Constellations - TdE


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Noirceur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luxiya
Master
Master
avatar

Nombre de messages : 615
Age : 22
Localisation : dans un rayon de...
Date d'inscription : 06/01/2011

Feuille de personnage
Classe: Guerrière
Elément: Eau
Level: 61

MessageSujet: Noirceur   Lun 20 Fév 2012 - 23:03

Le soir tombait déjà, du moins, en cette saison morte de l'année, la nuit regagnait vite sa souveraineté sur les cieux. Luxiya s'était entraînée jusqu'au tout dernier fragile rayon lumineux qui éclairait encore les alentours, avant de se décider à regagner l'abri du Domaine. Dans l'obscurité, les arbres dépourvus de leur abondant feuillage prenaient un aspect fantomatique, évoquant d'antiques spectres. La jeune fille ne fut pas mécontente de quitter le couvert du bois pour passer les portes du Domaine.

En se dirigeant vers ses appartements, l'aqueuse laissa son regard vagabonder d'un coin à l'autre du campement. Ses yeux captèrent une lueur inhabituelle, provenant d'une chaumière légèrement à l'écart des autres bâtiments. Cette chaumière était réservée à Ignis, une nécromancienne d'Aqua et membre du Conclave. La nécromancienne n'était pas là lors de l'intégration de Luxiya, mais était revenu quelque mois après cela. La guerrière connaissait peu de choses sur cette femme, hormis ce qu'elle avait lu en fouillant les archives des Constellations, et en la croisant dans les couloirs pour aussitôt éviter de se faire remarquer. Il fallait avouer que la nécromancienne avait de quoi intimider.

En observant les alentours, la jeune fille constata qu'il n'y avait personne, personne pour la reprendre si elle essayait de se renseigner un peu plus sur la nécromancienne. A pas de loup, la guerrière s'approcha de l'habitation, veillant à rester hors du champ de vision qu'offrait la fenêtre au cas où la Dame serait dans sa chambre. Luxiya se glissa sous la fenêtre et hasarda un coup d'oeil à l'intérieur: personne. Une brève hésitation, une once de remords bien vite oubliée, et déjà elle se glissait par la fenêtre dans la chaumière.

L'intérieur était... à la mode sorcière. Un feu crépitait dans l'âtre, l'habituel kit de chaudron et d'ingrédients douteux, sans oublier les potions et autres mélanges à l'aspect plus dangereux les uns des autres, ainsi que les ouvrages détenant quelques sombres tours de magie. Le tout projeté à travers la pièce dans un admirable désordre. Luxiya ne put s'empêcher de sourire et referma doucement la fenêtre. Elle regarda un peu partout, fronçant le nez devant tel mixture à l'odeur ou l'apparence peu ragoûtantes, cherchant ça et là des indices qui lui permettrait d'en savoir plus sur la personnalité d'Ignis. Elle trouva disséminer à travers la pièce, des crottes de chauve-souris, sans doute l'animal de compagnie de la nécromancienne, sauf si la demeure servait d'abris à rongeur volant durant la journée.

Avisant une pile de bouquins placée sur une étagère, juste derrière un amas de flacon, l'aqueuse décida d'y jeter un coup d'oeil, histoire de voir à quoi ressemblait un grimoire de nécromant et de découvrir les centres d'intérêts littéral d'Ignis. Alors qu'elle tirait l'un des volumes vers elle, son poignet heurta l'un des flacons, qui mal fermé, répandit son contenu sur le visage de Luxiya. Celle-ci poussa un cris de surprise et retira sa main pour s'essuyer. Une partie de la poudre contenu dans le flacon s'était répandu dans ses narines et sa bouche.

Durant quelques minutes, rien ne se passa. Puis, ses poumons commencèrent à la brûler et ses yeux à picoter. Elle suffoquait et commençait à avoir chaud. Inquiète, Luxiya ouvrit la fenêtre, espérant que l'air glacé la soulage, mais rien n'y fit. Elle se tourna vers l'intérieur de la pièce, à la recherche d'eau. Elle avait la gorge en feu et son corps chauffait de plus en plus. Finalement, la douleur fut telle qu'elle se plia en deux avant de s'écrouler par terre. Elle avait l'impression que ses entrailles brûlaient. L'aqueuse hurla de douleur, le métal de ses gants griffant le plancher. Peu à peu, la sensation se fit lointaine jusqu'à disparaître. Était elle morte?

******

Skotia s'éveilla en sursaut, le souvenir d'une douleur cuisante parcourant encore son esprit. Avec surprise, elle constata qu'elle ressentait les effets de l'attraction terrestre. Dans le monde nébuleux qu'elle avait toujours connue enfermé dans l'être de Luxiya, cela n'existait pas. Rêvait elle? Skotia se redressa avec une grimace, détaillant les lieux. Elle reconnaissait l'endroit, le dernier qu'avait visité Luxiya. Comme les souvenirs de sa jumelle étaient aussi les siens, elle se souvint des évènements ayant eux lieu. La poudre aurait elle un rapport avec ce qu'elle était entrain de vivre? L'igniée essaya de capter la présence de son double aqueux en elle, mais c'est à peine si elle l'a sentie, comme si elle s'était endormie, perdue dans sa propre conscience, laissant le pouvoir à l'igniée.

Skotia eut un sourire moqueur et murmura:


-Merci Luxiya.

Après s'être levée et réaccoutumée à son corps, Skotia se débarrassa de l'armure de la guerrière, encombrant pour elle. Pour l'heure, elle se saisit d'un simple bout de tissu pour s'y draper. D'un air pensif, elle contempla l'iris encore bleu de ses yeux, la couleur ne saurait sans doute pas tarder à changer.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ignis
Déterreuse de cadavres
Déterreuse de cadavres
avatar

Nombre de messages : 2046
Age : 38
Date d'inscription : 15/10/2007

Feuille de personnage
Classe: Nécromancienne
Elément: Euhh Eau ...
Level:

MessageSujet: Re: Noirceur   Ven 24 Fév 2012 - 20:40

La nuit est bien clair, le crépuscule déjà semble s’être consumé il y a peu. J’ai quitté ma demeure pour m’enfoncer dans les bois. Bien plus loin que les arbres dénudés, pour y retrouver une peuplade de conifères. Là, j’y trouverai ce que je suis venu y chercher. Avant même que je m’attèle à la tâche, un vent glacial se lève. Quelques gouttes de pluie accompagne la bourrasque, sous mes yeux, l’eau se cristallise pour offrir à ma vue une nuée de flocons de neige.

Mes sourcils se haussent, je devine qu’il se passe quelque chose d’inattendu par-delà cette forêt. Je n’ai guère d’autre choix que de laisser tomber ce que je suis en train d’exécuter, pour me rendre au campement.

Par tous les démons de l’enfer, jamais je ne pourrai être tranquille, comment voulez-vous que j’avance, si chaque fois quelque chose vient troubler ma quiétude ?

Résignée, je range ma dague, puis fait le chemin à rebours. Entre une multitude d’arbre, un battement d’aile. Circonspecte, j’observe les branchages qui remuent. Je repère ma chauve-souris qui se perd entre deux branches. Même elle, parait inhabituellement égarée. Alors, dans un mystérieux sifflement, je l’appelle. Tant bien que mal, elle voltige jusqu’à moi, et atterrit dans ma main.

« Eh bien, petite sotte, que se passe-t-il ? »

Je positionne ma main assez proche de mon visage, je perce son regard, recherche, puis fini par trouver. Quelqu’un est en ce moment même dans ma chaumière, et je hais les gens qui sans être invité, s’initie dans mon intérieur.

J’accélère le pas, point n’ai peur qu’on vole, ni même qu’on essaie de s’approprier quelques vieux grimoires. C’est juste le fait. De plus, c’est une étoile, donc, ce n’est que futilité. Cependant …

Je parviens en moins de temps qu’il ne faut au seuil de ma porte. Je l’ouvre brusquement, puis fouille la pièce du regard. Au fond de celle-ci, proche du miroir quelqu’un s’observe minutieusement. Je fais de même depuis mon point de vue.

Si je m’en réfère à l’odeur qui plane dans ma maison, alors, je sais qu’une potion a été utilisée.
Et si ce qu’elle a fait est prémédité, alors, je dirais que ce n’est qu’une sombre idiote.


« Eh, bien, eh bien, qu’avons-nous-là ? Que fais-tu chez moi Luxiya, ou devrais-je dire, l’autre ? »


Le contrecoup, voilà ce qui devrait l’inquiéter dès lors …



********************************************************************



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luxiya
Master
Master
avatar

Nombre de messages : 615
Age : 22
Localisation : dans un rayon de...
Date d'inscription : 06/01/2011

Feuille de personnage
Classe: Guerrière
Elément: Eau
Level: 61

MessageSujet: Re: Noirceur   Sam 25 Fév 2012 - 13:47

Un son feutré détourna l'attention que Skotia portait à son reflet, le bruit d'un battement d'ailes. La jeune fille se retourna et sourit en apercevant une chauve-souris se poser sur le rebord de la fenêtre, sans doute l'auteur des petites euhm... bref. La créature dardait sur elle ses petits yeux luisants dans la semi obscurité de la chaumière, méfiante envers cette étrangère qui n'avait rien à faire dans les appartements de sa maîtresse.

Skotia se retourna légèrement et leva lentement son bras en direction du mammifère. Elle murmura quelques mots et lança un sort de désorientation sur la chauve souris. Le sort atteignit sa cible, mais était bien trop faible pour avoir les effets qu'il aurait dû provoqué. L'animal poussa un cri et s'envola. La magicienne grimaça et laissa retomber son bras. Emprisonnée dans l'esprit de Luxiya, le manque de pratique l'avait rendu faible... et maladroite. C'était même assez surprenant qu'elle ait réussit à accomplir ce qu'elle avait fait en présence de la terrane lors de leur confrontation, l'urgence de la situation sans doute. Elle serra le poing et se tourna de nouveau vers le miroir. Il lui fallait s'entraîner, mais combien de temps lui faudrait t'il pour rétablir ses pouvoirs et combien avait elle encore au contrôle du corps? Car elle doutait fort que cette transformation soit définitive... A moins qu'elle puisse de nouveau avoir lieu.

L'igniée porta son regard vers le flacon encore renversé sur l'étagère et s'avança vers lui pour en jauger le contenu. De la poudre, il n'en restait qu'une poignée tout au plus, mais elle serait sans doute plus qu'utile. Skotia fouilla dans la sacoche de Luxiya et en sortie un flacon de vie dont elle vida la potion avec indifférence dans le mélange que contenait le chaudron. Ensuite, elle transposa la poudre dans le flacon de vie avec précaution et le rangea de nouveau dans le sac. Une fois sa tâche remplie, la jeune fille repensa à la chauve souris qui avait sans doute dû s'envoler à la recherche de sa propriétaire. Skotia avait le choix entre vider les lieux en vitesse, ou rester avec le risque de subir la colère de la nécromante pour son intrusion (plutôt celle de Luxiya) dans sa chaumière. Mais les choses pouvaient aussi se passer autrement et au contraire, elle pourrait en apprendre plus sur les propriétés de cette poudre.

Préférant risquer sa peau, par goût du risque ou tout simplement une inconscience encore plus large que celle de sa jumelle aqueuse, Skotia décida d'attendre et retourna près du miroir. Non qu'elle était amoureuse de son reflet, mais de là elle pouvait observer la forêt par la fenêtre, et le reste de la pièce à travers le reflet. Son attente ne tarda pas à être récompensée.

La porte s'ouvrit brusquement sur Ignis. La nécromante inspecta la pièce du regard, de même que son invitée surprise. Cette dernière sourit de nouveau, attendant qu'Ignis prenne la parole, ce qui ne tarda pas.


« Eh, bien, eh bien, qu’avons-nous-là ? Que fais-tu chez moi Luxiya, ou devrais-je dire, l’autre ? »

La nécromante espérait elle la surprendre en nommant "l'autre"? Bien qu'elle ait été recluse dans l'esprit de sa jumelle, les actions de cette dernière et les informations qu'elle collectait lui parvenait aussi à elle, Skotia. Ainsi, tout ce que Luxiya avait apprise sur les Constellations, Skotia le savait aussi. Que Ignis soupçonne son existence ne l'étonnait pas, au contraire, cela lui évitait d'avoir à s'expliquer ou mentir et éveillait sa propre curiosité. Faisant face à son interlocutrice, l'igniée répondit:

-Etant donné l'apparence actuel de ce corps, "l'autre" est la réponse exacte.

Avisant, la chauve souris nichée dans la main de la nécromante, Skotia commenta avec une moue déçue.

-Elle a donc pu parvenir jusqu'à vous sans encombres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ignis
Déterreuse de cadavres
Déterreuse de cadavres
avatar

Nombre de messages : 2046
Age : 38
Date d'inscription : 15/10/2007

Feuille de personnage
Classe: Nécromancienne
Elément: Euhh Eau ...
Level:

MessageSujet: Re: Noirceur   Jeu 1 Mar 2012 - 16:16

Une étrange mélodie sonne dans ma tête. Un air qui depuis fort longtemps ne m’avait plus effleuré l’esprit. C’est une complainte qui raconte l’histoire d’une vanité fort mal placée, et qui au final, fini par réduire à néant un corps trop gourmand. Je peux sans trop quêter savoir ce qu’il va s’engendrer. Rien qu’à son attitude. Je vis depuis bien trop longtemps pour ne point reconnaître ce qui anime une créature.

Je quitte le seuil de ma porte pour m’avancer de quelques pas, jusqu’à parvenir à hauteur de l’entité qui n’a eu de cesse que d’exister que par rapport à la conscience de Luxiya. Je la toise du regard, puis souris narquoisement aux paroles qui me parviennent de sa bouche.

« Bien sûr, et comment donc se nomme l’autre ? Ou préfères tu que je t’appelle l’importune ? »

Un mouvement presque apathique vis à vis de ma chauve-souris, pour me confirmer qu’elle est faible. Il me serait si facile de lui faire boire l’antidote par force que cela en devient trop peu amusant pour que je m’y essaie. Alors, je réponds à son interrogation.

« Que crois-tu ? Si je suis là, c’est qu’elle y est parvenue, bien que même si elle n’était point arrivée à destination, je serais également ici, entrain de jauger celle qui s’est permis d’entrer chez moi sans y être invitée. »

Si simple, si offerte, mais trop faible. Cependant, il est intéressant de voir ce qu’elle vaut. Cela me rappelle Selene, sous différente forme bien entendu. Ces Desseins pourraient être semblables, ou alors, autre chose pourrait se révéler, et si c’est le cas, je me ferai un plaisir de l’occire avant même qu’elle n’ait eu le temps de bouger le petit doigt. La Confiner ? Non, au contraire. D’une manière ou d’une autre elle sera surveillée.

« Bien, si tu n’as guère d’autre chose à me dire, je te laisse prendre la porte. Je n’ai guère de temps à perdre avec une parcelle de conscience qui s’éveille. »

Je suis persuadée que bien des choses se bousculent dans sa tête. Probablement veut-elle rechercher ce savoir que je pourrais lui enseigner, malgré cela, je décide de ne point lui offrir. Si toutefois … Elle sait ou je me trouve, du moins la plupart du temps. Il lui reste que peu de lune avant que l’effet se dissipe, par contre, malheur à Luxiya si elle se rebelle pour essayer de reprendre sa place. Les séquelles sont sans pareil. Mais cela ne me concerne en rien.

Une destruction, en vaut une autre, et ce même si c’est l’une d’entre-elle qui y passe. Je n’en ai que faire. Je suis indifférente. Et tant que l’équilibre n’est point mis en jeu alors, d’autant plus. Je crois que je n’ai rien à ajouter, aussi d’un geste leste, je lui désigne l’extérieur

********************************************************************



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luxiya
Master
Master
avatar

Nombre de messages : 615
Age : 22
Localisation : dans un rayon de...
Date d'inscription : 06/01/2011

Feuille de personnage
Classe: Guerrière
Elément: Eau
Level: 61

MessageSujet: Re: Noirceur   Dim 11 Mar 2012 - 17:28

« Bien sûr, et comment donc se nomme l’autre ? Ou préfères tu que je t’appelle l’importune ? »

Skotia sourit. Elle se demandait quelles pensées pouvaient animer Ignis en ce moment. Prévoyait elle de la tuer, de la renvoyer dans les tréfonds de l'âme de Luxiya afin de laisser resurgir cette dernière, ou aurait elle la curiosité de voir la suite de cette situation?

Skotia observa le visage de celle qui s'était approchée d'elle. Une assurance justifiée imprégnait ce faciès, de même qu'une certaine fierté. Pourquoi de la fierté si l'on mêlait soi même aux sombres activités qu'exigeait la nécromancie? Ou était ce la fierté d'autre chose? Skotia haussa les épaules.


-L'Autre, l’Importune, l'Effrontée ou alors Skotia, peu m'importe le nom que vous me donnez, j'ai déjà une idée de qui je suis.

Skotia suivit le mouvement de la nécromante en direction de la chauve-souris, et ne put s'empêcher de se sentir dépitée au rappel du cuisant échec de son sort. Elle soupira.

-Manque de pratique.

Un léger silence s'installa, chacune suivant le cours de ses pensées. L'igniée commençait à penser qu'elle avait très peu de chance que l'Ondine accepte de l'aider à retrouver une certaine puissance. Mais elle pouvait toujours essayer.

« Bien, si tu n’as guère d’autre chose à me dire, je te laisse prendre la porte. Je n’ai guère de temps à perdre avec une parcelle de conscience qui s’éveille. »

Skotia sursauta, perdue dans ses réflexions, elle fut prise au dépourvue par le geste de la nécromante. Elle jeta un coup d'oeil par la fenêtre, et grimaça à la vue du temps froid, peu en accord avec sa tenue. Elle adressa un regard plein de reproche à Ignis avant de murmurer.

-Bien que je m'attendait à être vite congédiée, j'aurai préféré l'être avec un minimum d'habillement. Pourriez vous m'aider à me vêtir.... S'il... vous plaît?

Elle lâcha ces derniers mots à contrecoeur. Décidément, elle détestait quémander, mais elle n'avait pas trop le choix, et cela lui permettait d'avoir un peu plus de temps pour réfléchir à comment avancer sa requête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ignis
Déterreuse de cadavres
Déterreuse de cadavres
avatar

Nombre de messages : 2046
Age : 38
Date d'inscription : 15/10/2007

Feuille de personnage
Classe: Nécromancienne
Elément: Euhh Eau ...
Level:

MessageSujet: Re: Noirceur   Mar 17 Avr 2012 - 0:28

Ma patience à des limites, surtout en ce moment même. D’autres choses sommeillent en moi. Il y a la prédiction, pourrais-je prendre ceci comme une prophétie ? C’est fort probable. Depuis maintenant quelques lunes, les choses se dessinent bien plus clairement. Je l’ai vu elle aussi, je l’ai su également. Comme si toujours les paroles de Baron inlassablement se répétaient. Les Étoiles jamais ne se fourvoient.

Son attitude, j’ai déjà connu cela, c’est un fait, mes pensées en cet instant, mieux vaut ne point trop les décortiquées, car ce qu’il risque d’y en ressortir, n’est guère des plus valorisant pour la femme qui me fait face.

Manque de pratique hein ? Certainement …

Que pourrais-je donc ajouter de plus ? Alors, je la laisse parler, le fait qu’elle regarde par la fenêtre l’air maussade ne me fait point sourciller. Eh bien quoi alors ? Elle veut aussi sans doute que je lui cède mes atours pour qu’elle puisse s’habiller à sa guise ? Ses yeux, ce regard qu’elle essaie de me transmettre n’y changera rien du tout. Cependant, elle se fait fort polie, cela ne cadre guère avec ce qu’elle représente … et cela je l’avoue me fait sourire, un sourire narquois, qui ne peut se dissimuler. C’est tout juste si j’arrive à me retenir de rire.

C’est en soupirant que je finis par avancer, puis me dirige vers la penderie. En son sein, j’y distingue un robe qui appartiens à ma sœur, d’ailleurs, je me demande bien ce qu’elle fait ici … Je suis persuadée, que jamais je ne l’avais vu auparavant, que ferait-elle dans ma garde-robe ? Bien des choses parfois ne savent s’expliquer. Cela peut prendre un sens, j’en suis certaine, mais pour l’heure, je ne cherche guère ce que cela signifie. Plus tard, de toute façon … Si cela ne tenais qu’à moi, et moi seule, j’irai lui chercher des feuilles de pleureurs pour la vêtir.

Je me résigne, il est vrai, la pluie commence à tomber fort, de plus en plus fort, le vent souffle, et j’ai l’impression qu’une petite tempête se prépare … Les Éléments, les voilà qui se déchainent, et cela n’est guère que pur coïncidences. Je comprends leur colère.

Bien … La tenue …

D’un geste leste, je sors la robe du placard. Elle est d’une couleur pourpre, mais étrangement, aucune agressivité en ressort. Probablement, parce que le blanc immaculé d’un rajout de tissus a pris place au milieu de la tenue. Cela donne à la robe, je l’avoue quelque chose d’assez singulier. Tout ma sœur …

Lentement, je fais volte-face, puis me tourne vers La fausse Luxiya, puis me dirige vers elle.

« Tiens, voici pour t’habiller, et fais vite avant que le temps ne finisse par se gâter davantage, il serait bien regrettable, que nous nous retrouvions toutes les deux ici, coincée dans ma demeure. Cela ne serait guère de bon augure.. Pour toi-même bien entendu. »

Il est vrai, point ne peux savoir comment pourrait tourner les choses. Soit à mon avantage, soit à son avantage, c’est selon, tout dépends de ce qui pourrait suivre.


********************************************************************



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luxiya
Master
Master
avatar

Nombre de messages : 615
Age : 22
Localisation : dans un rayon de...
Date d'inscription : 06/01/2011

Feuille de personnage
Classe: Guerrière
Elément: Eau
Level: 61

MessageSujet: Re: Noirceur   Mar 1 Mai 2012 - 1:00

La nécromancienne prenait son temps, étudiant la demande de Skotia. Cette dernière trépignait presque sur place d'impatience, l'attente dans de tels conditions n'était pas son fort, dans aucune d'ailleurs. Dehors, le temps commençait à se gâter, mais cela préoccupait peu la jeune fille. Finalement, Ignis sorti de son armoire une robe pourpre, à l'apparence simple mais avec un rien d'originalité. Lorsque la main de Skotia entra en contact avec le tissu, elle ressentit les traces d'une énergie chaude et lumineuse lui chatouiller la paume. L'igniée en déduisit que la robe n'avait sans doute pas appartenu à la nécromancienne.

Une robe était une robe, aussi Skotia l'enfila t-elle sans se poser plus de questions, tandis que la nécromancienne lui lançait un dernier ultimatum. La tenue était légèrement plus grande, mais lui allait cependant parfaitement bien au niveau des formes. La jeune fille sourit et arrangea les plis.


-Merci.

Une fois ce mot sorti sans même avoir été pensé, Skotia rassembla l'armure de Luxiya et la rangea.

-Etant donné que je n'aurai aucune utilité de ces affaires, pourriez vous en disposer pour Luxiya? Avec moi, elle pourrait très bien finir dans une poubelle.

Saisissant le sac qu'elle passa en bandoulière, elle se dirigea vers la porte. Avant d'en passer le seuil, elle se retourna légèrement, son visage à moitié dans l'ombre.

-Savez vous ce que c'est de se sentir revivre?

Skotia n'attendait pas de réponse, la sienne étant celle qui lui était essentielle. Elle avait compris que la Constell ne partagerait aucun de ses secrets avec elle, du moins pas ce soir. Il lui fallait chercher son savoir ailleurs, tout en se grisant de sa liberté. Se disant qu'elle devait exprimer au moins une certaine once de gratitude, elle se contenta d'un signe de la main.

Dehors, Eolia et Posicillon se déchaînaient. Un frisson d'exaltation parcouru l'igniée alors qu'elle pénétrait dans le ballet endiablée des deux éléments.


-Combien de nouveautés s'ouvrent à nous Luxiya?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Noirceur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Noirceur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» abîme de noirceur
» Anti-tactiqua elfe noir
» RO : Magie, grand crâne et rune de la gueule
» La Chose-homme derrière le rat.
» Qualification TOS (1/3) RdT vs HE [2000]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Constellations - TdE :: Visiteurs :: Salle de réceptions-
Sauter vers: