Constellations - TdE


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'exilé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
frenchouf
Illuminé des Etoiles
Illuminé des Etoiles


Nombre de messages : 1043
Age : 34
Localisation : au sud d'une capitale
Date d'inscription : 18/10/2012

Feuille de personnage
Classe: troufion de bas étage
Elément: verdâtre
Level: 86

MessageSujet: L'exilé.   Jeu 28 Avr 2016 - 20:21

C'est un petit coquelet aux cuisses déjà bien bien charnues qui se présentait à l'aube devant la citadelle des Constellations.
Devant la puissante porte qui le dominait, il laissa échapper de son bec une mince enveloppe au sceau ornée d'une faucille et d'une amphore.
Il décocha aisément par son ergot ce dernier; laissant deux manuscrits se découvrir. Il ne lui fallu ensuite que trois coups de bec sur l'imposant
portail et un chant de la victoire avant de s'en aller tel une poule mouillée.



Cher Ombre, mon doux roy,
Je t'envois cette lettre,
Que tu liras peu être,
Puisque tu as tous les droits.

Je viens de recevoir,
Une attaque violente,
D'une de tes commandantes,
Et qui m'a fait déchoir.

Cher Ombre, mon doux roy,
Ça s'passe de commentaires,
Je n'suis pas sur ces terres,
Pour me méfier d'tes lois.

C'est par pour te défier,
Mais il faut que je le dise,
La décision est prise,
Que je dois m’exiler.

Depuis j'suis étoilé,
J'ai cru en mes confrères,
J'ai cru en vos manières,
Et tous tes boniments.

Mon coq à tant souffert,
Qu'il est dedans ton vin,
Et cuit sur feu moyen,
Et cuit près de tes verres.

Quand je me suis fait tuer,
On m'a brisé d'une lame,
On m'a enlevé ma flamme,
Et toute ma volonté.

Hier dans la soirée,
J'ai donc fermé la porte,
Au nez des années fortes,
Fuyant sur les sentiers.

Je recherch'rai ma vie,
Dans les forêts, les bois,
D'Isscanak à Terra,
Disant à tes soldats.

Refusez de subir,
Refusez d'être des sbires,
Ne vous fiez pas aux gens,
Surtout des commandants.

S'il faut une autre proie,
Sors donc de ta cave,
Toi qui à le cœur brave,
Cher Ombre, mon doux roy.

Si tu viens à m'chercher,
Préviens donc ton armée,
Que mon arme s'ra baissée,
Et qu'ils pourront frapper.

Le manque d'encre pouvait se faire ressentir sur la seconde missive tant par la pâleur de son teint que celle de ses dires.

Roy,
Tu me connais bien en tant qu'étoile filante. Même d'un trou noir et malgré les pertes matérielles que cela a engendré, j'ai pu revenir. Tu m'as toujours ouvert les portes et pris ma confiance en grande estime malgré mes grains de folie.
C'est pour cela qu'il est de mon devoir à mon tour de devoir me fier à toi. Et j'accepte donc l'idée d'un pourparler. A cela, je poserais deux conditions:

-Ces discutions ne pourront pas se faire au sein de la forteresse à laquelle je me refuse dorénavant de pénétrer .
-Que celles-ci se passent à l'orée des bois, il va de soi qu'une sortie de secours est toujours acceptable.    

Par ailleurs, j'ai entendu des rumeurs comme quoi l'auteur de ce crime avait déserté tes rangs juste après sa basse besogne. Je demanderais donc, à ce que t'envois tes gardes mettre le grappin dessus avant toutes choses, on a pas mal de chose à ce dire également.

Frenchouf, le tutoyeur de Roys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frenchouf
Illuminé des Etoiles
Illuminé des Etoiles


Nombre de messages : 1043
Age : 34
Localisation : au sud d'une capitale
Date d'inscription : 18/10/2012

Feuille de personnage
Classe: troufion de bas étage
Elément: verdâtre
Level: 86

MessageSujet: Re: L'exilé.   Sam 30 Avr 2016 - 1:01

Je rompt tout dialogue.

Tu te rend compte doux roy que les gens sont obligés de fuir car tu accepte n'importe quelle ineptie au sein même de tes murs?
Cite-moi le nombre de meurtres au sein de ta forteresse ce dernier mois? Trouve-tu cela normal? J'ai l'impression que oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée


Nombre de messages : 8152
Age : 32
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: L'exilé.   Lun 2 Mai 2016 - 12:27

Après la nuit agitée vécue par les au sein de notre demeure je me devais de m'aérer, de retrouver mes racines et de communier avec Fimine. A l'aube je me levait afin d'arpenter l'immense forêt qui entourait notre domaine dans l'espoir d'y retrouver un des deux évadés ou même ce serait-ce que l'ombre d'une idée lumineuse.


C'est avec mélancolie que j'ouvris la grande porte pour y découvrir une missive de Frenchouf, quelque peu baveuse cette dernière était bien de lui même si la texture aurait pu aire penser à du lapin-limace.


La missive au fond de ma poche après une lecture attentive je décidais de partir à la recherche en numéro 1 de Mystica la fauteuse de troubles et en deux du Ouf' et de son coquelet dans l'espoir d'avoir une discussion tripartite avec ces énergumènes.

Olà, qu'on réveille le campement endormi, je veux que l'on ramène en premier lieu Mystica au campement, ensuite il sera temps de s'occuper du plaignant.

Plus q'un balade c'est une chasse à l'homme e à la femme qui s'organisait, je rentrais donc m'équiper au mieux, la balade risquait de durer....

********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mystica
Amazone à tempérament acidulé
Amazone à tempérament acidulé


Nombre de messages : 1863
Age : 27
Localisation : Pas loin de son katana...
Date d'inscription : 10/03/2014

Feuille de personnage
Classe: Guerrière
Elément: Feu
Level: 123

MessageSujet: Re: L'exilé.   Mar 3 Mai 2016 - 11:59

Festoieries, buveries en tout genre, voilà l’ambiance qui régnait dans la Taverne au Nord de Melrath Zorac… Pourtant, une personne n’était pas d’humeur à la fête. La guerrière aux cheveux flamboyants buvait une bière d’Ignis pour essayer de comprendre les derniers événements. Tout était allé si vite… Au départ, le geste qui ne partait que d’un bon sentiment comme à son accoutumé, finit par une issue tragique aux conséquences plus importantes que l’ignée ne l’avait imaginé.

French’…

Mystica reprit une gorgée du breuvage emplissant sa coupe d’argile. Elle ne cessait de se repasser la scène devant les yeux, comme pour essayer de comprendre comment elle n’avait pu voir que le sang de son ami coulait de manière abondante…

Pourquoi ?

Elle mit la tête entre ses mains, regrettant amèrement le geste et ses conséquences. Une erreur, une telle erreur… Comment avait-elle pu ? La plaisanterie avait ses limites. La guerrière se souvint alors de ce sourire narquois… comme pour mieux la narguer. Lors du coup qui avait eu raison du terran, Mystica avait tôt fait de comprendre l’ampleur de la situation. La faucheuse… elle était apparue devant elle, à côté du corps gisant au sol de son ami, près des fûts d’alcool qu’il affectionnait tant. Elle avait crié, hurlé même, suppliant cet être impartial de ne pas emporter celui pour lequel elle éprouvait une forte amitié. Pour toute réponse, la faucheuse lui avait lancé une petite bourse contenant de l’or en lui souriant sadiquement. Elle avait ensuite disparu, emportant avec elle le guerrier. L’ignée, sous l’effet du choc, avait lâché Croc Ardent, laissant tomber la lame au sol dans un bruit métallique. Ses jambes ne pouvaient plus la soutenir, et elle s’était retrouvée à même la pierre froide, regardant le sang encore frais là où se trouvait il y a peu son ami. Il avait perdu quelques affaires également, mais Mystica n’avait pas le courage de les mettre en lieu sûr. A vrai dire… elle n’était plus sûre de rien.

Hé…

Quelqu’un commençait à appeler la guerrière, mais elle ne fit pas attention au premier abord…

Hé !

Quoi ?! , maugréa-telle

On va fermer le temps de nettoyer les lieux, l’aube se lève…

Depuis quand le tavernier se préoccupait de l’état des lieux ?! L’ignée pesta, et comprit qu’elle devait quitter la Taverne. Après avoir réglé la note, elle décida de rentrer directement à l’auberge, n’étant pas en état de quoique ce soit après avoir autant bu. Arrivée dans sa chambre, la guerrière déposa son paquetage, et se dirigea vers le lit. Tout repassait en boucle dans sa tête…

Après le méfait dont elle avait fait preuve malgré elle, tout c’était enchaîné très vite. Mystica avait appris que Frenchouf avait quitté le campement par sa faute… Il n’en fallu pas plus pour qu’elle prenne une décision lourde de conséquence. La guerrière avait bataillé pour être reconnu par ses pairs, et était fière de pouvoir aider comme elle le faisait de par son grade au sein des Etoiles. Mais son geste n’était pas digne d’Elles… L’ignée n’était pas digne de rester. Si quelqu’un devait quitter les lieux, c’était bien elle, et non le guerrier. Ayant appris la nouvelle rapidement, Mystica avait donc décidé de laisser l’écusson qui montrait son appartenance à cette grande famille. Elle s’était jurée une chose : elle n’y reviendrait que si le terran les rejoindrait à nouveau. Depuis lors, errer dans les rues de la cité, voyageant jusqu’aux contrées lointaines d’Irlisca, avait été son lot quotidien. Tentant d’oublier au possible les images qui défilaient de la scène tragique. Elle avait passé sa tristesse, sa colère aussi sur les monstres environnant afin de rassurer les habitants du coin. Pour se repentir de son acte, elle voulait aider le plus de gens possible. Une bien maigre compensation au vu de l’acte qu’elle avait commis.

Tant de réflexion, s’en était trop… L’effet de la boisson eu raison de Mystica, et après s’être ressassée maintes fois son geste, elle s’endormit, éreintée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée


Nombre de messages : 8152
Age : 32
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: L'exilé.   Lun 9 Mai 2016 - 13:50

Des lunes à ratisser la forêt sans signe de vie de Mystica. Le désert et le marais firent les suivants sur la liste. Auberges, grottes, recoins brumeux et autres temples maudits : rien ! Fichtre elle ne s'est quand même pas envolée pensais-je.

Le soleil ayant retrouvé quelque peu de son éclat j’entrepris de me rendre plus au sud afin de longer le littoral. L'Ignée avait un cœur d'Aqueuse et elle serait peut-être tentée par un retour aux sources. Le voyage promettait d'être long aussi pris-je le parti de rédiger un courrier à Frenchouf dans lequel je l'informais de l'avancée de mes recherches. Je ne savais guère où le trouver mais Vaillant le saurais, lui qui s'entend si bien avec les coqs....

Mon cher et vert guerrier
C'est avec regret et dépit
Que j'ai appris
 Ta décision de prendre ton baluchon afin de nous quitter

C'est non sans émotion
Que j'ai appris l'horrible trahison
Des coups de fourchettes
Qui ont fini par te mettre en miettes

Mon cher ami
Sache que tu seras toujours chez toi ici
Et qu'en ce moment présent
Je suis parti à la recherche des absents

Bientôt j’amènerai à tes pieds
La belligérante fortement ligotée
En attendant ces temps futurs
J'espère que la vie dehors ne t'es pas trop dure

La missive dans les pattes de mon pigeon fétiche, je savais qu’elle arriverait à destination. Il était temps pour moi de me poser avant de devoir redécoller afin d'écumer le littoral Irliscien....

********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Scarnade
Ennemi du Roi Lion
Ennemi du Roi Lion


Nombre de messages : 690
Age : 22
Date d'inscription : 21/10/2013

Feuille de personnage
Classe: Guerrier
Elément: Eau
Level: 145

MessageSujet: Re: L'exilé.   Lun 9 Mai 2016 - 15:09

Scarnade n'était pas du genre commode et ce malgré sa corpulence d'armoire à glace. Il n'hésitait jamais à torgnoler quiconque l’agaçait. C'est d'ailleurs pour cela qu'il avait pris le Ouf comme principale interlocuteur pour tâter de sa hache. Il connaissait la valeur du guerrier terran et n'hésitait aucunement à répondre par la force aux picotements de l'épée de ce dernier.
Ces affrontements faisait au départ bien rire tout les habitants de la forteresse, voir ainsi se confronter la brutalité à la finesse et à la fougue amenait des situations toujours plus cocasses.

Malheureusement, cela avait un prix. Devant l'effroyable intensité des frappes que chacun portait, de nombreux dommages collatéraux étaient à noter. L'intérieur des murs de la Maison des constellations n'était que poussière, tout le mobilier était endommagé si ce n'est dévasté par ces frappes devenues quotidiennes et de plus en plus puissantes.

Les étoiles marquèrent un grand ras-le-bol face à cette situation devenue intenable, ce n'était pas leur rôle que d'être en corvée de ménage continuellement pour le petit plaisir de deux guerriers devenus incontrôlables. Pour calmer la situation, le Roy se leva et assignait un rôle à chacun des concernés. Scarnade était ainsi consigné aux gardes de nuit tandis que Frenchouf devait se trouver une tâche à faire. Le Roy, dans l'incapacité à trouver une quelconque besogne que celui serait capable d'accomplir, lui laissait le droit de choisir sa voie tant que celle-ci serait diurne. Frenchouf eu cette brillante idée de se proposer en fier garde de la cave royale. Le Roy acquiesçait devant cet acte tant courageux avant de tourner rapidement son regard de manière inexpressive.

Les deux guerriers ne se côtoyaient plus, sauf au dîner et la forteresse resplendissait de plus en plus; retrouvant la majestueuse beauté qu'était alors.

Scarnade était ravi de ses nouvelles obligations, il avait fait de la nuit sienne. Il était le gardien de l'obscurité. Cependant, il avait un vice caché, à la fin de sa ronde, il aimait aller voir le Ouf en train de pioncer fortement dans un des tonneaux du Roy. La, était son petit plaisir avant de refermer le couvercle et de se reposer un peu.

"Croit-il vraiment que c'est en dormant chaque soir dans la vinasse qu'il va se conserver?"

Il riait énormément toutes les fois sans jamais se lasser et marquait d'une entaille sur un des rebords intérieur du baril la quantité absorbée chaque jour par le terran. Il était vrai que de ce coté la, celui-ci avait des ressources à revendre.
Mais ce jour fût différent. Frenchouf était toujours aussi amorphe qu'à l'accoutumé, il se demandait même comment il n'avait jamais réussi à se noyer. Sauf que là, au moment de marquer son encoche, il s'apercevait avec stupeur que le niveau de la picrate avait énormément augmenté. Il lui fallu basculer un peu le tonneau pour s'apercevoir que le liquide avait remonté trois de ses taillades.

"Quelle bizarrerie à encore fait ce vieux terran ? Je ne serais pas étonné qu'il prépare encore à me faire jouer à un de ses tours loufoques."

Il prenait alors d'une main le Ouf par la gorge pour le sortir de sa grâce éthylique. C'est en le projetant à terre pour le réveiller qu'il aperçu de multiple taillades dans son dos. La taille et la profondeur des plaies ne laissait pas de doute, quelqu'un l'avait assassiné.
Pourquoi? Il ne lui connaissait pas d'ennemis pourtant. Scarnade prenait le chemin du repos mais sans dormir cette fois-ci.

L'affaire avait fait grand bruit et il ne lui fallu pas longtemps pour comprendre que le fautif n'avait pas échappé à l'un de ses nombreux tours de garde sur les remparts avancés, ou depuis qu'il y était, même une simple mouche n'osait pas battre des ailes en s'approchant. Non, cette fois, l'ennemi était bien à l'intérieur des murs qu'il évertuait à protéger. Et il s'étonnait à peine de découvrir que ce dernier avait pris la poudre d'escampette.

Ce n'était pas son genre de s'attarder devant ce genre de situation, mais la, il s'agissait d'un homme qu'il avait maintes fois affronté et qui savait lui tenir tête sans faiblir. Devant le regard insignifiant de ses confrères face à une telle situation, il n'avait d'autre choix que de faire justice lui-même.

Scarnade était en chasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée


Nombre de messages : 8152
Age : 32
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: L'exilé.   Mer 18 Mai 2016 - 14:55

La brise marine qui glissait sur mon visage avait vite fait de me réveiller. Les pâles lueurs de l'aube commençait à se dessiner sur l'horizon. Tantôt orangés, tantôt teintées de la couleur de l'océan. Je recherchais Mystica depuis plusieurs jours à présent et je n'étais pas le seul. Il ne me restait qu'un lieu à visiter, l'auberge du port. Repaire de marins et autres gredins en tout genre certes mais quoi de mieux qu'un nid à vermines quand on cherche à se cacher du regard des autres pour réfléchir ou pour...oublier.

Quelques coups à la porte et j'entrais. L'odeur du café avait remplacée celle de l'alcool en cette petite matinée printanière. J'entrepris de débuter la conversation avec le tenancier en commandant un petit café (oui oui un café !).

Je profitais des premières gorgées pour lui demander s'il n'avait pas vu une guerrière un peu farouche dans son repaire de brigands.


Ah, la ptiote en rouge qui s'est envoyé la moitié d'un tonneau hier soir? Cherchez dans le caniveau ricana-t-il.

Le caniveau??? C'est alors que vint à mon esprit cet air légendaire :

Dans la forêt d'Irliscia
Un Irliscien chantait
Pastis 51
Boisson alcoolisée !

51, je t'aime
J'en boirais des tonneaux
A me rouler par terre
Dans tous les caniveaux !


Et si tu m'abandonnes
Alors je m'empoisonne
Avec une bonbonne
D'un Ricard bien jaune !

Nono va au Marais
Pour danser la samba
Il va de ville en bourg
Pour apprendre le pas !

Je baise les grenouilles
J'encule les crapauds
Qui me lèchent les couilles
Le soir au bord de l'eau !

Melrath est une ville
Où règnent les champions
Qui vont de ville en ville
Pour se faire du pognon !

Til'Lunis était une ville
Où règnent les PD,
Qui vont de ville en ville
Pour se faire enculer !

Til'Ra était une ville
Où règne le sida
Où les filles sont faciles
et les PD sont rois !

La terre elle est trop basse
Le ciel il est trop haut
Il n'y a que le comptoir
Qui soit au bon niveau !

Bref je m'égarais, je m'égarais. Allez recommandons un café à ce brave homme pour obtenir plus d'infos.


La ptiote voulait pas trop qu'on la trouve mais vous avez l'air de la connaître alors bon...c'est chambre 11 mais faites pas trop de bruit il ne fait que petit jour et mes pochtrons z'ont b'soin de sommeil !

Ni une, ni deux je dévale l'escalier et entre discrètement dans la chambre de Mystica affalée sur son lit après une soirée très arrosée (voir très très très arrosée).

Mystica, c'est Ombre, je te ramène, suis moi s'il te plaît on a à parler.


********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mystica
Amazone à tempérament acidulé
Amazone à tempérament acidulé


Nombre de messages : 1863
Age : 27
Localisation : Pas loin de son katana...
Date d'inscription : 10/03/2014

Feuille de personnage
Classe: Guerrière
Elément: Feu
Level: 123

MessageSujet: Re: L'exilé.   Ven 10 Juin 2016 - 12:09

Un paysage bien étrange se dessinait devant les yeux de l’aventurière aux cheveux flamboyants… Elle était persuadée d’être il y a encore peu à Irlisca, et pourtant… La guerrière ne reconnait que trop bien les lieux où elle se trouvait à présent. Une étendue marécageuse, une flore verdoyante et riche à perte de vue… le Marais. Comment avait-elle pu se retrouver aussi loin en si peu de temps ? Etait-elle entrain de perdre la raison ? Mystica ne le savait… Ce qui était en revanche certain, c’est qu’une force inconnue la poussait à avancer en ces lieux empreint d’une étrange atmosphère pesante. Elle ne savait où se diriger, mais visiblement son corps faisait le reste…

Marchant précautionneusement, la main sur Croc Ardent, l’ignée prenait le chemin qui conduisait vers l’Eglise. Devait-elle réaliser une quelconque mission qui lui imposait d’entrer en ces lieux ? Elle passa devant l’entrée bien gardée des orcs, ces êtres vils dépourvus de bon sens. La guerrière savait très bien par où elle devait passer avant d’atteindre ce lieu, car aucun autre chemin n’existait pour l’atteindre… Arrivant devant le passage menant au campement des Constellations, l’ignée ne pu s’empêcher d’avoir un pincement au cœur. Soudain, l’environnement autour de Mystica devint flou, et avant qu’elle ne pu s’en rendre compte, elle se trouvait dans la fameuse pièce. Pourquoi ? Mais pourquoi devait-elle se situer ici… encore ?!

Avant qu’elle ne pu réagir, la guerrière sentit une présence derrière elle. Une personne qu’elle ne connaissait que trop bien, le guerrier terran. A peine eut-elle le temps de se retourner que frenchouf lui assénait un coup violent dans le dos, la faisant tomber au sol. L’ignée ne savait pourquoi, mais elle ne pouvait se défendre, comme paralysée par la situation dont elle était victime. Voyant le terran s’approcher, Mystica tenta tant bien que mal de le stopper.


French’ ! Arrêtes s’il-te-plaît ! On peut discuter, je regrette mon geste tu sais !

Les paroles de la guerrière se perdirent dans le vent, frenchouf ne répondant rien. Il la toisait d’un regard méprisant, emplit de rage. Son épée en l’air, il n’avait l’air d’avoir qu’un seul désir : la vengeance. Comprenant la posture dans laquelle elle se trouvait, l’ignée essaya de dégainer Croc Ardent, en vint. Se résignant à son triste sort, elle vit la lame du terran s’abattre violemment, c’était la fin.

NOOOOOOOOON !!!!

Mystica se réveilla en sursaut, trempée de sueur. Elle venait de comprendre, il ne s’agissait « que » d’un cauchemar. Tentant de reprendre ses esprits après avoir vécu un début de « nuit » mouvementée, il fallut quelques minutes à la guerrière pour se rendre compte qu’elle n’était plus seule dans la chambre. Attrapant rapidement Croc Ardent, elle dégaina la lame.

Qui est là ?!

Ce n’est qu’après avoir retrouvée une vision nette qu’elle constata l’identité de la personne en face d’elle… son visage se décomposa. Le Roy se trouvait à présent devant elle. Comment avait-il pu la retrouver aussi rapidement ? L’ignée avait tout fait pour ne pas laisser de traces de son passage. La mine sévère du dirigeant étoilé en disait long sur les intentions de sa venue. Visiblement une longue discussion allait avoir lieu…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée


Nombre de messages : 8152
Age : 32
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: L'exilé.   Jeu 23 Juin 2016 - 8:18

NOOOOOOOOON !!!!

Il y a longtemps que je n'avais pas entendu un cri aussi perçant. Mystica venait tout simplement de me faire exploser un tympan. Avait-elle senti ma présence pour pousser un tel cri, je ne le savais pas mais j'allais découvrir un visage déconfit en face de moi. En sueur et le teint blême l'ignée avait visiblement passé une nuit assez agitée.

Retrouver sa trace n'avait pas été chose aisée tant Mystica avait tenté de dissimuler sa fuite. Mais il était écrit que justice devra être faite et puis, ce n'est pas à un rôdeur allié à Fimine que l'on va apprendre à traquer une bête même blessée.

Tu ne pensais pas me voir si rapidement par ici je présume??

Avant que tu ne dises quoique ce soir je vais t'expliquer ce qu'il va se passer à présent mais d'abord rengaine ton épée je n'ai pas l'intention de te planter un carreau entre les deux yeux et je m'en voudrais de devoir me défendre s'il te prenait l'idée quelque peu folle de vouloir m'occire...

Nous sommes plusieurs à être partis à ta recherche depuis plusieurs lunes, visiblement c'est ton jour de chance puisque c'est moi qui t'ai trouvée le premier.

Bien, ceci étant dis je ne reviendrai pas sur les graves événements de l'autre nuit. Si tu t'es enfuie c'est que tu t'estimes en faute mais la fuite ne résout rien, au contraire !

De ce fait tu vas faire le chemin inverse avec moi, nous allons rentrer au campement où tu pourras t'expliquer sur ton geste. J'aurais pendant le trajet tout le loisir de réfléchir à diverses sanctions en espérant que d'ici là j'aurais eu une réponse du plaignant à ma missive histoire de pouvoir faire avancer un peu le Schmibilililililick comme dirais un humoriste melrathien célèbre.

Ni une, ni deux j'ordonne à Mystica de préparer son baluchon, nous nous en allons. Je prends néanmoins la précaution de surveiller cela de près, histoire qu'elle ne nous joue pas à nouveau la fille de l'air...

********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mystica
Amazone à tempérament acidulé
Amazone à tempérament acidulé


Nombre de messages : 1863
Age : 27
Localisation : Pas loin de son katana...
Date d'inscription : 10/03/2014

Feuille de personnage
Classe: Guerrière
Elément: Feu
Level: 123

MessageSujet: Re: L'exilé.   Jeu 21 Juil 2016 - 17:28

Toujours en sueur à cause du cauchemar qu’elle venait de faire, l’aventurière aux cheveux flamboyants reprit peu à peu ses esprits. Etant à présent certaine de l’identité du fauteur de trouble, elle écouta le dirigeant étoilé… Plus il parlait, plus sa mine se déconfit… L’ignée avait vu juste. Le pire était que le terran n’était pas le seul à la chercher, une battue avait été organisée pour la retrouver. Une perte de temps et de moyens, alors que les contrées alentours nécessitaient une garde permanente au sein du campement. Quelle idiote elle faisait…

Sans plus de formalité, elle obéit aux ordres de son Roy, ou tout du moins, de celui qui l’avait été du temps où elle faisait partit encore des Etoiles. Mystica rengaina Croc Ardent, montrant au noble rôdeur qu’il pouvait lui faire confiance. La guerrière ne lui voulait pas de mal, au contraire. Elle s’était éloignée du campement pour avoir fauté, et elle ne voulait plus qu’un tel acte se reproduise, même dans la plaisanterie. Le Roy n’était pas qu’un simple dirigeant pour l’ignée, il était aussi un ami proche. Ces derniers jours, elle avait fait beaucoup de tord à ceux qui l’entouraient, et elle ne voulait plus que cette situation perdure.

Pourtant, tout en écoutant le terran expliquer l’ampleur de la situation et les directives qu’elle allait devoir suivre, l’ignée ne pu s’empêcher de vouloir fuir, à nouveau. Pourquoi donc ? La peur du regard sans doute. Elle ne savait comment elle allait pouvoir affronter le regard des autres, mais surtout SON regard. Encore faudrait-il que le guerrier rejoigne à nouveau le campement, lieu qu’il avait déserté depuis cet incident.

Comment le Conclave allait réagir ? Comment sa disciple allait-elle la voir ? Elle, la guerrière qui avait toujours voulu montrer le bon exemple à la magicienne, disant qu’il fallait assumer ses actes peu importe les conséquences, avait fait l’exact opposé de ce qu’elle lui avait enseigné. Déception. Tel était le mot qui traversa l’esprit de Mystica à cet instant. Ginji ne lui pardonnerait probablement pas un tel acte, mais plus encore d’avoir mis de côté les principes pour lesquels l’ignée s’était toujours battue.

Une tempête se déchaînait dans la tête de l’ignée entre le cœur et la raison. Elle voulait fuir, laisser de côté ses problèmes, et oublier. Etre lâche en somme… La guerrière était cependant certaine d’une chose, elle ne pourrait fuir éternellement, elle allait devoir être jugée pour ses actes. Plutôt que d’essayer d’échapper aux Etoiles, l’ignée se résigna. Elle rentrerait au campement avec le Roy, et serait jugée par le Conclave. Peu importe la sentence, peu importe les conséquences, Mystica allait devoir faire face et rendre des comptes.

Suivant les ordres du Roy, tel un pantin par les mouvements donnés de son manipulateur, l’ignée prépara sa besace, et rangea les dernières affaires dans son paquetage. Une fois Croc Ardent solidement sanglé à sa taille et ses affaires prises, la guerrière suivit le dirigeant Etoilé, fébrile… Après avoir réglé les frais d’hébergement, Mystica suivit le Roy, ne disant mot. Remontant côte à côte les terres verdoyantes d’Irlisca sous l’œil vigilent du rôdeur, ils atteignirent rapidement la grande cité, Melrath Zorac. L’ignée ne put s’empêcher alors de prononcer quelques mots, brisant le silence qui régnait depuis leur départ.


J’espère qu'un jour tu pourras me pardonner…

Des mots lourds de sens, mais que la guerrière n'avait osé prononcer en regardant celui pour qui son estime n’avait cessé de grandir depuis son arrivé chez les Etoiles…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Sa Majesté Etoilée


Nombre de messages : 8152
Age : 32
Localisation : Au pays de la Mirabelle....hips!!
Date d'inscription : 08/05/2006

Feuille de personnage
Classe: Oui je l'ai
Elément: Terre
Level: 400

MessageSujet: Re: L'exilé.   Mer 3 Aoû 2016 - 8:48

Melrath se trouvait à quelques pas de nous. Le sable soulevé par le vent cachait encore quelque peu la grande Cité. Ville de débauche et de luxure je n'y avais pas mis les pieds depuis que j'étais parti à la recherche de Mystica.

Nous marchions depuis plusieurs jours à présent, bivouaquant à droite et à gauche au gré de nos diverses péripéties. Je n'avais pas adressé un mot à Mystica qui se trouvait pourtant être mon amie. Avais-je envie de la punir? C'était peut-être ma façon de lui faire comprendre que je n'étais pas satisfait de la tempête soulevée par ses actes. Nous approchions de l'auberge et c'est à ce moment qu'elle décida de briser le silence :


J’espère qu'un jour tu pourras me pardonner…

Je décidais alors de ne plus lui tourner le dos et d'avoir une conversation franche avec elle.

Tu sais Mystica, ce n'est pas à moi de te pardonner mais plutôt à Frenchouf. Hormis la vague de problèmes que tu as envoyé sur moi de par mes fonctions je n'ai aucune blessure à déplorer, ni physique ni morale.

Je prends le temps de commander à boire, deux bières, elle aura bien besoin de ça pour retrouver le sommeil...et le sourire.

Tu comprends bien que je vais devoir te tenir à l'écart des décisions quelque temps. Une sanction s'impose et pour le moment j'ai décidé de m'en tenir à une simple dégradation, en attendant le retour de Frenchouf si tant est qu'il revienne un jour.

Je lui tends sa bière en signe d'apaisement.

Nous allons rentrer au campement dès demain, là-bas j'aimerais que tu présentes tes excuses à tout le monde car une certaine psychose à réussi à s'installer depuis ton meurtre...

Une fois ceci effectué tu regagneras ta maison et pourras recommencer à vivre normalement. Si Frenchouf revient je m’entretiendrais également avec lui et avec le Conclave à ce moment précis. En effet le plaignant n'étant plus là je ne convoquerais pas d'audience particulière pour le moment.

Je ne te demande pas si le programme te convient, je te demanderais juste de t'y tenir.

Je m'envoie ma Melrahienne d'une traite et lui précise :

Le temps fait passer beaucoup de choses Mystica, mêmes les pires, alors laisse le faire son œuvre....

********************************************************************

Roy des Constellations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'exilé.   Aujourd'hui à 11:58

Revenir en haut Aller en bas
 
L'exilé.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Karn planeswalker + général exilé
» Joyeux Anniversaire l'exilé !
» [Wildstar] Thayd, capitale des Exilés
» Radek de Boktor, en exile auprès de vous!
» Ceti, colon exilé de N'Dras

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Constellations - TdE :: Visiteurs-
Sauter vers: