Constellations - TdE


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Naissance étoilée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Onizuka
Armoire à glace
Armoire à glace
avatar

Nombre de messages : 2826
Age : 29
Localisation : BelGieK
Date d'inscription : 29/01/2008

Feuille de personnage
Classe: Guerrier
Elément: Feu
Level: 400

MessageSujet: Naissance étoilée   Sam 5 Mai 2012 - 15:48

Laboria de l’an 105 … Emiko était assise dans son lit, lisant et relisant encore quelques vieux livres. C’était sa seule occupation en attendant le bon moment. L’absence de son mari, ne l’aidait pas à passer le temps.
Routine, routine, encore et toujours ... les neuf mois d’attentes étaient bels et bien passés mais rien ne venait.

*Soupir* ... Elle se leva lentement, se dirigea vers son bureau et en sortit un morceau de parchemin pour écrire.

« Mon cher et tendre,

Les neufs mois se sont écoulés et toujours rien. Je vais me rendre à la forêt d’Irliscia, LUMI, m’accompagne. Les elfes sont bénis des dieux. Ils ont le savoir et pratiquent la magie. J’aimerais me faire accoucher par l’un d’entre eux. Je sais que ce n’est pas une bonne solution de voyager si loin mais je n’ai plus l’envie d’attendre. J’aimerais que tu viennes me rejoindre au Domaine des Elfes. »

Je t’embrasse.

Emiko. »


Elle relisait attentivement sa missive avant de l’envoyer à son mari. LUMI fit son apparition dans la chambre comme chaque matin.

Bonjour Emiko, comment allez-vous aujourd’hui ? Toujours aucune contraction ?

Tu arrives bien, je devais te parler.

Je t’écoute...

Je vais me rendre à la forêt d’Irliscia, au Domaine des Elfes. J’aimerais y accoucher. Je veux leur bénédiction pour l’enfant que je vais mettre au monde. Voici la missive pour Onizuka, peux-tu la lui faire parvenir pour qu’il soit au courant de mon départ ? Je partirais en fin de matinée.

C’est une bonne idée, le voyage n’étant pas sans dangers, je t’accompagnerai.


[…]

Au large de la cité orc, un cri d’oiseau se fit entendre. Le guerrier leva les yeux au ciel. Une missive tombait droit sur lui. Onizuka ne s’attendait pas à recevoir une lettre de cette façon. C’est l’air inquiet qu’il l’ouvrit et en commença la lecture.
Un large sourire se dessina sur son visage. Il allait devenir père. C’était un véritable honneur pour le guerrier.
Il fallait se dépêcher, il ne voulait en aucun cas louper ce merveilleux événement.


[…]

Irliscia est une forêt abondante, peuplée d’humains, d’orcs et d’elfes où cohabitent aussi une multitude de mystères et de nombreux conflits. Emiko n’avait pas peur, elle était courageuse et continuait son chemin jusqu’au bout.

Arrivées devant le domaine, elle virent que la cité des elfes était protégée. Ce village abritait tant de richesses qu’une source de protection l’encerclait pour éviter toute invasion.


Qu’allons nous faire ? s’écria la magicienne.
Je n’ai pas l’intention de faire marche arrière.

Soudain, un bruit se fit entendre. Une silhouette d’abord mystérieuse sortait de la forêt. A la lumière du soleil, elle se dévoila :

Emiko !!
Onizuka !! Tu as fait vite !
Dés que j’ai reçu ta missive, je m’en suis allé te rejoindre.

Hum hum … qui êtes-vous ?


D’où venait cette voix ? La forêt était tellement sombre qu’on ne pouvait détecter sa provenance.

Je suis ici, je suis Orldil, un garde elfe. Je défends le passage pour notre cité.

Je suis Emiko, voici LUMI et voici Onizuka mon mari, nous venons du village situé au nord du vôtre.

Ne dites rien de plus, je lis dans vos pensées. Vous êtes ici pour la bonne cause. La personne que vous recherchez porte le nom d’Erwyn. Va, tu trouveras de toi-même cette personne.


Un passage se fit, le chemin était libre. Ils entrèrent dans la cité, le plus dur était fait. Ils ne restaient qu’a trouver cet elfe qu’on nomme Erwyn.

Autour d’eux, tout était somptueux. De nombreuses habitations surplombaient la forêt. En dessous de chacune d’elle apparaissait une effigie. Elles se ressemblaient toutes, exception faites d’une à l‘allure peu commode. Était-ce celle du fameux Erwyn ?

Devant la maison..Emiko resta bouche bée.
La jeune rodeuse hésita quelques secondes avant de frapper à la porte..Puis, reprenant son courage à deux mains, elle tapa de toutes ses forces contre l'énorme porte en bois avec le revers de sa dague. Elle devait faire un bruit... Mais qu'importe, elle était sûre qu'on l‘entendrait.
Enfin la porte s'ouvrit et une gentille domestique pointa son nez vers elle.


Bonjour, je me nomme Emiko, je suis à la recherche d’Erwyn.

La Domestique ne dit rien immédiatement mais recula pour les laisser entrer. Puis d'une voix douce et mélodieuse, elle parla :

Erwyn vous attend en haut. Prenez l’escalier sur votre droite et entrez dans la chambre.

Emiko la remercia avant de monter les escaliers, deux par deux pour arriver plus vite vers Erwyn. Elle ouvrit la porte, et ses yeux se posèrent tout de suite sur l’individu qui lui faisait face.
La future maman s'inclina vers Erwyn avant de s'approcher.


Bonjour Emiko, j’espère que vous êtes prête. Votre voyage vous a épuisé. L’heureux évènement est sur le point d’avoir lieu.


[…]

Cela faisait déjà plusieurs mois qu'il nichait dans les entrailles de sa porteuse, à attendre le bon moment pour lui envoyer un signe, et l'avertir que la chaleur devenait insoutenable. Déjà nostalgique de tout ce temps à grandir, à tapoter ici et là, ou à jouer avec ses pieds, et pourtant, il savait pertinemment qu'il ne vivrait pas là éternellement, que quelque chose de nouveau l'attendait dehors.

Ses yeux étaient fermés, il ne voyait rien, il entendait mal, et ne discernait qu'une sorte de fil qui le reliait quelque part. Ils ne se connaissaient pas. La seule chose qu'il pouvait ressentir, c'était cette douceur qu'elle lui apportait. Souvent, cette femme lui témoignait une affection particulière, en lui adressant quelques caresses et quelques mots. Lui, il ne comprenait pas, mais il aimait l'écouter, il était attaché à elle, il savait quand elle était triste ou heureuse. Sa voix raisonna en lui, la chaleur l'envahit une nouvelle fois. Il ne savait rien de lui, car son existence dépendait d'une seule personne, de celle qui allait lui donner la vie.
Il se tordit. Il ne tenait plus. L'inconnu ne lui faisait plus peur, il voulait découvrir son monde. Avec de l’élan, il cogna. Elle ne céda pas. Il fit de nouveaux essais, eut quelques défaites. Une énième tentative fut décisive : il venait de l'affaiblir et n'allait pas tarder à voir le monde.


[Après quelques heures]

Le moment était enfin arrivé.

Des gouttelettes de sueur commençaient à perler sur le front de la jeune future mère, c'était maintenant ou jamais. L'enfant devait naître.

Emiko se pencha pour observer. On pouvait déjà voir des petits poils au devant. Tout en relevant la tête, la jeune femme comptait dans sa tête, ou du moins, elle essayait de compter.

Onizuka tenait sa main droite. LUMI la gauche.


On y est presque... disait Onizuka. Je suis avec toi courage !


Maintenant ! hurlait Erwyn.

Emiko s'exécutait, avec grand mal...mais le bébé commençait à pointer enfin le bout de son nez. Maintenant, elle devait reprendre son souffle.

LUMI lui indiqua gentiment comment faire, se ridiculisant en imitant le chien. Le but était de faire sourire la futur maman pour la déstresser.

Une nouvelle contraction venait d'arriver, et le beau visage de la rodeuse se tordait de douleur, elle devait se concentrer pour l’expulser après l’avoir porté durant neufs mois.
Là, c'était la tête du bébé qui sortait. Miracle ! Maintenant, c'était au tour d'Erwyn de faire son travail.


Ses mains s'agrippaient à la tête de l'enfant, prêt à le sortir du ventre de sa mère, à tout instant, dès qu'une contraction viendrait.

Je vois sa tête...Courage, tout va aller, mais il faut un dernier effort et votre enfant sera dans vos bras.

A cet instant, toutes les mères du monde pensaient à leur cher et tendre mari, attendant bien souvent à leur coté, pendant qu‘elles souffraient. Elles les maudissaient de les avoir misent enceintes, et jurant ne plus vouloir encore donner la vie.

Allez-y! Une bonne fois pour toute, de toutes vos forces! Alllleeeezzzz!

L'enfant était enfin dehors. C'était un garçon. Il ne restait plus qu'à vérifier qu'il ne soit pas mort-né... Erwyn donna une tape sur ses petites fesses. Le bébé se mit à hurler.

Soudain... Emiko poussa un autre cri de douleur.


Il y en a un deuxième s'écria Erwyn. Il faut absolument le faire naître rapidement pour ne pas le perdre.
Courage Emiko, faites un dernier effort. A la prochaine contraction !


Emiko, soufflait pour soulager la douleur. Onizuka épongeait le front de sa bien aimé pour la rafraichir.

La contraction eu lieu. La jeune femme fit du mieux qu‘elle pût. La tête du nouvel enfant pointait aussi.


Poussez !

Un cri. Puis un hurlement d'enfant. Celui d'une fille. L'elfe fit les même geste que pour son frère. La fille était également en bonne santé. Emiko était enfin soulagée.

Après avoir donné les premiers soins aux nouveau-nés Erwyn se pencha vers Emiko en souriant. Il lui remit son fils sur son bras droit et sa fille sur son bras gauche.
Onizuka passa ensuite une nouvelle fois l'éponge sur le front de sa femme, la laissant reprendre son souffle.


Je vous félicite. Vous avez été formidable. Je me dois maintenant de vous demandez de choisir les prénoms pour que je les bénisse . Ils seront différents de vous. Je le sens. Leurs auras sont empreintes par la magie.

Aprés un petit moment de réflexion entre les deux nouveaux parents. Leurs réponses étaient sans appel...


Nous les appelerons Amaras pour le garçon et Vira'ni pour la fille. Que vos dieux les bénissent !

Votre réponse est sainte ! Que la magie des elfes leurs offrent force et courage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Naissance étoilée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CDG] 19.06.09 - Soirée ensoleillée, nuit étoilée !
» Coffre de Radichou : Gemmes, perles
» Sphères étoiles à la chaine !
» Un ciel remplis d'étoiles.
» Liste de Restaurants Recommandables en Bourgogne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Constellations - TdE :: Visiteurs :: Salle de réceptions-
Sauter vers: