Constellations - TdE


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 D'un côté de la rivière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 32
Date d'inscription : 16/12/2011

MessageSujet: D'un côté de la rivière   Mar 10 Jan 2012 - 10:42


Aux détours de chemin se trouve la rivière. Deux côtés bien distincts. Le calme et la nervosité. La forêt ressent le tourment du campement. La puissance des eaux remue les berges ou rien n'y résiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée
avatar

Nombre de messages : 8434
Age : 33
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: D'un côté de la rivière   Jeu 9 Fév 2012 - 13:06

La torche crépite lentement, je me retourne, plusieurs fois,
afin de tenter d’apercevoir quelqu’un. Je ne vois rien, ni personne. Hormis des
bribes de phrases perçues à droite et à gauche je n'entends rien non plus j’ai l’impression de m’isoler
petit à petit. Comme si, autour de moi, le mystérieux brouillard
s’épaississait. Je ne bougeais plus, j’attendais, je sentais comme un souffle
autour de moi, dans ma nuque, mon dos, cette sensation s’étendait peu à peu à
tout mon être. Il n’était pas loin. IL l’avait ressenti aussi.


Attention, danger droit devant mon bras vengeur.

Un nouveau souffle, qui finit par éteindre ma torche de
fortune. J’étais seul, je n’entendais plus rien. Inquiétante sensation
d’oppression. Cette impression d’étouffer, de ne plus pouvoir respirer. Ne pas
paniquer, c’est le but du jeu.


Je prends une longue respiration et me décide à bouger,
avancer, pour me prouver à moi même que je ne suis pas enfermé, que je suis
libre de mes mouvements, de mes faits et gestes et de mes pensées. Mes
pensées ? C’est au moment où j’y songe que les pires images s’insinuent
dans mon esprit. Une voix me parle, ce n’était pas Ruun, c’était une autre
entité, probablement celle issue de ce brouillard. Je vois Lumi, en sang,
transpercée de part en part par une dague acérée qui ricane. Elle ricane, elle
me regarde et tente de m’humilier.


Ne cède pas, vieille astuce de Démon.

Il ne manquait plus que Ruun s’y mette également même s’il
semblait plus être un allié de circonstance pour ce coup là. Une flaque de
sang, qui grandissait se tenait à mes pieds. Elle grandissait tellement que je
me retrouvais bientôt immergé dans ce bain de globules. La sensation d’étouffer
était prenante, je ne voyais rien et en plus je me noyais. La panique
commençait à me gagner, de plus en plus. Ma chère et tendre, décédée. Moi je ne
pouvais plus bouger et je me noyais, seul, sans rien ni personne. J’allais
crier quand il me parla à nouveau
.

Ne crie pas, ne te débat pas, laisse toi couler, lentement,
c’est sans risques.


A peine Ruun a-t-il
eu le temps de me parler que je me laissa couler, à ce moment un tourbillon
s’empara de moi et me jeta sur les berges de la rivière.


Quelque peu sonné je fais quelques pas. L’eau est calme, la lune est
belle. Ça ne saurait durer. Je regarde mes mains, pleines de boue mais pas
pleines de sang. Des illusions, ainsi cette entité ne pouvait faire de
mal ? Je n’en mettrais pas ma main à couper. Se méfier, rester sur ses
gardes et remonter vers le campement. Ne surtout pas rester où il voudrait que
je reste. Et accessoirement, retrouver Lumi, et les autres…

********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
calyso
Infirmière coquine
Infirmière coquine
avatar

Nombre de messages : 4446
Age : 29
Date d'inscription : 13/02/2008

Feuille de personnage
Classe: prêtresse
Elément: aqueuse
Level: 240

MessageSujet: Re: D'un côté de la rivière   Jeu 16 Fév 2012 - 21:10

Je me réveilla sur le sol dur et froid de la forêt quelque peu désorientée. Où était passé Ycael? Avais-je réver ? Je me redressa tant bien que mal, le corps courbaturé et le bras gauche en piteux état. Je réussi à m'asseoir non sans grimacer. Le rêve avait dû se transformer en cauchemar même si je ne me rappelai de plus grand chose. Mon petit frère qui était venu me chercher. Mon frère qui était mort il y a bien longtemps avec le reste de ma famille.

Je ne me pencha pas plus sur ce qui venait de se passer. Deux yeux d'un bleu glacier me fixaient. Je me prépara à incanter un sort pour me défendre quand la bête s'approcha à pas lents. Un rayon de lune l'éclaira et j'arrêta net mon sort.


"C'est toi qui m'a sorti de cette illusion ? Merci"

L'animal s'approcha et me toucha le bras de son museau. Reniflant les plaies qui le lézardaient.

"Oui ce n'est pas trés beau. Il faut que je m'en occupe. Tu m'accompagnes jusqu'a la rivière ?"

Il s'avanca de quelques pas puis me regarda à nouveau. Je me redressa lentement sur mes jambes puis le suivi. Arrivés au bord de l'eau je m'agenouilla et trempa mon bras meurtri dans l'eau pour le nettoyer. Je ne m'inquiètais pas sur une éventuelle attaque, car il veillait sur moi. Encore quelque peu étourdie et ne pouvant donc lancer de sort de guérison je me satisfit d'un bandage sommaire et serré. Je déchira ma robe et enroula les lambeaux de tissus autour de mon avant bras ; me maudissant de ne pas avoir ma besace de voyage sur moi ou du moins un nécessaire de premiers soins, resté dans l'infirmerie.

Une fois fait, je me releva et me mis en route. Je devais retrouver les autres. Cette chose avait l'air d'attaquer les personnes isolées. Ici point de brume, je put donc m'orienter en direction du campement. Sirius trottant non loin de moi.

********************************************************************



cuisinière et guérisseuse à ses temps perdus.
Si t'es pas sage fais gaffe à la piqure

Amenez moi le pigeon ! s'il a encore une étincelle de vie je pourrais peut être le rafistoler, sinon ben je le ferai pour le soupé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée
avatar

Nombre de messages : 8434
Age : 33
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: D'un côté de la rivière   Jeu 23 Fév 2012 - 18:37

Retourner vers le campement? Programme intéressant en effet, il allait falloir que je traverse la rivière pour parvenir sur l'autre berge. Les arbres, les ombres, tout était si différent. Étais je bien à quelques kilomètres du campement, du moins de notre campement? Tout était pareil excepté une très désagréable sensation de vide. Comme si tout ce qui m'entourais n'était qu'illusion et que marcher en direction du campement ne me ferait pas trouver notre gîte.

L'ombre des arbres se projetaient sur l'eau, inquiétants, intriguants. Ils semblaient danser au gré des vagues, Eole lui soufflait pour donner le tempo d'un ballet qui s'annonçait macabre. La lune semblait me narguer, les Étoiles observaient, en silence, comme rendues muettes par la pâleur de leur sœur Lune.

J'entrepris de trouver un passage. Je savais qu'il existait un vieux gué à quelques lieues au nord. Heureusement que depuis les années j'avais appris à m'orienter dans le labyrinthe naturel qui protégeait notre domaine.


La nuit était froide, je ne pouvais m'empêcher de penser aux autres là bas. Ils avaient sûrement besoin d'aide de mon aide. Et Lumi que devenait-elle là haut, seule, était-elle vraiment....je chassais cette idée malsaine de mon esprit quand il reprit ses murmures.

Besoin de toi? Cette chose a bouté hors du camp le Roy des Étoiles, si toi tu ne peux rien qui y pourra quelque chose mon Ombre, réfléchit, qui?


Je n'ai pas besoin de toi, dégage.


Tu me supplieras, le moment venu, je tire toujours les ficelles et tu gigotes, c'est amusant.

Quelques tapes sur mon crâne pour chasser mes mauvaises pensées et Ruun avec. La lune était pleine ce qui facilitait ma marche sur la berge. Éviter de tomber dans un trou d'eau et de se faire mal et trouver ce fichu gué.


Soudain, un bras sur mon épaule, je fais volte face aussi rapidement que possible et empoigne le malheureux...Arbre. J'étais sur les nerfs peut-être que c'était l'objectif recherché par cette chose après tout. Rester concentré, retrouver les autres.

A l'évocation de cette pensée je vis Calyso marcher, quelques mètres devant moi. Le temps de me frotter les yeux, elle était bien là. Mais étais-ce bien elle? Une créature étrange marchait à ses côtés, plutôt inhabituelle. J'empoigna mon arbalète et couru vers elle, je devais en avoir le cœur net tout en me préparant au pire.

********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
calyso
Infirmière coquine
Infirmière coquine
avatar

Nombre de messages : 4446
Age : 29
Date d'inscription : 13/02/2008

Feuille de personnage
Classe: prêtresse
Elément: aqueuse
Level: 240

MessageSujet: Re: D'un côté de la rivière   Jeu 23 Fév 2012 - 20:31

Je marche toujours dans notre forêt, suivant Sirius de prêt. Je suis déja venu par ici, il me semble, pour me promener ou simplement ramasser des herbes médicinales. Même si en apparence elle n'avait pas changé elle c'était faite beaucoup plus silencieuse. trop même. On dirait que tous les animaux l'avaient fui et que les arbres étaient entrés en sommeil. La seule chose qu'on entendait étaient les branches mortes qui craquaient sous mes pieds. Essayant de les éviter, je sursautais à chaque fois qu'une d'entres elles se brisaient m'attendant à ce que l'entité qui m'avait attaquée plus tôt me retrouve. Enfin cette fois-ci j'étais prête à l'accueillir et plus seule.

De plus je sentais des picotements dans mon bras bandé, signe que mes blessures se refermaient. Tant mieux j'en aurais surement besoin. Cette chose n'étant apparament pas venue avec des intentions pacifistes, il y aurait surement combat et donc des blessés à guérir et les miens à protéger.

Tandis que je réfléchissais à tout cela, j'entendis un grognement dans mon dos. Me retournant prête à l'affrontement, préparant un sort d'attaque bien humide, je reconnus notre roi l'arbalète au poing. Mais était-ce bien lui ? Prudente je ne baissa pas ma garde mais mettant mon bras devant Sirius pour ne pas qu'il attaque j'attendis un signe prouvant qu'il était bien ce qu'il semblait être.



********************************************************************



cuisinière et guérisseuse à ses temps perdus.
Si t'es pas sage fais gaffe à la piqure

Amenez moi le pigeon ! s'il a encore une étincelle de vie je pourrais peut être le rafistoler, sinon ben je le ferai pour le soupé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée
avatar

Nombre de messages : 8434
Age : 33
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: D'un côté de la rivière   Jeu 8 Mar 2012 - 17:11

Dans ma course j'étais comme aveuglé et je fonçais droit sur elle. Et si...et si j'allais blesser la vraie Calyso. Autant je ne l'avais jamais vue avec cette créature autant la voir avec des animaux sauvages n'avait rien de nouveau n'y d'étonnant.

Je stoppa net ma course en face d'elle, l'arbalète toujours au point, prêt à tirer au moindre mouvement suspect.

Les yeux dans les yeux nous nous fixions, tous les deux aussi méfiants l'un que l'autre. Qui allait faire le premier pas, ou la première bêtise? C'est alors que me vint à l'esprit l'idée de lui poser une question. Question à laquelle seule la vraie Calyso saurait répondre.

Saurais-tu me donner le nom de ta boisson préférée? Et accessoirement celui de ton fiancé??

Un instant, lui laisser le temps de remuer les lèvres et de répondre. A la moindre incantation je lui envoi mes carreaux dans la poitrine...

********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
calyso
Infirmière coquine
Infirmière coquine
avatar

Nombre de messages : 4446
Age : 29
Date d'inscription : 13/02/2008

Feuille de personnage
Classe: prêtresse
Elément: aqueuse
Level: 240

MessageSujet: Re: D'un côté de la rivière   Ven 9 Mar 2012 - 11:05

J'attendais qu'il se justifie, qu'il me dise qu'il était notre roi ou au contraire qu'il me tire dessus ; au moins je serais fixée. A la place j'eus droit à un intérrogatoire en bonne et due forme. Je mis quelques secondes à comprendre que lui aussi cherchait à vérifier mon identité, tout aussi perdu que moi.

Jettant un coup d'oeil à Sirius, je vis que celui-ci c'était quelque peu calmé. Il ne gognait plus mais fixait Ombre de son regard bleu glacé, les membres tendus, prêt à bondir au moindre faux geste. Quelques peu rassurée par l'attitude du loup, je décida de répondre aux questions.


"J'aime à boire une bonne choppe de lait frais. Quand à mon fiancé, il s'agit de Bibsou. Mais ça tu le sais déja.
Et toi ? Peux tu me dire qui est ta femme ? et ce qui m'a été offert par Bibsou le jour de mes fiançailles ?"


Une question qui ne le concerne pas directement et dont l'événement c'est passé il y a bien des lunaisons. Saura t'il y répondre juste ? Une chose est sure. S'il n'est pas le vrai Ombre je n'aurais aucune pitié. Le sort d'emprisonnement aqueu était prêt à être lancé.

********************************************************************



cuisinière et guérisseuse à ses temps perdus.
Si t'es pas sage fais gaffe à la piqure

Amenez moi le pigeon ! s'il a encore une étincelle de vie je pourrais peut être le rafistoler, sinon ben je le ferai pour le soupé !


Dernière édition par calyso le Mar 23 Oct 2012 - 16:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selene
Amie des bêtes
Amie des bêtes
avatar

Nombre de messages : 251
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2010

Feuille de personnage
Classe:
Elément:
Level:

MessageSujet: Re: D'un côté de la rivière   Mer 14 Mar 2012 - 18:20

Choc. Des milliers d'aiguilles percent mon corps.
Chute. Le vent glacial m'assourdit.
Choc. Je plonge dans une surface molle et tout ralentit soudainement...
Noir. Froid. J'ouvre les yeux, je ne vois rien, j'ai mal, je les referme. J'ouvre la bouche, mais point d'air, un liquide glacé envahit ma gorge. Je me débat, bat furieusement des membres à la recherche d'une issue jusqu'à émerger pour enfin aspirer une goulée de ce que je ne pensais jamais plus pouvoir respirer. Je vis, je suis consciente et apparement libérée de toutes mes visions destructrices..

Je replonge, remonte, ne pas oublier de nager, ne pas cesser de bouger pour rester à l'air libre. Je ne vois rien, le courant m'entraîne. J'avance au hasard, jusqu'à ce que ma blessure au bras, cadeau d'adieu de l'entité, ne se rappelle violemment à moi.. Je lutte avec l'élément aqueux, le repousse avec mes jambes et mon bras valide pour avancer encore un peu.

Soudain une lueur dans la nuit. Un phare auquel je me raccroche. Ce doit être la terre ferme, un feu, une torche ou que sais-je, un lieu rassurant peut-être.. plus rassurant qu'ici sans aucun doute..
J'avance, j'avance, tendue vers l'espoir suscité par cette lueur. Elle bouge.. non ne t'en va pas.. J'avance encore, jusqu'à ce que ma main se referme sur quelques grains de sables..
Je m'extirpe difficilement sur la berge, le haut du corps affalé sur la terre et les jambes encore ballotées par le courant.. cela suffira...

Quelques secondes, à moins que ça ne soit quelques minutes après, et je relève la tête, tente de me concentrer sur ce que je vois et entend à une dizaine de mètres de moi, malgré les grelottements et un mal de tête lancinant.
Ces voix, je les connais, mais je dois me méfier de ce que je connais, pourtant.. je comprend à les entendre qu'elles aussi se méfient... c'est plutôt bon signe..

Je force mes yeux à se tourner vers eux.. Ombre, son arbalète pointée sur... Calyso, la douce prêtresse, un sort à moitié incanté... Ils sont devenus fous..
La scène brille étrangement. Ma lueur, elle est là! Une forme canine irradie à coté de l'aqueuse, ses poils se terminant en de longs filaments lumineux purs et subjuguant.. Je ne peux m'empêcher de pousser un léger cri d'exclamation devant la beauté de la créature.
C'est alors que ses yeux de glace se tournent dans ma direction, et je sens une puissance immense me sonder. Hébétée, je me relaisse glisser contre la terre humide, vidée de toute force, mon regard étonné tourné vers l'étrange loup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée
avatar

Nombre de messages : 8434
Age : 33
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: D'un côté de la rivière   Ven 16 Mar 2012 - 12:55

Facile, rétorquais-je un sourire en coin.

Je porte quand même à ta connaissance que Lumi n'est pas ma femme elle est plus que ça puisque nous avons été unis devant les Étoiles et non devant la perfidie humaine.

Un court instant puis je repris.

A tes fiançailles Bibsou t'as offert une bague en argent...Tu peux cesser ton incantation à présent.


Je baissais mon arbalète en signe de bonne volonté et d'apaisement en espérant que Calyso en fasse autant.

A peine j'eus baissé mon bras que la créature qui accompagnait Calyso tourna sa tête dans une autre direction, comme aux aguets. Elle avait repéré quelque chose...ou quelqu'un. Je me tourna dans la même direction mais ne distingua rien, il faisait nuit et les émotions passées m'avait fait perdre quelque peu de ma lucidité. Est-ce encore ce maudit brouillard? Où je ne sais quelle créature tapie dans l'ombre....

Une seule manière de le savoir. J'entrepris de marcher lentement vers l'endroit où se projetait le regard du loup de Calyso en espérant y trouver un pauvre lièvre plutôt qu'autre chose...

********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
calyso
Infirmière coquine
Infirmière coquine
avatar

Nombre de messages : 4446
Age : 29
Date d'inscription : 13/02/2008

Feuille de personnage
Classe: prêtresse
Elément: aqueuse
Level: 240

MessageSujet: Re: D'un côté de la rivière   Sam 17 Mar 2012 - 13:22

Après m'avoir répondu correctement, je vis Ombre baisser son arme. Quelque peu rassurée, je relâcha aussi ma concentration laissant s'éteindre le sort en suspens.

Je n'eus pas le temps de discuter avec le roy de ce qui c'était passé et s'il comprenait ce qui arrivait au campement, ce à quoi nous avions affaire. Sirius avait senti quelque chose, non loin de nous et s'était approché de la rivière, suivi de près par Ombre. Voyant la réaction calme du loup stellaire, je les suivi ; il n'avait pas grogné, juste curieux de ce qui était tapis là, dans l'eau.

Tout d'abord je ne vis qu'une forme longiligne à moitié immergée dans l'eau. Mais mes yeux s'habituant à la pénombre, je remarqua qu'il s'agissait en fait d'un être humain, dont le visage me disait quelque chose.


"Selene ?"

La magicienne était au campement pour notre fête. Elle avait surêment été attaquée elle aussi par l'entité qui hante notre campement. Voyant du coin de l'oeil, Sirius assit sur son séant, dévisageant toujours la nouvelle venue avec calme. Je me décida d'aider la terrane. Je lui tendis la main pour la sortir de l'eau. Une fois sur la terre ferme, je lui souris pour la rassurer.

"Bienvenue dans notre petit groupe. Es tu blessée quelque part ?"

********************************************************************



cuisinière et guérisseuse à ses temps perdus.
Si t'es pas sage fais gaffe à la piqure

Amenez moi le pigeon ! s'il a encore une étincelle de vie je pourrais peut être le rafistoler, sinon ben je le ferai pour le soupé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selene
Amie des bêtes
Amie des bêtes
avatar

Nombre de messages : 251
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2010

Feuille de personnage
Classe:
Elément:
Level:

MessageSujet: Re: D'un côté de la rivière   Mar 20 Mar 2012 - 18:46

La réaction de la bête a attiré leur attention. Comme ils s'approchent, je me force à me redresser un peu plus, même si la tête me tourne un peu. L'étrange loup reste calme, ce qui décide la magicienne aqueuse à me tendre la main. Avec un sourire résigné, j'acceptais volontiers son aide. Je n'aime pas me trouver en position de faiblesse mais je sais mettre mon orgueil de coté quand le besoin s'en fait ressentir...

- Calyso... Merci. Juste une égratignure à l'épaule mais cela ira. Gardons nos forces magiques pour une éventuelle attaque. Quelque chose me dit que la nuit n'est pas terminée...

Mes yeux se tournent vers le Roi des Constellations. Il a un air grave et déterminé.

- Ombre, fis-je en guise de salutation. Ainsi ces entités scindent nos groupes pour mieux nous rassembler en d'autres endroits.. C'est étrange. Qui sait ce qu'elles nous veulent si ce n'est nous tuer.. Ignis semblait avoir son idée mais ses paroles me sont toujours nébuleuses et elle aussi a été attaquée... comme Kayra avant elle...

Je me tais un instant, en proie à de nombreux questionnements

- Qu'allons-nous faire? Tenter de retrouver les autres? Qui sait où ils ont été emmenés..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée
avatar

Nombre de messages : 8434
Age : 33
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: D'un côté de la rivière   Jeu 5 Avr 2012 - 13:07

Ouf...pensais-je en poussant un léger soupir. Nous n'aurons pas à batailler avec Selene, une de nos hôtes à cette soirée quelque peu...Agitée !!

Tandis que Selene devise avec Calyso je décide de jeter un oeil aux alentours afin de me repérer. L'idée c'est de rejoindre le camp. Enfin c'était mon idée quand j'étais seul. Maintenant que nous sommes trois je me demande surtout s'il reste quelqu'un au camp. Alors? Retourner là-bas et affronter ces choses? A trois? Je n'osais même pas y penser. Il restait que nous devions retrouver nos amis, nos compagnons et ce au plus vite.

Mes pensées étaient naturellement tournées vers Lumi. Où était-elle? Que pouvait-elle bien faire? Et surtout allait-elle bien?
Je m'enfonçais dans une réflexion sans fin quand la voix de Selene me sortit de ma torpeur.


- Qu'allons-nous faire? Tenter de retrouver les autres? Qui sait où ils ont été emmenés..

Nous séparer afin de pouvoir agir plus librement et sans danger, nous affaiblir pour nous broyer, physiquement et mentalement telle était l'idée de ces choses... Garder cette idée noire pour moi et proposer un plan pour avancer.

Je propose de s'en tenir au plan initial. Trouver le gué au nord et revenir doucement vers le campement. il sera toujours temps, quand ce dernier sera en vue, d'échafauder un plan. Et puis, nous ramasserons probablement quelques compagnons sur le chemin...

Se hâter...rester séparé d'un grand groupe trop longtemps pouvait s'avérer dangereux...

********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
calyso
Infirmière coquine
Infirmière coquine
avatar

Nombre de messages : 4446
Age : 29
Date d'inscription : 13/02/2008

Feuille de personnage
Classe: prêtresse
Elément: aqueuse
Level: 240

MessageSujet: Re: D'un côté de la rivière   Ven 1 Juin 2012 - 11:58

Selene me remercia puis s'adressa au roy afin de connaître ce que nous avions l'intention de faire. Chercher Ignis ? Sortir notre petit groupe de la forêt et s'éloigner du danger en attendant de savoir comment combattre cette... chose ? Retourner dans le brouillard pour tenter de secourir les autres ?

Voyant le bras de la magicienne, je m'en voulus à nouveau de ne pas avoir sur moi une trousse de soins urgent. En tout cas la blessure avait été nettoyée avec le bain forcé. Je me contenta donc de redéchirer un morceau de robe et de le lui enrouler sur la blessure.


Ce n'est pas grand chose, mais ça sera suffisant en attendant de trouver mieux

J'acquiessa de la tête au plan d'Ombre. Il fallait que nous restions unis et retourner à proximité du lieu de la fête pour récolter des renseignements et peut être agrandir notre groupe avec d'autres rescapés. Sirius s'était levé et avait avancé dans la direction dudit gué, ne nous laissant que peu de temps pour nous décider.

********************************************************************



cuisinière et guérisseuse à ses temps perdus.
Si t'es pas sage fais gaffe à la piqure

Amenez moi le pigeon ! s'il a encore une étincelle de vie je pourrais peut être le rafistoler, sinon ben je le ferai pour le soupé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selene
Amie des bêtes
Amie des bêtes
avatar

Nombre de messages : 251
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2010

Feuille de personnage
Classe:
Elément:
Level:

MessageSujet: Re: D'un côté de la rivière   Ven 1 Juin 2012 - 13:24

Je laissais Calyso s'occuper de mon bras, en l'assurant d'un sourire que tout allait bien, j'avais déjà vu bien pire..

Je réfléchis quelques secondes, l'idée du Roy des Etoiles semblait la meilleure solution. Certes pas la plus raisonnables mais la raison n'avait plus de place ici. L'étrange bête prenait déjà les devant en avançant en direction du campement.

Un instant je me dit que tout cela ne servirait à rien, que pouvions-nous faire ainsi dispersé? Et par où commencer?

Alors que je commençait à les suivre, me revint en mémoire un détail de cette longue soirée:

- Juste avant qu'Ignis ne disparaisse avec une de ces choses, elle a confié à Lolokito et Tigrrr le soin de retrouver dans sa chaumière 4 parchemins, apparemment essentiels à la résolution de cette affaire. Peut-être devrions-nous commencer par là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée
avatar

Nombre de messages : 8434
Age : 33
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: D'un côté de la rivière   Mar 23 Oct 2012 - 16:33

La marche avait commencée, fatiguante et inquiétante. Fatiguante pour l'organisme, le froid régnait et nous avions tous été quelque peu bousculés précédemment. Fatiguante ensuite pour l'esprit car nous avions tous des êtres chers et des amis dont nous n'avions aucune nouvelle. Quel était le but de ce jeu sournois? Ces créatures étaient tellement puissantes qu'elles auraient pu nous broyer si elles l'avaient vraiment voulues. Alors? Le début d'un jeu de massacre? L'avenir nous le dira.

A mesure que nous avancions les contours de la falaise se dessinait à notre gauche, le gué devrait se situer à quelques centaines de mètre plus en amont. Tandis que les clapotis de l'eau rythmait nos pas fatigués les ombres inquiétantes des arbres se projetaient le long de la falaise et dansaient au cours de l'eau.

Je ne pouvais m'empêcher de jeter un oeil derrière moi, machinalement, mais je me disais aussi que Sirius saurait sentir une présence maligne quelconque. Néanmoins le pas de moins en moins assuré de la bête qui me précédait m'obligeait à redoubler encore de vigilance.

********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
calyso
Infirmière coquine
Infirmière coquine
avatar

Nombre de messages : 4446
Age : 29
Date d'inscription : 13/02/2008

Feuille de personnage
Classe: prêtresse
Elément: aqueuse
Level: 240

MessageSujet: Re: D'un côté de la rivière   Mer 24 Oct 2012 - 12:19

Nous nous étions mis en route en silence, suivant le sillage du loup astral. Ombre le talonnait de quelques pas en retrait sur le qui vive, puis Selene le suivait nous expliquant à mi-voix où en était son groupe avant qu'elle se fasse ravire, et enfin je fermais la marche prête à incanter. Je ne sais combien de temps passa, une éternité ou bien quelques poignées de minutes qui me paraissaient bien longues.

"Je pense qu'arrivés au campement, nous devrions retrouver ceux qui sont chez Ignis, c'est les seuls dont nous savons la position exacte et si ces parchemins sont vraiment essentiels, nous devons à tout prix mettre la main dessus"

Je guettais un signe d'acquièssement de la part du roy, mais ses traits tirés trahissaient la fatigue, comme pour nous tous, des événements de cette soirée. Cette créature avait su nous atteindre aussi bien physiquement que moralement. Nous devions nous ressaisir si nous ne voulions pas rester des jouets entre ses griffes. Ce fut l'attitude étrange de notre compagnon canin qui me ramena à l'instant présent. Je le voyais hésiter sur la direction à suivre, avant de s'arrêter. Etrange pour un animal de sa nature... Je regarda autour de moi, afin de savoir où nous nous situons exactement, connaissant assez bien les abords du campement pour les avoirs parcourus durant mes nuits d'insomnie.

"N'aurions nous pas déja dû atteindre le gué, Ombre ?"


********************************************************************



cuisinière et guérisseuse à ses temps perdus.
Si t'es pas sage fais gaffe à la piqure

Amenez moi le pigeon ! s'il a encore une étincelle de vie je pourrais peut être le rafistoler, sinon ben je le ferai pour le soupé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selene
Amie des bêtes
Amie des bêtes
avatar

Nombre de messages : 251
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2010

Feuille de personnage
Classe:
Elément:
Level:

MessageSujet: Re: D'un côté de la rivière   Jeu 25 Oct 2012 - 21:36

Nous nous étions mis en route avec lassitude, en silence. L'étrange esprit canin guidait notre petite expédition d'un pas assez lent. Même mes compagnons qui devaient connaître les environs mieux que moi semblaient inquiet et ne reconnaissaient guère les lieux.

je sentais une étrange tension dans l'air, tous nous étions vigilents, nous attendant à moitié à une nouvelle attaque d'un des deux perturbateurs de la soirée.
Quand notre guide fantomatique ralentit jusqu'à s'arrêter, hésitant sur le chemin à suivre, je froncais les sourcils.
Quelque chose n'était pas normal ici...

Je lançais un sort de perception spatiale, projetant mon aura aux alentours pour découvrir les traces de vie. Habituellement, ce sort me permet de détecter des présences humaines dans les environs.
Je ne rencontrais que le vide autour de moi.

Mais quelque chose clochait encore... je mis quelques secondes à me rendre compte de ce que c'était.
Me concentrant sur les présences humaines, j'ai appris à ne plus faire attention à toutes les petites présences animales et végétales qui parasittent en général ce sort, un peu comme des petites interférences.
Mais aujourd'hui, ici, il n'y avait rien. Pas même la moindre petite souris, le moindre oiseau, ou la moindre conscience végétale...

" Rien n'est normal ici, c'est comme si nous étions dans un monde.. artificiel, est-ce possible de créer une illusion dans laquelle nous évoluerions? Il n'y a aucune présence à des lieues à la ronde, ni animale, ni végétale... Tout ceci n'est guère réel..."

Tout en parlant, je m'approchais d'une genre de petite falaise qui bordait le chemin que nous suivions. M'attendant presque à pouvoir la traverser... mais non, la pierre était dure et rapeuse. Que signifiait tout ceci..?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée
avatar

Nombre de messages : 8434
Age : 33
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: D'un côté de la rivière   Lun 5 Nov 2012 - 11:27

"N'aurions nous pas déjà dû atteindre le gué, Ombre ?"


Si pour sûr...Même que nous sommes passés à côté de ce grand sapin il y a environ 1 heure....nous tournons en rond depuis tout ce temps mes amies !

Je renchéris en me tournant vers Selene :

Ton idée se défend mais elle ne me plaît pas, j'ai horreur des trucs magiques un peu bizarres et ça voudrait surtout dire qu'il nous mènera où il veut et ça, ça ne me plaît pas !

La falaise que nous longions depuis quelques dizaines de mètres n'était pas là il y a une heure alors que le grand sapin si. Comme si des éléments du décor s'ajoutaient tels des pièces de puzzles censées former un tout, une route ou un piège.

Selene la première se dirigeait vers la paroi, froide et rugueuse... Et pourtant celle falaise n'était pas là par hasard, il y avait donc quelque chose à faire avec mais quoi? Trouver la solution sur la falaise ou ne pas la trouver afin d'éviter de jouer son jeu et de tomber dans un nouveau piège?

A quoi bon attendre, c'était ça où nous tournerons encore en rond ici pendant quelques années...

Il doit y avoir quelque chose, tendre l'oreille, peut-être qu'avec le vent je pourrais sentir un courant d'air. L'oreille collée à la paroi j'avance lentement en demandant le silence à mes compagnes. Un sifflement se fait entendre, presque imperceptible, à mesure que j'avance vers le Nord le bruit se fait plus distinct comme une complainte, un gémissement. Est-ce le vent ou encore un tour de ces maudits?

J'enfonce ma main dans la fente d'où proviennent les râles, la falaise s'écarte alors devant nous, laissant apparaître un passage extrêmement étroit où nous serions obligés de nous faufiler un à un.

Devant nous l'obscurité, pas un soupçon de lumière mais des râles provenant des entrailles de la roche. Quand faut y aller....

********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
calyso
Infirmière coquine
Infirmière coquine
avatar

Nombre de messages : 4446
Age : 29
Date d'inscription : 13/02/2008

Feuille de personnage
Classe: prêtresse
Elément: aqueuse
Level: 240

MessageSujet: Re: D'un côté de la rivière   Jeu 8 Nov 2012 - 13:49

Lorsque nous nous arrêtâmes pour essayer de comprendre ce qui nous arrivait encore, je sentis l'énergie de Selene grandir autour d'elle et s'étendre sur les environs. Reconnaissant le sort pour l'utiliser assez souvent, je laissa l'ondée me recouvrir, sans effectuer le moindre geste, et attendis qu'elle nous dise ce qu'elle avait découvert.

Ce qu'elle nous appris, tout en palpant la pierre de la falaise qui bordait le chemin que nous longions, ajouté aux conclusions de notre roi, nous donnait une vision assez précise du sortilège qui nous frappait.


" On dirait une illusion de chemin infini. C'est un sort qui affecte l'esprit. On a l'impression d'avancer dans une direction mais nous sommes enfermés dans une zone définie. Quoi qu'il en soit, ce sort ci est vaste et réussir à emprisonner deux mages sans qu'on s'en rendent compte a dû demander beaucoup de mana. La barrière doit être fragile à briser, il suffit que nous trouvions une faille."

Ombre nous demanda le silence et je me tus, le regardant avancer, l'oreille collée contre la paroi.Comme pour appuyer mes dires, la falaise frémit, trembla et laissa entrevoir une fissure juste suffisante pour y passer. Le rôdeur s'apprêtait a s'engouffrer dans les ténèbres quand Sirius, qui s'était assit à mes côtés et observait mes compagnons, se leva et se dirigea vers lui. L'attrapant par le bas de sa tunique, il le tira en arrière juste suffisament pour entrer en premier dans la crevasse.

Je souris en voyant le loup bousculer notre roi et passer devant lui sans le regarder. Je m'approchai du terran et lui murmura un mot d'excuse sur l'attitude de mon familier, puis pénétra à mon tour dans l'obscurité. On avait pas le choix de toute façon.

Le boyau était sombre et on n'y voyait pas à un mètre. Heureusement que la lumière produite par le corps de l'animal nous permettait de voir les contours du tunnel. J'avançais prudemment, posant la main sur la roche humide, me demandant ce qui pouvait bien faire un tel bruit et sur quoi nous allions tomber au bout. A un moment, le passage se rétrécit en effectuant un virage et il nous fallait y passer de profil. J'en avertis mes compagnons et m'y glissa non sans quelques difficultés, me rappant les épaules et le dos.Aprés quelque temps à avancer en crabe, le conduit s'élargit et je vis qu'il débouchait sur une large salle souterraine. J'attendis l'arrivée des autres laissant mes yeux s'habituer à l'endroit.

********************************************************************



cuisinière et guérisseuse à ses temps perdus.
Si t'es pas sage fais gaffe à la piqure

Amenez moi le pigeon ! s'il a encore une étincelle de vie je pourrais peut être le rafistoler, sinon ben je le ferai pour le soupé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selene
Amie des bêtes
Amie des bêtes
avatar

Nombre de messages : 251
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2010

Feuille de personnage
Classe:
Elément:
Level:

MessageSujet: Re: D'un côté de la rivière   Ven 23 Nov 2012 - 21:19

Je suivis donc la petite troupe menée par la prêteresse et son étrange loup. Je fermai la marche en arrière et jettai des coups d'oeil prudents derrière moi, de crainte de voir la faille par laquelle nous étions passés se refermer pour nous piéger.
Cela aurait été tout à fait crédible dans ce genre de situation.

Mais non, nous avancions et rien de particulièrement étrange ne nous arriva.
Berçés par les étranges râles et sortes de murmures qui se répercutaient sur les parois de la caverne, nous débouchons sur une grande salle après un passage particulièrement étroit.
De prime abord, la caverne semblait vide. Pourtant, les bruits s'y faisaient plus forts.

Jetant un regard vers mes compagnons, je fis une boule de feu pour y voir un peu plus clair et commença a me déplacer dans la salle afin d'en voir les limites. Les bruits se percutant partout, je ne savait d'où venait la source de ces murmures et avançant toujours, je remarquai soudain sur la paroi une ombre révélée par ma lumière. Surprise, je m'arrêtai net et regarda autour de moi pour en trouver l'origine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée
avatar

Nombre de messages : 8434
Age : 33
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: D'un côté de la rivière   Mer 28 Nov 2012 - 15:44

J'observais la grande caverne voûtée dans laquelle nous nous trouvions. Cela était plus agréable que de longer des murs suintant l'humidité. Cependant quelque chose clochait, quelque chose d'irréel, comme si cette caverne n'était que le fruit d'une illusion collective.

Selene alluma une boule afin que nous y voyons plus clair. Les murmures se faisaient toujours entendre mais d'une manière plus sourde. En effet, les échos se projetaient contre les parois et créaient une résonance malsaine. Nous avions beau nous retourner dans tous les sens la caverne était vide et l'impression d'être entouré de créatures étranges était oppressante.

Soudain, une ombre sur la paroi se défile, comme par enchantement. La caverne, jusque là fermée se trouve subitement dotée d'une petite ouverture taillée dans la roche. On veut nous emmener quelque part c'est sûr, mais où?

Les gémissements semblent prendre la direction de l'étroit passage. Celui derrière nous a soudain disparu. Les choix qui nous sont proposés sont minces, rester ici et attendre ou s’engouffrer dans les entrailles de la terre...ou de la bête.

Soudain, dans ma tête une voix, il était revenu, me prêter assistance? On peut toujours rêver...


Tu ne sais même pas dans quoi tu t'es engagé O mon Roy dit-il dans un ricanement infâme.

********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: D'un côté de la rivière   

Revenir en haut Aller en bas
 
D'un côté de la rivière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Menat-la-rivière
» décors rivière
» Rivière d'Argent
» [Vds] Rivière Warhammer ou autre
» Recrutement sur Culte de la rivière noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Constellations - TdE :: Visiteurs :: Salle de réceptions :: Réception de Noël-
Sauter vers: