Constellations - TdE


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'échappée belle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wytigo
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 27
Date d'inscription : 22/07/2015

MessageSujet: L'échappée belle   Mer 18 Nov 2015 - 10:39

De sombres volutes entouraient encore mon esprit encombré. Le tonnerre, les flammes le sang et l’agonie, lente et tumultueuse, froide et insensible.

Douce mélodie de la Mort que n’as-tu donc attendu pour enfin m’accompagner. Cette geôle froide et immonde dans laquelle je croupissais depuis si longtemps je ne la regretterai pas, du moins le pensais-je.

Je flottais comme c’était décrit par ceux qui l’avait déjà vécu. Je me sentais libre, enfin. Moi la petite paysanne passée de mains en mains je m’étais retrouvé entre celles de fous. Non pas des fous de Dieu, ou des fous qu’on peut enfermer. Non, les autres, ceux qui courent nos bourgs et nos campagnes, ceux que même les gens d’armes fuient. Ceux qui se font appelé l’Ordre de Grixis.

Mes parents m’avaient vendue à l’âge de 8 ans. Une fille aux champs ne sert à rien. J’étais frêle et mes parents désiraient un troisième garçon afin de subvenir aux besoins de la famille. Une famille de notabes m’a recueillie et m’a permis d’apprendre à lire et à écrire mais quand le père est décédé j’ai été accusé de sorcellerie et de magie noire, j’avais alors 17 ans. C’est à ce moment que mon calvaire a commencé, passant de maison de maître à des bouges sordides j’ai finalement été acheté par ces fous qui se prennent pour Dieu.

Voilà près de 5 ans que l’Ordre de Grixis fait régner la terreur sur les Terres de Barul, voisinent de celles des Eléments. Leur objectif : Créer une armée immortelle pour soi-disant protéger notre patrie. Mais il n’en est rien, derrière ce simulacre ils s’essaient à différentes techniques, diverses créations hybrides, une secte d’apprentis sorciers un peu tarés.

J’ai 25 ans je m’appelle Wytigo et cela fait 3 ans que je suis aux mains de mes tortionnaires, ce matin ils ont mis fin à mes souffrances du moins le pensais-je…

AGRAXXXXXX, ça a marché, ça a marché !!!!

La voix rauque de l’un de mes tortionnaires résonne dans mon corps. Mon corps ? Je, je ….pensais m’être envolée, je pensais en avoir fini avec cette vie de malheur je pensais….

ELLE VIT, AHAH AH AH  ELLE VIT !!! Je te l’avais dis que j’y arriverais AH AH AH AH

Ma tête me fait horriblement mal, je commence à distinguer des ombres dans la cave humide où je suis étendue depuis maintenant plusieurs heures. Je n’ose bouger de peur de découvrir de nouvelles horreurs sur mon corps.

Marton, j’espère que tu as pris les précautions d’usage, personne ne doit savoir ce que nous faisons par ici, néanmoins je te félicite, il sera fier.

ELLE NE DIRA RIEN, PLUS JAMAIS, MAIS ELLE VIT AHAHAHAHAHA


La douleur me donne envie d’hurler mais je ne peux point alors j’intériorise au point d’exploser. Je me tords de douleur et tente d’ouvrir ma bouche afin de laisser s’échapper un cris mais elle est bloquée ! Mes mains se portent alors sur mes lèvres, cousues. Mes tortionnaires m’ont tuée, ramenée à la vie et scellé ma parole pour l’éternité. Wytigo, c’était le prénom que m’avait donné mes parents, en langue barulienne ce mot signifie : celle qui parle. Quelle ironie !
Alors que mes bourreaux m’empoignent afin de me jeter dans ma cage je fais volte-face et arrive à me détacher de leurs poignes. Agrippant le tison qui se trouvait à côté de la cheminée j’éborgne le premier et parvient à planter le second en plein cœur. Qu’ai-je encore à perdre, la mort que je pensais être une délivrance m’offre une seconde vie, et elle ne sera pas pire que la première j’en fais le serment.

Je monte les quelques escaliers qui me conduisent à la surface à la vitesse d’un cheval au galop. Personne dans les couloirs, ils sont tellement sûrs d’eux pensais-je. J’arrivais alors devant une salle d’où s’élevait des cris. Ma colère était telle que j’entrais et étranglait à mains nues le bourreau d’une autre jeune fille. Quelques secondes pour la délivrer qu’elle s’enfuyait déjà de l’autre côté, sans un remerciement, monde ingrat ! Un livre de sorts jonchait le sol, sûrement celui de ma victime je décidais de l’emmener avec moi, comme si ma main avait été guidée par une force quelconque à ce moment là.

Arrivée sur la berge je remontais le ponton et larguait les amarres d’une vieille barque vermoulue, après tout alea jacta est.

Au loin j’entendais les cris de mes bourreaux : IL EST MORT, IL EST MORT.
Aurais-je coupé la tête du serpent ? Où n’avais-je que tranché celle de l’hydre ?

Après des jours d’errance à me nourrir d’algues que je parvenais à peine à faire entrer dans ma bouche j’accostais, à bout de force dans une crique déserte. J’attendais le soir afin de m’allonger tranquillement à l’abri de quelques rochers. Les étoiles, hautes dans le ciel scintillaient de milles feux, une lueur d’espoir pour moi ?

Alors que je tentais de m’endormir une lumière brillante illuminait le ciel. Un des astres tentait de bouger dans le firmament. Bizarrement, de manière quelque peu maladroite. Un chemin ? Une direction ? Après tout pourquoi pas. N’écoutant que mon cœur je décidais de suivre ce chemin, suivre une nouvelle voie. Pour la première fois depuis ma tendre enfance mon cœur s’emplissait d’une chaleur inconnue, l’espoir qu’ils appelaient ça !

La sombre forêt à mes pieds semblait s’écarter au fur et à mesure que j’avançais. Après plusieurs heures je voyais se dessiner une immense palissade devant moi. Je décidais alors d’attendre le matin pour me présenter. Cette nuit là il faisait frais, je décidais alors d’allumer un feu. N’ayant jamais été une grande adepte de scoutisme je tentais désespérément d’allumer mes quelques bois morts. Après de longues minutes d’échecs je jetais, de rage, mon caillou contre mon tas de bois…qui s’allumait instantanément. De la ….magie ? Le vieux grimoire que j’avais volé se mis alors à scintiller, une couleur sombre, mélange de vert et de noir. J’ouvrais alors l’ouvrage pour la première fois, mort, maladie et autres complots. Nécromancie. Cette ouvrage était un recueil d’expériences et autres horribles actes de l’Ordre de Grixis. La Bible de leur chef visiblement. Je cachais soigneusement le manuscrit sous ma robe et me levait afin de tenter ma chance encore subjuguée et horrifié par le terrible recueil qui m’a tenue éveillée cette nuit.

D’une main hésitante je frappais 3 coups, espérant que quelqu’un vienne m’ouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée
avatar

Nombre de messages : 8375
Age : 32
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: L'échappée belle   Jeu 19 Nov 2015 - 9:48

Le destin tient parfois à peu de choses, un mot lâché au détour d’une conversation ou encore une action entamée sans vraiment réfléchir et la grande machine infernale se met en branle.

J’ai toujours cru en l’existence du destin mais à contrario d’autres croyances j’estime qu’il est possible d’aller à contre-courant de celui-ci si on en a la volonté. Combien ici ne pensaient peut-être jamais combattre sous l’étendard des Constellations ? Combien ici auraient misé sur moi pour prendre la succession de Nadhir il y a bientôt 5 ans ? Même moi je n’aurais pas mis un gopis au pot.

Il y a des destins, des gens qui les forgent et des puissances invisibles qui s’amusent parfois à les bouleverser. Les Étoiles sont multiples, ces membres le sont tout autant.

Tandis que je digressais sur le destin je voyais la fumée d’un feu s’élever aux abords du campement. Quelqu’un ou quelque chose avait dû passer la nuit ici, j’allais en profiter pour me dégourdir quelque peu les jambes.

Arrivé devant l’imposante porte de bois j’entrepris de l’ouvrir de manière rapide sans avoir eu le temps d’ouïr les petits cognements qui s’en échappait.

OUAHOUUUUU t’es qui toi ?

Réflexe on ne peut plus classe mais je venais d’accueillir une visiteuse dans un cri terrible une arbalète plantée devant son visage.

Excuse moi pour cet accueil quelque peu rugueux mais j’ai été attiré par la fumée, que fais-tu par ici jeune étrangère ?

Le temps d’attendre une réponse et de réaliser que la jeune femme ne pourrait probablement pas me parler. J’entrepris donc de la faire entrer afin de lui proposer une boisson chaude la pauvre ayant l’air transie.

********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wytigo
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 27
Date d'inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: L'échappée belle   Mar 24 Nov 2015 - 14:26

Des pas se firent entendre derrière la porte, pressants, comme si mes hôtes étaient mués par quelque stress.
 
Le temps d’approcher ma main afin de toquer, faiblement je l’admets, une seconde fois que je me faisais accueillir par une imposante arbalète qui vint s’échouer à quelques millimètres de mon nez.
 
Aucun mouvement de recul de ma part, j’étais tellement habituée à recevoir des coups depuis le début de ma vie que la vision de cette arme n’appelait en moi aucune résistance. Soumise ? Non pas vraiment, je dirais plutôt fatiguée de guerroyer contre le destin mais qu’importe j’étais là devant cet homme qui après un accueil quelque peu rugueux me fit entrer.
 
Nous marchâmes tous les deux vers un joli bâtiment de bois surmonté d’une cheminée de pierre d’où s’échappait des volutes de fumée. J’allais enfin pouvoir me réchauffer. L’homme m’ouvrit la porte et me fît entrer la première. Un petit sentiment de méfiance s’empara alors de mon être, quelque part je me demandais si un guet-apens ne m’attendait pas derrière ces murs. Mais il n’en fût rien, l’homme d’abord quelque peu rustre se montra fort galant et prévenant avec moi.
 
Il me fit signe de m’asseoir à une table et m’amena un bol remplit de lait chaud que je bu tant bien que mal à petites gorgées. J’entrepris alors de lui expliquer pourquoi j’étais arrivé jusqu’ici. D’un geste je lui fit comprendre que j’avais besoin d’une feuille de papier et d’une plume afin de pouvoir m’exprimer correctement.
 
Tandis que je vidais mon bol l’homme au regard perçant m’amena un bout de parchemin accompagné d’un morceau de fusain. Alors que je griffonnais sur mon papier il se servit un verre d’une substance quelque peu douteuse. Je me demandai alors comment on pouvait avaler ce genre de chose dès le matin.
 
Alors qu’il semblait concentré sur mes lèvres je lui tendis le parchemin sur lequel j’avais écrit :
 
Je m’appelle Wytigo, je me suis enfuie d’un pays lointain et j’ai été guidée par la nuit jusqu’ici. Je n’ai qu’une doléance, pouvoir rester ici, là où l’astre brillant m’a conduit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée
avatar

Nombre de messages : 8375
Age : 32
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: L'échappée belle   Lun 30 Nov 2015 - 11:17

Tandis que je finissais mon verre la jeune femme me tendis un morceau de papier sur lequel elle avait griffonné sa demande d’intégration parmi nous, du moins c’est comme cela que je le comprenais.

Je prenais alors le temps d’observer la jeune personne qui se tenait en face de moi. Son regard semblait las et fatigué et ses lèvres cousues n’ajoutaient que tristesse à son visage. Je ne connaissais point son passé et sur le coup il me semblait discourtois d’en rajouter au vu de ce que la pauvre enfant avait dû subir. Les haillons dont elle était vêtue semblait d’un autre temps et d’une autre contrée. Ils étaient déchirés et extrêmement fins, elle ne résisterait pas longtemps à l’hiver dans nos contrées, c’était une évidence.

Sa phrase sur l’astre brillait amenait en moi plus de questionnements que son histoire pour le moment.

Dis-moi Wytigo quand tu as suivi cet astre jusqu’à notre campement as-tu ressenti quelque chose de spécial ? Où entendu quelque chose ? Tu m’as l’air fatiguée tu as dû faire un long voyage pour arriver jusqu’à nous, prends ton temps pour écrire.

Je lui tendis à nouveau la feuille de papier afin de la laisser s’exprimer.

********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mystica
Amazone à tempérament acidulé
Amazone à tempérament acidulé
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 28
Localisation : Pas loin de son katana...
Date d'inscription : 10/03/2014

Feuille de personnage
Classe: Guerrière
Elément: Feu
Level: 123

MessageSujet: Re: L'échappée belle   Lun 30 Nov 2015 - 12:32

Plic…Ploc…Plic…Ploc…

Un bruit continu rythmait le début de matinée qui se profilait à l’horizon avec le levée du soleil. La nuit avait été fraîche, et la rosée du matin perlait sur les feuillages laissant apparaître la nature sous un écrin de diamants éphémères à la lueur des premiers rayons du soleil.

Plic…Ploc…PLOC


Hein… !

Un sursaut et la guerrière à la chevelure de feu se réveilla. Elle remarqua qu’elle était encore à sa table de travail, la bougie entièrement consumée. Avant qu’elle ne s’en rendre compte, elle s’était assoupie après avoir fait nuit blanche à travailler sur un projet important. Il lui fallut un moment avant d’émerger complètement, et comprendre que le soleil pointait timidement le bout de son nez.

Que…

L’ignée se leva difficilement tout en se massant la nuque, puis regarda par la fenêtre. Elle aimait contempler ce spectacle qui montrait une fois de plus la beauté que pouvait offrir la nature. Le retour à la réalité se fit davantage plus violent quand elle entendit à nouveau ce pourquoi elle avait sursauté quelques minutes auparavant. Elle se retourna pour constater que le saut posée à côté de la table commençait à déborder. La fuite du plafond commençait à devenir importante, et la réparation devenait urgente. Soupirant fortement, Mystica ouvrit la fenêtre et vida le saut pour le remettre rapidement à sa place initiale avant que le sol ne devienne glissant.

Ca ne peut vraiment plus durer…

S’équipant sans trop de formalité, la guerrière décida d’aller voir le Roy pour qu’il fasse son travail de menuisier. Outre le fait de diriger une faction, il pouvait aussi bien de temps en temps faire des travaux manuel, il lui devait bien ça après tout… Elle alla donc vers le lieu le plus propice où elle pourrait le trouver à cette heure à décuver : la Taverne. D’un pas soutenu, l’ignée entreprit d’ouvrir la porte pour exiger que le Roy fasse cette foutue réparation.

Ombre il faut vraiment que tu…

Mystica se tue instantanément quand elle vit une invitée pour le moins… inhabituelle. La jeune femme qui s’était retournée lorsqu’elle avait ouvert la porte, avait un teint pâle, et sa bouche semblait être… cousue. La mine de la guerrière se fit alors plus grave. Qui pouvait être capable d’une telle atrocité en ce monde ? Elle en avait connu des tortures… mais un tel acte, une telle abomination. La personne qui avait fait ça ne pouvait être humaine. L’ignée ne dit rien en premier lieu, se cherchant quelque chose de fort à boire pour se réveiller davantage. Un silence pesant régnait dans la pièce, comme si lui-même prenait pitié de cette pauvre femme. Un mouvement de chaise, et la guerrière s’installa à côté du Roy tout en regardant la nouvelle venue.

Bonjour  jeune étrangère, que nous vaut ta visite en ces lieux ? Rassures-toi, ici tu es en sécurité, personne ne te feras de mal, tu as ma parole.

Mystica regarda alors avec bienveillance la jeune femme, et constata qu’un parchemin et un fusain étaient posés devant elle. Les craintes de l’ignée étaient confirmée, cette étrangère avait subit des sévices irréversibles qu’elle ne souhaitait à personne… pas même à son pire ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calyso
Infirmière coquine
Infirmière coquine
avatar

Nombre de messages : 4376
Age : 29
Date d'inscription : 13/02/2008

Feuille de personnage
Classe: prêtresse
Elément: aqueuse
Level: 240

MessageSujet: Re: L'échappée belle   Lun 30 Nov 2015 - 13:46

Le jour se levait et tandis que les étoiles du ciel allaient se coucher, celles du campement n'allaient pas tarder à arriver, réclamant leur premier repas de la journée oh combien important pour remplir leurs tâches et affronter la rudeur de l'hiver qui approchait.

La magicienne était donc occupée dans la cuisine à préparer un repas consistant et chaud pour tout le monde. les petits pains doraient doucement dans le four laissant échapper une bonne odeur qui se rependrait bientôt dans la salle commune. Le café et le lait chauffaient à l'unisson juste au dessus.Quelques dizaines d’œufs attendaient sagement l'arrivée des lèves-tôt pour être préparé en omelette, ou juste cuit sur le plat, au coté d'un jambon prêt à être tranché.

S'absentant afin d'aller puiser de l'eau, elle ne revint qu'après l'arrivée de Mystica.

Bonjour tout le monde. Je vois que nous avons une invitée alors bienvenue. Je vais vous chercher de quoi manger. Je reviens

La magicienne disparue dans la cuisine avec son seau

********************************************************************



cuisinière et guérisseuse à ses temps perdus.
Si t'es pas sage fais gaffe à la piqure

Amenez moi le pigeon ! s'il a encore une étincelle de vie je pourrais peut être le rafistoler, sinon ben je le ferai pour le soupé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wytigo
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 27
Date d'inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: L'échappée belle   Lun 30 Nov 2015 - 14:24

Alors que je conversais avec l'homme qui m'avait accueillie une guerrière à la crinière de feu fit une entrée quelque peu tonitruante avant de constater ma présence et d’adapter un ton plus gracieux. Décidément, entre une réception à l’arbalète et l’entrée bruyante de la guerrière pourpre je commençais à me demander où j’avais atterrie, mais cette simple pensée me donna envie d’esquisser un semblant de sourire à l’encontre de mes hôtes.

La fière guerrière vient d’asseoir à côté de l’homme avec qui je me trouvais depuis maintenant quelques minutes. L’entrée de cette dernière me permis au moins de connaître le prénom de cet homme : Ombre. Elle l’avait nommé ainsi lors de son entrée, je commençais donc à mettre un nom sur le visage.

Perdue dans mes pensées je n’avais pas fait attention à la présence d’une magicienne juste derrière mon dos, mais ses paroles me firent espérer qu’elle m’amènerait une soupe et non pas un sanglier que je ne saurais dévorer pour le moment. Alors que je jetais un regard vers elle je vis une longue chevelure bleue s’en aller dans l’arrière boutique.

Les premières questions arrivant je saisi le fusain afin d’y répondre.

Lors de mon arrivée sur la plage j’ai senti comme une présence enfermée en cet astre. J’ai abandonné mon idée de sommeil afin de le suivre car pour la première fois depuis des années j’ai ressenti une sensation étrange : l’espoir.

Je n’ai pas de prétention particulière en arrivant parmi vous je sais juste que je suis dotée de quelques pouvoirs magiques depuis 2 jours maintenant et un étrange grimoire récupéré sur mes bourreaux.

Je repassais le papier à Ombre en attendant une réponse de sa part et peut-être une soupe de la part de la fille aux cheveux bleus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée
avatar

Nombre de messages : 8375
Age : 32
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: L'échappée belle   Mer 9 Déc 2015 - 10:32

A la lecture du papier je prenais encore plus conscience des tourments traversés par Wytigo.

Sa démarche me paraissait vraiment sincère et je n'avais en ma possession aucun élément qui m'indiquait le contraire.

Tu es la bienvenue parmi nous Wytigo, je vais t'indiquer où tu pourras loger nous avons des cabanes de libres, chauffées de surcroit.

La suite c'est par ici :

http://constellation.winnerbb.net/t2319-wytigo#78919

********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wytigo
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 27
Date d'inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: L'échappée belle   Mer 9 Déc 2015 - 11:13

Je jetai un œil au campement qui me semblait accueillant, j'allais me sentir bien par ici, je le sentais je le savais....

HRP : Merci à toutes et à tous pour votre chaleureux accueil Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'échappée belle   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'échappée belle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Question sur échappée belle
» Qui veut une belle valise à figurines pour Nowel ?
» De la belle ouvrage!
» [topic unique] Les plus belle photo de moto du net
» Les plus belle voitures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Constellations - TdE :: Visiteurs :: Postuler au clan-
Sauter vers: