Constellations - TdE


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Une ambiance de fête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
crazyjuly

avatar

Nombre de messages : 2
Age : 29
Localisation : dans une maroquinerie
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Une ambiance de fête   Dim 31 Déc 2006 - 20:12

Crazy avait le nez au vent, cherchant l'origine de cette odeur festive.

Quelqu'un osait faire la ribouldingue
(hrp : cherchez dans le dictionnaire) en haut de la grande montagne près du repère des constellations sans l'inviter.

La saurus sortit de sa grotte et courut jusque là-bas.
elle observa les débauchés, caché derrière un buisson. Il y avait du grand monde ici. Elle entraperçut Zarkness et sa princesse ce qui lui permit de sortir de sa cachète sans penser être malvenue. En plus, la montagne était à tout le monde.

Tout le monde était atroupé autour de deux femelles dansant autour du feu. Deux femelles plutôt dénudées.

July fit un rapide signe de tête à Zarkness, embrassa fougueusement Cyndell qui lui manquait beaucoup depuis sa retraite et se rapprocha du feu.

Beaucoup de gens buvaient, et Crazy attrapa une bouteille de liqueur de blob qui trainait dans un sac abandonné.
Cette boisson devenait de plus en plus rare, la bouffone faisant fureur actuellement.

Crazy déboucha sa bouteille et bu une gorgée, savourant la chaleur de l'alcool coulant dans sa gorge, se répandant dans l'ensemble de son corps.

Bizarre, Nadhir n'avait pas les mains baladeuse, pour une fois. Rassuré de voir le voleur occupé, July ne préta pas d'attention à sa bourse.

Crazyjuly salua Silkael, embrassa tendrement Neoz et lança un sortilège de fumée colorée sur toute la place.
La saurus semblait flotter dans la fumée, légèrement vêtu, comme à son habitude.




La musique et le tamtam de Nadhir entraina Crazy vers le feu ou elle commença à danser en rythme. Pendant qu'elle évoluait autour du feu gracieusement, dans les bras de Neoz qui l'avait poursuivit, elle envoya un baiser volant à son amie Myky.


Dernière édition par le Lun 1 Jan 2007 - 17:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neoz

avatar

Nombre de messages : 9
Age : 35
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Une ambiance de fête   Lun 1 Jan 2007 - 14:46

Envouté par l'ambiance générale Neoz ne vit pas tout de suite l'arrivée remarquable de Crazyjuly.
Sa longue chevelure flottait dans les airs. Les voiles colorés qui l'habillaient, laissaient entrevoir un peu de sa peau si douce. Le felys sentait son parfum de plus en plus fort, tandis qu'elle s'approchait de lui. Elle salua le pretre des Ombres, avant de déposer un tendre baiser sur les levres du rodeur qui l'entourait de ses bras.

Bonsoir chère July... susura t'il doucement à l'oreille de la saurus.

Puis tout en lui prenant la main, il se laissa entrainer près du feu, ou Erelith et Latueuse, avait déjà commencé leur danse endiablée.

J'accompagne la demoiselle un moment Silk'... avait il essayé de dire à son ami.
Mais il était bien trop loin déjà...Il ne savait pas ou cela l'entrainerait mais il était pret a faire de nouvelles découvertes.


Dernière édition par le Lun 1 Jan 2007 - 17:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stumfrotjtenik
Expert
Expert


Nombre de messages : 103
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Une ambiance de fête   Lun 1 Jan 2007 - 16:48

stum a force de resté ébahit devant c'est créature ne remarqua pas qu'il ny avais plus une seul liqueur il se dit "faut faire le plein et sa me remetra sur terre un instant" le centaure parti titubant va-til revenir entier ?au bout de 8pas il s'écroula et dit en faite je vais resté la haut descendre ses .... pffff une brochette siouplait ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arlequin

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 110
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Une ambiance de fête   Lun 1 Jan 2007 - 18:08

Je pensais la fin si proche, et avec elle, la fin des tourments, la fin des guerres et des querelles, des discordes et qui ne s’accordent plus avec ce, à quoi j’aspire désormais, la vengeance est devenue aigre, et le goût qu’elle laisse en bouche n’a plus de saveur, seule cette amertume, pesante, sourde, tiraillant et cette terrible envie de fuir, disparaître sans jamais imaginer un retour. Et je fuis au bord de cet abysse des larmes et des sangs rompus, je n’ai plus de mot pour les prononcer, je n’ai plus la soif des vins ni des corps, et ce goût amer qui ravine ma bouche. Las, je le suis infiniment.

Pourtant… au bord de cette falaise, le vent griffe mon visage, arrache les dernières larmes qui glissent sur mes joues et je l’entends, j’entends ce cri dans la nuit, cet appel, peut-être sera t-il le dernier, le dernier voyage au bout d’un tunnel de turpitude, et je me détourne, laisse derrière moi le gouffre pour un temps, un temps seulement, le temps de la rejoindre, saisir son regard, toucher la tendresse de ses lèvres, effleurer la douceur de sa peau, prendre sa main et lui offrir un baiser, simple, sans déguisement inutile.

Maintenant, je cours, le souffle second dans ma poitrine qui se rompt, et frappe et refrappe, encore et encore, inlassablement douloureusement, je sens sa présence, sa force, elle est là, en haut de cette colline sur laquelle flamboie un feu de joie, où les chimères ont cessé leur tapage, où tous se sont réunis pour fêter, pour s’enivrer et danser et oublier, oublier les temps de guerre et les algarades douteuses, là où les houles se sont retirées pour céder la place à la fête, sans les arrières pensées des incertitudes qui tuent les rêves.

Et je la vois au milieu de tous, et tous paraissent s’écarter, ouvrir un chemin de Lumière jusqu’à elle, jusqu’à ce corps qui bat à nouveau, répit d’un course sans halte, don d’un dieu que je hais, et que je vénère ce soir, pourtant.

Tu es là, Boadicea, et je te retrouve enfin.





Et le miracle s’accomplit.

Elle n’a rien vu, elle ne se voit pas, elle est légère et sa peau s’est découverte, son crin s’est effacé, son échine s’est courbée, ses sabots ont décliné et peu à peu, lentement s’estompent pour dévoiler des pieds fins et délicats.

Je saisie sa main fine et fragile dans la mienne, j’y appose mes lèvres, une larme glisse et tombe sur sa peau si pâle, un frisson s’en échappe et je redresse le visage vers elle, vers le sien si beau, si pur, son visage que j’aime à regarder, à embrasser et à prendre entre mes mains pour lui raconter les rêves qui nous seront accordés, et ce soir ces rêves sont réalités.

Et cette musique qui emporte les cœurs et chavire les pensées, et c’est toi Boadicea que j’entraîne dans ce pas de danse, c’est toi que je fais tournoyer accroché au bout des doigts, puis les mains emmêlées, les yeux qui se tiennent et ne se lâchent plus, c’est toi qui danse pour moi, toi qui virevolte dans les reflets d’un feu de mille joies, et c’est pour toi que je souris ce soir.

Ce soir, tu es femme et je te porterai au confins des étoiles.








Dernière édition par le Lun 1 Jan 2007 - 19:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Metatron



Nombre de messages : 19
Age : 28
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: Une ambiance de fête   Lun 1 Jan 2007 - 19:06

Les boissons, la chaleur, la joie et la magie du lieu semblaient

avoir transformer Metatron. Son visage emprunt d'expressions bestiales

étaient desormais en adéquation avec ces gestes. Tout en suivant le

rythme du tam-tam, Le nain sortit et ses epees et débuta une danse des

plus étrange.

Une danse traditionnelle? une danse guerriere?

Peu importait, le nain était comme emporté et ne souciait guere des

raillieries que les autres invités pouvaient faire. En harmonie avec le lieu

et les rythmes entrainants, il essaya d'attirer l'attention de chacun des

invités en refletant à l'aide de ses épées la lumiere des étoiles sur leurs

visages. Allait-il accepter de se laisser bercer par cette ambiance de fête?

Quoiqu'il en soit,Metatron se rapprocha des danseuses pour mieux

profiter de la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erelith
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 194
Age : 26
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 03/05/2006

Feuille de personnage
Classe:
Elément:
Level:

MessageSujet: Re: Une ambiance de fête   Lun 1 Jan 2007 - 21:03

Erelith rouvrit les yeux. Cette nuit, son esprit s'était renouvelé, elle avait puisé de nouvelles forces dans celles des ancêtres. Toute la magie présente en ce lieu s'était condensée et en avait touché plus d'un.
A côté d'elle, Elladan semblait également perdu dans les limbes de son âme.
Décidément, cette nuit marquera les esprits

Elle jeta un coup d'oeil sur l'assemblée. Les couples étaient au rendez-vous: Arlequin et Boadicea, Zarkness et Cyndell, Lebaron et Myky...D'apparence calmes mais tous aussi tourmentés les uns que les autres.

Rabitsh et Stum s'étaient déjà copieusement servis au buffet, et les esprits s'enivraient tout doucement.

Une ombre attira son attention au loin. Un félin noir comme la nuit approchais. Ainsi Nadhir venait également participer à cette nuit de folie.Elle l'attendait.

Elle l'observa, s'avancer dans le cercle. Il ramassa un tonneau vide, le coinça entre ses pattes et en sortit un son mélodieux et entêtant, réchauffant les coeurs, les âmes et les corps.

Toujours nue, elle cala son pas sur la mélodie du tam-tam, tandis que d'autres venaient les rejoindre dans leur danse, comme Crazyjuly, la strip-teaseuse et Metatron, fière petite étoile.

Du coin de l'oeil, Erelith observait Neoz, les yeux fixés sur elle et La tueuse. Elles auront fait des heureux ce soir!


Dernière édition par le Jeu 4 Jan 2007 - 12:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une ambiance de fête   Lun 1 Jan 2007 - 23:34

Elladan avait compris toute la magie de ce lieu, de cette soirée, et il

n'était pas le seul...

Désormais, malgré l'immensité de cet endroit, celui-ci semblait bien exigu

face aux nombreuses peronnalités présentes...

Lebaron et Myky étaient là bien sur... Elladan apercevait aussi Cyndell et

Zarkness, Arlequin et Boadicea ainsi que beaucoup d'autres...

Tous semblaient aussi songeurs que lui

Tous étaient plongés

Dans leurs pensées

Sombres ou heureuses

Dans leurs réflexions

Dans leurs méditations...


Cette soirée avait été riche en événements pensa-t-il en tournant un

regard discret vers Erelith, une des heroïnes de la soirée...

Et tout en cogitant sur cette si belle nuit, cette fête parfaite, finalement,

porté par la douce musique sortant des instruments improvisés de ce

cher Nadhir, il commença à somnoler pour finalement piquer du nez dans

son verre...
Revenir en haut Aller en bas
Aim StraightToHeart

avatar

Nombre de messages : 4
Age : 37
Localisation : En vadrouille
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: Une ambiance de fête   Mar 2 Jan 2007 - 2:16

Tss… Une heure… Plus d’une heure que j’cherche ce foutu campement !


Gifle les arbustes qui la frôlent d’une flèche maculée de sang.


Et la soirée passée à chasser pour rapporter d’la becquetance ! Pffff… temps perdu ! JE m’suis perdue !



S’arrête. Reprend son souffle. Aucune lueur pour éclairer son chemin, la nuit est noire. Un vent glacé la couvre et fait pleurer ses yeux plissés. Elle sent venir quelque chose. Quelque chose qui ne vit pas, quelque chose qui ne respire pas, quelque chose qui ne fait pas de bruit. Seule sa profonde respiration trompe le lourd silence qui fait taire la forêt…


Regarde autour d’elle, alerte. Sa main vient doucement encocher la flèche et tirer la corde à son maximum… Une voix cristalline retentit…


Suis-moi !



A peine ces mots prononcés que la flèche s’échappe vers la cime des arbres d’où provient la voix, une seconde est déjà prête à partir…


(Rires moqueurs) Tu vises mal ! Plus haut.


Qui est là ? La deuxième atteindra sa cible !



Ca m’étonnerait ! On ne peut décrocher une étoile. Regarde-moi, je suis là.



Incrédule, elle lève les yeux à ce ciel superbe, sombre, habillé de diamants. Et là, elle la voit, plus étincelante que les autres, une étoile étend son halo de lumière jusqu’ici-bas.


Allons bon, c’est donc une étoile qui me parle... Bien sûr, comment ne pas y penser plus tôt !



N’en crois rien alors, cela est égal. Une âme perdue comme la tienne ne croit plus en rien de toute façon, mais je te vois chercher le campement des Constellations depuis un moment, alors suis-moi ! Je t’indiquerai la route vers les étoiles, n’aie pas d’inquiétude…



Relâche la pression sur la corde. Sourcils froncés.


Mmoouais… C’qui m’inquiète là tout de suite, c’est que j’parle à une étoile alors que j’suis sobre !?



Elle est en retard, pas d’autre piste à suivre alors malgré la méfiance, elle s’enfonce plus encore dans les bois, l’étoile lui servant de boussole.

………


A quelques lieues à peine, elle se retrouve au pied d’une colline. Là-haut, le campement, enfin. Là-haut, la fête libératrice, le vin. Là-haut, une lumière si flamboyante qu’elle en est aveuglante. Elle entame les derniers pas.


(Soupir) Et bah j’suis sur l’cul ! Ma chasse ne sera donc pas inutile !


Ses yeux ne peuvent se détourner du fabuleux spectacle qui s’offre à elle. Au centre, un formidable brasier. Un brasier de feu qui illumine et réchauffe généreusement les âmes. Un brasier où les passions se consument sans fin et sans vergogne. Un brasier autour duquel de sublimes créatures entament des danses lascives et provocantes à faire pâlir la morale. Un brasier de liberté…


Elle s’approche et se fait voir des hôtes. Un signe de tête pour remercier le Baron qu’elle croise de temps en temps à la forteresse où elle s’est installée ; un battement de cil pour Miw, Arlequin et Boadicea… Les autres ? Elle ne les connaît pas, ou seulement de nom… peu importe, l’alcool à foison suffira à lier connaissance. Tiens, Neoz ? Elle a déjà croisé le félys en d’autres lieux…


Des battements rythmés se font entendre, s’invitent dans son esprit peu à peu anesthésié, investissent son corps affamé, s’insinuent dans ses veines gonflées, hantent son cœur qui a soif, soif de tout ce soir… Sa robe zain, moite, luit de mille éclats. Ses pensées s’évanouissent, elles ne lui servent à rien ici. Sa gorge brûlante hurle… Et ses yeux… ses yeux d’un bleu aussi profond que sa chevelure, s’illuminent, s’éveillent à chaque son, chaque mouvement…


Salut la compagnie… c’est pas tout ça mais i’fait soif !



Elle dépose son gibier à terre et s’avance instinctivement vers les tonneaux de cette boisson qu’elle vénère tant et presque amoureusement. Ce soir, elle s’enivrera de vin jusqu’à plus soif, comme à son habitude. Verre rempli et aussitôt levé… les yeux au ciel une dernière fois pour remercier son guide bienveillant…


Aux Constellations d’ici ! Aux étoiles d’ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle Rousse

avatar

Nombre de messages : 12
Age : 41
Localisation : Loth, cité d'Ehlonna
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: Une ambiance de fête   Mar 2 Jan 2007 - 7:34

Flammes, danses, cris.

La magie se propage du haut de la montagne pour en arroser ses flans. De tous les points cardinaux elle en émane, dense et forte. Impressionnante. Elle se projete de toute part, fouettant le visage de tout arrivant qui s'aventure à joindre les festivités.

Rires, amours, découvertes.

La chaleur des personnes présentes se ressent. Les flammes s'élevent tellement haut qu'elles dépassent l'écimes des arbres et indique le chemin, telle une invitation incontournable.

Les étoiles brillent de milles feux, ne faisant qu'un avec celui de camp. Elle brillent de milles éclats, peut-être plus que jamais.

La centaure arrive enfin sur les lieux indiqués. Elle salue les invités un à un d'un regard, d'un signe de tête. Elle se sait entourée d'ennemis. Point là la question à cette heure!

Quelques pas de plus l'amenent face à Le Baron.

"Bien à toi, chef des Constellations. Je te remercie pour cette invitation. Je t'offre à toi et aux tiens ce fût de notre réserve, présent de ma sympathie.


Je constate que ta magie opère déjà et bien! Le contraire m'aurait étonner!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gardiensdehlonna.discutforum.com
ombre et lumiere
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 28
Date d'inscription : 14/09/2006

Feuille de personnage
Classe:
Elément: Feu
Level:

MessageSujet: Re: Une ambiance de fête   Mar 2 Jan 2007 - 10:22

… il est l’heure mon fils, il est l’heure…

Ces mots résonnent tel un appel irrésistible dans les confins de mon esprit.

Ce moment tant attendu depuis des siècles d’obscurantisme.

Les énergies en présence dans ce lieu ne cessent de croître, magnifique.

Chaque membre de cette assemblée hétéroclite et provisoire apporte avec lui une partie de ses forces que l’on trouve profondément enfuie dans les circonvolutions de l’âme.

Je me nourris de ces forces.

Les sons des tam tam apportent les pulsations nécessaires à ces énergies qui augmentent maintenant au même rythme, les cœurs battant à l’unisson.

Je lève mes bras vers les étoiles.

Forces du feu

Entrez dans le jeu

Mémoire de l’ancien

Rejoint moi en ce lieu.

Qu’en moi brule ta flamme

Qui jamais ne consume mon âme.

Les flammes grandissent encore à cet appel magique, si immense qu'il parait faire jour.

Elles montent vers les étoiles rendant à la scène une ambiance mystique inexorablement magique.

Les sons des tambourins vont crescendo, le rythme s’accélère, les chants et les cris s’élèvent, les danses des femmes se font plus sauvages.

Mon corps se transforme.

La magie de l’ancien prend possession de mon corps.

Je renais.

Bientôt, le Maître feu se tient stoïque, en lieu et place d’Ombre et Lumière.



Il est l'heure, ma soeur, il est l'heure de montrer ton vrai visage dit-il en s'adressant à la tueuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neoz

avatar

Nombre de messages : 9
Age : 35
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Une ambiance de fête   Mar 2 Jan 2007 - 12:25

Le son des tam tam battait de plus en plus vite. La chaleur des flammes grandissait à vue d'oeil. Neoz tournoyait dans les bras de Crazyjuly, en la serrant de ses bras. Au détour d'un regard il aperçut une centaure...

*mais serait ce...Aim...oui c'était elle...il faudra que j'aille la voir plutard...*

L'etreinte de la saurus se faisait encore plus intense comme pour inviter Neoz à franchir se fondre en elle. L'ambiance qui flottait était indescriptible :
les gens buvant et parlant les uns les autres, les corps des jeunes femmes dansant autour du feu, la magie invoquée par Ombre et Lumière durant sa métamorphose, et l'ivresse de la présence de la jeune saurus. Tout se bousculait dans la tête du rodeur.
La fête battait son plein, et elle venait juste de commencer.

Neoz continuait à se perdre, emporté par la cadence de Crazyjuly, il posa délicatement ses mains sur les hanches de la sorcière, et déposa un baiser à la base de son cou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boadicea

avatar

Nombre de messages : 3
Age : 44
Date d'inscription : 28/12/2006

MessageSujet: Re: Une ambiance de fête   Mar 2 Jan 2007 - 21:54

Le rythme... Le rêve...

Flammes qui dansent, femmes rouges qui se tordent sous le vent léger de la nuit...
Pulsation sourde du tambour, battement des pieds sur la terre, et fondant tout cela en une seule musique, la vibration inaudible, le chant silencieux des pierres dressées...

Magie de vie...
La lumière palpite comme un coeur qui bat, aucun mouvement, aucun son, aucun regard même qui n'épouse le même rythme... Irrépressible, il rassemble les corps qui virevoltent, et les unit au feu et au vent, au sang qui se précipite, torrent rapide, furieux, aux regards qui s'embrasent et qui luisent comme braises attisées dans la pénombre rousse...

Elles dansent autour du feu, flammes elles-mêmes, si belles, vives et souples, et je souris à leur danse que je ne rejoindrai pas. Ma chair factice est lourde, et pas assez vivante, elle serait une injure, une parodie... Mais leur danse est belle, et elle réchauffe mon coeur qui ne bat plus, mon coeur qui n'est même pas ici... Comme me réchauffe la douce fourrure cendrée de la petite félys au minois pointu et aux yeux brillants comme des gemmes... Son sourire de chat m'a émue, son regard joyeux... Miw, amie des temps fugaces...



J'ai fermé les yeux, sans doute...
Soudain jailli de mon esprit, ce visage.
Tant d'efforts pour le chasser de moi. Tant de peine et à chaque fois cette torsion du coeur. Mais à chaque fois il est revenu et s'est imposé, victorieux, me transperçant de ce même sourire douloureux et fou, de ce même regard intense, cruel, implacable. A chaque fois, même sachant la souffrance qui m'attendait au réveil, je l'ai regardé comme s'il était vraiment en face de moi, et j'ai inventé dans ses yeux la chaleur et la flamme, la douceur de soie. J'y ai mis ce reflet qui supplie et qui exige, et aussi cette larme. Une larme pour l'absence. Pour le pardon. Une larme pour le temps perdu...

L'eau sur ma main.

Un temps. Pour comprendre que...

Mes yeux sont ouverts.

Son souffle sur mon visage, la tiédeur de sa main. Sa présence... Ce corps qui vit et qui respire. Tiède, vibrant lui aussi de la vibration des flammes, de la vibration du vent, des pierres... Il est là. Il est vraiment là. Je ne l'ai pas rêvé, cette fois... Il est là. Il est vraiment là. La flamme est vraie, et la larme...

Je crois que je pourrais m'envoler.

Je m'envole...

Légère comme une plume, étrangement petite et cette bizarre impression de verticalité... Le rêve est entré en moi, le rythme, et cette chair d'emprunt, ce présent d'une heure où rien ne vivait vraiment, le voici qui vibre, qui palpite et qui danse...

Il a suffit d'un seul regard. Un seul contact, infime. Et la vie... Le son du tambour, les yeux qui brillent, les voix qui chantent et qui s'éraillent sur la griffe de l'alcool, tout s'est estompé... Il ne reste plus que moi et ce regard... Absent la dernière fois que je l'ai croisé, mort, ailleurs... J'ai cru...

J'ai cru que la mort était une issue séduisante si le monde devait continuer sans toi.

Mais là...

Emplie de toi.
Revêtue de ce qui gonfle ta poitrine.
Animée par ce qui fait trembler tes mains...
Je vis.


La gorge renversée et les yeux grands ouverts, je tournoie, je me cambre et je risque ce corps improbable aux confins de ce qu'il peut donner... Confusément, j'ai senti la perte de ma stabilité, de mon assurance d'être qui va sur quatre pieds, mais je m'en fous, et je me lance ce soir dans le déséquilibre, dans la précarité, dans la folie... Je suis flamme, cette nuit, flamme suspendue à tes mains. La danse me prend, le rythme me saisit, et soudain je ne suis plus que feu, ce feu au milieu duquel je tournoie et je volte, ce feu qui ne peut brûler mon corps qui n'est qu'illusion malléable, assortie cette nuit, par un caprice inconnu, à tes désirs d'homme... Vêtue de flammes j'ai laché tes mains. Debout, tendue au milieu de la lumière rouge qui danse sur ma peau, je te donne mes yeux de charbon, mes yeux de lave noire, mes yeux de nuit, durs en surface, mais brûlants, et mes bras, les mêmes bras que ceux que j'ai tendus vers toi quand j'étais autre et que tu t'es détourné... Mes bras t'appellent... Mes hanches t'appelent, et ces jambes longues et nerveuses, ces jambes et ces pieds menus qui foulent les braises comme menu gravier...

viens...

Le feu ne te touchera pas...

Viens...

La magie est en route...

Viens...

Ce feu peut rien contre toi... Au pire il te libérera de ces vêtements qui voilent ta beauté triomphante...

Viens... Arlequin... Rejoins ma danse...

Les flammes grandissent, les flammes m'enveloppent... Quelque chose arrive, dont je me moque bien, quelque chose qui n'est rien pour moi à côté de ce regard dont je me gorge, ce contact dont le manque m'a fait crier la nuit, roulant contre le sol froid et indifférent ce corps maudit qui me coupait de toi, ce corps qui brûlait, brûlait, comme brûlent ces flammes, alors qu'enfin tu me rejoins...

Tu es là.

Peu importe ce feu impossible, tu es là.
Tout est impossible ce soir.
Tout est possible...

Alors qu'arrive ce Maître dont je ne sais rien, ce Maître qui n'est pas le mien...

Viens contre moi, mon amour...

Viens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la tueuse
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Une ambiance de fête   Mar 2 Jan 2007 - 22:37

… il est l’heure ma sœur, il est l’heure…

Nul besoin d’entendre la voix de son frère pour comprendre que l’heure était venue pour elle et les siens d’apparaître au grand jour.

D’autres aussi profitaient de la magie des lieux pour entamer une mutation féérique.

Je regardais Boadocia, se transformant à la force de l’amour que lui portait Arlequin.

Cette magie était plus forte que toutes les autres et me donnait la force nécessaire pour en appeler « l’ancien ».

Le rêve qui se propageait maintenant dans l’esprit de chacun atteignait son paroxysme.

Sous l’impulsion du Maître Feu, les flammes virevoltaient parmi les convives sans les atteindre.

L’ambiance était irréelle.

Les effluves d’alcool et les herbes qui se consommaient dans le brasier brisaient toute inhibition.

Nadhir et ses tambourins faisaient ressortir les puissances venues des entrailles de la terre.

Venant du plus profond de mon être, une incantation émise sur un ton guttural, surgit.

Puissance de l’eau

Pénètre ma peau

Mémoire ancienne

Rejoint moi et soit mienne

Qu’en moi tu coules toujours

Que jamais ne consumes mon amour

Une pluie dense se mit à tomber.

Non pas de celles qui vous font fuir mais de celles qui vous attirent.

Pluie tropicale, chaude et rafraichissante à la fois.

Courte averse à la densité si forte qu’elle nettoie les corps ruisselants à présent de cette eau purificatrice.

De grands jets de vapeur explosaient du feu sans que celui-ci ne s’éteigne.

Un instant, les regards ne se croisent plus, chacun étant ensevelis de cette ambiance moite et vaporeuse.

Puis, tout aussi subitement, la pluie cesse, laissant apparaître à chacun le visage du « Maître eau ».



Celui-ci est empreint d’amour et d'humilité provenant de la nuit des temps.

« Maitre eau » regarde chacune des personnes présentes, s’attardant sur chacun d’eux comme pour leur signifier combien elle les aime.

Son regard s’arrête en direction du Baron.

Il est l’heure, mon père, il est l’heure…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zoro roronoa
Master
Master
avatar

Nombre de messages : 612
Age : 25
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 05/01/2006

Feuille de personnage
Classe:
Elément:
Level:

MessageSujet: Re: Une ambiance de fête   Mar 2 Jan 2007 - 23:03

Un souffle... Un bruit... Me voilà en chemin... Me voilà de retour dans ce lieu qui m'a changé à jamais... De loin je vois ce rayon... De loin j'entend ces cris de joies... De loin je me revoie, combatant ces démons, sur cette montagne de rêves et de légende.

Je suis presque arrivé, je presse mon pas, une montée d'adrénaline à la pensée de les voir tous danser, le verre à la main, un sourire au coin des lèvres, tous songeurs, tous avec leurs pensées, quelque peu étouffées par cette soirée, soirée qui ne cesse de faire oublier le pourquoi ou le comment on est là, mais qui nous dit, ce soir tu jouiras de ces festivités, de cette présence de chacun...

Un rocher, je m'y pose... La tête posée, les pieds allongés, je m'envole... Détente... Les étoiles brillent. D'ici je peux observer chacune d'elles, aujourd'hui elles sont toutes réunies, les petites, les grandes, les moyennes... Les étoiles, quoi de mieu pour nous décrire, nous sommes de ces choses qui brillent ou non selon l'humeur ou la volontée qu'on a pour satisfaire notre bon vouloir, qui d'un jour ou l'autre peuvent disparaître, qui par on ne sait quelle magie apparaîssent dans un ciel si décorée qu'on ne peut distinguer comme il le faut telle ou telle étoile, mais l'on sait on fond de nous qu'elle existe...

Je remet pieds sur Terre, me revoilà, alongé sur mon rocher, l'air songeur, un petit air de tristesse, triste de n'être qu'une de ces étoiles dont on sait la présence, mais qu'on ne repère pas comme une autre, bien connue de toutes et de tous...

Il est l'heure, le feu a grandi, la musique et les paroles de tous se font plus ressentir... Il me faut y aller... Dans un dernier élan, je me redresse et repart...

Une averse... Ceci est si soudain, il n'y a pas deux minutes que je pouvais encore voir le ciel horné de ces quelques miliers d'étoiles... Mais quelle magie peut donc créer ce tourment dans ce ciel si magnifique en ce soir? Le feu ne s'éteint pas, juste cette vapeur qui émane de ce soleil terrestre, venant dévorer les étoiles cachées par les larmes de ce nuage superficiel...

Me voilà aux côtés de tous, la pluie s'arrête, tous les regards sont tournés... Quel est donc cette chose si irréel et pourtant si attirante? Elle nous regarde les uns après les autres. Sont regard est plein d'amour et de tendresse... Je me laisse saisir... Son regard s'oriente... Lebaron...


Dernière édition par le Sam 31 Mar 2007 - 22:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miw

avatar

Nombre de messages : 4
Age : 29
Date d'inscription : 28/12/2006

MessageSujet: Re: Une ambiance de fête   Mar 2 Jan 2007 - 23:25

On me frôle la hanche. Je sents des voix, des pensées. Certaines me sont adressées.
Une impression bizard me fait frissonner un instant et le temps semble ralentir. Ce lieu, il n'est pas commun, il me parle et m'aspire. Une morceau de granite sous mon pied semble lui même m'appeler. La terre m'attire et m'électrise.

Au moment où je relache le coup de Boa, je la voix partir et je chute lentement. Elle s'éloigne avec quelqu'un que je connais. Mais elle s'éloigne sur deux pieds. Je rêve ? Je ne sais plus. Les étoiles dancent au dessus de ma tête. Elles aussi m'appellent et j'ai l'impression que sans elles, le sol m'aspirerait. Quel est ce lieu où tout me parle ?

Mais il y a des voix plus fortes et pus dures. L'une d'entre elles en particulier se démarque. Le Baron qui m'invite. Il m'a déjà invité mais peut-être que je ne suis pas là. Y a-t-l plusieurs lieu en un seul.

J'essaie de comprendre, j'affine mes sens et cette voie :

"Rejoins moi dans mes rêves, toi la féline..."

...un choc. Je me rend compte que j'ai heurté le sol. La pierre dure froide a cogné ma tête.
J'ai compris... je n'ai pas de mots pour l'exprimer mais je comprend.

Je me redresse en passant un main sur mon front. Je n'ai pas mal. Mais les éléments me donnent tandis que les voix me prennent. Je ressent les joies et les tourment plus clairement que jamais. Elle me saoulent. Alors dans une clarté facile, je leur dis merde ! et n'écoute plus que la terre, les étoiles et le feu qui danse au rythme du tam-tam.

Assise en tailleur, je fixe ce feux et l'appelle à mon tour. La pierre vibre sous mon corp et m'emplie d'une nouvelle énergie. Cette énergie m'inspire ainsi que les flammes. Je tend un bras vers le brasier pour qu'il y grimpe comme un oiseau. Et la flamme m'accompagne dans mon jeux. Elle coule autour de mon bras et remonte vers ma frèle épaule; c'est alors que je la repousse d'un regard, d'un souffle de magie vers le ciel où il monte et s'éparpille, crépitte puis s'évanoui.
Voilà un jeu que je trouve des plus amusant et je sent de nouveaux regards qui se tournent vers ce nouveau feu. Que le spectacle continue !
J'ammène un autre gerbe de feu, la tord et la bleuïe puis l'envoie cracquer dans les étoiles.
Entrainée par la fête, je me lève dans le rythme accompagnée par les flammes virvoltantes et caressantes, douce chaleur de la vie.
C'est avec mes soeurs les flammes que j'entre dans la danse, offrant un nouveau spectacle, une nouvelle trance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadhir
Roi Retraité Bougon
Roi Retraité Bougon
avatar

Nombre de messages : 7140
Age : 38
Localisation : Lusitanie
Date d'inscription : 04/09/2006

Feuille de personnage
Classe: Magicien, le meilleur!
Elément: Mister Terre
Level: 170+

MessageSujet: Re: Une ambiance de fête   Mer 3 Jan 2007 - 10:33

Qu'est-ce qui m'a pris de commencer à taper de ce tambour improvisé?
Je ne le savais pas.

Maintenant je le sais.
Ce sont comme les pulsations de mon coeur,
c'est comme les bourdonnements sourds à mes oreilles, dûs aux effluves de vin et d'hormones,
c'est comme les heures, les minutes et les secondes, battues à un rythme apériodique, chaotique, et pourtant envoûtant.

Le feu derrière moi, il semble presque m'envelopper.
Je ne le regarde pas, je regarde devant moi, vers l'assemblée.
Peu à peu, c'est auréolés de flammes que je les vois, les flammes qui se referment sur ma vision.

Je vois l'embrasement, je vois la métamorphose, je vois la sublimation.
Tout ce que je vois se reflète dans le battement de mes mains, et les battements de mes mains se reflètent dans ce que je vois.

D'autres ont rejoint notre liesse, notre folie, notre débordement.
Certains nous ont quittés déjà. Ombre et Lumière, Boadicea, Latueuse, pour laisser place à d'autres.

De quoi seront-nous encore les témoins cette nuit?

********************************************************************

Etoile du nadir - Génie des palpages

Made by Eyleen, mon inspiratrice et ma dessinatrice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle Rousse

avatar

Nombre de messages : 12
Age : 41
Localisation : Loth, cité d'Ehlonna
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: Une ambiance de fête   Mer 3 Jan 2007 - 16:13

L'arrivée incessante de nouveaux arrivants montait la chaleur et l'intensité de la scène à son comble. Chefs de clan, guerriers, sorciers se mêlaient dans cette danse des éléments, où la forêt et les personnes présentes ne faisaient plus qu'un.

Un seul être de transcandance, un seul être de fête, une ambiance à damner les saints.

Magie blanche, magie noire, perles de la terre au ciel, sagesse mariée à la folie.

Les étoiles dansaient dans le ciel au même ryhtme que les demoiselles autours du feu, prônant la même musique, les même pas, les même demandes. Celles de l'éternité.

Certains admiraient les formes des demoiselles aux atouts dévoilés, d'autres réclamaient à boire, une autre, Boa, se faisait humaine... fatalité malheureuse disparue dans les flammes, rêve enfin réalisé.

Belle Rousse se complaissait dans cette ambiance de magie, de sorcèlerie.

Son étonnement fut quadruplé à l'apparition des éléments. Drôle d'image, ou de vision, cette dernière lui était de plus en plus floue.

Elle se tenait en admiration face à ses flammes oranges, vives, chaudes et humaines. Ce feu l'enchantait et l'hypnotisait. Affublée d'une bonne bouteille de nectar, sa soif de la découverte n'en était pas moins épanchée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gardiensdehlonna.discutforum.com
Aislin

avatar

Nombre de messages : 12
Age : 107
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Une ambiance de fête   Mer 3 Jan 2007 - 17:29

Au loin un feu montait vers les étoiles, et les tam-tams résonnaient à mes oreilles, assourdissant. Quelle étrange messe était entrain de ce jouer derrière les arbres.
Je ne ressentais rien, ni peur ni curiosité, je marchais paisible vers le bruit.
Un arbre à la lisière semblait m’appeler, il était le témoin privilégié de cette orgie de danse, les femmes semblaient plus belle les unes que les autres.
Je restais là dans la pénombre de ce doux protecteur à leurs âmes jouer avec la lueur et la chaleur des flammes.

Je pouvais les tous voir, sans qu’ils puissent eux me voir … Pourquoi étais je venue dans ce lieu. Puis mon compagnon d’infortune d’une branche me frôla.
J’entendais sa voix, un Ent oui, il semblait si vieux.
"Tu es venu ma douce poupée de chair,
Regarde les, les étoiles là ils vénèrent.
Tu es de toutes les fleurs une reine,
Du sang chaud coule encore de tes veines.
Regarde ta main, il te faut renaître
Maintenant à eux te faire connaître."

Je voulais repartir sans écouter le chant du Ent. Mais la branche me refusait une quelconque fuite, m’obligeant ainsi à les regarder.
Mais personne ne pourrait me voir et j’admirais les danses sensuelles, blottie dans les bras de mon arbre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
crazyjuly

avatar

Nombre de messages : 2
Age : 29
Localisation : dans une maroquinerie
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Une ambiance de fête   Mer 3 Jan 2007 - 18:09


July ne prétait pas d'attention à ce qui se passait autour d'elle. Elle ne pensait qu'au félys entre ses bras, à sa douce fourrure qui la frolait pendant qu'ils dansaient sous le ciel étoilé.

Elle murmura une petite formule magique qui envoya un rayon lumineux dans le ciel. Cette décharge magique explosa et forma une magnifique fleur.




Le sort persista, et Crazy embrassa tendrement Neoz pendant qui contemplait la fleur.

Le couple continuait à danser, tournant et virevoltant autour du feu.


"Tu veux boire quelque chose ? cette danse m'a assoiffée" murmura Crazyjuly à l'oreille de son compagnon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miw

avatar

Nombre de messages : 4
Age : 29
Date d'inscription : 28/12/2006

MessageSujet: Re: Une ambiance de fête   Mer 3 Jan 2007 - 22:26

Le feu danse. Nous dansons ensemble en défiant le soufle du vent. De grandes langues de feu viennent frôler ma peau. Je les partage vers les danses des autres femmes qui ondules en cadanse. Pas de trop, juste ce qu'il faut pour ne pas roussir les cheveux. Je me doit de tompter le feu avant qu'il ne morde n'importe quel combustible.

Mais la magie s'épuise et la fièvre me gagne. Tout se met à tourner comme les flammes. La sueur perle au sol et les étincelles tombent à leur tour tandis que le reste, je le remet vite au grand brasiers avant de m'effondrer la peau mouillée.

A genous, j'allète un peu, retire les braise de mes cheveux et jette un oeil à l'obscuritée qui n'est repoussée plus que par le foyer central, centre de la piste de danse.

Aillant un peu récupéré de ma transe, je me relève et part me rafraichir avec auprès du bar. La liqueur ne blob n'est pas très forte mais celon le temps de fermentation, elle peut avoir des effets secondaires. Je pioche un bouteille au hazard et défis la prudence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeBaron
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1945
Age : 104
Date d'inscription : 05/10/2006

Feuille de personnage
Classe:
Elément:
Level:

MessageSujet: Re: Une ambiance de fête   Mer 3 Jan 2007 - 22:32

L’un après l’autre, ils arrivent, les esprits libres avec leurs imaginations débordantes, leurs rêves plein leurs mains, leurs pouvoirs enfouis mais prêts à se dévoiler, leur amour de la vie.

Le Baron était heureux de les voir si nombreux réunis en cette terre qui demain leur serait consacrée, heureux de voir que le rêve n’avait pas disparu du Sarwyen.

Cette soirée, avant tout, serait une soirée d’espoirs.

… Il est l’heure, mon père, il est l’heure…

Je leve mes mains vers les étoiles.

Vent du Nord, Vent du Sud, Vent de l’Est, Vent de l’Ouest,
Souffle à travers moi en cet endroit rempli du pouvoir de la terre.
Accorde-moi une grâce.

Le vent se leva, augmentant encore la puissance des flammes qui se mirent à danser de manière démentielle.

Autour du Baron se forma un tourbillon, concentré de cyclone qui le souleva de terre.

Eko, eko, Azarah
Eko, eko, Zamelak,
Eko, eko, Cernunnos,
Eko, eko, Aradia,
Sombre nuit, lune argentée,
Est, puis Sud, Puis Ouest, Puis Nord,
J’entends le chant de l’Ancien.

Forces de l’air
Déesse mère
Mémoire de l’ancien
Rejoignez-moi en ces terres
Qu’en moi nourrit mon esprit
Qui jamais ne se tarit.


Mon corps se reforme.

La magie de l’ancien prend possession de mon âme.

Je renais.

Le Maître Air se tient devant vous.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neoz

avatar

Nombre de messages : 9
Age : 35
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Une ambiance de fête   Jeu 4 Jan 2007 - 1:50

La danse devenait de plus en plus sensuelle, les corps des deux amants s'effleuraient, provocant des frissons le long de leur peau.
Puis une décharge venait de se faire retentir au dessus de leurs têtes.
Neoz surpris leva les yeux et y aperçut une magnifique rose rouge, flottant dans les airs.

C'est à ce moment que Crazyjuly lui vola un baiser. Lentement, le felys ferma les yeux pour savourer le contact de ses lèvres sur celle de sa bien-aimée, le souffle chaud qui s'insufflait dans sa bouche, son parfum délicat.

...Tu veux boire quelque chose ?...
Neoz n'entendit que très faiblement les mots qu'elle lui avait soufflé à l'oreille, comme envouté par tant de charme.

Oui...allons nous désaltérer. Passe devant je te suis...
Neoz regarda Crazyjuly dans les yeux puis l'embrassa de nouveau, avant qu'elle ne lui tourne le dos. Elle avançait en direction d'une table à pas lent, les mains dans ceux du rôdeur, qui se trouvait collé derrière elle, lui emboîtant le pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadhir
Roi Retraité Bougon
Roi Retraité Bougon
avatar

Nombre de messages : 7140
Age : 38
Localisation : Lusitanie
Date d'inscription : 04/09/2006

Feuille de personnage
Classe: Magicien, le meilleur!
Elément: Mister Terre
Level: 170+

MessageSujet: Re: Une ambiance de fête   Jeu 4 Jan 2007 - 10:40

Je me demandais plus tôt ce qui m'avait pris de me lancer dans cette musique au rythme envoûtant.
Peut-être n'était-ce pas la bonne question.

Devant moi, je vois Ombre et Lumière, puis Latueuse et enfin le Baron, se sublimer, appeler l'esprit des éléments, se fondrent en le feu, l'eau, l'air.

Il en manque.

Il en manque au moins un.

Une impression étrange se rappelle à mon souvenir.
La terre... la reflection de mon propre visage.
Une expression indéfinissable.
Un clin d'oeil peut-être?

Je relève la tête de mes songes.
Je redécouvre cette expression indéfinissable, ce clin d'oeil éphémère.
Eux trois.

Un battement continue à résonner à mes oreilles.
Le tam-tam, dont les harmoniques continuent à enfler sous les coups de mes pattes, sans que je m'en sois rendu compte.
Un tam-tam.
Pourquoi pas une flute, l'instrument à vent par excellence, que j'avais quelque part dans mon paquetage?
Pourquoi pas un violon, dont la vibration des cordes semble donner leur voix aux cours d'eau?
Pourquoi pas...?

********************************************************************

Etoile du nadir - Génie des palpages

Made by Eyleen, mon inspiratrice et ma dessinatrice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erelith
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 194
Age : 26
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 03/05/2006

Feuille de personnage
Classe:
Elément:
Level:

MessageSujet: Re: Une ambiance de fête   Jeu 4 Jan 2007 - 12:12

Un peu éreintée par cette danse folle, la jeune elfe s’éloigna un peu du feu et vint s’asseoir aux côtés de Nadhir. Elle sentait le félys songeur et indécis, devant le spectacle qui s’offrait à leurs yeux
Eau, air, feu…Peu à peu, Lebaron et ses enfants prirent la forme des 3 éléments. Comme une renaissance, leur vraie personnalité surgissait en cette nuit révélatrice. Le vent, la pluie et les tourbillons de feu se succédèrent devant les yeux écarquillés d’Erelith. Jamais elle n’avait vu ça encore… Puis, lentement, les éléments se calmèrent.

Elle jeta un coup d’œil du côté du feu. Sa vieille amie Crazyjuly, qu’elle avait côtoyé à ses débuts, était là. Comme à son habitude, elle était entrain d’ensorceler un amant, sans prêter attention au remue-ménage autour.

Après toutes ces émotions, la soif se fit sentir. Elle se dirigea vers le bar et pris une des multiples bouteilles qui se présentaient devant elle, sans vérifier ce que c’était.
A côté, une jeune félys en sueur se servait allègrement en liqueur de blob. Elle la regarda fixement, tout en sirotant sa boisson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aelis

avatar

Nombre de messages : 1
Age : 37
Localisation : La Mesnie Hellequin
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Une ambiance de fête   Jeu 4 Jan 2007 - 12:42

On m’a invité, j’ai hésité. Mais j’y suis. Depuis un moment déjà, j’observe en solitaire le spectacle qui se joue autour du feu. Mon attention se perd, se disperse, attirée tour à tour par les acteurs.

Les danseuses sont si belles, en harmonie parfaite avec ce qu’elles sont, ce qu’elles seront. Ces couples sont magnifiques, unis pour un soir, par espoir. Arlequin, je te vois t’éloigner, portant dans tes bras cette humaine si belle. Je le sais, tu lui donneras le temps d’un instant l’amour que tu portes à Boa, à Ta Boa. Et tu n’auras pas de mal, elle lui ressemble tant... Je voudrais t’arrêter, te dire de ne pas te leurrer, te forcer à reconnaître que si tu les veux toutes, tu n’en désires qu’une. Mais je n’en ferai rien, pas ce soir.

Et cette musique si légère… N’est-elle qu’imagination? Je l’entends si clairement, comme si elle venait de moi, comme si elle était en moi. Les aigus et les graves se mélangent comme les lèvres des amants se frôlent, avec douceur et passion.

Mais je reste spectatrice. Car la magie qui émane de ces lieux, qui les infiltre tous pour les porter à l’extase m’effraie. Alors je reste là, immobile, et je les regarde. Le seul mouvement dont je suis capable en cet instant est de retourner ma besace, d’où s’enfuient quelques bouteilles de liqueur de fleurs apportées pour l’occasion. Avec l'ivresse, peut être, je n'aurai plus peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une ambiance de fête   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une ambiance de fête
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Constellations - TdE :: La Crypte du Baron-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: