Constellations - TdE


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Point de départ : Autours du feu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Luxiya
Master
Master
avatar

Nombre de messages : 615
Age : 22
Localisation : dans un rayon de...
Date d'inscription : 06/01/2011

Feuille de personnage
Classe: Guerrière
Elément: Eau
Level: 61

MessageSujet: Re: Point de départ : Autours du feu   Lun 9 Jan 2012 - 20:26

Les sens aux aguets, Luxiya attendait... Mais qu'attendait elle? Elle même ne le savait pas, il était sans doute plus préférable de se réfugier dans la douce illusion de la prudence.

-Tu ne trouve pas ça étrange...?

-Quoi d...

L'aqueuse recula, arrêtée dans sa phrase. Un brouillard lentement se levait, s’épaississant au fur et à mesure qu'il gagnait du terrain. Bientôt, elle put à peine distinguer les arbres devant elle. Quand est ce que cela avait commencé à se répandre? Et surtout pourquoi?

Les lianes de brumes se déroulaient sur le lieux des festivités, créant une atmosphère idéale de film d'horreur. Luxiya déglutit, elle aurait préférée être assise pour pouvoir se blottir.

-As tu peur dis moi?

Luxiya serra les dents à la remarque cynique de sa jumelle et lui répliqua mentalement.

-En tout cas moi je ne me terre pas dans le corps d'autrui.

La guerrière sentit la colère de son double igniée et eut un sourire satisfait: au moins elle avait réussi à lui rabattre le clapet. Mais pour l'instant, elle ferait mieux de se préoccuper de la situation actuelle. Elle ne voyait presque plus grand chose et cela ne la rassurait pas. Devait elle rester où elle était ou essayer de rejoindre l'un des convives présent?

Luxiya sentait ses mains devenir moites. Pour se rassurer, la jeune fille tira la dague qu'elle avait caché dans sa botte et se réconforta. C'était une soirée organisée par les Constellations, il ne devait rien avoir à craindre... Enfin on pouvait le supposer...

Comme pour confirmer ce dont la guerrière commençait déjà à se douter, Skotia murmura d'une voix grave.

-En tout cas, je n'envie pas présentement ceux qui sont piégés dans cette brume. Soit prudente où tu pourrais le regretter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tigrrr
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 40
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Point de départ : Autours du feu   Lun 9 Jan 2012 - 23:09

Bien que l'atmosphère fut tout d'un coup pesante... Ce brouillard ne pouvait émaner que d'un sortilège de Citron ...ou de Luxya... A tout les coup l'une des deux pensait pouvoir me jouer un vilain tour.

J'aurais du poursuivre ma petite magicienne bleue dans ses appartements plutôt que de faire un petit détour informatif par le stand buffet.

"CHHHIIITTTTROOOOOOOOOOONNNNN!!!!!!!!!!" criais je la bouche encore pleine.

Fichtre, on n'y voyait pas plus guère loin que le bout de son nez...
Hum.. Non décidément ça ne pouvait pas être ma gicienne qui gachait par un sort la belle fête étoilée. L'épaisse brume était plus que magique....
Elle était ???

Vivante?

la main sur la garde de ma fidèle épée, je ne pu m'empécher de penser à ma citronnelle. Elle avait le chic pour se mettre dans des situations délicates.

Plutôt que de partir à sa recherche, je me simplifierai la tâche:

"JE SUIIS AU BUFFET!!!! OU ETES VOUS????????? OU EST CITRON????? C'EST QUOI CETTE BRUME???? QUELQU'UN M'ENTEND?????"


hum...

"Que le Souffle de la divine Eolia dissipe ce maudit brouillard..." chuchotais je au plus profond de mon ame.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tigroove.com/
calyso
Infirmière coquine
Infirmière coquine
avatar

Nombre de messages : 4446
Age : 29
Date d'inscription : 13/02/2008

Feuille de personnage
Classe: prêtresse
Elément: aqueuse
Level: 240

MessageSujet: Re: Point de départ : Autours du feu   Mar 10 Jan 2012 - 10:57

Une brume épaisse avait enfiltrée le campement. Elle était tellement dense que Tnerual et Lumi furent aspirés par elle alors qu'ils n'étaient qu'à un mètre de moi. Trouvant que cela allait gacher la fête, j'essaya d'utiliser ma magie pour dissiper cette brume, après il s'agissait de fine goutelettes d'eau en suspension. Mas rien n'y fit. C'est alors que la voix de lumi résonna, nous appelant.

"Je suis ici, je n'ai pas bougé depuis tout à l'heure. Mais cette brume m'inquiète, elle n'est pas naturelle. Je n'arrive pas à la dissiper et je ressent comme une sorte de malaise. Restons sur nos gardes"

********************************************************************



cuisinière et guérisseuse à ses temps perdus.
Si t'es pas sage fais gaffe à la piqure

Amenez moi le pigeon ! s'il a encore une étincelle de vie je pourrais peut être le rafistoler, sinon ben je le ferai pour le soupé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ignis
Déterreuse de cadavres
Déterreuse de cadavres
avatar

Nombre de messages : 2046
Age : 38
Date d'inscription : 15/10/2007

Feuille de personnage
Classe: Nécromancienne
Elément: Euhh Eau ...
Level:

MessageSujet: Re: Point de départ : Autours du feu   Mer 11 Jan 2012 - 0:30

Depuis que la lune est montée, j’ai ressenti quelque chose d’étrange plané sur notre campement. Ceci, ne vient pas de ma sœur, elle se trouve là, d’un doigt m’a effleuré, puis je lui ai souris. Il est étrange, parce que, d’ordinaire, mon visage arbore une autre expression. Si j’écoute la mélopée d’étoiles, elles m’insufflent qu’en cette nuit d’une importance capitale elle se fera. Alors, pour protéger mon peuple, j’ai décidé d’honorer d’une autre façon sa venue.

J’entrevois ensuite Tigrrr s’en venir, Tigrrr, oui, ce cher ami, nous avons déjà vécu quelques péripéties, et j’avoue que je m’y suis bien amusée, j’irai plus tard le saluer. En cet instant, je préfère me resservir une chope d’hydromel.

Lolokito et moi, sommes en pleine conversation, lorsque mes yeux s’attardent sur l’étranger. Un sourire narquois s’affiche sur mes lèvres, burlesque scène qui se déroule à ma vue. Sa façon d’être, son visage me rappelle tellement quelqu’un que j’ai que trop bien connu. Et ce souvenir me fait monter cette délicieuse haine qui m’a peuplé lorsqu’à quelques pas, il se tenait. J’aurais quand même bien voulu le saigner une bonne fois pour toute ! Juste pour apaiser ma fureur qui m’a tant hanté.

Stupide Drow … Même dans ton absence tu arrives à me faire passer des signes !

L’étreinte que je ressens présentement me tire de mes songes, je tourne alors la tête du côté ou la pression se fait. C’est mon ancien élève, il a dû lui aussi ressentir la présence de Kayra. Alors, le sourire que j’affichais quelques minutes plus tôt, se mue en un autre sourire.

Mes yeux scrutent l’horizon, j’ai cette même étrange sensation qui m’envahit, la même qui m’avait gagné, lorsque ….

Soudainement je tourne la tête de l’autre côté du campement ….

Il est là … Il arrive, et tout comme il y a quelques longues lunes en arrière, il va jouer, jusqu’à ce qu’il obtienne ce qu’il veut. Je suis partagé entre l’envie de rire aux éclats, et entre l’envie de prévenir ceux qui se doivent de l’être. Je n’en ferai rien.

Se passera ce qu’il devra se passer, chacun aura son rôle à jouer …

Mes paroles à peine sortie de mon esprit, que la brume grimpe, s’accroche et s’insinue en nous. Une brume exquise, gouteuse qui s’infiltre entre les étoffes. Bientôt, il sera trop tard ….

Si j’écoute le vent, si je ressens les étoiles, si je regarde le feu, que la terre vibre, et que j’apprécie les gouttes d’eau se formant en cristaux de glace, alors je saurai …

Nous devons tous rester en vie …

Tout d’abord, je pense à mon voisin …

« Cher ami, je crois que nous allons vivre quelque chose qui se devrait d’être improbable …. Quelque chose s’est passé. Je n’aime point cette situation, aussi délicieuse quelle peut paraître. Essayons de nous diriger vers le nord !»

Je fais déjà quelques pas je perçois mon campement, mon lieu de vie… Mais là tout risque d’être faussé !...

Au loin des cris étranges … Je crois reconnâitre la voix de Tigrrrr, dans quel direction peut-il bien être ? J’écoute …

« Tigrrr … entends-tu ma voix ? Au nord Essaie de te diriger au nord !! »

J’espère que c’est la bonne direction …


********************************************************************



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selene
Amie des bêtes
Amie des bêtes
avatar

Nombre de messages : 251
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2010

Feuille de personnage
Classe:
Elément:
Level:

MessageSujet: Re: Point de départ : Autours du feu   Mer 11 Jan 2012 - 21:58

Nous étions restés avec Naxorm à nous regarder quelques instants dans un silence gêné.. si bien que la sensation de froid perçue me semblait venir de ce moment d'hésitation plus que d'autre chose.
C'est lorsque la brume commença à s'insinuer bien plus rapidement que ce qu'elle n'aurait dû que je commençais à regarder autour de moi d'un air suspicieux, les sens aux aguets.

Ma vigilance s'était trop relâchée, aussi je redressais précipitamment mes barrières pour sonder l'espace autour de nous. Nous nous étions éloignés du feu en dansant. Je ne voyait pas l'ombre d'une flamme à travers cette purée de pois, mais je pouvais tout de même sentir une légère chaleur émanant du brasier. A tâtons et guidée par la température j'en trainais mon camarade par la main vers la source des flammes. Je ne me rendis compte qu'on y était arrivé juste avant de trébucher contre un des bouts de bois en périphérie.

Au même instant, j'entendis des cris résonner dans le brouillard, des appels, des réponses.. Très discret, vraiment, je doute que ça soit la bonne solution.
J'arrêtais le nécromant d'un geste avant de lui dire d'un ton décidé

-Reste ici quoi qu'il arrive, le feu te protégera et te donnera un point de repère. Je ne serais pas loin.

Je lance pour ponctuer ma phrase un sort de protection qui l'enveloppe délicatement, voilà qui lui fera au moins une maigre protection contre une éventuelle attaque.
A peine le sort formulé, je m'éloigne de quelques pas sans lui laisser le temps de répondre. Vain et étrange désir de lui éviter tout désagrément mais je n'y peux rien.

Seule et entourée par la brume glaciale. Me voilà prête à découvrir cet étrange mystère non dénué de charme. Encore une aura sombre qui titille mon esprit avide de connaissance.
Qui es-tu, ou qu'es-tu donc, toi qui vient nous troubler ce soir?
Un léger rictus au coin des lèvres, mélange d'excitation et d'angoisse, j'ouvre très lentement mes défenses afin d'étendre mon aura et tenter de sentir quelque chose...
Inconsciente ou téméraire, sans doute un peu des deux, j'ignorais ce qui allait en résulter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naxorm
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 31
Date d'inscription : 10/08/2011

MessageSujet: Re: Point de départ : Autours du feu   Ven 13 Jan 2012 - 23:44

La chaleur de sa peau contrastant avec la caresse de la brise. Gelée. Porteuse de milles promesses. Mais pas de celles auxquelles j'aspirais.
Selene s'en était allée. Comme toujours, me soufflais-je penaud avant de me corriger moi-même, enfin comme bien trop de fois déjà.. Son regard perçant me sondait. Qu'avais-je encore fait ? Trop entreprenant peut-être.. Involontairement je fixais mes mains que je levais vers mon visage, écartant mes doigts rougis par le froid les uns des autres. Doucement, malicieusement des fumerolles enlacèrent ces derniers.. Un sourire naquit au coin de mes lèvres avant de se transformer en un rictus. La brume se levait. Et visiblement la gloutonne ne se contenterait pas de nous dissimuler seulement le sol, rendant difficile nos pas, non elle semblait décidée à nous engloutir tous.

Je levais un regard interloqué vers Selene, pour toute réponse celle ci me prit par la main et me mena tel un enfant vers ce qu'elle semblait juger comme un refuge certain, mais de cela j'en étais bien moins convaincu. Les flammes s'inclinaient sous les assauts répétés de la Dame Blanche, mais je n'eus pas le temps de le lui faire remarquer, la magicienne disparaissait déjà de ma vue.

Je reportais mon attention sur le brasier devenu un maigre feu de camp.. Frisson. J'allais me retrouver dans l'obscurité, seul, quoique non j'aurais pour unique compagnie les chuchotements et les cris émanant de la brume. Tressaillement.
Je m'accroupissais et dans l'idée de redonner vigueur au foyer je m'empressais de chasser bêtement d'un revers de main les fumerolles, attisant d'un souffle léger les braises. Mais mourantes, je ne pouvais que les regarder trépasser sans rien pouvoir entreprendre d'assez efficace pour leur redonner leur teinte rougeoyante.

De nouveaux chuchotements emplirent la brume. Je perçus la tension et l'inquiétude qui les caractérisaient, celles ci s'ajoutant à mon agitation, je me relevais avec fougue et m'enfuis, inconscient que j'étais, délaissant la lueur rassurante des flammes pour me laisser happer par la pénombre. Pourquoi avais-je réagi ainsi ? Je ne parvins pas à me l'expliquer mais m'en louais silencieusement quand des bruits étranges percèrent la brume. Je situais leur provenance sans nulle peine, ils émanaient de l'endroit même que j'avais quitté un instant plus tôt. Alors bêtement je laissais la peur m'étreindre au corps et me lançais dans une course folle.

Les fumerolles de leurs serres impalpables s'acharnaient sur mes joues et mes effets.. Je sentais leurs morsures gelées, percevais leurs ricanements lugubres.. Je leur abandonnais même une de mes capes façonnées dans l'étoffe que je pensais provenir du Maître des Eaux, je n'aspirais qu'à une chose : fuir cette brume maléfique.

Mon corps toutefois opéra des résistances, et alors même que je l'encourageais à aller de l'avant, mes pieds s'immobilisèrent. Le temps de reprendre mon souffle et déjà ma raison avait repris l'ascendant sur ma chair. Mes jambes se mettaient à flageoler de façon inquiétante mais je ne renonçais pas, Fuir. Ma vie se résumait désormais dans la réussite de ma quête d'une échappatoire.

La brume s'était épaissie. Des phénomènes étranges à l'instar de tourbillons éthérés ou de silhouettes vaporeuses me poussèrent à changer de direction à de nombreuses reprises. Je ne parvenais plus à distinguer dans ma course les appels de mes compagnons charnels et si même j'avais pu les entendre je ne leur aurais certainement pas accorder le moindre crédit.. Il aurait pu en effet s'agir de traquenards habiles d'esprits malfaisants et en aucun cas je ne voulais leur offrir mon étincelle de vie.

Mon corps sembla s'habituer au rythme effréné que je lui empreignais et bientôt je pus m'interroger. Bientôt je pus m'inquiéter du sort des autres et non plus uniquement du mien. Bientôt je sentis le parfum fruité de Luxiya, un peu plus tard je perçus le rire énigmatique de Selene. D'où provenait-il ? Ma tête pivota sans que la brume ne me laisse entrevoir quoique ce soit. Hallucination ?

Je me remémorais furtivement les raisons de ma venue ici.. La curiosité. Le désir de rompre une solitude bien trop lourde.. Tout cela valait-il ce que j'endurais actuellement ? Où étaient ceux que je voulais faire devenir des amis ? Où étaient ceux qui devaient satisfaire mon besoin avide de savoir?

Sans que j'en puisse comprendre la raison, ma course effrénée devint marche rapide, puis pas lents pour finalement m'immobiliser. De mes lèvres sèches s'échappèrent un « Est-ce toi ? » que je ne compris pas. A qui m'adressais-je ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nebel

avatar

Nombre de messages : 9
Age : 97
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Point de départ : Autours du feu   Sam 14 Jan 2012 - 2:55

Je suis l’entité, je suis celui qui va m’amuser, monte la brume, exulte mon brouillard, de là, je peux faire tout ce qu’il me plaît. Je suis âme maudite qui jadis fut enfermée ! Tu m’as bien eu Sorcière, j’ai bien cru que jamais je ne pourrais sortir de ma prison maudite.

Tu ne peux mourir sorcière, je te connais si bien. Méfie-toi Sorcière, je suis à même de pouvoir t’infliger bien pire que le trépas.

Laisse-moi m’amuser que je puisse à nouveau gouter la saveur du sang, je vais me nourrir et personne ne saura m’en empêcher.

Fuyez pauvres fous, soyez maudits peuples des Etoiles, que pour dote je vous enlève toutes âmes confondues. Dans cette nuit qui s’avance, vous êtes tous condamnés.

Je ressens la peur, douce odeur qui s’éparpille, elle s’infiltre dans mes narines, me montrant le chemin le plus sage pour commencer mon vil dessein. Je l’ai trouvé. Il est seul, sans personne, pauvre petite chose.

Petit homme t’es-tu perdu ? Qui crois-tu reconnaitre ici ? Regarde, bien en face, regarde-moi, transperce –moi de ton regard. Et je te montrerai le visage qui te sied.

Cela ne sert à rien de lutter sombre sorcier …

Cet écho, il te parvient, ce souvenir, il te pénètre et t’inflige une morsure de passé oublié.

Un murmure …

« Non, ce n'est pas elle, cette âme que ta conscience endormie semble reconnaître. ...

Petit homme, écoute ma voix, petit homme, tends ta joue, je suis si proche de toi, ne sens-tu pas cette étrange sensation ? Petit hommmmmme… »

Puis je lève une main, est-ce la mienne ? Un rire sardonique, non, tu ne ferais pas ça … une longue griffe acérée et puis …

D’un geste brusque et violent, j’inflige à l’insolent une profonde entaille, le sang goutte et se mélange à la brume, dessine un sillon écarlate sur le gris de mon épaisse bruine. Avant que cette goutte s’échappe, elle retombe sur ma langue.

Mmmhmmm ….

Deux petits tours et puis s’en vont. …

Ton cœur peut reprendre son rythme effréné.

Ne te perd pas une nouvelle fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luxiya
Master
Master
avatar

Nombre de messages : 615
Age : 22
Localisation : dans un rayon de...
Date d'inscription : 06/01/2011

Feuille de personnage
Classe: Guerrière
Elément: Eau
Level: 61

MessageSujet: Re: Point de départ : Autours du feu   Sam 14 Jan 2012 - 15:24

Immobile, tendue, Luxiya tenta en vain de distinguer quelque chose dans cette brume opaque. Celle-ci s'enroulait autour d'elle, comme autant de cordes sournoises, cherchant à l'emprisonner pour l'étouffer. La jeune fille se dégagea et recula. Elle se sentait complètement isolée, et cette solitude ne faisait que accroître sa peur. Si seulement elle pouvait regagner la remise où elle avait cachée son armure. Luxiya sortit sa dague et ne pu s'empêcher de songer que cette arme était bien inutile face à cette situation.

Une autre liane brumeuse s'enroula autour de son bras. La guerrière la trancha instinctivement avec sa dague. La brume se trouva sectionner en deux pendant un bref instant, puis se reforma doucement. Luxiya serra les dents, si seulement il y avait quelqu'un près d'elle... La jeune fille s'arrêta aussitôt sur cette pensée. Mais il y avait effectivement quelqu'un, tout le temps. L'aqueus respira et appela dans sa tête:

-Skotia?

-...

-Ce n'est pas le moment de jouer à ça, tu le sais très bien...

-Hmmm, quel intonation, aurais tu besoin de mon aide?

-Tout comme toi aussi.

-Hmpf, moi je suis obligée de compter sur toi, je ne suis pas libre comme toi.

Luxiya dû concéder que son double marquait un point. Mais l'instant n'était pas aux débats. Ressentir la présence de Skotia insufflait un regain d'assurance à l'aqueuse.

-Hmm, là tu fais dos à la forêt c'est ça?

-Oui.

-Alors dirige toi vers ton point de départ.

-Je l'aurait fait si cet fichu brouillard ne m'empêchait pas de voir.

-La vue n'est pas ton seul d'orientation tu sais.

Luxiya considéra, perplexe ces paroles.

-Que veux tu dire?

-Eh bien, cette brume t'empêche de voir, tu te retrouves donc comme une aveugle. Mais dans ce cas, tes autres sens s'en retrouvent décuplés. Si tes yeux te permettent d'être sûre du trajet que tu empruntes, ton corps lui se rappel des distances parcourut et l'aspect de la route empruntée.
Dis moi, ta force a t'elle ramolli ton cerveau?


La guerrière sourit aux derniers mots de Skotia et se mit en marche.

-Ne t'en fais pas, je vois ce que tu veux dire.

Luxiya fit quelques pas, puis obliqua légèrement vers la droite. Comme l'avait dit Skotia, elle ne pouvait plus voir, mais ses autres sens s'étaient accrus. Ses pieds retrouvaient instinctivement leur routes et ses narines lui indiquaient la proximité du bûcher en face du quel elle s'était assise. Au bout de quelques mètres, elle buta contre quelque chose. En tâtonnant l'objet, elle comprit que c'était la chaise sur laquelle elle s'était posée. Avec un soupir de soulagement, Luxiya s'avança vers le feu. Le majestueux bûcher étais à présent réduit à un amas de bois rougeoyant, parcourut par de faibles flammes. Etait-ce l'effet du brouillard? Luxiya s'accroupit devant et remua les cendres du bout de sa lame.

-Tu crois que tu peux rallumer le feu?

-Tu m'insultes là, bien sûr que je peux, je suis une igniée je te rappelle!!
Cependant, la magie qui circule dans cette brume est puissante. Même si je rallume le feu, il s'éteindra sans doute comme le précédent. Je peux bien sûr essayer de le faire durer par magie, mais je ne suis pas assez puissante pour contrer cet... cette chose...


La guerrière fronça les sourcils et se releva. Elle tenta de nouveau de scruter les alentours, mais peine perdue. Où était passé tout le monde? Tnerual, Calyso, Bibsou, Ignis, Naxorm... S'étaient-ils égarés aussi dans le brouillard, tout comme les autres convives? Elle s'inquiétait particulièrement pour Naxorm, surtout de ses réactions imprévisibles. Luxiya réfléchit puis demanda à son double.

-Pourrait tu éclairer mon chemin?

-C'est à dire?

-Un brouillard est constitué en partie d'eau. Donc avec un feu, on peut l'éloigner. Mais comme rallumer le bûcher est impossible et que j'ai besoin de me déplacer, peux tu créer une boule de lumière?

-Hmm oui, ça je pense que je peux le faire, mais il faut que tu me laisse la place.

-Oui oui, bien sûr.

Le regard de Luxiya se rembrunit et vira doucement au vert. Sa chevelure frémit légèrement et prit une teinte rougeoyante. Sa main se crispa sur la dague, mais ce n'était plus elle qui l'a tenait, mais Skotia.


-Ah la la, c'est la deuxième fois de la soirée qu'une petite sortie m'est permise...

Un sourire moqueur sur les lèvres, Skotia tendit le bras, la main légèrement ouverte. Elle murmura quelques incantations et une petite boule de feu apparut dans sa paume. La boule grossit et devint de la taille d'une pamplemousse. La sphère de feu était protégée par une fine membrane blanche et lumineuse, et diffusait assez de lumière. Le brouillard tenta de l'entourer et de l'éteindre, mais finit par reculer. Le sourire de Skotia se fit satisfait. Lentement, Luxiya reprit le contrôle de son corps et observa la boule flottant dans sa main avec intérêt.

-Je ne l'ai pas fait plus grosse car il est plus facile de fait des sorts de protection sur des petites choses.

-Merci Skotia.

-En effet, il y a de quoi me remercier. Et je le répète, soit prudente, il y a un truc qui rôde dans cette brume.

Luxiya hocha la tête. Elle déglutit, puis s'enfonça dans le brouillard, la boule éclairant ses pas. Avec cette source de lumière, il ne lui fut pas trop difficile de retrouver l'endroit où elle avait laissé Naxorm et la terrane: Personne. Aucun des deux n'était visible. La guerrière demeura un moment désemparée, ne sachant plus trop où diriger ses recherches. Finalement, elle décida de s'avancer au hasard.

La brume se resserrait autour d'elle, comme furieuse de cette source lumineuse qui l'aidait à s'orienter. A plusieurs reprises, Luxiya crut que la sphère allait s'évaporer, engloutit par la masse brumeuse. Mais les protections de tissées par sa jumelle ingiée résistaient. Au bout de quelques mètres, la jeune fille distingua une silhouette sombre devant elle. Bientôt, elle se trouva face à un Naxorm hébété, la joue ensanglantée.


-Naxorm?! Mais qu'est ce que...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suyvel
Drow à deux vents!
Drow à deux vents!
avatar

Nombre de messages : 243
Age : 47
Date d'inscription : 19/03/2011

Feuille de personnage
Classe: J'ai quitté l'école depuis longtemps...
Elément: Air mon cher Watson!
Level: ça veut dire niveau en anglais

MessageSujet: Re: Point de départ : Autours du feu   Sam 14 Jan 2012 - 21:19

Pourvu qu’il ne soit pas trop tard.

Cette possibilité hantait son esprit. Il était déjà tard, très tard. En fait, elle était franchement en retard.

Pourvu qu’ils n’aient pas…

C’était à peine si elle avait le courage de l’envisager. Il ne pouvait en être ainsi.

Pourvu qu’ils n’aient pas déjà tout bu et tout mangé !

Une possibilité plausible, considérant les habituels pique-assiettes et boit-sans-soif que l’on rencontrait régulièrement dans la région, à toutes les réceptions que l’on pouvait donner.

Suyvel se hâtait sur les chemins menant au Domaine des Constellations, espérant compenser quelque peu les heures perdues un peu plus tôt dans la journée. Des heures gaspillées lors de la séance d’essayage.

En prévision de la réception donnée par les Etoiles, la magicienne avait commandé un nouvel ensemble à un bon tailleur de Melrath Zorac. Suffisamment bon à ses yeux pour qu’elle lui confie une demande spéciale : une robe digne d’être portée par une Drow. Elle lui avait fourni des tonnes d’indications précises de ce qu’elle désirait, pour éclairer le tailleur sur les canons de la mode drow dont il ignorait jusqu’à l’existence. Et lorsqu’elle avait découvert le résultat, elle avait dû reconnaître qu’il s’en était fort bien acquitté. Mais la complexité de l’ouvrage avait nécessité de multiples retouches et ajustements de dernière minute, et ce qui ne devait être qu’un essayage final de sa tenue avait viré au cauchemar. Des heures de supplice pour la maigre patience de Suyvel. Tant et si bien qu’elle avait fini par menacer le pauvre homme de sa cravache. Une mauvaise idée, car les mains tremblantes du tailleur n’aidaient guère à avancer l’ouvrage.

De rage, Suyvel avait bien failli tout envoyer balader.
La robe, la réception, le tailleur. Tout.

Mais lorsqu’enfin elle put juger du résultat final sur elle-même, sa colère s’évanouit comme si elle n’avait jamais existé. De fait, elle était positivement ravie.


Et bien sûr, il n’était plus question qu’elle ne fasse pas au moins une apparition à cette réception. Elle s’était donc mise en route séance tenante, mais la nuit étendait déjà ses bras sur la Terre des Eléments.

D’où les craintes de la magicienne quant à l’avancement du pillage du buffet. Elle n’avait pas eu le temps de manger aujourd’hui, et son estomac se rappelait fréquemment à son bon souvenir. Protestant avec véhémence du traitement qui lui était infligé.

Enfin, Suyvel vit se dresser devant elle les murailles végétales du Domaine. Elle s’engagea sur les sentiers qu’elle connaissait désormais assez bien, et finit par arriver devant les portes.

Closes.

Et rien ne semblait indiquer qu’elles doivent s'ouvrir dans un proche avenir. Fronçant les sourcils, la Drow s’interrogea. La situation engendra la suspicion dans son esprit.

Ils organisent une réception et ils ferment les portes… ? Ca ne tient pas debout.

Heureusement, une magicienne ne se laissait pas arrêter par de simples portes. Elle chercha autour d’elle un objet qui puisse convenir au projet qui prenait forme dans sa tête, et elle avisa une pierre plate, d’un demi-mètre de diamètre. Cela conviendrait.

Suyvel s’agenouilla devant la pierre et y inscrivit des runes tout en incantant un sortilège. Lorsqu’elle eut terminé, elle monta sur le caillou… et celui-ci s’éleva dans les airs. Jusqu’à ce que le campement apparaisse à son regard.

Ce qu’il ne fit précisément pas.

Il fallait dire que les bâtiments disparaissaient sous un épais banc d’une brume blanchâtre, qui semblait avoir envahi tout le Domaine. Cette vision inattendue causa un choc à Suyvel.

Par les Neuf Enfers, que se passe-t-il ici ?!

Aucune trace de la réception. Pas de feux de camp, pas d’invités, pas de chants… seuls la brume et le silence.

Divers scénarios lui traversèrent l’esprit.

Nadhir a conduit une expérience magique et ça mal tourné – Après s’être cuité une fois de plus, Ombre s’est effondré dans sa réserve personnelle d’alcool et a fait tomber une torche, tout a pété et ce n’est pas du brouillard que je vois mais de la fumée – Citron a consumé son aura jusqu’à l’extinction et le cataclysme résultant a ouvert une porte dimensionnelle vers un monde de brumes – Pour une fois, Calyso a vraiment laissé ses tartes trop longtemps au four – Bibsou a fait le pari de fumer toute sa réserve de tabac en une soirée – Ou bien c’est encore Luxiya qui a provoqué je ne sais quelle catastrophe…

Son point de vue dominant ne lui apportait rien d’autre. Elle lança alors un appel à un précieux allié.

« Thelef ! Je requiers tes services. Viens à moi, esprit de l’air ! »

Et le Sylphe qu’elle avait déjà invoqué par le passé accourut, porté par les vents de la nuit.

« Me voici, fidèle de la Dame de l’Air. Que puis-je pour toi ?
- Regarde ce phénomène. Que vois-tu ? »


Elle désignait la mer blanche de brouillard. Thelef sembla rester coi quelques instants puis énonça :
« Cette brume n’est pas naturelle. Elle est imprégnée d’une aura qui m’est inconnue. C’est là une puissante magie qui est à l’œuvre. »

Suyvel opina du chef. Elle était arrivée à la même conclusion. Dans le même temps, l’absence de lumière le permettant, elle essaya d’user de son infravision pour détecter des présences dans la brume. Lorsqu’elle y recourait, l’environnement prenait des couleurs en fonction de la chaleur émise. Mais la brume dissimulait ces émissions. Elle dut admettre qu’au-delà de quelques mètres de brouillard, seules les sources de forte chaleur lui étaient encore visibles. Insuffisant pour voir un individu, en tout cas de sa position actuelle.

Elle mit donc en mouvement sa plate-forme aérienne et avança doucement au dessus du camp, en restant hors de portée du brouillard. Mais après quelques minutes infructueuses, elle se lassa.

« Si je veux trouver quelqu’un dans cette purée de pois, il va falloir que je descende plus près du sol… Thelef, pourrais-tu faire en sorte de tenir le brouillard à distance de moi ? Je n’ai pas envie de le respirer.
- Oui, je pense pouvoir y parvenir. »


Suyvel se méfiait. Elle avait lu des descriptions de sorts faisant apparaître des brumes empoisonnées. Pas question d’y entrer sans prendre ses précautions. Le Sylphe se lança dans un des gracieux ballets aériens propres à ceux de son espèce mais, derrière la beauté de son vol, la magicienne sentait la puissance d’un bouclier d’air qui se créait autour d’elle.

Elle réduisit donc progressivement la distance au sol, tout en continuant d’avancer. Le barrage mis en place par Thelef gardait les bras de brume à distance, environ un mètre. Malgré tout, elle ne découvrit rien de plus. Est-ce que tout le monde aurait fui ? Elle eut alors l’idée d’utiliser sa perception des auras… et aussitôt, elle en détecta une, non loin d’elle.

Assez forte et indubitablement maléfique.

Son sang se mit à courir un peu plus vite dans ses veines. Elle venait très certainement de trouver le responsable de tout ceci. Parfait. Elle allait enfin savoir ce qui se passait ici. Mais au même instant, elle sentit que l’aura en question s’enflait et progressait. L’autre était en train de faire la même chose qu’elle, et elle allait être détectée d’un instant à l’autre !

La surprise serait son meilleur atout, pas question de s’en laisser déposséder. Elle mit sa plate-forme en mouvement rapide et, dès qu’elle passa à la verticale de l’aura, elle sauta droit dessus. Une chute de quelques mètres. Mais en tant que Drow, elle était légère et ne redoutait pas de se casser quelque chose. Au pire, si cela se produisait, sa magie la guérirait. Et surtout, prise par l’urgence de la situation, elle ne réfléchit aux possibles inconvénients de son attaque en piqué.

De fait, elle tomba sur un individu indéterminé, qui amortit quelque peu sa chute. Tous deux roulèrent au sol. Mais Suyvel était moins sonnée que son adversaire et se remit rapidement sur pied. Elle se dirigea vers sa cible, qui semblait se relever péniblement de cette attaque en traître. Elle incanta un sort, décidée à en finir promptement. Déjà, elle discernait mieux son ennemi. Un humain… une femme plus précisément. Elle leva la main, prête à relâcher un souffle magique aussi puissant qu’elle le pourrait… mais alors qu'elle faisait un pas de plus dans sa direction, Thelef écarta les dernières langues de brume qui les séparaient. Et elle crut identifier la personne.

Elle l’avait déjà vue. Croisée dans des auberges. Mais surtout, contemplée dans un orbe de vision, lorsque l’humaine s’ébattait avec Helevorn.

« Tu es Selene ? »

La question avait franchi ses lèvres avant qu’elle eût pu la retenir. Contrecoup de la surprise, Suyvel ne prononça pas les dernières syllabes de son sort, qui se dissipa. Elle venait de perdre l’initiative. Et elle était tombée sur une magicienne de même force qu’elle, ce qui augurait d’un combat difficile.
En revanche, la présence de Selene éclairait la situation d’un jour nouveau. Un lien se fit dans l’esprit de Suyvel, qui crut saisir ce qui se tramait. Et ce fut d’une voix tonitruante qu’elle lança un cri d’alarme doublé d’un appel à l’aide :

« Aleeeeerte ! Les Au-Delà envahissent le Domaine ! »


Dernière édition par Suyvel le Dim 15 Jan 2012 - 0:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tnerual
Allergique au voodoo
Allergique au voodoo
avatar

Nombre de messages : 3691
Age : 38
Localisation : lille
Date d'inscription : 08/01/2007

Feuille de personnage
Classe: nécromant
Elément: terre
Level: 339

MessageSujet: Re: Point de départ : Autours du feu   Sam 14 Jan 2012 - 23:06

Cette brume était vraiment providentielle, un peu plus tôt Tnerual pensait s'isoler dans les bois et il était tombé sur Lumi puis sur Calyso... Cette brume lui permettait enfin de faire ce qu'il avait à faire, il recula de quelques pas, passa derrière un arbre, après tout vu la vitesse à laquelle était apparue cette brume, pas sûr qu'elle ne disparaisse aussi vite et il n'avait pas envie de se retrouver dans une facheuse situation devant ses deux amies... Il entendit les voix de Lumi puis de Calyso mais ces voix semblaient provenir de très loin comme si la brume absorbait les sons, enfin pas besoin de ça pour savoir que ce n'était pas très naturel.

- J'arrive, ne bougez surtout pas

Recontournant l'arbre, il retourna à son emplacement initial. Logiquement, Lumi et Calyso, ne devaient pas être loin. Il tendit le bras vers l'endroit où il se souvenait être Lumi, il dut faire deux pas de plus que dans sa mémoire pour la retrouver, la prit par la main et l'entraina à la recherche de Calyso. Une fois le trio réuni, il s'agissait de ne plus se lacher.

- Accrochez-vous à ma taille, c'est la chenille qui redémarre. Ha nan c'est pas ça. Accrochez vous, on va retourner vers les buffets, ha nan toujours pas, vers les feux... Décidément il avait un peu de mal à se concentrer sur ce qu'il disait... était-ce lié à cette étrange brume ? à la proximité des deux magiciennes ? ou tout simplement à l'alcool absorbé un peu plus tôt dans la soirée ?

L'avantage d'avoir parcouru le Domaine des Constellations depuis des années dans tous les sens, c'est qu'il pouvait maintenant le parcourir quasiment les yeux fermés, encore fallait-il qu'il arrive à rester bien concentré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selene
Amie des bêtes
Amie des bêtes
avatar

Nombre de messages : 251
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2010

Feuille de personnage
Classe:
Elément:
Level:

MessageSujet: Re: Point de départ : Autours du feu   Dim 15 Jan 2012 - 11:21

Ma projection d'aura ne m'avais rien permis de détecter. A vrai dire, je sentais comme une tension dans cette brume qui m'empêchait de l'étendre plus loin. Cela ne servait strictement à rien. Le brouillard trop dense empêchait toute forme de communication...

Une énorme masse s'abat soudain sur moi et me fait choir au sol dans une force assommante. Sonnée, je rouvre des yeux à demi paniqués à la recherche de la source de mon agression. Toujours que cette brume qui m'enveloppe et qui me semble plus que jamais porteuses de lourdes menaces. Je m'efforce de me relever douloureusement quand je sens une présence me frôler. J'errige instinctivement mes défenses avant de voir paraître une ombre juste devant moi, déjà en train d'incanter une formule.

Repliée sur moi, je m'apprête à encaisser le choc en espérant y parvenir, mais soudain une voix claire et surprise s'adresse à moi

« Tu es Selene ? »

Je lève le regard vers mon agresseuse tout en terminant de me relever.. Un air sévère que je connais, une peau sombre.. une drow. Un instant je crains que tout ceci ne soit qu'une sombre machination d'Helevorn qui s'emploie depuis je ne sais quel lieu à quelque sombre machination machiavélique..

« Aleeeeerte ! Les Au-Delà envahissent le Domaine ! »

Mes yeux s'arrondissent. Ma théorie ne tiens plus. Comment me connait-elle alors?
Perturbée par ses jérémiades, je lui lance en pleine figure une décharge lumineuse pour la faire enfin taire, avant de créer une boule de feu en guise de menace, tout en lui invectivant violemment

" Tais-toi sombre idiote! Je suis ici seule et comme toi, invitée des Etoiles. Et tu va nous faire repérer.."

Je la détaille sans scrupule d'un air sévère, malgré la brume, je la distingue bien, mais je comprend vite qu'un étrange tourbillon d'air la protège du brouillard. Une magicienne Aéris.. j'ai déjà dus la croiser, je me souviens d'avoir lu la description de son ancienne faction des Gardiens de l'Equilibre.. mais j'ai du oublier son nom.

" Qui es-tu et comment me connais-tu?"


Sans même attendre sa réponse, je songe qu'il vaut mieux finalement que nous nous mettions à l'abri. Une étrange sensation me dit que nous ne sommes pas en sécurité ici, et ma résolution de m'ouvrir à l'entité responsable de tout ceci s'émousse un peu avec le temps qui passe. J'attendrais et je saurais peut-être saisir l'occasion quand elle se présentera.. Mais pour le moment, mieux valait ne pas rester seuls..

Naxorm, je l'aurait presque oublié.. Vivement je me retourne et commence à compter les pas qui me séparaient de lui.. mais m'arrête soudain. Le feu.. je ne le sens plus, plus de chaleur. Le coeur s'accélérant, je parcours la distance qui m'en sépare encore pour tomber sur quelques braises rougeoyantes...résolument abandonnées à leurs sort.. Nulle présence autour du maigre foyer.

Consternation.
Un faible "Nax.." s'échappe de mes lèvres mais le reste s'en retrouve bloqué. Hébétée, aterrée, je me demande comment j'ai pu passer à coté de cette évidence. Le feu aussi est dévoré par la brume, et le nécromant dans ses visions terrifiantes se sera égaré autant dans l'espace que dans son esprit tortueux...

Je sers les poings de colère contre moi-même et mon aura s'affermit jusqu'à en faire légèrement trembler la terre sous moi. Une exclamation de surprise m'avertit que la Drow m'a suivie. J'expire lentement avant de me tourner vers elle. Inutile de s'apitoyer, nous devions sortir de là, ou tout du moins trouver d'autres personnes..

"Comment m'as-tu localisé? As-tu trouvé d'autres personnes?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naxorm
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 31
Date d'inscription : 10/08/2011

MessageSujet: Re: Point de départ : Autours du feu   Dim 15 Jan 2012 - 18:04

La brume se déchira et dès lors je compris qu’il en était fini de moi, fini de ma misérable existence et fini de mon combat futile contre l’assaillant de mes chairs. Bientôt j’allais vaincre et succomber à la fois. Tout comme Naxorm. Aucun sourire s’afficha sur mon visage trop marqué par l’hébétement toutefois je ressentis une bouffée de satisfaction à l’idée que même mon martyr ne saurait réchapper de ce qui s’avançait vers moi.. La silhouette n’avait pas de visage, ni de corps certain.. Elle était la Brume elle même. Impétueuse. Sauvage. Dangereuse. Porteuse de mon trépas.

Mes jambes cédèrent mais pourtant je ne vacillais pas, soutenu par une volonté extérieure je faisais face au cauchemar de tout homme. Mes certitudes s’ébranlaient et se craquelaient à chacun de ses pas.. Marchait-il réellement ? Non, la Brume rôde, bondit, se retire, effraie sa proie qui se refuse toutefois à s’échapper, bien trop fascinée par le spectacle de cette danse méphistophélique. L’œil humain ne parvient à en goûter pleinement la saveur mais se contente de ce qu’il peut saisir.

Une effusion de sentiments exsude de ma chair sans que je ne parvienne à les rattraper.. Mes membres sont scellés, seul mon regard demeure mobile, pourtant il ne peut se résoudre à se détacher de ce qui s’avance vers lui. Il explore la Brume en quête du regard du Tueur mais la Brume la lui dissimule pour finalement se jouer de lui en arborant des traits familiers.. Connaissance comme compagnon défilent face à moi, certains visages me sont inconnus mais je sais qu’un jour ils n’avaient pas été quelconque. Naxorm apparaît, je le dévisage, l’injure de mon seul regard, tente de lui cracher au visage sans que le glaviot ne puisse franchir mes lèvres. Ses joues sont émaciées, son teint blafard, ses paupières parme, ses lèvres craquelées, mais ses yeux demeurent lucides, clairvoyants. Le cendré de son regard repousse difficilement l’assaut de l’ébène de sa pupille. Le trou noir ronge les teintes de son iris. Il a perdu et il le sait. Ce n’est plus Naxorm qui se tient devant moi. Ce n’est que moi. Moi et ma défaite écrasante. La Brume se meut, la vision s’estompe. Cherche t’elle à faire cesser ma méprise ? Que veut-elle me montrer ? Je l’ignore. Je m’oublie. Le sol s’éloigne, la Brume se dissipe mais je ne vois pas pour autant le paysage qui m’entoure. Je suis aveugle. Et pourtant je ressens. La sapidité de la bestialité, les relents du charnier, la ferveur du peuple, les caresses d’une femme.

La crainte s’est évanouie, la résignation s’y étant substituée. Je me laisse envahir par les offrandes que l’on me fait. Odeurs, saveurs, sonorités, caresses, brûlures.. Bien sournoise m’apparaît la charité de la Brume. J’entrevois ce que j’ai été, et ce que je vais devenir.. L’essence de Naxorm m’apparaît avant de m’échapper. La précipitation et la richesse des dons que l’on m’accorde m’empêchent de graver en moi le moindre souvenir. De révélation en révélation mes connaissances et certitudes s’altèrent. Mis à nu, je prends connaissance des vérités, et même de la Vérité sans toutefois parvenir à la maintenir ancré dans mon esprit. Je peine à tisser la toile de toutes les sensations qui se jouent de moi. J’assiste impuissant à un spectacle que je ne comprends pas, à une scène que je ne pourrais jamais comprendre, et ce constat attise ma démence. Je tressaille, je me sens m’égarer sur la glissante voie de la folie mais ne peut m’en détourner. Il me faut comprendre, apprendre et assimiler. A tout prix, quitte à devenir cadavre. Je me débats mentalement. En proie aux interrogations qui m’assaillent à chacune des nouveautés qui me sont dévoilées je manque de saisir leur teneur, les caresse mais ne peut me les approprier. J’hurle de colère et une nouvelle fois de nouvelles vérités filent sans que je ne puisse m’en emparer. Je bascule dans la folie. De la clairvoyance naît la psychose.

On m’interpelle, mais je rejette l’objet de mon dérangement. Je ne peux pas me permettre de l’entendre, et encore moins de l’écouter. Je n’ai pas le temps. Je le repousse mais il se fait insistant. Sa voix s’impose. Contrarié je le menace de mon poing fermé. Mon poing ? Ma chair ? Qui suis-je ?

Ma joue se zèbre de carmin.

...

J’expire.

...

Du savoir que je croyais avoir acquis il n'en était rien. Au contraire..
J’avais tout perdu. On m’avait abandonné, délaissé, je fixais la Brume qui se dissipait à la recherche de mon chez moi. Je tentais en vain de retrouver la clé de la porte du Savoir mais celle ci avait désormais disparue.

Je ne savais déjà plus quoi chercher, ni où entreprendre ma quête. Une larme perla de mon regard meurtri. La vie qui habitait ma chair n’était qu’une imposture. Ma place était au loin, là-bas, dans ce monde que pendant quelques instants j'avais pu entrevoir. Pourquoi me retenait-on ici ? Je hurlai mais rien ne se passa. Le sol demeurait imperturbable à mon caprice. La Brume s’était dissipée à proximité, elle se cantonnait à demeurer à distance. Insaisissable. Je l’appelai, lui offrant des mots d’amour mais elle m’ignorait. De mon œil droit suppurait mon désespoir, le sillon que celui ci traça sur ma joue me tira un hoquet de douleur.

Je n'étais ni vivant, ni mort.

...

Une nouvelle fois j’avais été abusé. On m’avait pris ce que chaque jour j'essayais de construire avant que Naxorm ne vienne ébranler mon monde naissant.
Je n'étais plus que coquille vide.
Je n’avais reçu aucune offrande contrairement à ce que j'avais voulu croire. Oui j’avais été berné par une autre entité. On m’avais une nouvelle fois tout dérobé. De mes certitudes et de mes vérités nouvellement établies il ne restait plus rien. J’avais tout perdu, et j'étais las. Las de créer alors que d'autres avaient l'opportunité de tout me détruire aussi facilement.

La frayeur s’emparait de nouveau de moi, mais je ne m’en préoccupais pas.
J'étais mortifié. Mortifié et ivre de rage. Plus rien ne comptais hormis ma colère naissante.
J'étais un cadavre aliéné que même la Brume n’osait approcher.

« Naxorm ?! Mais qu’est-ce que … »

Mon regard se détourna lentement du néant. De moi, quelqu’un s’était approché. Je ressentis son inquiétude, et celle ci me procura du plaisir. Perversion.

J’avais été corrompu. Et elle, le serait sans doute bientôt.
Corrompu mais pourtant vivant, quoique.. Mieux aurait-il peut-être valu que la Brume achève son oeuvre.. Mieux aurait-il peut-être valu qu'elle ne me laisse pas l'opportunité de m'égarer une seconde fois..

Elle avait retenu son geste, une saveur d'inachevé habitait ma bouche.
Je n'étais certes pas mort, mais je n'étais pourtant pas revenu indemne de mon périple dans la Brume.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luxiya
Master
Master
avatar

Nombre de messages : 615
Age : 22
Localisation : dans un rayon de...
Date d'inscription : 06/01/2011

Feuille de personnage
Classe: Guerrière
Elément: Eau
Level: 61

MessageSujet: Re: Point de départ : Autours du feu   Dim 15 Jan 2012 - 21:08

Luxiya contempla le sang qui s'égouttait de la joue de Naxorm. Ce dernier avait l'air abasourdi, fermé à toute compréhension de comment il s'était retrouvé ainsi. La guerrière s'avança d'un pas, le regard du nécromant porta vers elle, l'arrêtant. La jeune fille hésitait. Ces yeux là, ils étaient différents du Naxorm qu'elle connaissait. A croire qu'il s'était égaré, mais pas comme ses habituels absences.

L'aqueuse finit par franchir la distance qui les séparaient, et baissa son bras. La boule de feu continua de flotter, éclairant le visage blafard de l'homme. Luxiya avança doucement sa main vers la joue de Naxorm. Elle se méfiait, le calme du nécromant étant trop inhabituel. Comme il ne réagissait pas, elle essuya le sang qui couvrait sa joue, faisant attention à ne pas trop appuyer. Elle n'avait aucun mouchoir ni bout de tissu, aussi se débarrassa t'elle du sang qu'elle nettoyait sur les pans de sa robe. La guerrière ne put retenir une petite grimace en découvrant les marques laissées par les griffes.

-Ouh la, c'est pas beau ça. Comment s'est il fait un truc pareil le bougre. Il est pas solide celui-là, même toi t'es encore indemne!!

-Roh c'est bon, tu penses que tu peux arranger ça?

-Oui oui, laisse moi faire.

Luxiya acquiesca et échangea sa place avec sa jumelle. Cette fois-ci, seule la couleur des yeux changea. Skotia observa d'un oeil curieux le silencieux nécromant, puis appliquant sa main sur sa joue, elle murmura:


-Je vais juste te soigner, d'accord?

N'attendant pas vraiment de réponse, Skotia se concentra pour se rappeler des formules pour un sort de soin. Ayant toujours privilégiée les attaques et surtout, n'ayant pas vraiment eut beaucoup d'occasion pour pratiquer, l'igniée craignit d'avoir dû mal à arriver. Finalement, elle s'en sortit plutôt bien. Mais à son grand étonnement, la blessure absorba beaucoup de son énergie avant de se soigner complètement. Lorsqu'elle eut fini, Skotia eut l'impression d'avoir soigner une douzaine de personnes. Luxiya ressentit une partie de sa fatigue lorsqu'elle reprit le contrôle de son corps, titubant un bref instant.

-Qu'est ce que c'est que cette fatigue soudaine?

-La mienne sans doute, elle a dû ressortir sur toi physiquement.
C'est cette plaie, j'ai eu du mal à la guérir...


Encore une fois, Luxiya se demanda comment le nécromant en était il arrivé là, mais avait elle vraiment envie de le découvrir? La jeune fille frissonna.


-Ne restons pas là.

L'aqueuse prit Naxorm par la main et l'entraîna à sa suite. L'homme la suivit docilement, comme une poupée de chiffon. Luxiya le regarda. Elle se sentait furieuse contre la magicienne de l'avoir laissé seul. Sans doute avait elle décidée de se lancer à la poursuite de l'auteur de cette brume... La sotte. La jeune fille était tellement absorbée par ses réflexions, qu'elle remarqua à peine que la sphère avançait sans qu'elle n'eut besoin de la tenir, leur frayant passage un passage dans la brume selon la direction choisi par Luxiya.

En ce moment, ce qui préoccupait surtout la guerrière, c'était la direction à prendre et l'ignorance de ce qui les attendaient dans ce brouillard. Elle resserra sa prise sur la main de Naxorm. A moins qu'elle n'y soit forcée, elle se jura de ne plus le quitter d'une semelle et de le faire sortir d'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolokito
Etoile un jour Etoile toujours
Etoile un jour Etoile toujours
avatar

Nombre de messages : 1223
Age : 24
Localisation : alsace (67)
Date d'inscription : 04/11/2007

Feuille de personnage
Classe: Nécromant
Elément: Aqua
Level: 168

MessageSujet: Re: Point de départ : Autours du feu   Dim 15 Jan 2012 - 22:51

Les fêtes au campement étaient toujours belles et pleines de vies. Désormais, se mêlant aux étoiles des membres du Souffle, Selene, la magicienne des Au-Dela, et diverses autres âmes. Il savait cependant que les forces qui régnaient sur ce logis n'étaient pas anodines dans l'atmosphère ambiante. Il en avait senti une, Kayra, ce ne pouvait être qu'elle, mais elle n'était pas seule.

Tout comme en un instant un nuage peut cacher un ciel étoilé, une brume profonde les submergèrent. Il resta statique, tout ceci se fit progressivement. Tout d'abord au loin, cette nappe opaque se rapprocha des invités en cachant les plus éloignés, puis, l'instant d'un battement de cil plus tard, lui et son amie n'était plus visibles.

Il la serrait toujours contre lui, il la connaissait et connaissait son gout pour la torture, la puissante magie et les phénomènes extra-naturels, cependant, en cet instant, elle n'était pas rassurée. Voilà une chose qui le mettait lui aussi encore moins en confiance.

Elle lui parla, il écouta, sans bruits. Sans un mot il obéis, sonda son esprit et les vents pour trouver ce Nord et il partit accompagné de la flamboyante Nécromante. Il usa de la voix pour appeler le guerrier Aeris, grand ami avec qui il se doit d'être dans cette soirée de tourments. Il orienta ses paroles vers une autre direction peut être y sera-t-il.


Tigrrr, c'est Lolokito, si tu m'entends je suis avec Ignis, dirigeons nous d'urgence au Nord. Je répète, AU NORD !!

Dans quelle aventure s'était-il encore lancé ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bibsou
Fournisseur en bière naine
Fournisseur en bière naine
avatar

Nombre de messages : 1592
Age : 35
Date d'inscription : 30/01/2009

Feuille de personnage
Classe:
Elément:
Level:

MessageSujet: Re: Point de départ : Autours du feu   Dim 15 Jan 2012 - 22:53

je m'occupait en discutant avec tout le monde quand soudain une brume s’installât. Un peu trop vite à mon gout. aussi me mis je à la recherche de mon ange mais ne la voyant pas je fila dans ma tente remettre une veste et prendre une arme que je puisse facilement cacher juste au cas ou.



et je retourna rapidement vers la fête. Mais la brume s'était renforcer et semblait dégager une hostilité. Bon finalement cette soirée va surement devenir plus difficile que je ne le pense, à moi même.

Bon réfléchissons peu mais réfléchissons bien de toute façon le mieu et de réussir à au moins trouver une personne afin de faire un dos à dos dans un combat.

Aussitot ma décision prise je me dirigeait approximativement vers le lieu ou se déroule normalement la fête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tigrrr
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 40
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Point de départ : Autours du feu   Lun 16 Jan 2012 - 13:37

tout d'abord... une voix féminine presque imperceptible:

« Tirrr … tentu havoi ? hord terigéo nord !! »

Pfiou.. de la brume et des voix étranges? C'est d'excellente augure en matière de festivités. Qu'est ce que cela va nous amener d'épique?

mais rapidement une autre voix;

"Bigre, coquelicot, in situ menton j'essuie de la réglisse, dragon d'Urense au bord. décrète, AU NORD !!"

Un dragon d'Urense? Quelle sorte de lézard pouvait bien arriver pour troubler la fête? Deux solutions s'offraient à moi. Soit je fuyais vers le Sud pour échapper à la créature, soit je me lançais corps et âme à l'assaut en direction du nord.

Malheureusement, la visibilité était surement excellente pour un aveugle, mais cette purée de poix à couper au couteau me menait la vue dure...
Impossible d'apercevoir une étoile et de ce fait, le nord, le sud, l'ouest et l'est... seraient à ce moment des points cardinaux fictifs.

Ni une ni deux... je fixerai moi même de nouvelles régles d'orientations. Le buffet, à coté duquel je me tenais serait exactement au sud sud ouest... quand à mon épée..; devant moi, indiquerait logiquement le nord ouest...
Cela indique donc que je tourne le dos au buffet, de façon légérement oblique.

Bon...je devais bien me l'avouer, la situation était critique. Et dans ce genre de cas... autant foncer tête baissée vers les derniers bruits entendu..

Je pris mon élan en criant.

"Eolia mon seul guide!!!"

Je m'élançais de tout mon être, quand au bout de 5 ou 6 pas, je rentrais en collision avec une forme vivante toute de toile vétue....
l'arrivée au sol ne se fit pas attendre... heureusement, cette fois ci, je ne servirais pas d'amortisseur... ( cf la chute Citron et Luxya sur moi).. Mais qui donc était ce?
Ouvrant les yeux, je me trouvais nez à nez avec mon vieil ami Lolokito...

"Hey, Salut Lolo... désolé pour la chute mais content de te voir... sympa la soirée brouillard mais j'ai entendu des appels au secours...Je pense qu'un dragon de brume nous attaque...

ça te dirait que l'on se relève? "


Une autre entité entoilée se tenait debout à coté de nous.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tigroove.com/
Kayra
Master
Master
avatar

Nombre de messages : 296
Age : 35
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Point de départ : Autours du feu   Lun 16 Jan 2012 - 14:18

Ainsi soit-il …

J’arbore une mine anxieuse dés lors. Je reconnais bien l’entité qui rôde parmi-nous. J’ai tout observé depuis ou je me tenais. Quand ma sœur a …

Je préfère fermer les yeux un bref instant que de me focaliser sur cette fameuse nuit. Elle n’a pas eu le choix, et elle s’est débrouillée pour que nous, son peuple n’ayons pas à subir le courroux de cette créature.

J’y songe …

Elle était bien enfermée, scellée, sans le moindre pouvoir. Comment cela se fait-il qu’elle se soit libérer ? A l’époque, je ne suis pas intervenue, car, Ignis avait la situation bien en main. Même pas un court instant j’ai hésité. Je savais qu’elle pouvait le faire. Mais à présent, il n’en va pas que de notre peuple, d’autres gens sont pris au piège. Il est évident que quelqu’un la libéré. Qui ? Et Pourquoi ? Personne n’était au courant de ce qu’il se passait. Donc, nul doute … Ce ne peut pas être un des invités.

Un soupir s’échappe de ma bouche, et je dissipe mon sort d’invisibilité. De toute manière dans ce brouillard, qui pourrait me voir ? Je ne prends aucuns risques. Et même si l’on m’aperçoit, et bien, c’est ainsi. Je sais pertinemment, que je ne pourrai pas faire grand-chose cependant, j’ai également mon rôle à jouer. Et elle le sait très bien.

Bien, je tente de me diriger vers l’est, le vent, un sourire et puis, j’en suis certaine maintenant. J’ai écouté, je me suis rendue ou se trouve normalement Citron. Dans ses appartements…. Je fais un pas, puis un autre, quand soudainement, je distingue Nebel, J’arrive juste à esquiver sa venue précipitée, un peu plus, et j’y serais passée. Des bruits sourds, et des verrous.

Je respire à nouveau.

Mes yeux s’écarquillent, et je fonce séance tenant, d’où provient cet étrange fracas. Mes oreilles sont ma vue, et enfin j’y arrive, scellé, tout comme lui a été scellé. J’use alors de mes dons, pour déverrouiller ces portes closes.

Elle pourra sortir, quant à moi, et bien, il ne me reste plus qu’à me diriger vers l’éventuelle prochaine victime … En espérant que je ne me trompe pas …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suyvel
Drow à deux vents!
Drow à deux vents!
avatar

Nombre de messages : 243
Age : 47
Date d'inscription : 19/03/2011

Feuille de personnage
Classe: J'ai quitté l'école depuis longtemps...
Elément: Air mon cher Watson!
Level: ça veut dire niveau en anglais

MessageSujet: Re: Point de départ : Autours du feu   Lun 16 Jan 2012 - 20:35

À peine Suyvel eut-elle lancé son appel dans la nuit que son adversaire se releva et lança un sort droit sur elle. Elle eut tout juste le temps d’ériger une protection contre un missile magique… en pure perte. Ledit projectile éclata en une flaque de lumière aveuglante avant d’avoir frappé ses défenses. Un sort d’aveuglement.

« Yaaaarrrh !!! »

Le hurlement strident de la drow déchira la nuit.

« Mille malédictions sur toi ! Par tous les démons, qu’est-ce que ça fait mal ! CA FAIT MAL !!! »

" Tais-toi sombre idiote! Je suis ici seule et comme toi, invitée des Etoiles. Et tu vas nous faire repérer..."

« Que je me taise… ?! »

Elle lui aurait ri au nez si la douleur n’avait pas été aussi atroce.

« Pauvre sotte ! continua-t-elle sur un ton mordant. Dans ce cas, il vaut mieux commencer par ne pas aveugler une drow qui use de sa vision de nuit ! »

L’avantage de son sang était de lui conférer des sens accrus et notamment une excellente infravision. L’environnement présent – nuit et brouillard, sans source lumineuse – était propice à son utilisation. L’inconvénient majeur de ce mode de vision était l’extrême sensibilité à la lumière qu’il provoquait. La moindre lueur pouvait alors aveugler Suyvel. Etant donné la puissance d’un sort d’aveuglement – conçu pour éblouir un humain, dépourvu d’infravision – elle avait présentement l’impression qu’on lui enfonçait des aiguilles chauffées à blanc dans les globes oculaires. Elle enferma son visage dans ses mains crispées, alors que les larmes de douleur y ruisselaient.

Lorsque la magicienne, exaspérée par ses cris, assembla une boule de feu pour la menacer, ce fut en vain. Suyvel était tout à fait incapable de la discerner dans son état actuel.

" Qui es-tu et comment me connais-tu?"

Un interrogatoire ? Là, c’était inattendu. Toujours aveugle et au supplice, Suyvel parvint à rassembler suffisamment ses esprits pour analyser la situation. D’abord, Selene lui avait dit qu’elle était une invitée. Surprenant mais… il lui sembla soudain se souvenir d’avoir entendu qu’elle avait fait partie des Etoiles. Du coup, qu’elle ait pu être invitée semblait crédible. D’autant plus que nulle attaque ne venait profiter de son infériorité actuelle, ce qui arguait certainement de ses intentions non belliqueuses. Et la Terrane craignait d’être repérée… ? Par qui ? Par quoi ? Elle n’en avait rien dit. Elle ne semblait pas plus avancée qu’elle, en fait. Mais cela incita Suyvel à la prudence et à garder sa souffrance pour elle.

Quant aux questions de la magicienne… elle eut envie de l’envoyer paître, ou de lui adresser quelque remarque cinglante, mais fut assez lucide pour ne pas y céder. Ce n’était pas la chose à faire, pas maintenant. Elle était en position de faiblesse, en terrain hostile. Pas vraiment le moment de pousser Selene à la planter là.

« Suyvel Ayflesh, du Souffle d’Eolia, grogna-t-elle, les dents serrées. Et je te connais parce que –

Elle faillit lui parler de Helevorn et de la vision de son initiation que le démon lui avait dévoilée dans l’orbe, mais se retint in extremis. Elle ignorait si Helevorn verrait un inconvénient à ce qu’elle révèle ce fait à Selene. Dans le doute, elle choisit de le taire, du moins pour l’heure.

« Ecoute, pour ce qui est des présentations en détail, je pense que ça pourra attendre que l’on soit en sécurité. »

Suyvel entendit alors les pas de la Terrane qui s’éloignait. Qu’est-ce qui la prenait, tout d’un coup ? Se fiant à sa seule ouïe, elle la suivit au son de sa foulée légère. Ne pas rester isolée, telle était sa préoccupation du moment… enfin, juste après ses yeux qui lui faisaient toujours un mal de chien. Brusquement, elle n’entendit plus rien. La magicienne s’était certainement arrêtée. Alors que Suyvel essayait de percevoir où exactement, le sol s’ébranla légèrement sous ses pieds et elle ne put contenir une brève exclamation. Puis elle comprit… L’aura de la magicienne venait de se renforcer et, comme c’était une géomancienne, son pouvoir se ressentait sur la terre. Parallèlement, la drow sentit que la douleur s’estompait enfin et que sa vision commençait même à se rétablir. Elle put visualiser Selene de nouveau. Elle s’approcha d’elle, lentement.

Arborant une expression défaite, ravagée par la souffrance, Suyvel lui lança un regard sans équivoque et murmura :
« La prochaine fois que tu voudras me réduire au silence, évite de m’écorcher les yeux, ça m’aidera… d’accord ? »

"Comment m'as-tu localisée? As-tu trouvé d'autres personnes?"

« Non, je n’ai perçu aucune présence avant de tomber sur toi – littéralement. J’ai essayé la détection des auras mais le brouillard est chargé de magie et masque tout… Si j’ai réussi à te détecter, c’est parce que je me trouvais non loin de toi et en hauteur. La nappe de brume recouvre tout le campement mais n’est pas très haute… moins de huit mètres, je dirais. »
« Le plus bête, dans cette situation, c’est que mon infravision devrait me permettre de voir les autres grâce à leur chaleur corporelle… Mais la brume agit comme un filtre translucide. Plus la source de chaleur est éloignée de moi, plus elle est atténuée, voilée à mes yeux. J’ai bien essayé un sortilège mineur d’amplification des sens mais le résultat est très insuffisant… Ce maudit brouillard semble impénétrable. »
« Je connais bien la version haut de gamme de ce sort, mais ce type de sortilège majeur est excessivement gourmand en mana et je ne possède pas les réserves qui pourraient me permettre de –


Elle s’interrompit, frappée par une idée subite, et détailla son interlocutrice des pieds à la tête, comme si elle cherchait à évaluer quelque chose. Un fin sourire naquit sur ses lèvres. D’accord, elle n’avait pas la puissance nécessaire à ce sort, mais… présentement, elle avait à disposition un appréciable apport de magie.

« Dis-moi, j’imagine que tu sais réaliser une fusion d’aura… ? »

Au vu de l’expression qu’afficha Selene, la Terrane avait tout de suite compris où l’elfe noire voulait en venir.
Lorsqu’un mage se trouvait dans l’incapacité de lancer un sort par manque de puissance, une technique connue consistait à utiliser un sort qui lui permettait d’unir son aura à celle d’un autre mage. La somme des deux puissances magiques permettait ainsi de lancer des sortilèges qui autrement restaient hors de portée du mage isolé. Deux magiciennes confirmées comme Suyvel et Selene qui fusionnaient pouvaient rivaliser avec un mage de haut rang comme Nadhir. Un sort aux effets certes éphémères, mais fort utiles.
Sauf qu’il présentait un revers, et un sérieux. Lors de la fusion, les mages devaient s’entendre sur lequel utiliserait l’aura combinée, car sa maîtrise ne pouvait appartenir qu’à un seul d’entre eux. Pire, si l’un d’eux était animé de mauvaises intentions, il pouvait prendre le contrôle de l’aura combinée et, par conséquent, dépouiller totalement l’autre de toutes ses réserves de mana. Après quoi il pouvait fort bien le tuer, un mage dépourvu de sa magie étant généralement aussi inoffensif qu’un nouveau-né.
Suyvel le savait. Et à voir le visage de Selene, Suyvel savait qu’elle savait aussi. Et Selene savait que la drow savait qu’elle savait. Et… bref.

Suyvel tendit sa main ouverte en une invitation explicite. Le sort de fusion des auras nécessitait une proximité physique.

« Qu’en dis-tu ? M’accorderas-tu ta confiance ?
- Pourquoi serait-ce toi qui contrôlerais la fusion ? Je m’en acquitterais fort bien !
- Je n’en doute pas, mais c’est moi qui connais le sort d’amplification des sens. Et à propos de sens, ceux de ma race sont naturellement plus fins que ceux de la tienne. Et puis c’est moi qui ai eu l’idée. »

Suyvel enfonça le clou sur un ton non dépourvu de malice, ce qui visiblement ne rassurait pas Selene. D’autant que l’Aéride affichait une grande assurance. Pure imposture de sa part, d’ailleurs. La drow courrait autant de risques que l’humaine dans cette histoire. Si Selene décidait de lui dérober le fruit du sort, celle des deux qui maîtriserait le mieux l’aura combinée en prendrait le contrôle et dépouillerait l’autre. Suyvel n’avait aucune parade particulière contre cette éventualité mais ça, Selene n’avait pas besoin de le savoir. Cela procurait à l’elfe noire un appréciable avantage psychologique sur sa consœur.

L’autre raison qui la poussait à adopter cette solution était de voir si Selene jouait franc-jeu dans cette histoire. Bien qu’elle parût honnête, Suyvel entretenait de vagues doutes à son endroit. Cette situation était un excellent moyen de la pousser à abattre ses cartes. Et de voir si elle était capable de travailler en équipe… Quelque chose murmurait à l’elfe noire que, dans les heures à venir, un peu de coopération ne serait pas du luxe.

Elle agita sa main tendue de manière insistante, attendant de voir quelle serait la décision de Selene.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée
avatar

Nombre de messages : 8434
Age : 33
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: Point de départ : Autours du feu   Mar 17 Jan 2012 - 10:06

La soirée battait son plein. Fraîche. Bien heureusement pour
les invités les feux allumaient de ci de là contribuaient à réchauffer les
corps. Les vins, bières et autres spiritueux aidaient, eux, à réchauffer les
cœurs.


Glaçon à mes pieds je descendais un bon petit « Coteau
caché de Melrath » et m'empressait d’aller remplir un petit bol en bois
d’eau pour la bête. Comme son maître elle avait souvent soif, puis il n’y avait
qu’à voir sa taille aujourd’hui pour comprendre pourquoi elle avait besoin
d’engloutir autant de liquide. J’ajouterais que surveiller une réserve d’alcool
ça ne peut que donner soif.


Le temps pour Glaçon de tremper sa langue dans le bol et il
partit de manière fulgurante vers l’arrière, direction un arbre. Je me dis
qu’il avait déjà une petite urgence, il ne devait pas tolérer l’eau…comme son
maître.

Je me dirigea ensuite vers les tables bien garnies de
délicieux mets préparés par Calyso. J’étais bien près du feu, avec à boire et à
manger, ne me manquait que la chaleur de Lumi que j’espérais grandement
apercevoir ce soir.


Une petite bouchée, deux petites bouchées puis trois,
quatre, cinq…je me gavais de toutes ses victuailles sans me préoccuper du
remue-ménage ambiant. Des personnes courraient dans mon dos, des chaussures
volaient de ci de là, seul m'importait la chaleur du feu et…trouver Lumi.


C’est quand je me retourna pour la chercher du regard que je
me rendis compte qu’une épaisse brume avait envahit le campement. Une vraie
purée de pois, j’entendais des cris, des voix, des gens courir. Quelque chose
clochait, ce brouillard n’était pas plus naturel que les oreilles de Tapate ou
les bulles de Shorion.


Je me saisi du morceau de bois que j’avais amené pour amuser
Glaçon, plongea une serviette dans le punch et l’enroula autour de mon bâton avant
de le faire pénétrer dans l’âtre. Une parfaite torche de fortune.


Je pris le parti de trouver nos invités pour les sortir de là en
espérant que ma torche soit visible, même faiblement, dans la grisaille
ambiante.

********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Selene
Amie des bêtes
Amie des bêtes
avatar

Nombre de messages : 251
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2010

Feuille de personnage
Classe:
Elément:
Level:

MessageSujet: Re: Point de départ : Autours du feu   Mar 17 Jan 2012 - 21:17

Suyvel... Oui son nom me rappelait quelque chose effectivement. Et elle me connaissait par..? Son hésitation ne m'échappa pas. Et je sus que j'avais eu au moins raison sur un point. Helevorn n'étais pas totalement étranger à tout cela. Son trouble était révélateur.. Mais après tout cela m'importait à présent. Le Drow avait disparu et loin de moi, son aura ne me troublait plus comme avant. J'avais pu passer à autre chose.

Elle palabre un moment. Un sacré débit mais pas forcément inutile ce qu'elle raconte, je dois bien l'admettre bien que l'écouter me fatigue déjà..
Jusqu'à ce que...

« Dis-moi, j’imagine que tu sais réaliser une fusion d’aura… ? »

Mon expression effarée ne lui échappa pas non plus. Je réprime une grimace. Je sais déjà à quoi elle pense. Et son idée n'est pas bête, loin de là... Sauf que..
Dangereuse. Très dangereuse même. Pour moi comme pour elle, mais c'est le danger à mon encontre que je crains le plus.
Elle veux me provoquer mais est visiblement inconsciente de ce que tout cela donnera. Non seulement le bénéficiaire de la fusion pouvait dépouiller l'autre de son énergie mais il était également capable, avec une bonne maîtrise de la magie, de lire l'autre, d'avoir accès à ses secrets, ses pensées et ses souvenirs...

« Qu’en dis-tu ? M’accorderas-tu ta confiance ?»

Sa phrase signifiait-elle qu'elle m'accordait la sienne? Car il s'agissait bien de cela aussi. Mais si je lui laissait le contrôle de notre fusion, j'avais plus à perdre qu'elle, je le savais.
Je la fixe d'un regard scrutateur, sondant ce qu'elle veux bien me montrer. Une assurance à toute épreuve. En tant que membre du Souffle, elle obtenait à priori ma relative confiance envers ses desseins. Je la voyais mal vouloir me tuer de sang-froid, ça ne leur ressemblait pas.

J'examine un instant l'autre possibilité. Refuser et ne rien faire. Me disputer avec elle, subir ses jérémiades sans pouvoir rien faire à cause de cette purée de pois, l'avoir collée à moi pendant au moins plusieurs heures à écouter ses reproches..? Sa proposition ne me semble soudain pas si dangereuse après tout.

Doucement je leva ma main vers la sienne en la fixant.

"Puisque tu m'accorde la tienne en retour... pourquoi pas.."

Ma main vient au contact de la sienne, et lentement je m'efforçe d'abaisser mes défenses, m'ouvrant à elle, laissant ma puissance magique glisser vers la magicienne. Je n'ai pas mis en place de garde-fou, il n'y en a d'ailleurs pas. C'est la raison du danger de cette pratique.
Je me concentre pour rester calme alors que je sens l'Aéris prendre possession de nos auras. Une sensation désagréable pour qui n'est pas habitué à ce genre de sort et n'avait pas une grande confiance dans son partenaire... Ce qui est mon cas. Je me sens si vulnérable en cet instant, mais c'est sans doute là le prix à payer pour nous en sortir.

Est-ce la brume qui vint mettre sa sournoise graine, est-ce ma dernière désastreuse expérience en matière de partage de souvenir qui se rappela à moi ou bien mon inquiétude pour Naxorm qui fit apparaître ma panique?
Toujours est-il que je fus brusquement envahie par les désagréables visions de silhouettes décharnées et dégoulinantes, de gerbes de sang sur du sable fin et le sentiment d'une intrusion mentale balayant ma volonté.
Dans un réflexe instinctif et défensif, je grondais soudain un "Non!" net et puissant où perçait néanmoins un accent de peur. Ma conscience se crispa sur mon aura et je mis toutes mes forces à récupérer ma maîtrise de moi-même, alors que la vigilance de Suyvel s'était relâchée pour se concentrer sur son amplification des sens.

Implacablement, comme si ma survie en dépendait, je prend le contrôle progressif de l'aura combinée, je sens la Drow lutter contre moi, mais mon revirement soudain m'a donné l'avantage.
Je sais ce qu'il me reste à faire. Je ne peux pas permettre qu'elle lise en moi, que cela vienne de sa volonté, ou même pire, que mes pensées effrénées s'imposent à elle.
La joute mentale que nous menons se faisait ressentir au niveau physique. Ma main se crispe dans la sienne, y plantant mes ongles comme pour l'éloigner dans un geste inconscient. Encore un peu, il faut qu'elle me cède juste encore un peu et je pourrais alors incanter.
Enfin, alors que mes pensées menacent de déferler à nouveau sur ma conscience, je prononçais trois mots qui mirent fin au supplice.

Immédiatement je relâche délibérément mon contrôle sur la fusion et le mécanisme s'enclenche en sens inverse.
La Drow, qui n'a pas encore remarqué mon abdication menace de me priver de toute mana qui elle continue sur sa lancée.
Pourtant, je n'y prête pas plus d'attention que ça. Je met un moment à me rappeler ce que je viens de faire, et dans quelle situation je suis. Je venais d'utiliser un sort appris il y a déjà longtemps, mais que ne m'étais jamais imaginée devoir utiliser un jour. Un sort d'oubli momentané. Ne pouvant me permettre de laisser mon mental interférer dans cette situation déjà délicate, le seul moyen que j'ai trouvé a été d'oublier pour un temps l'objet de ma perturbation.
L'ennui, c'est qu'avec ce genre de sort, on n'est jamais sûr qu'on oubliera pas d'autres choses cruciales...

Rapidement je remet mes idées au clair, je sais ce que je fais là, pourquoi je fais la combinaison d'aura et ce que Suyvel a l'intention de faire. C'est l'essentiel!
Je tente prudemment de voir où elle en est, et me rend compte qu'elle continuait dangereusement de s'approprier mes forces au delà de ce que demandais la fusion d'aura.
Me concentrant, j'essaie alors de l'en avertir

"Tu as gagné, grondais-je entre mes dents serrées par l'effort que je devais déployer. Cesse de m'étouffer ainsi!"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ignis
Déterreuse de cadavres
Déterreuse de cadavres
avatar

Nombre de messages : 2046
Age : 38
Date d'inscription : 15/10/2007

Feuille de personnage
Classe: Nécromancienne
Elément: Euhh Eau ...
Level:

MessageSujet: Re: Point de départ : Autours du feu   Mar 17 Jan 2012 - 23:52

J’avance, certaine que le moindre de mes pas, m’amènera là, ou il faut que je me rende.
Lolokito sur mes talons, il me suis, je ressens en cet instant, son inquiétude commençant à la dévorer sans rempart pour qu’il ne se laisse point partir dans une folie gangréneuse.
Je peux me sentir inquiète, car, la fameuse nuit ou je l’avais initié à l’un des rituels sacré, il était faible.
Je sais que dès lors, il a fait du chemin.
Cependant cela ne sait me réconforter.
Il ne manquerait plus qu’il s’égare pour de bon.

Nebel …

Par tous les démons de l’enfer, comment-a-t-il fait ?

A présent remonte les souvenirs, ceux que j’avais consciencieusement enfermés dans un coin de ma mémoire. Délibérément ?
Oh, j’y ai été forcée sans quoi, nous ne serions probablement plus là…
Nous, peuple des étoiles, et ça a bien failli arriver.
Il ne s’en est même pas rendu compte …

Je crois bientôt atteindre mon but, quand quelque chose nous percute violemment, je m’apprête alors à faire une incantation, quand je reconnais la voix de Tigrrr…

Je hausse alors un sourcil, puis essaie de distinguer son visage.

« Tigrrr, toujours aussi fougueux je constate, il n’est point l’heure de faire des pitreries, te souviens-tu de la foi ou nous sommes retrouvé dans la crypte proche de votre domaine ? He bien, c’est bien pire … Si tu tiens à ta vie, reste avec nous … Je te répondrai plus tard, pour l’heure, il faut que l’on s’éloigne. »

Une autre partie commence, cela me fait indubitablement sourire.
A la vie, à la mort, à nouveau le défier, se sentir percuté, se sentir avalé, frôlée, un frisson qui remonte le long du dos.
Et puis finalement en ressortir bien plus forte qu’auparavant.


********************************************************************



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LUMI
Etoile de la Folie
Etoile de la Folie
avatar

Nombre de messages : 930
Age : 105
Localisation : A côté de Shiver
Date d'inscription : 24/06/2011

Feuille de personnage
Classe: Magicienne
Elément: Eau
Level: 40 Ca change tout le temps

MessageSujet: Re: Point de départ : Autours du feu   Mer 18 Jan 2012 - 6:25

La magicienne n'avait pas bougé d'un poil toujours accroupie prêt de Glaçon. Elle avait entendu Tnerual lui disant de ne pas bouger, elle était restée immobile mais elle ne le vit, ni le sentit arriver. (Avec qui Tnerual et Calyso avaient-ils bien pu partir?)

Cetre brume semblait s'emparer d'elle, comme si elle voulait prendre possession de son corps. Lumi entendait des éclats de voix, du mouvement autour d'elle mais n'avait croisé personne et n'entendait plus rien.

Elle se retrouvée comme aveugle, sourde et muette. Elle s'était époumonée pour que quelqu'un l'entende mais rien pas un bruit, pas un geste. Le seul qu'elle s'entait, c'était le Berger blanc qui était toujours entre ses bras.

Il avait l'air de vouloir bouger, de s'échapper. Peut-être que lui savait où se diriger. Au pire il se dirigerait vers le bars pour vider un tonneau, ce qui approcherait probablement la magicienne des autres.

Elle se leva et posa sa main sur la tête de l'animal et avança lentement où il la menait. Elle avait quitté le camps des TDC sans son grimoire et ne pouvait utiliser que des sorts basiques pour se défendre. Elle ne donnait pas cher de sa peau si elle restait prêt de cet arbre.

Elle avançait pieds nus dans cet épais coton sans but précis. Le froid s'emparait d'elle aussi à présent mais elle continuait d'avancer, encore et encore. Glaçon marchait mais vers où?

Elle se tordit la cheville mais cela ne l'arrêta pas, ça la ralentissait juste. Enfin elle distingua une étoile dans le ciel, une seule. Elle s'arrêta mais n'entendait pas ce qu'elle essayait de lui dire pour la guider. Cette étoile disparut brusquement.

Le nez en l'air essayant de l'apercevoir de nouveau elle percuta quelque chose , quelqu'un plutôt, c'était un dos mais qui était-ce?

- Qui est là?

Avec le nombre de personnes présentes elle rencontrait enfin quelqu'un!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Point de départ : Autours du feu   Jeu 19 Jan 2012 - 11:40

La magicienne sentit soudain que l’aura maléfique se rapprochait de plus en plus… Il n’était pas bon de rester isolé comme elle l’était en ce moment même. Il fallait se mettre à la recherche d’autres personnes, invités ou Etoiles. Du moment qu’elle ne restait pas seule, elle serait probablement moins menacée. Dû moins c’est ce qu’elle espérait… Son bouclier n’était plus, l’aqueuse devenait vulnérable. Il lui faudrait du temps avant de pouvoir en refaire un autre.

Dès que son bouclier disparut totalement, des « bras » de brume voulurent lui entourer les membres. Mais Citron ne se laisserait pas faire. Son katana dans une main, elle tournoya à la manière d’une danse, esquivant les attaques et envoyant des lames de glace à l’aide de son katana. Cependant la brume était omniprésente. Esquiver ne suffirait pas. Et son katana n’était pas une arme à proprement parler. De plus, envoyer des lames de glace à tord et à travers risquait de faire plus de mal que de bien… pour peu qu’une personne se trouve dans les environs.

La magicienne commençait à reculer, ce qui n’était pas à son avantage…surtout qu’elle ne savait pas l’endroit exact où elle se situait. Elle sentit soudain que quelque chose buta contre son dos… ou plutôt quelqu’un. Pensant que cela pouvait être une des auras de brume qui venait de se matérialiser (ce qui était tout à fait faisable vu la puissance magique) afin de réaliser une attaque en traître, Citron mis son katana vers l’arrière, et commençait déjà à former une lame de glace. Aussi proche, l’ennemi mourrait ou tout dû moins serait sérieusement blessé. L’aqueuse stoppa net son geste quand elle remarqua, après avoir vérifié si c’était bien un ennemi, qu’elle avait à faire à une consœur… et elle reconnaissait bien cette aura. Elle se retourna vivement…


Lumi ?! Je ne savais pas que tu étais venue à la fête. Tu sais que j’ai failli te trancher en deux ?

Citron rengaina son katana et regarda de plus près l’accoutrement de la magicienne. Visiblement elle n’avait pas prévu son arme au cas où un quelconque danger pourrait se présenter. Elles étaient peut-être deux, mais une seule pourrait mener des attaques…

Ta tenue est très jolie, mais je constate que tu n’as pas prévu ne serait-ce que le grimoire de l’école de magie qui aurait pu te permettre de réaliser plus que des sorts de bases…

L’aqueuse soupira…

Ce que je te propose, c’est qu’on essaie de trouver les appartements où l’on pourrait se mettre peut-être à l’abri. Ils sont essentiellement au Nord, non ? Ou tu connais un autre endroit qui serait mieux ? En tout cas pour le moment tu es la première personne que j’ai rencontrée. Avec cette purée de pois je n’ai pas pu voir où se trouvais les autres Etoiles et invités…

D’ailleurs je viens d’avoir une idée pour essayer de voir où l’on se trouve. Peut-être qu’avec le Souffle de magie blanche, j’arriverai à dissiper temporairement cette brume et ainsi nous pourrions nous diriger plus aisément. Mais cela risque de me coûter pas mal d’énergie, je ne pourrais pas répéter l’opération indéfiniment. Ce que tu pourrais faire ça serait essayer de mémoriser le passage dégagé à chaque fois par le Souffle ? Cela m’aiderait beaucoup ! Je vais tenter une première fois et l’on verra en fonction du résultat si on recommence l’opération ou si ça ne vaut pas le coup de continuer…


Citron s’exécuta donc, dégainant rapidement le katana tout en le dirigeant en face d’elle. Elle le rengaina tout aussi rapidement. Elle venait de créer un Souffle qui améliora leur vision, mais pas plus d’une dizaine de mètres. C‘était moins que ce qu’espérait l’aqueuse. Elle constata cependant qu’elles étaient beaucoup plus proches du buffet que ce qu’elle ne pensait au départ. Sa destination initiale se trouvait donc beaucoup plus loin que prévue. Elle se tourna vers Lumi, pour lui demander son avis…

Mouais… Pas très concluant le résultat… t’en penses quoi ?

Si Citron devait utiliser le Souffle pour se diriger, elle serait éreintée avant même qu’elles aient atteintes toute deux un lieu pour se protéger… La situation était loin de s’être améliorée.
Revenir en haut Aller en bas
Nebel

avatar

Nombre de messages : 9
Age : 97
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Point de départ : Autours du feu   Ven 20 Jan 2012 - 14:59

Mes sens s’aiguisent, une autre proie s’est infiltrée dans les confins de mon brouillard. Je la hais, je la déteste, elle n’a rien à faire ici, tous comme ceux qui se sont mis à palabrer devant le feu. Je la sens, elle est non loin, elle fouille, farfouille, puis s’imagine que ses petits tours de passe-passe pourront venir à bon, de ma brume ? La nigaude, elle ne mérite que la mort …

Mais …

Pas tout de suite, non,non, d’abord, je vais m’amuser, l’user jusqu’à ce qu’elle en perde la raison. Ou peut-être …

Je lance un rire aigu et perçant, tous ici présent savent que je suis tout proche. L’écho de mon rire résonne dans toutes les têtes.

Une ritournelle, et une bourrasque de vent balaie le campement, ils ressentent l’air à l’odeur de soufre, mais ne peuvent percer ma soyeuse brume. Je disparais, réapparais, et ensuite, face à l’elfe je me retrouve. Une brume bien plus épaisse nous entoure, ne laissant rien entrevoir de ce qui se passe. Sous les yeux de l’autre magicienne, se déroule un esclandre et elle ne pourra intervenir. Tout afflux magique est stopé.

J’ouvre une bouche béante, laissant apparaitre des crocs acérés. Je bois son essence par petite goutte, bientôt, elle ne pourra plus avancer. L’énergie vitale qui l’habite diminue, diminue … et pour finir, de mes longs bras filiforme je l’enserre, elle ne peut presque plus respirer…


« Tu croyais pouvoir te défendre sale et perfide créature ? Regarde ou je t’emmène, laisse la peur te dévorer les entrailles, laisse la te consumer à petit feu, jouis de cette sensation morbide qui t’assaille et ensuite … »

Dans un tourbillon de flux obscure, je passe à travers le temps, dans la tête de ma proie une tornade d’émotions. Et bientôt, elle s’échouera brusquement au sommet de la falaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suyvel
Drow à deux vents!
Drow à deux vents!
avatar

Nombre de messages : 243
Age : 47
Date d'inscription : 19/03/2011

Feuille de personnage
Classe: J'ai quitté l'école depuis longtemps...
Elément: Air mon cher Watson!
Level: ça veut dire niveau en anglais

MessageSujet: Re: Point de départ : Autours du feu   Sam 21 Jan 2012 - 0:40

Selene grimaçait et prenait son temps pour réfléchir à la proposition, très certainement occupée à peser les avantages escomptés et les dangers encourus, ainsi qu’à envisager d’autres méthodes moins périlleuses… Il faut croire que l’inspiration ne lui vint pas, car elle finit par lever lentement la main pour prendre celle de l’Aéride. Un geste d’acceptation, confirmé par des mots néanmoins peu enthousiastes.

"Puisque tu m'accordes la tienne en retour... pourquoi pas..."

Le sourire de Suyvel s’élargit. Selene n’avait pas froid aux yeux, ça lui plaisait… et elle jugea que son acceptation prudente était plutôt bon signe. La drow entama le sort de fusion des auras, imitée en cela par sa consœur, et le résultat fut probant. Leurs puissances mêlées rayonnaient dans cette nuit brumeuse. Enivrante sensation de puissance, aussi éphémère dût-elle être.
Comme convenu, Suyvel prit le contrôle de l’aura combinée, sans que Selene n’ait tenté quoi que ce fût. L’Aéride respira plus librement. La Terrane jouait le jeu. Dès lors, forte de cette puissance qui l’aurait grisée si elle n’y avait pas pris garde, elle se concentra totalement sur le sort d’amplification des sens. Un sort majeur qu’elle n’avait jamais pu expérimenter, faute de puissance. Tisser ce sortilège allait donc constituer une épreuve pour les talents de magicienne de la drow, la moindre distraction, la moindre approximation dans ce rituel pouvait faire échouer sa tentative. Suyvel sentit l’aura combinée qui déclinait fortement, sa puissance absorbée en majeure partie par les effarants besoins du sort qu’elle incantait. Elle se demanda un instant si leur réserves seraient suffisantes… mais elles l’étaient largement.

Et la tentative aboutit.

Suyvel découvrait, émerveillée, les effets incomparables de ce sortilège lorsque son esprit fut balayé par une vague de peur primale. Presqu’aussitôt, elle entendit Selene crier « non ! »

De la peur… ? Mais pourquoi ?!

Il y avait de quoi être surprise, et Suyvel l’était. La fusion était un succès, le sort majeur également, elle n’aurait dû être qu’euphorie à ce moment précis. Alors pourquoi cette peur ? Elle lui paraissait sans fondement aucun. Totalement hors de propos. Et d’après l’expression de Selene – et son cri – la Terrane partageait cette peur.

Serait-ce la brume ? Une forme d’attaque psychique, peut-être… ? À moins que –

Elle s’interrompit dans ses réflexions, frappée par une éventualité qui s’imposait à elle.

Selene ? Ce sentiment venait d’elle ? Est-ce sa peur que j’ai ressentie ?

Nouvelle expérience pour la drow qui, comme ses semblables, n’était pas très émotive. Lorsqu’elle avait tenté cette pratique avec des sœurs de race, elle n’avait jamais rien ressenti de tel. Mais avec les humains et leurs émotions si vives, réalisait-elle, cela pouvait changer bien des choses.
Distraite par ces considérations, elle prit tardivement conscience d’un fait crucial : Selene tentait de prendre le contrôle de leur aura combinée. Un revirement tardif mais bien réel. Finalement, les doutes de Suyvel semblaient fondés. Mais pourquoi l’humaine avait-elle autant attendu pour tenter ce coup-là ? La drow avait déjà lancé son sort majeur et donc consumé une bonne partie de leurs réserves communes. Elle n’en tirerait aucun bénéfice, sauf… sauf si elle voulait la tuer.

Pas question de se laisser faire, quoi que la Terrane eût en tête. Suyvel s’arc-bouta sur son aura qui déjà lui échappait. Selene avait bien choisi son moment : elle attaquait lorsque sa consœur ne s’y attendait plus, prenant avantage de la surprise. Néanmoins, Suyvel finit par freiner le transfert et l’aura s’équilibra entre elles deux. Le combat devint âpre. L’Aéride sentit tout juste les ongles de sa rivale qui s’enfonçaient dans sa main, témoin de leur tension qui en devenait physique. Pendant quelques instants, la Terrane sembla réaliser encore quelques progrès, et Suyvel l’entendit prononcer trois mots. Leur aura diminua quelque peu, absorbée par ce qui ne pouvait être qu’une incantation. Suyvel se raidit, prête à encaisser quelque attaque magique… mais rien ne vint. Soit il ne s’agissait pas d’un sort offensif, soit il avait échoué.

Pas question que je te laisse une seconde chance, toi !

Profitant de ce que la concentration de l’humaine s’était reportée momentanément sur son sort, Suyvel affermit sa prise mentale sur l’aura combinée et la ramena vers elle, bien décidée désormais à tout prendre pour elle. Lorsqu’elle aurait privé Selene de toutes ses ressources de mana, celle-ci ne serait plus un danger. Ni pour elle, ni pour qui que ce soit.
Soudain, Suyvel remarqua une expression étrange sur le visage de l’humaine. De la confusion… comme si elle avait eu une absence… presque comme si elle se réveillait. Sa concentration faiblissait-elle ? Dopée par cette pensée, la drow intensifia encore ses efforts, qui devenaient très fructueux. Elle sentait le mana revenir abondamment vers elle, son contrôle grandissait…

"Tu as gagné. Cesse de m'étouffer ainsi!"

Un renoncement ?

Surprise, elle hésita sur la marche à suivre. Devait-elle la croire… ou bien la neutraliser comme elle était partie pour le faire ? Selene lui avait joué un tour, mais rien de grave en somme. Elle avait accepté la fusion et permis à Suyvel de lancer le sort envisagé. Quant au sort qu’elle avait elle-même incanté, il n’avait eu aucun effet sur l’Aéride. Elle n’avait pas de vrai grief contre elle.
De toute manière, la fusion n’avait plus lieu d’être, ce qui devait être accompli l’avait été. Suyvel laissa l’aura combinée se rééquilibrer entre elles deux puis mit fin au processus, permettant à l’énergie magique de se répartir équitablement entre les deux magiciennes.

La fatigue leur tomba dessus comme un sac de sable sur les épaules. Il fallait admettre qu’entre le rituel de la fusion, le lancement du sort majeur qui avait consommé énormément de mana et, pour finir, leur lutte pour le contrôle de l’aura, elles n’avaient pas chômé. Suyvel s’assit dans un soupir et fouilla son sac à la recherche d’un remontant. Elle en sortit un étui capitonné qu’elle ouvrit, révélant des sphères smaragdines : des œufs de gluant des marais. De quoi aider à reconstituer son aura. Elle en prit un qu’elle leva au-dessus de sa tête, puis le brisa et le goba. Elle referma l’étui et allait le ranger lorsqu’elle pensa à sa consœur, certainement aussi épuisée qu’elle-même. Sans un mot, elle lui présenta l’étui en une proposition implicite.

Dans le même temps, elle s’interrogea sur la tentative de Selene et sur le sort mystérieux qu’elle avait lancé. Qu’avait-elle donc bien pu vouloir tenter ? Surtout dans un moment pareil ? Suyvel ne connaissait pas ce sort, c’était une évidence. Toutefois… les mots prononcés par la Terrane lui avaient évoqué un rituel bien connu des races elfiques : l’oubli elfe. Un sort puissant qui permettaient aux elfes d’effacer de leur mémoire tout un pan de leur vie, s’ils le désiraient. Lorsque l’on menait une existence aussi longue que la leur, il était parfois pénible de porter le poids de certains souvenirs aussi longtemps. L’oubli elfe leur permettait d’alléger leur fardeau. Le sort de Selene ne lui semblait pas aussi puissant, mais sa nature semblait s’en rapprocher. L’Aéride l’interrogea du regard, comme pour l’encourager à se confier, sans toutefois la harceler de questions.

« Et ton sort d’amplification des sens ? Qu’a-t-il donné ? »

Les yeux de Suyvel s’arrondirent. Leur lutte magique lui avait fait perdre de vue ce pourquoi elles avaient risqué ce rituel de fusion. Quelle distraite elle faisait ! Elle se leva d’un bond et regarda autour d’elle, évaluant le résultat du sortilège. Fort heureusement, malgré la longue digression, ce dernier était encore actif. Une expression de ravissement se peignit sur les traits de l’elfe noire alors qu’elle en découvrait les effets pour la première fois.

Son environnement immédiat lui apparaissait désormais avec une netteté incroyable. Elle pouvait voir presque chaque goutte d’eau qui constituait la brume, les myriades de couleurs aux nuances subtiles dues à la magie qui l’imprégnait. Elle entendait le souffle de Selene, le battement de son cœur, le froissement de l’étoffe de ses vêtements à chaque respiration. Subjuguée par ses sens, elle resta un moment à tourner la tête en tous sens, contemplative. Puis leur situation lui revint à l’esprit et elle évalua sa capacité à voir au-delà de la barrière vaporeuse. Là en revanche, le résultat était plus mitigé, pour ne pas dire décevant. Elle eut l’impression d’avoir gagné en netteté et un peu en profondeur de champ, mais pas de quoi crier victoire. Elle scruta néanmoins le brouillard, à la recherche de n’importe quoi qui aurait pu les aider, les guider…

« Là ! »

Suyvel pointa un doigt assuré dans une direction.

« Une source de chaleur, un peu éloignée. Vu la distance, je ne peux pas dire ce que c’est, mais ça doit être très chaud, sinon je ne l’aurais pas vu –

Un rire perçant retentit et l’interrompit. Dans le brouillard qui déformait les sons, impossible de dire d’où il venait. Alors que Suyvel, aux aguets, essayait néanmoins d’en déterminer la provenance, elle eut l’impression que le brouillard s’épaississait, jusqu’à devenir totalement opaque.

Mais qu’est-ce qui… ?

Une odeur de soufre assaillit ses narines, l’indisposant fortement. Elle eut soudain l’intuition qu’elle n’était plus seule dans cette purée de pois. Et ce fut à ce moment que son ennemi frappa. Pour commencer, le sort d’amplification des sens prit fin brutalement. Ensuite, le flux de mana qui normalement parvenait sans interruption à la magicienne parut se figer. Bloqué par une puissance extérieure, assez grande pour maîtriser l’essence de la magie. Suyvel voulut lancer un souffle de magie blanche pour disperser la brume devenue oppressante, mais la magie paraissait bloquée par une volonté plus grande que la sienne.

Mais qui pourrait… ? Un démon ?

L’idée lui traversa l’esprit, avant de céder la place à l’horreur. Une horreur née de la sensation que ses forces vitales l’abandonnaient.

Un drain de vitalité ?!

Là, elle se trouvait dans une situation inextricable. Un adversaire invisible, sa magie qui lui était retirée, et maintenant sa vie qu’on lui volait… Etait-ce la fin ? Son sort semblait déjà réglé…

Mais Suyvel était une survivante dans l’âme. Elle avait dû passer par trop de choses pour abandonner maintenant. Elle eut l’idée de simuler d’être à bout de forces avant que cela ne soit réellement le cas. Et alors elle sentit de longs bras l’enserrer. Discrètement, profitant de ce que son ennemi était contre elle, donc n’avait plus la vision du bas de son corps, elle plia la jambe gauche de façon à ce que sa main gauche puisse accéder à une dague cachée.

- Tu croyais pouvoir te défendre sale et perfide créature ? Regarde où je t’emmène, laisse la peur te dévorer les entrailles, laisse-la te consumer à petit feu, jouis de cette sensation morbide qui t’assaille et ensuite …
- Quand on tue, on ne raconte pas sa vie,
grogna faiblement Suyvel en lui enfonçant la lame empoisonnée dans le corps.

Les elfes noires étaient généralement mauvaises perdantes.

Elle avait visé le flanc de la créature. Pas vraiment l’endroit qu’elle aurait voulu frapper, mais l’étreinte de l’autre lui laissait bien peu d’amplitude de mouvement. Et de plus, ses forces finissaient de l’abandonner. Elle était au bord de l’évanouissement. Elle ne sut même pas si le coup avait blessé son ennemi. Il lui sembla discerner un grognement… et puis tout disparut.

Suyvel se sentit tomber. Une chute vertigineuse. Peu de chances d’y survivre même si elle avait été en pleine forme, et elle était déjà à l’agonie. Son environnement se mua en ténèbres insondables. Et elle tombait, tombait…

Une chute vers le néant.

Une chute vers sa fin.


Dernière édition par Suyvel le Lun 23 Jan 2012 - 1:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Point de départ : Autours du feu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Point de départ : Autours du feu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Point de départ : Autours du feu
» Revenir au point de départ...(Libre)
» Revenir au point de Départ =D
» Point de départ Space Marine.
» [CR] Napoleon At Bay - Scénario avec point de départ le 9 février 1814

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Constellations - TdE :: Visiteurs :: Salle de réceptions :: Réception de Noël-
Sauter vers: