j’ai eu un passé chaotique et
sombre. Autant que je me souvienne, j’ai toujours vécu seule. J’était une très
puissante sorcière adapte de la magie noire. J‘ai menti, j‘ai volé et j‘ai tué
tout au long de ma première vie…*


Une ancienne vie ? Voilà un point commun que je n’osais
imaginer entre elle et moi. Avait-elle elle aussi été victime d’un quelconque
Démon ou autre créature maléfique. Difficile, elle ne semblait pas aussi
torturée que moi à l’intérieur, pas aussi ravagée. Mais elle était revenue à la
vie, plus fraîche, plus pimpante. C’était peut-être ça la solution ?
Mourir ? J’écarta cette hypothèse d’un mouvement du bras qui me permis de
constater que LUMI avait lâché ma main. Avait-elle fini ces explications ?
C’est ce que je pensais jusqu’à ce qu’elle reprenne, de vive voix cette fois
ci.


Celui … le seul en qui j’ai confiance,
Ombre, c’est toi! J’ai l’impression de te connaître mais quand et où
t’aurais-je rencontré auparavant? Te souviens-tu d’une vielle méchante et
sadique?

Je connais cet endroit, j’y suis venu maintes fois pour m’y réfugier et
me reposer mais je ne sais pas, je ne sais plus pourquoi j’y avais accès et
pourquoi je m’y sentait si bien! Je n’ai jamais eu d’ami, je ne sais plus…


Me connaître ?
Peut-être bien…Une vieille méchante et sadique ? J’en ai rencontré des
êtres vils et abjects par le passé, mais ton visage, même en lui imaginant
moult rides ne me reviens pas à l’esprit.
[/b]

Tu n’as donc aucun souvenir de ton ancienne vie ? Comme je t’envie…

Je n’étais donc pas le seul à avoir des problèmes de souvenirs et de personnalités c’était à la
fois rassurant et…terrorisant. A mesure que j’essayais de réfléchir je
m’imaginais le pire. Une ancienne ennemie, la sorcière de mon ancien Roy, à
l’époque où j’étais encore Général des Armées ? Non, sûrement pas, mais
alors…


Un frisson me parcouru l’échine…non pas possible, il fallait que je recentre le débat,
rapidement.


Peut-être qu’un tour du propriétaire te rafraîchirait la mémoire ? C’est pour cela que tu
es venue ici ? Ton regard me parle mais je n’arrive pas à t’imaginer en
tant qu’ancienne Étoile c’est…bizarre.


Je repris sa main pour l’inviter à se lever.

Au fait, évite la télépathie, j’ai de désagréables souvenirs de ce type de magie et il se
pourrait que cela me rende…hum…désagréable.


Tu dis ne jamais avoir eu d’amis, pourtant si tu es venue ici c’est que tu en avais non ?
Cet endroit a toujours appartenu aux Étoiles à moins que tu ne sois plus
vieille que tu ne le penses et que tu étais là avant nous….ça voudrait dire il
y a des centaines et des centaines d’année…


Prêt pour la balade ?

Un petit clin d’œil pour
l’inviter à me suivre. Décidément, la soirée qui s’annonçait tranquille ne le
sera pas tant que ça …

********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LUMI
Etoile de la Folie
Etoile de la Folie
avatar

Nombre de messages : 930
Age : 105
Localisation : A côté de Shiver
Date d'inscription : 24/06/2011

Feuille de personnage
Classe: Magicienne
Elément: Eau
Level: 40 Ca change tout le temps

MessageSujet: Re: Insomnie d’une nuit d’été   Sam 30 Juil 2011 - 3:08

Tu n'as donc aucun souvenir de ton ancienne vie ? Comme je t’envie…

S’il savait comme elle aimerait se souvenir de tout. Des souvenirs remontaient parfois à la surface, des images mais par petites bribes. Généralement comme des cicatrices, les souvenirs qui rejaillissaient lui montraient simplement à quelle point elle était tombée bien bas. Lumi ne se souvenait plus comment elle était redevenue jeune , innocente et si faible. Si elle pouvait revenir en arrière…

Les trous noirs qui emplissaient son cerveau, donnaient l’impression à la magicienne de n’être qu’une partie d’elle-même. Elle avançait dans la vie au gré de ses pulsions et de ses intuitions. Jusque là, le hasard l’avait porté dans des endroits corrects et auprès de personnes fort plaisantes et attentionnées

Peut-être qu’un tour du propriétaire te rafraîchirait la mémoire ? C’est pour cela que tues venue ici ? Ton regard me parle mais je n’arrive pas à t’imaginer entant qu’ancienne Étoile c’est…bizarre.

Dans son fort intérieur, elle étaient persuadée ne pas avoir été une Etoile jusqu’à aujourd’hui. Pourtant quelque chose l’attachait à cette terre mais quoi? Un objet? Un arbre? Un élément?… Voilà encore une difficulté de ne pas avoir de souvenirs. Son cerveau était en ébullition encore et toujours à la recherche de réponses, à la reconstitution d’un puzzle.


- Peut -être bien que ça m’aiderait oui! Ton regard me renvoie une image familière mais laquelle? Si tu savais comme c’est difficile pour moi de ne pas savoir qui je suis!

Lorsque Ombre lui attrapa la main, elle fut envahie d’une chaleur… des papillons dans le ventre, des étincelles dans les yeux. Elle se leva pour le suivre pour la visite du domaine mais soudain un flash. Elle s’arrêta subitement de bouger. Elle était totalement éblouie par une lumière intense et pénétrante. Elle discernait des ombres et entendait des cris. Comme hypnotisée, spectatrice de ce qui se passait dans cette vision. Elle voyait une femme très vieille tuer une à une six jeunes filles d’à peine dix-huit ans dans une cruauté indescriptible. Lumi n’était à ce moment là plus réellement avec son Roy. Elle regardait impuissante cette femme vider le sang de ces jolies filles dans un bassin en or qui ressemblait à une baignoire. Elle la vit ensuite se plonger dans ce bain de sang et se couper les veines. La lumière aveuglante reprit plus intense et la magicienne ne voyait plus rien. Pourtant ces mots sortirent de sa bouche, comme si elle répétait des mots qui lui étaient soufflés:

- Six sacrifices pour six vies offertes… La lumière et l’ombre avancent main dans la main! La terre et l’eau font grandir de grandes choses.

Comme si rien ne venait de se passer, elle regarda souriante Ombre en lui serrant la main comme si sa vie en dépendait. Son cœur battait très fort.

- Oui je suis prête pour la ballade!

Le regard que l’arbalétrier avait soudain sur elle, lui semblait totalement différent de celui de quelques secondes plus tôt pour elle. Il avait l’air perplexe, apeuré même!

- Ne t’inquiète pas je n’utiliserais plus la télépathie si ça te met dans cet état, je ne me savais d’ailleur pas capable de le faire.
Ca va? Tu as l’air bizzare! Tu as changé d’avis? Tu ne veux plus me faire visiter et rentrer?


Elle le trouvait très pâle d’un coup. Elle ne comprenait pas pourquoi après un clin d’œil complice il avait cet air hagard.

- J’ai dit ou fait quelque chose qui t’a déplu?

Elle avait tellement envie de lui plaire, d’être avec lui, de discuter avec lui, comme si c’était vital!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée
avatar

Nombre de messages : 8476
Age : 33
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: Insomnie d’une nuit d’été   Jeu 4 Aoû 2011 - 17:09

Elle s'arrêta...net. Comme si un mur invisible venait soudain de se dresser entre elle et le petit chemin que nous allions emprunter. Autour d'elle les feuillages qui nous entouraient jusqu'à lors firent mine de reculer, comme apeuré, le vent s'arrêta de souffler, la vie devint comme figé l'espace de quelques secondes.

LUMI...murmurais-je pour tenter de la sortir de sa léthargie.

Quelque chose dans sa réaction m'était familier mais...non ça ne peut pas, elle aussi?

Je serra sa main encore plus fort comme une connexion entre le monde réel et celui dans lequel elle venait de plonger. Essayer de la ramener, rapidement. Impossible de la bouger, je voulu prendre la parole quand tout d'un coup.


- Six sacrifices pour six vies offertes… La lumière et l’ombre
avancent main dans la main! La terre et l’eau font grandir de grandes
choses.


Ces paroles venaient de sortir de la bouche de Lumi, mais étais-ce réellement elle qui les avaient prononcées? Un sentiment de mal être me pris soudain. je sentais mon coeur battre à deux cent à l'heure. Ma tête était sur le point d'exploser. Les idées les plus sombres m'arrivaient telles des shrapnels aiguisés qui se plantaient un à un dans mon corps. Partout, j'avais l'impression que le mal pénétrait en moi.

Elle tenait toujours ma main. Elle me regardait, un grand sourire aux lèvres comme si rien ne venait de se passer.

Je tentais de me ressaisir, il fallait reprendre le dessus, il n'y avait pas d'ennemis, juste la peur, respirer, compter, regarder le ciel, ouf......

Un soupir sortit de ma bouche comme si je venais de rendre mon dernier souffle, je me tourna vers Lumi qui me parlait, inquiète.


Tu peux répéter ce que tu as dis il y a quelques minutes Lumi? Cette...phrase...j'avoue être un peu perdu, tu as bien parlé de 6 vies offertes?

Ces mots, les siens, oui je m'en souviens comme si c'était hier : "Je t'offre 6 vies Général, 6 vies..."

Ce ne pouvait être un hasard. Avant même de lui laisser le temps de répondre je la pris par le bras et l'emmena vers la fontaine, au centre du campement. Nous étions aller nous aventurer un peu en dehors et j'avais peur d'être surpris par quelconque maléfice.

Dans ma tête la phrase résonnait encore, 6 vies, 6 vies, 6 vies....

********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LUMI
Etoile de la Folie
Etoile de la Folie
avatar

Nombre de messages : 930
Age : 105
Localisation : A côté de Shiver
Date d'inscription : 24/06/2011

Feuille de personnage
Classe: Magicienne
Elément: Eau
Level: 40 Ca change tout le temps

MessageSujet: Re: Insomnie d’une nuit d’été   Mar 9 Aoû 2011 - 10:21

Lumi regarda d’un air interrogateur Ombre après sa phrase :

Tu peux répéter ce que tu as dis il y a quelques minutes Lumi? Cette...phrase...j'avoue être un peu perdu, tu as bien parlé de 6 vies offertes?

Elle réfléchit un instant mais ne se souvenait pas avoir parlé de 6 vies offertes. Pourtant far fois elle faisait de drôles de rêves où elle était dans une lumière qui aveuglait puis qui laissait place à une sorte de monde nuageux. De là elle entendait une voix apaisante qui lui montrait des choses abominables. Des crimes, du sang de la soif de pouvoir. C’était ce genre de songe qu’il lui rappelait qu’elle avait été mauvaise plus sombre que n’importe quelle personne maléfique qu’elle connaissait aujourd’hui.

- 6 vies offertes? C’est étrange que tu me dises ces mots, j’en au rêvé la nuit dernière. Je t’en avait parlé? Je ne me souviens pas!

Si elle se souvenait bien de la totalité de ce rêve, elle était accueillie après sa mort dans cet endroit très lumineux. La femme qui lui parlait semblait bonne, elle me montra les six femmes que j’avais assassinées pour assouvir mon envie de jeunesse puis l’ombre d’un homme qui m’aurait aidé à repasser à cet état de jeune femme. Le nécromant aurait perdu de sa superbe alors qu’il avait un bon fond et Lumi n’avait d’autre choix que de perdre toute sa puissance et de vivre sa dernière vie en tant que personne bonne et juste. En échange la voix disait qu’elle devait offrit l’âme des victimes au Malin pour qu’elles aient la chance de voir la vie au sein d’un autre corps.
Une sorte de deal entre le bien et le mal.

La jeune magicienne ne savait pas pourquoi sa seconde chance de vie était si bonne et se demandait vraiment si elle en avait parlé à Ombre. Sa mémoire lui jouait des tours mais à ce point?

Elle expliqua ou ré-expliqua de nouveau son rêve à Ombre

- Je ne sais pas si c’est bien de cela que tu parles mais oui une phrase m’a marqué!

Elle sortit son petit carnet, qu’elle portait autour du cou et lui lu tout en lui montrant ses écrits :
« Six sacrifices pour six vies offertes… La lumière et l’ombre avancent main dans la main! La terre et l’eau font grandir de grandes choses. »

Elle se laissa tirer par le bras vers la fontaine. Son premier rêve étrange elle l’avait d’ailleurs fait après être venu ici. As-tu déjà vu ceci? Elle s’approcha du bord de la fontaine.


האפל ( צל ) , juste à côté אור, de l’autre côté de la fontaine התאחדות et tout prêt הנע

- Je ne comprends pas ces mots mais je les ai déjà vu ailleurs, je ne me souviens plus où! Serais-tu la clé de mon passé?

Elle se sentit mal, la tête lui tournait et ses jambes tremblaient, à la limite de tomber, le coeur s’emballant,Elle s'accrocha au cou d'Ombre, les yeux plongés dans les siens... le malaise se dissipa presque instantanément et les écritures sur la fontaine prirent une couleur flamboyante comme pour montrer leur puissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée
avatar

Nombre de messages : 8476
Age : 33
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: Insomnie d’une nuit d’été   Ven 12 Aoû 2011 - 14:39

La fontaine était en face de nous. C'est ici la dernière fois qu'il a pris possession de moi. Je n'ai néanmoins jamais fait de rapprochement entre son retour et cette fontaine, un pur hasard probablement. L'endroit m'apaisait c'est pour cela que je voulais y aller avec Lumi et puis, en même temps, si il y avait quelconque maléfice ici elle saurait probablement me le dire.

- Je ne sais pas si c’est bien de cela que tu parles mais oui une phrase m’a marqué!

« Six sacrifices pour six vies offertes… La lumière et l’ombre
avancent main dans la main! La terre et l’eau font grandir de grandes
choses. »


Six sacrifices, toujours ce chiffre six, signe du Mal, du Malin, des Forces obscures et infernales.

La lumière, l'ombre? Mais oui c'était nous, Lumi et Ombre.

La terre, l'eau? Nos éléments respectifs. Le puzzle commençait à prendre doucement forme, on en voyait les contours mais pas le contenu, du moins pas encore.


Lumi me montra des écritures sur la fontaine, je n'y avais jamais prêté attention auparavant et pour cause, en 5 années de présence au campement j'aurais eu le temps de voir d'éventuelles inscriptions sur la fontaine. Or, il n'y en avait jamais eues.

Je me pencha pour lire, une langue inconnue, sa langue à lui, que je déchiffra sans mal. Je me releva pour faire la traduction à Lumi.

Ombre - Lumière - Union - Puissance.

Voilà ce qui est marqué ici.


Elle ne semblait pas plus étonnée que ça que je sache déchiffrer ces signes bizarres.

Tu ne connais pas cette langue toi, non? Même en y regardant de plus près?


A peine eu-je le temps de poser des questions que Lumi s'écroula dans mes bras, tremblotante. Je la rattrapa, son cœur battait la chamade et je sentais son sang couler dans ses veines à une allure hallucinante.


Au même moment les écritures de la fontaine prirent une teinte lumineuse, Lumi était dans les bras d'Ombre. L’Union de la Lumière et de l'Ombre, la Puissance !


Nous avions compris tous les deux, restait à savoir qui orchestrait tout ça et qui jouait au marionnettiste quelque part. Nous étions, sans le vouloir, les personnages principaux d'une pièce dont nous ne connaissions pas le scénario. Il nous fallait comprendre, ne pas plonger aveuglément dans le piège qu'il me tendait, où qu'il nous tendait?


Viens Lumi, il faut que nous tirions tout cela au clair, allons à la bibliothèque, je sais comme le faire revenir, mais tu devras rester à mes côtés, c'est important.

Je lui pris la main et attendit sa réponse. La nuit était toujours aussi belle et calme, les écritures de la fontaine s'étaient éteintes, les Étoiles brillaient tout était normal, enfin, presque...

********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LUMI
Etoile de la Folie
Etoile de la Folie
avatar

Nombre de messages : 930
Age : 105
Localisation : A côté de Shiver
Date d'inscription : 24/06/2011

Feuille de personnage
Classe: Magicienne
Elément: Eau
Level: 40 Ca change tout le temps

MessageSujet: Re: Insomnie d’une nuit d’été   Lun 15 Aoû 2011 - 3:43

Tout cela était tellement étrange. Une force invisible et très puissante semblait vouloir leur passer un message mais ni Ombre ni Lumi n’avait la totalité des réponses. Ensemble ils parvenaient à déchiffrer les choses mais ce que la magicienne ne savait pas, c’est pourquoi son passé pouvait toucher en même temps son Roy.

Aucun signe visible de maléfice ou de quelconque autre magie au sens ou tout être humain de ces terres les connaissaient, ne semblait planer en ce domaine si paisible. Son malaise, les signes lumineux étaient bien plus puissants que tout ce qu’elle connaissait ou ce qu’elle avait pu lire.


Tu ne connais pas cette langue toi, non? Même en y regardant de plus près?

Elle avait entendu la question avant sin état de fébrilité mais n’y avait pas répondu. Comment lui expliquer, cette bizarrerie?

- Et bien, je sais lire ces mots et les prononcer à vrai dire mais je suis incapable de les comprendre.

Elle répéta les quatre mots comme sortis de nulle part, sa voix semblait différente. Une voix féminine , mais pas la sienne. Ombre semblait comprendre les mots mais pas elle.

A bien y réfléchir sa nouvelle vie était faite d’étranges coinsidances. La magicienne s’était perdu non loin du manoir des Sapere Aude, elle aurait dut y mourir étant donné l’état d’esprit de son Chef, qui abandonna ses lieutenants et soldats. Elle ne l’abandonna pas vraiment mais quelques jours après son intégration on lui demanda si elle était d’accord pour suivre quelques uns d’entre eux dans une autre faction et elle avait été accueillie ici sans condition.
Le destin? Probablement pas, plus grand que le destin.


Viens Lumi, il faut que nous tirions tout cela au clair, allons à la bibliothèque, je sais comme le faire revenir, mais tu devras rester à mes côtés, c'est important.

Elle sentit qu’Ombre lui prenait la main, elle était prête à le suivre sans condition pour comprendre mais une question lui brûla les lèvres. Elle commença à avancer lentement pour montrer son accord tout en parlant

- Mais de qui parles-tu quand tu dis LE faire revenir?


Elle ne savait absolument pas de qui il parlait mais elle avait bien compris que la puissance de leur duo permettrait d’éclaircir les choses sans craindre pour leur vies. Elle sera la main de son Roy un peu plus for à la fois pour se rassurer et pour lui montrer qu’elle ne le lâcherait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée
avatar

Nombre de messages : 8476
Age : 33
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: Insomnie d’une nuit d’été   Mer 24 Aoû 2011 - 13:56

Je pressais le pas afin d'arriver rapidement devant notre bibliothèque. Ce petit jeu n'avait que trop duré, il était temps de comprendre, de comprendre pourquoi ces inscriptions sur la fontaine, de comprendre pourquoi Lumi avait prononcé cette phrase et, surtout, comprendre ce qui nous liait. IL était la clé, mais une clé que je me serais bien passé de chercher.

Tout en nous hâtant je tente d'expliquer rapidement à Lumi dans quoi je l'embarque. Après tout, elle n'avait rien demandé à personne et se retrouvait avec un Roy possédé par une sorte de Démon, des inscriptions qui s'illuminent et ...j'en passe et des meilleurs.

Tout en respirant lentement je lui parle.

Il y des années de ça j'ai conclu une sorte de pacte...aucune signature, la condition du contrat était ma vie. L'entité avec qui je l'ai signé me confère sa force, je suis en quelque sorte SON bras armé. Le problème c'est qu'IL s'apparente plus à un Démon qu'à une gentille fée vois-tu. Je te ferais lire ou te raconterais mon histoire plus en détails plus tard si tu le désire mais je crois que là nous devons faire vite à présent.


Ah oui, j'ai oublié de te le mentionner mais...IL m'a offert 6 vies, tu comprends à présent mon désarroi devant tes paroles...


Alors que nous arrivons au pied du majestueux bâtiment je me retourne vers Lumi, un sourire gêné aux lèvres :

IL est dangereux, et imprévisible, et je peux le devenir aussi, il est encore temps pour toi de faire demi-tour. J'ai l'habitude je pense que j'y arriverais
dis-je d'un ton tout sauf convaincant.

Le majestueux bâtiment se tenait devant nous, encerclé par les arbres depuis des millénaires, tel une prison, une prison de connaissance où sont recensés les savoir ancestraux les plus importants, mais aussi les plus dangereux des Constellations.

C'est ici qu'IL viendrait, parce que c'est ici que l'on parle de LUI. Le cœur battant à deux cents à l'heure je ne peux m'empêcher de remarquer que la porte est déjà entrouverte alors que je me tourne vers Lumi, attendant sa réponse...

********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LUMI
Etoile de la Folie
Etoile de la Folie
avatar

Nombre de messages : 930
Age : 105
Localisation : A côté de Shiver
Date d'inscription : 24/06/2011

Feuille de personnage
Classe: Magicienne
Elément: Eau
Level: 40 Ca change tout le temps

MessageSujet: Re: Insomnie d’une nuit d’été   Dim 28 Aoû 2011 - 0:36

Lumi avait pris la cadence du pas de l’arbalétrière sans lui lâcher la main. Elle avait eu une oreille attentive à son histoire mais n’avait pas été plus étonnée que cela d’entendre de tels propos. IL avait fait parti de sa vie d’antan, IL avait fait parti intégrante d’elle-même régissant nombre de ses actes. Elle ne mettait plus de nom ni de silhouette et encore moins de visage sur LUI mais elle LE connaissait.

Arrivée devant la battisse somptueuse, la moiteur du temps ajoutée à l’idée de ce qui allait se passer derrière ces portes, laissait couler des gouttes de sueurs arpenter le corps de la magicienne de haut en bas. Pourtant elle ne reculerait pas, elle voulait savoir, comprendre pourquoi Ombre devait prendre une place si importante dans sa vie. Elle sentait le cœur de son Roy battre jusque dans cette main qu’elle serait. Elle n’était pas rassurée mais lui répondit enfin après avoir sondé le fond de son regard si profond :


- Je suis prévenue de ce qui peut m’attendre! Je pense que LUI et moi nous somme connus il y a un temps.

Elle sourit à Ombre, prête à affronter son destin, le leur peut-être. L’un devrait-il mourir pour que l’autre vive plus puissant? Les idées abjectes du « démon » dont elle se souvenait vaguement pouvaient très bien les emmener dans cette direction.

Lumi, tout en continuant de tenir la main du Roy des Constellation, fit apparaître en un geste du bout de son bâton un foulard. Aucun mot ne sorti de sa bouche mais sa magie était correcte et sans faute comme si la mémoire lui revenait peu à peu.

Elle posa ensuite son arme à terre, elle ne comptait pas utiliser la magie, l’entité qui les attendait était bien trop forte pour elle et elle le savait au plus profond d’elle. Elle se mit devant Ombre, toujours en le regardant droit dans les yeux comme si ce serait la dernière fois.

- Excusez-moi pour ceci mais j’en meurs d’envie depuis que je vous ai vu !

Elle déposa un baiser timide sur les lèvres d’Ombre, elle rougit mais se sentit plus forte, plus puissante. Elle lui lâcha la main un instant et se banda les yeux avec son foulard. Elle lui rattrapa la main comme si elle voyait, pourtant elle était dans le noir total.

- Nous pouvons y aller! Je suppose que tu te demande pourquoi je me bande les yeux. Simplement, je sais qu’ELLE m’a dit d’avoir confiance en mon instinct et je pense que la meilleure façon d’écouter mon cœur est de ne pas voir ce qui pourrait se passer. Guide-moi et dirige-moi, demande-moi ce que tu veux une fois à l’intérieur et je le ferai.

Elle prit une grande inspiration, définitivement prête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée
avatar

Nombre de messages : 8476
Age : 33
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: Insomnie d’une nuit d’été   Lun 5 Sep 2011 - 11:45

La douceur d'un baiser avant la douleur de l'épreuve. Un geste
emprunt de tendresse dans un moment d'intense pression. Comme une sorte
d'apaisement, de lumière dans la nuit noire, un peu comme une Étoile
entre les nuages. Aussi surpris que je pouvais l'être je ne pouvais
oublier ce sentiment de bien-être qui m'envahit l'espace de quelques
secondes.

Aucun mot, juste des regards, parfois il n'en fallait pas plus.

Un foulard sur ses yeux, sa main dans la mienne, il était temps de
plonger dans la bâtisse. Quelques feuilles tombaient trop tôt des arbres
entraient par la porte entrouverte comme happées par quelques
maléfices.

Nous entrâmes, à la fois sûr de nous et apeurés. Mon coeur battait la
chamade, je ne savais pas si c'était Lumi qui me faisait cet effet ou le
fait qu'IL allait revenir.

Les grands marches du hall nous faisait face, l'escalier de droite était
recouvert de feuilles mortes, comme pour nous montrer le chemin. En
temps normal j'aurais trouvé cela agréable. Sauf que ces feuilles
étaient noires, comme brûlées, souillées par une quelconque magie. IL
attendait déjà, tapis dans l'ombre.

Nous montions les marches lentement en suivant les feuilles, une odeur
âcre se dégageait de la pièce des Légendes, là où mon histoire était
consignée. Il était là, plus aucun retour en arrière n'était possible.
La lourde porte d'entrée se ferma dans un fracas assourdissant. Elle ne
se rouvrirait que beaucoup plus tard, ou jamais, en fonction de son
humeur.


Tu as mis longtemps, Général, je n'aime pas attendre.


Le ton était donné, il faudrait faire face, me faire face à moi même....

********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LUMI
Etoile de la Folie
Etoile de la Folie
avatar

Nombre de messages : 930
Age : 105
Localisation : A côté de Shiver
Date d'inscription : 24/06/2011

Feuille de personnage
Classe: Magicienne
Elément: Eau
Level: 40 Ca change tout le temps

MessageSujet: Re: Insomnie d’une nuit d’été   Sam 10 Sep 2011 - 1:13

Les deux constellations avançaient dans la bibliothèque. Aveuglée par un simple morceau de tissu, les autres sens de Lumi était tous en éveil et décuplés.
Elle sentait le trouble d’Ombre rien qu’en lui tenant la main. Elle n’était donc pas la seule à ressentir une certaine crainte.

Les bruits des pas qu’ils faisaient en marchant dans ce qu’elle supposait être le grand hall, résonnaient à ses oreilles comme des sabots de chevaux sur un sol dur. Son orientation quand à elle ne tenait qu’à la confiance qu’elle portait en son Roy. Il la guidait sans même parler. Il était ses yeux…

Elle monta la première marche naturellement, pourtant elle n’était jamais entré dans ces lieux auparavant. Une odeur nauséabonde chatouillait à cet instant ses narines et elle avait la sensation d’écraser des milliers d’insectes dans un bruissement qu’elle ne reconnaissait pas en montant une à une des marches qui lui paraissaient interminable. Elle dut se retenir plusieurs fois au bras d’Ombre pour ne pas dévaler toutes les marches.

Elle se sentait comme un funambule sur son fil à des centaines de mètres de hauteur. Le fracas causé par la porte la fit sursauter. Elle ressentait la puissance de la magie et des maléfices qui les entourait. Cela faisait écho à sa mémoire et avait déjà eu cette sensation sans en avoir la moindre peur par le passé.

Lorsque SA vois retentit, une vague de chaleur envahit la magicienne. Il ne s’adressait pas à elle mais ces paroles froides et directives raisonnaient en elle comme des flèches enflammées qui perçaient son corps de part en part à plusieurs endroits. Elle sera plus fort la main de son Roy sans dire un mot. Son sang était comme en ébullition. Sa peau était de plus en plus chaude, brûlante même, mais que se passerait-il s’il se lâchaient la main? Elle commençait à brûler la peau de l’arbalétrier avec la sienne. Elle ne voulait pas le faire souffrir et allait le lâcher.

Tout à coup IL lui parla à son tour sur un ton encore plus colérique qu’auparavant


- Que fais-tu là traîtresse? Tu n’es pas la bienvenue!

Les bracelets qui cachaient ses plaies éclatèrent en mille morceaux lui provocant une douleur intense mais tout ce qui la préoccupait en fait n’était pas sa propre douleur mais celle d’Ombre. Elle était en train de lui infliger de grosses brûlures sur la main et peut-être avait-il reçu un éclat mortel. Elle ne put s’empêcher

- Ombre? Tu vas bien? Tu veux que je partes?


Une voix féminine cette fois, plus douce et calme s’adressa à elle. A peine les premiers mots prononcés, la chaleur et la douleur s’atténuaient ! ELLE s’adressa à la force maléfique.

- Laisses Lumi tranquille ! Elle ne t’appartient plus! Tu n’as plus voulu d’elle lorsqu’elle à regretté ses meurtres pour avoir une nouvelle vie!


Qu’allait-il pouvoir arriver. Tels le démon et l’ange qui nous font prendre des décisions, les deux voix qui avaient chacune fait parti intégrante d’une de ses vies étaient là devant Lumi sans qu’elle les voit.

On la mettait face à elle-même! Son bon et son mauvais côté réunis en un même lieu mais pourquoi avec son Roy? Qu’avait-il à voir là dedans?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée
avatar

Nombre de messages : 8476
Age : 33
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: Insomnie d’une nuit d’été   Lun 12 Sep 2011 - 15:04

-Tu as mis longtemps, Général, je n'aime pas attendre.

Sa voix résonnait encore dans ma tête quand ma main se mit à brûler, tel le feu de l'Enfer.
Une atroce douleur s'emparât de mon être, était-il en train de me brûler, de me sacrifier?

- Que fais-tu là traîtresse? Tu n’es pas la bienvenue!

Les bracelets de Lumi volèrent en éclat, les brûlures venaient d'elle, via Ruun, la chaleur se faisait de plus en plus intense mais sa main restait comme collée à la mienne. Mon corps tout entier se mit à chauffer lorsqu'une ...non deux voix féminines mirent fin à mon calvaire.

- Ombre? Tu vas bien? Tu veux que je partes?

- Laisses Lumi tranquille ! Elle ne t’appartient
plus! Tu n’as plus voulu d’elle lorsqu’elle à regretté ses meurtres pour
avoir une nouvelle vie!


Deux voix? Fortement distinctes l'une de l'autre. Tout ça devenait un peu fou. Nous avions à peine eu le temps de reprendre notre souffle que le tonnerre retentit à nouveau.

-Elle m'a trahit et toi...Ah Ah Ah tu n'as fait que récupérer une magicienne affaiblie que j'avais commencé à si bien façonner.


Lumi? Elle aussi avait été possédée par Ruun? Pas le temps de réfléchir...ni de placer un mot !!

-Merci Général de me l'avoir ramenée, c'était prévu ainsi, je vais pouvoir finir ce que j'avais commencé avec cette traîtresse.


-Tu ne la toucheras plus, je ne l'ai pas arrachée à tes griffes pour ça, Ruun.

Nous étions tous deux immobiles, écoutant se parler deux entités que nous ne voyions même pas. Comme des statues. A se demander si notre place était bien ici.

Soudain, une envie de hurler, de me rebeller contre cette entité qui jouait à Dieu avec moi depuis longtemps déjà.


DEHORSSSSSSSSSSSSSSS !!!!!!!!!!!

-Ah Ah Ah Général, c'est trop tard, tu aurais dû laisser la Mort t'emporter sur les pentes du Mont Yorega. A présent tu es à moi, pour 6 vies encore, après quand tu, où plutôt vous me serez devenus inutiles je vous réduirais moi même en poussière.

Je ne pouvais pas lutter face à lui, il me l'avait assez répété, les vies qu'il m'a donné il peut me les reprendre. Et j'avais envie de vivre, par dessus tout. Pour mes Étoiles, pour Lumi, mais aussi pour moi. L'entité à la voix douce semblait avoir aidé Lumi, peut-être pourrait-elle le faire pour moi aussi. Mais pas en présence de Ruun, c'était trop dangereux, il fallait partir d'ici, vite !

Je serrais plus fort la main de Lumi pour tenter de lui faire comprendre. Comprendre que rester ici entre ces deux êtres n'était pas une bonne idée.

A la seconde où je songeais à faire volte face une odeur de brûlé se fit sentir dans la pièce. La porte se renferma dans un fracas assourdissant, entourée par les flammes.

-Ta présence est requise ici Général. Toi la traitresse, j'ai un travail à finir.

Un rai de lumière flamboyante surgit de nul part en direction de Lumi, réfléchir, il fallait réfléchir, mais vite...

********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LUMI
Etoile de la Folie
Etoile de la Folie
avatar

Nombre de messages : 930
Age : 105
Localisation : A côté de Shiver
Date d'inscription : 24/06/2011

Feuille de personnage
Classe: Magicienne
Elément: Eau
Level: 40 Ca change tout le temps

MessageSujet: Re: Insomnie d’une nuit d’été   Jeu 15 Sep 2011 - 2:56

Le son des voix résonnaient dans la tête de la magicienne. Les mots prononcés par Ruun d'un ton acerbe luis transperçaient l'âme tandis que ceux de Eirene, calmes et protecteurs pansaient immédiatement ses blessure intérieures.

Sa maint toujours dans celle d'Ombre, elle ressentait en plus le mal-être qui était le sien. Di plus profond de ses entrailles, elle savait qu'il faudrait en arriver à quelque-chose d'extrême pour survivre ou mettre fin à cette vie.

Quitter sa nouvelle vie, sa nouvelle famille étoilée et ne plus jamais revoir Ombre lui donnait un goût amer dans la bouche. Son coeur n'était plus sec comme lorsqu'elle avait signé ce pacte sans contrainte avec Ruun pour la force et la puissance. Ce qu'elle avait ressenti après ce délicat baiser ... était-ce ça l'amour? Doux, tendre, délicat et sonnant une sensation de légèreté et de bien-être? Peut-être ne le saura-elle jamais...

-Merci Général de me l'avoir ramenée, c'était prévu ainsi, je vais pouvoir finir ce que j'avais commencé avec cette traîtresse.

-Tu ne la toucheras plus, je ne l'ai pas arrachée à tes griffes pour ça, Ruun.

A ce moment Lumi avit l'impression que son Roy et elle n'étaient que 2 pantins sans valeur et sans libre arbitre. Deux morceaux de viande sur une carcasse laissée à des charognards. Son envie de se rebeller, c'est Ombre qui l'exprima pour elle par un cri. Elle ne sursauta pas. Il avait libérer une partie de la rage qui commençait à l'emplir par son cri.

-Ah Ah Ah Général, c'est trop tard, tu aurais dû laisser la Mort t'emporter sur les pentes du Mont Yorega. A présent tu es à moi, pour 6 vies encore, après quand tu, où plutôt vous me serez devenus inutiles je vous réduirais moi même en poussière.

Lumi était consciente à la fin de cette phrase qu'elle deviendrait poussière très vite puisqu'elle n'avait plus rien à apporter à Ruun. Il n'avait plus d'emprise sur elle, sa soif de puissance et d'immortalité avait disparue avec sa première vie.

Elle comprit immédiatement qu'Ombre avait tout aussi bien compris qu'elle et lorsqu'il lui serra la main elle comprit qu'il voulait se replier vers la sortie.

L'odeur du bois brûlant arriva très vite à ses narines. Ne voyant rien, savait qu'il était temps de réagir mais ce qu'elle ne savait pas c'est si Ombre la suivrait sans qu'elle lui explique son plan.

Elle se disait que si elle se donnait la mort elle-même, la frustration de Ruun serait immense mais que si son Général la suivait dans la mort il lui faudrait retrouver un corps assez puissant pour mettre à jour ses plan diaboliques et ne resterait que 5 vies à Ombre.


Elle retire son foulard des yeux, le laissant tomber, à terre. Elle vit alors le rai rougeâtre venant sans le moindre doute de Ruun. Elle saisit la seconde main d'Ombre très vite et lui demanda par télépathie


*Tu me fais confiance?*


- Je ne mourrai pas de ta main Ruun! Et j'emporte ton protégé avec moi


Son regard ne lui mentait pas et sans qu'il parle elle avait compris ou espérait avoir comprit que la réponse était oui. Elle les dirigea vers la porte enflammée et plongea dans les flamme entraînant Ombre dans une dernière étreint son corps contre le sien.

-RUUN elle ne t'appartient plus et tu le perds lui. On DOIT les sauver! C'est écrit tu le sais!

- Traîtresse, je te maudis de devoir unir mes forces avec celles d'Eirene Arghhhhh


Deux faisceau lumineux un rouge et un bleu vinrent éteindre le feu. Les flammes qui avaient déjà fait partir des morceaux entier de peau, brûlé leurs cheveux dans une atroce souffrance n'avaient pourtant arraché aucun cri ni à l'un ni à l'autre. La fin d'une souffrance, peut-être le début d'une autre à présent. LA douleur cessa brusquement et sous les rayons puissant ils se régénéraient à une vitesse extraordinaire. Mais allaient-ils les laisser partir à présent?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée
avatar

Nombre de messages : 8476
Age : 33
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: Insomnie d’une nuit d’été   Sam 1 Oct 2011 - 12:10

Un vieux proverbe dit : Après la tempête, vient le calme.

Calme, oui c'était le mot. L'épisode précédent n'avait laissé aucune trace, ni sur Lumi, ni sur moi. Le lever de soleil était beau à travers les arbres. La douceur qui régnait en cette saison était presque inhabituelle et pourtant...Pourtant nous étions à quelques centaines de mètres de la bibliothèque, allongés sur le sol, près d'un vieux rocher plein d'inscriptions bizares. La clairière se trouvait au centre de la grande forêt, cachée par les feuillages et autres broussailles.


Elle dormait encore, allongée sur le sol comme apaisée. Les oiseaux étaient venus chanter leur sérénade au petit matin, comme si rien cette nuit ne s'était passé. Rien, Vraiment?

Je décidais de la couvrir pour ne pas qu'elle prenne froid. Je pris soin d'enlever ma cape pour la déposer sur elle, c'est là que je vis son bras droit. Une marque, de la taille exacte de son avant bras était apparue cette nuit. Je ne savais pas ce qu'elle représentait mais j'imaginais qu'ILS avaient repris possession de nous. Qu'ILS nous avaient sauvés des flammes mais surtout...qu'ILS nous avaient marqués comme des bêtes.


Je retroussais ma manche droite, une marque également, différente de celle de Lumi de par ses contours plus frustes, moins épurés. Nous étions bien dans la bibliothèque cette nuit. Nous sommes bien liés par quelque chose et nous sommes utiles à ces choses sinon pourquoi ne pas nous avoir laissés périr dans les flammes?

Retourner à la bibliothèque? Pour voir si la porte avait vraiment brûlée? Non, mon cœur me disait que non. Je resterai ici avec elle, attendant son réveil. De tout façon nous sommes liés, dans la Vie? Dans la Mort? Ou dans quelque chose qui nous dépasse tout simplement?

Ne pas chercher de réponses qui n’existent pas. Elles viendront en temps voulu. Après tout, avoir tenu tête à Ruun cette nuit m'arracha un petit sourire malicieux. Il pouvait faire beaucoup, mais il ne contrôlait pas tout, il n'a jamais tout contrôlé, il voulait juste me le faire croire. Il faudra faire avec.

Un oeil vers Lumi qui commençait tout juste à s'éveiller, elle aussi elle devra faire avec.

Dans un dernier souffle avant de m'allonger à ses côtés j’arborai un grand sourire et pensa :

6 Vies...J'ai intérêt à trouver de quoi m'occuper !

********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LUMI
Etoile de la Folie
Etoile de la Folie
avatar

Nombre de messages : 930
Age : 105
Localisation : A côté de Shiver
Date d'inscription : 24/06/2011

Feuille de personnage
Classe: Magicienne
Elément: Eau
Level: 40 Ca change tout le temps

MessageSujet: Re: Insomnie d’une nuit d’été   Ven 7 Oct 2011 - 16:52

Les rayons du soleil, son étoile, disaient à Lumi qu'il était temps de se lever, que la vie l'attendait pour être vécue d'une manière ou d'une autre. Il fallait toujours écouter son étoile, elle était toujours de bon conseil.

Les yeux toujours fermés, ses sens se remettaient en éveil, comme si durant son sommeil, tout son être avait été mis en pause. La sensation de l'herbe couverte de rosée du matin sous son bras, le son mélodieux des oiseaux, l'odeur d'une personne qui lui était devenue chère très vite, trop vite peut-être.

Elle ouvrit les yeux lorsque l'image de cette personne apparut dans son esprit et il était là, à côté d'elle. Elle avait passé une bonne soirée hier en sa compagnie jusqu'à ce qu'elle s'endorme et qu'elle fit un cauchemar... c'est ce qu'elle pensait encore jusqu'alors.

Un sourire se dessina naturellement sur son visage, le savoir prêt d'elle la rassurait, elle approcha ses lèvres prêt de l'oreille de l’arbalétrier et murmura :


- Bonjour Ombre! Bien dorm...

Son regard se posa sur la bâtisse de la bibliothèque, elle ferma les yeux, les rouvrit mais rien n'y faisait, les souvenirs de la veille lui revenaient.

- Ce n'était donc pas un rêve ! Nous sommes vivants! VIVANTS!

Elle ne pensa immédiatement plus aux horreurs de la veille et à ce plan qui aurait pu faire d'eux de simple cadavre. Elle roula à côté de son Roy et le prit dans ses bras pour une étreinte, la joie d"avoir survécu mais surtout qu'il ait survécu! La vie d'Ombre lui importait plus que la sienne, comme si elle devait protéger quelque-chose en lui... mais quoi ?

Lumi découvrit la marque sur son avant bras lorsqu'elle les passa autour de son cou
.

- Tu sais ce que cela veut dire?

Elle posa la question comme on demandait son chemin lorsqu'on cherchait sa route, ni plus ni moins. Plus rien ne l'étonnait vraiment ou ne la chiquait. Elle n'attendait même pas vraiment une réponse à sa question!

- Je suis si contente que tu sois là!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Insomnie d’une nuit d’été   

Revenir en haut Aller en bas
 
Insomnie d’une nuit d’été
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Insomnie d’une nuit d’été
» [Refusé] Postulation Simag rogue elfe de la nuit
» Une nuit magique. Ou pas. [PV: Roy & Aï]
» Un Parenter Elfe de la Nuit et Troll?
» [Acceptée][Nami] [Voleur] [Niveau 35] [Nefle de la nuit]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Constellations - TdE :: Visiteurs :: Salle de réceptions-
Sauter vers: