Constellations - TdE


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un brin de diplomatie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Merr'Aos
Membre
Membre


Nombre de messages : 26
Age : 30
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Un brin de diplomatie...   Ven 25 Jan 2008 - 18:57

Le cheval de Merr'Aos, lancé au grand galop, fut stoppé net dans sa course par son cavalier. Il s'arrêta en bordure de la forêt sacrée des Constellations, descendit de cheval et s'y enfonça prestement.

« - Bon sang, où sont donc les Constellations?» pensa-t-il.

« - C'est toujours dans ces moments-là qu'on ne le trouve pas!»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ignis
Déterreuse de cadavres
Déterreuse de cadavres
avatar

Nombre de messages : 2046
Age : 38
Date d'inscription : 15/10/2007

Feuille de personnage
Classe: Nécromancienne
Elément: Euhh Eau ...
Level:

MessageSujet: Re: Un brin de diplomatie...   Ven 25 Jan 2008 - 21:08

Encore un étranger qui s’enfonce dans les bois, mais sait-il que cela est une possibilité pour moi et un supplice pour lui ?
Sait-il seulement que les arbres écoutes les battements de son cœur ?
Eprouve-t-il alors ce sentiment angoissant qui vient se mêler à sa raison ?

L’écho de sa monture se fait entendre jusqu’au campement, il est surveillé, Ressent-il les regards effrayants se poser sur sa personne ?
S’il avait été inconnu, s’il était venus remplis d’hostilité il ne serait certainement déjà plus en vie..

Un sourire se peint sur mon visage, c’est Merr’Aos, je reconnaîtrais ce mage entre mille, nous nous sommes déjà vaguement rencontrés, alors qu’il était encore sur notre vénérée Aqua, nous avons combattu ensemble, ce n’est certes pas ma prédilection, cependant, j’ai beaucoup appris en sa compagnie aussi courte fut elle.

Maugréant sur sa position Merr’Aos adopte un visage agacé, j’en profites pour me glisser gentiment jusqu'à lui pour me repaître de cette situation fort cocasse à mon goût.
J’avance doucement touchant du bout des doigts les feuilles des branches d’arbres s’abatant sur mon chemin.
Les nervures des ramures se font douce et piquante à la fois, c’est là un sentiment insolite que de pouvoir sentir leur vie couler dans ses petites veines émeraude.

Je pourrais me fondre dans les teintes pour ressentir davantage cet extrême perception, voir à travers le bois, écouter ce que les troncs encore plus vieux que nos ancêtres ont à révéler, je m’arrête presque un instant, mais je me souviens alors que le but n’est pas dans le bois, mais dans la chair de celui qui va me voir.

Sans doute est-il ici pour une raison bien précise, mais je ne sais pas si cela est de bon augure ou non …
Quelque soit le but de sa visite, je suis la pour y répondre.

Le cheval s’agite plus loin, il sent peut-être les ombres qui m’accompagnent, c’est à cet instant que j’apparais à côté du Magicien, sans encore le regarder, je commence à lui parler.

« Je te salue Merr’Aos, me voilà bien chanceuse de te voir en ce lieu, quelque chose t’a mené jusqu’ici, alors dis-moi ce que tu es venu chercher.

Qui recherches tu ?

Et je serai apte à répondre à tes suppliques. »

Je tourne enfin la tête pour faire face à son regard en attendant qu’il délie ses mots.
Une rafale de vent portée d’odeurs et soutenue de résonance se perd au milieu du bois, quelqu’un va bientôt venir nous rejoindre …

********************************************************************



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merr'Aos
Membre
Membre


Nombre de messages : 26
Age : 30
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Un brin de diplomatie...   Sam 26 Jan 2008 - 14:16

Merr'Aos se retint de sursauter lorsqu'un voix féminine retentit à ses côtés. Il savait que les Constellations maîtrisaient cette forêt, et qu'ils pouvaient le surprendre à tout moment.

Tentant tant bien que mal de cacher sa surprise, il regarda la personne qui lui avait adressé la parole.

« - Ignis!! Cela fait bien longtemps que nos chemins ne se sont plus croisés! Comment vas-tu?»

Puis soudain, il se souvint de la raison de sa venue.

« - Ignis, j'aurais besoin de parler à Nadhir et au Baron... Pourrais-tu me mener à eux? Il s'agit d'une question de vie ou de mort...»

Il espérait que tout se déroulerait aussi vite et bien qu'il le désirait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître Air

avatar

Nombre de messages : 12
Age : 109
Date d'inscription : 15/01/2007

MessageSujet: Re: Un brin de diplomatie...   Sam 26 Jan 2008 - 14:39

L’autour les observe.

Stoïque sur sa branche, il se fond au paysage.

Pas d’envol en perspective.

Un souffle de vent fait frémir ses plumes.

Il reste impassible.

Sans doute estime-t-il la présence d’Ignis satisfaisante.

L’ambiance est lourde ces derniers jours dans la forêt des Constellations.

Quelque chose se prépare.

Ceux connaissant cette forêt, ceux percevant la magie qui s’en dégage, ceux-là perçoivent les imperceptibles modifications qu’elle subit actuellement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ignis
Déterreuse de cadavres
Déterreuse de cadavres
avatar

Nombre de messages : 2046
Age : 38
Date d'inscription : 15/10/2007

Feuille de personnage
Classe: Nécromancienne
Elément: Euhh Eau ...
Level:

MessageSujet: Re: Un brin de diplomatie...   Lun 28 Jan 2008 - 1:56

Son cœur qui fait un bond, il reprend la situation au gré de ses pulsation, légèrement haletant, quelque chose le taraude, une appréhension le ronge, l’incertitude, et il est venu chercher un quelconque support pour une amertume qui gentiment l’érode…

Est-ce donc si grave ?

Il prend un ton inquiet, la vie, la mort, pour son sentiment cela à grande importance.
Il se sent menacé, cela n’augure effectivement rien de bon.
Une odeur âpre s’échappe du sol, une brume aux teintes grisâtres prend place et nous entoure de son sombre halo.

C’est urgent …

« Je sens en toi le désarrois et l’angoisse Merr’Aos, qui t’as donc poussé à prendre cette ultime décision ? »

Je reste pensive un instant, je baisse la tête, et accroche mon regard dans cette flaque d’eau avant de reprendre ma phrase.

« Je peux te mener à eux, Nadhir et Le Baron, savent déjà que tu es là … »

Il ne sera certainement pas indispensable de bouger d’où nous sommes, cependant, à la vue de cette situation qui échappe à notre hôte, il ferait peut-être mieux de se reposer quelques instants.

Un murmure dans mes oreilles …

Disciple de la nuit, et vison de lumière, ainsi une force prépare son escadron, une haine grandissante semble se monter à l’égard de notre peuple, mais est-ce là, la seule raison d’une venue impromptue ?

Des yeux perçants observent, une effluve de vie souffle, les feuilles s’adonnent volontiers aux mouvement que l’air leur insuffle.
Nous sommes épiés, le Mage arrive peut-être à ressentir la minuscule différence qui se fait ressentir, une impulsion différente que lorsqu’il est arrivé.

« L’heure paraît grave Merr’Aos, comment peux-tu être sûr que nous pourrons te venir en aide ? Les Etoiles se montrent dans un drôle d’ellipse parfois … Mais soit, si tu es venu solliciter de l’aide, alors peut-être pourrons nous te soutenir… »

Il est temps à présents de prendre la direction du campement, les ombres ne cessent de me prévenir, la forêt devient mauvaise, elle se sent en danger, tout comme nous pouvons l’être par moment, mais cette fois …. Même les arbres qui souvent ne font que considérer paraissent s’élever.

La rivière quand à elle s’offusque du danger qui guette, nous devons nous préparer pour contrer ce changement qui a de plus en plus de peine à reculer.

« Suis-moi Merr’Aos, je vais t’emmener là ou rien ne peux t’atteindre. »

D’un mouvement de la main, je le somme de me suivre, je bifurque juste avant le grand saule, lui jette un regard, et d’un pas certain, je le conduis ou il doit pouvoir s’exprimer.
Juste devant nous, des bruissements à l’intérieur d’un feuillage, des bottes qui battent sur la terre avec une mélodie envoûtante.

Ce ne sera plus très long avant que le Magicien rencontre ceux qu’il est venu chercher.

********************************************************************



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merr'Aos
Membre
Membre


Nombre de messages : 26
Age : 30
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Un brin de diplomatie...   Lun 28 Jan 2008 - 12:23

« - Ne t'en fais pas, j'ai dû mal m'exprimer: je ne viens nullement chercher de l'aide... J'aime la paix, et je viens tenter de la restaurer... Si Posicillon me le permet... Je te suis, Ignis, je te suis»

Et dans un murmure, il fit une rapide prière afin que tous les Dieux lui viennent en aide pour accomplir sa tâche...

Des bruits humains lui parviennent aux oreilles au fur et à mesure de leur progression dans la forêt, mais son esprit est bien trop accaparé par ses pensées que pour s'y attarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadhir
Roi Retraité Bougon
Roi Retraité Bougon
avatar

Nombre de messages : 7140
Age : 38
Localisation : Lusitanie
Date d'inscription : 04/09/2006

Feuille de personnage
Classe: Magicien, le meilleur!
Elément: Mister Terre
Level: 170+

MessageSujet: Re: Un brin de diplomatie...   Mer 30 Jan 2008 - 15:07

La forêt.

Mon coin préféré, lorsque je ne suis pas au campement, et que j'ai du temps libre.

Je sais que Titrambus prendra soin de l'Aube en mon absence, aussi temporaire soit-elle.

La main sur l'écorce d'un arbre, je sens le pouls de la terre, qui bat, qui pulse, qui vit.

Je ferme les yeux, me laisse emplir des sons de la forêt.
Le bruissement des feuilles, les éclats sauvages de quelque animal chassé, le battement imperceptible d'un oiseau qui fait son nid au loin... et puis...
Un grondement léger.
Fluide.
Comme une chute d'eau.
Sans doute un visiteur.

J'ouvre les yeux et les plonge mon regard dans cette direction.
Le ciel y est sombre, avec comme des larmes sanglantes.
Un signe.

Ignis sans doute.

Je pousse le tronc, impulsion suffisante pour me mettre en marche, tranquillement, vers ce qui doit être les retrouvailles d'un couple d'aquatiques.

Un sourire. Peut-être vaut-il mieux s'annoncer, juste au cas où...

Le long de ma marche, mes pieds s'enfoncent légèrement dans la terre.
Un son étouffé en sort.
Et puis un autre, suivi d'une multitude, au rythme de mes pas.

Battement, vibration, tremblement.

La forêt pulse légèrement autour de moi et m'accompagne.

Ma carte de visite.

Sur le chemin, le vent se lève.

Je l'écoute.

Le temps est à l'orage, peut-être serons-nous en sécurité sous le couvert de la forêt, peut-être.

Je finis par voir Ignis, facilement reconnaissable au loin par sa chevelure enflammée.
Et puis... Merr'Aos apparemment.

Une autre visite de courtoisie?

Dans d'autres circonstances, j'aurai sans doute laissé Ignis se débrouiller avec notre visiteur, elle n'aurait pas failli à l'esprit des Constellations.

Mais aujourd'hui... quelques présages, sans doute ne puis-je pas laisser la reponsabilité sur ses épaules.

Merr'Aos a l'air tendu, presque nerveux.
Etonnant, je ne l'ai jamais vu que jovial et serein.

Bien le bonjour, Merr'Aos!
Je vois que tu es déjà en bonne compagnie, aurais-je dû vous laisser seul à seul?


un clin d'oeil malicieux.

Et un sourire vers Ignis, que j'avais vue quelques heures auparavant...

********************************************************************

Etoile du nadir - Génie des palpages

Made by Eyleen, mon inspiratrice et ma dessinatrice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merr'Aos
Membre
Membre


Nombre de messages : 26
Age : 30
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Un brin de diplomatie...   Mer 30 Jan 2008 - 15:25

Merr'Aos, qui était à cent lieues de penser à de telles choses, ne put s'empêcher d'éclater d'un rire franc, tellement l'idée même lui semblait saugrenue et inattendue. Par la même, il évacua un peu de pression, et cela lui fit le plus grand bien.

« - Salut à toi Nadhir! Ne dis pas de bêtises, Dieu merci Omphale n'est pas là!» dit-il, toujours souriant.

« - Je suis venu t'entretenir d'un sujet grave...» enchaîna-t-il, reprenant l'air grave de son arrivée.

« - De la guerre, pour être exact. Celle entre Roses et Constellations. Par ma barbe, que s'est-il donc passé pour que vous en arriviez à une telle extrémité?? Qu'apportera donc cette guerre aux Constellations? J'ai été extrêmement surpris, et depuis je suis en quête d'explications...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadhir
Roi Retraité Bougon
Roi Retraité Bougon
avatar

Nombre de messages : 7140
Age : 38
Localisation : Lusitanie
Date d'inscription : 04/09/2006

Feuille de personnage
Classe: Magicien, le meilleur!
Elément: Mister Terre
Level: 170+

MessageSujet: Re: Un brin de diplomatie...   Jeu 31 Jan 2008 - 15:42

Ma gentille pique a l'effet escompté, laissant un peu de sa nervosité laisser place au sourire qu'il m'avait habitué à arborer.

La famille Kaernos tenait sur l'honneur et la confiance mutuelle, et je n'aurais jamais osé prétendre le contraire, autrement que sur le ton de la blague légère.

Et puis, il revient à un visage plus sérieux, pour me faire part des raisons de sa venue.

Brave Merr'Aos, toujours à vouloir arranger les choses?
Celà va être bien dur, cette fois-ci.

Une inspiration, et une expiration, légèrement irritée.

Tant de questions, Merr'Aos, et peu de réponses sans doute.
Nous avons reçu les Roses il y a quelques jours, ici même.
Nos intentions étaient totalement pacifiques, comme nous l'avons toujours été, et comme je l'avais assuré à leur générale, Tallulah, dès que la nouvelle de la formation de leur faction m'est arrivée.

Elles ont choisi de voir notre proclamation de défense, placardée peu avant sur les murs de Melrath, comme une intention de guerre et de soumission aux Constellations.

C'est idiot.


Mes sourcils se froncent à mesure de ma narration, peut-être plus de colère que je n'aurais voulu.
Je prends quelques secondes pour me reprendre.
Tête froide, Merr'Aos n'y est pour rien, il ne sert à rien de l'accabler avec mon hire.

Le reste, sur un ton beaucoup plus calme et contenu.
Elles nous ont manqué de respect, ont bafoué la paix que nous leur avions affirmé, nous leur avons donc spécifié qu'aucune mesure de protection des Roses ne serait prise par les Constellations, et que le sang laverait l'affront.

J'ai croisé une ou deux fois Eyleen et Tallulah depuis, de loin. Pour l'instant, elles ne méritent que mon indifférence, même si leurs manoeuvres de discréditations aux yeux de l'opinion publique font grincer mon grimoire.

********************************************************************

Etoile du nadir - Génie des palpages

Made by Eyleen, mon inspiratrice et ma dessinatrice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merr'Aos
Membre
Membre


Nombre de messages : 26
Age : 30
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Un brin de diplomatie...   Jeu 31 Jan 2008 - 16:43

Soupir...

Mais pourquoi les gens ont-ils tant de mal à se comprendre...

« - Elles ont eu le tort de se méfier d'une telle déclaration, mais ne vous connaissant pas, n'est-ce pas envisageable? N'ont-elles pas le droit de se poser des questions? Moi-même, tu le sais, m'en suis posé. Dis-moi, quel manque de respect ont-elles bien pu commettre pour déclencher une guerre?

Tout ceci est parfaitement ridicule, une simple question d'egos blessés, et ne mérite pas de faire couler le sang. Par ma barbe, pourquoi diable ne tentez-vous pas de vous parler, en faisant table rase du passé? Tu connais comme moi la valeur du dialogue... Est-ce que chaque anicroche doit déclencher une guerre?

Je ne crois pas...»


La nature humaine... Si belle parfois, et si rebelle souvent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ignis
Déterreuse de cadavres
Déterreuse de cadavres
avatar

Nombre de messages : 2046
Age : 38
Date d'inscription : 15/10/2007

Feuille de personnage
Classe: Nécromancienne
Elément: Euhh Eau ...
Level:

MessageSujet: Re: Un brin de diplomatie...   Jeu 31 Jan 2008 - 19:48

Dans le son qui encense, voilà Nadhir qui apparaît, un sourire dans sa direction, un salut la tête légèrement inclinée.

La venue de Merr’Aos, et le conflit qui nous opposes aux Roses.
Voilà donc la raison de cette venue, je m’en doutais, nous nous en doutions devrais-je dire.
Malheur a lui, s’il perçoit ce désaccord comme une mort éphémère, Une essence qui ne peu se régénérer, vivre face à l’affront, nous le pouvons.

Et toi Enchanteur trop averti, serais-ce la mort si la guerre doit éclater entre elles et nous ?
Une question de vie ou de mort …
Vivre dans cette perplexité n’est point torture, pour celui qui regarde dans le ciel.

Je peux comprendre sa démarche, Merr’Aos, noble Kaernos, fidèle à ce qui le fait avancer, la Paix, comment peut-il comprendre alors nos principes et nos croyances, il ne nous méprise pas pourtant, fin diplomate pour essayer de faire lutter les uns et les autres contre cette glorieuse noirceur qui envahit Melrath Zorack.

Notre Général ravale son amertume pour déployer les mots restant au fond de la gorge, il maîtrise son fiel, pour qu’il en ressorte des mots dépourvus de pique.
Et tout ceci …

Je ne suis pas certaine que le Magicien sorte de notre campement compatissant et comprenant notre démarche.

Je reste attentive à ce qui se dit, lorsque les Roses sont venues sur nos Terres, j’ai préféré ne pas les accueillir, sans doutes parce que les femmes qui ne font pas partie des Etoiles me mette mal à l’aise, la compagnie des hommes m’est bien plus fructueux …

Cependant, le vent a porté leurs paroles jusqu'à mes oreilles, et une odeur offensante accompagnait les phrases qui s’essoufflaient dans l’air.
La forêt a senti leur colère monter, leur haine se gonfler devant les Paroles du Baron.
Elles n’ont pas su trouver la réponse …

Ainsi soit-il !

« Si je peux me permettre d’intervenir, je veux clarifier ce qu’il te semble incompréhensible Merr’Aos …

Il y a eu possibilité de voir les choses autrement, néanmoins, aveuglée par leur dédain, elles n’ont pas compris, et pourtant, si elles avaient voulu, il aurait suffit de paroles moins crues que ce qu’elles nous ont servis.

Nous ne nous sommes jamais opposés à leurs vérités, nous avons toujours respecté ce en quoi elles croient, et visiblement ce ne fut pas réciproquement partagé en ce qui concerne nos préceptes.

Celle qui croit savoir qui nous sommes s’égare dans ces songes qui rongent ses certitudes, celle qui nous juge de par nos actes et paroles, ne connait rien de notre peuple, et elle ose alors venir chez nous pour soi disant nous démasquer, nous voir sous notre vrai visage ! »

Mensonges !

« Elle ne voit qu’en nous ce qu’elle veut se persuader de trouver ! »

Malheureusement pour elles, leurs fourvoiements se font réels à leurs yeux …

« Le dialogue n’arrange pas tout Magicien, seul ceux qui ne s’indiffère pas des autres peu trouver l’entente. »

Mon esprit ce fait feu à la morsure de leurs dires, juger sans connaître, n’est-ce pas la ce qu’elles veulent évincer ?
Apriorismes et fausses évidences…

Le temps sera assassins, quelques fêlures qui vont devenir meurtrissures.
Peut-être …

********************************************************************



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merr'Aos
Membre
Membre


Nombre de messages : 26
Age : 30
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Un brin de diplomatie...   Jeu 31 Jan 2008 - 22:02

Merr'Aos écouta la jeune nécromante, plein de désespoir. A la fin, une petite lueur, toutefois, surgit du néant de rancoeur qui semblait entourer Ignis. Entrapercevant une brèche, le vieux mage s'y engouffra, priant les Dieux de trouver les mots juste:

« - Je sens beaucoup de rancune dans tes mots, Ignis, et mon coeur s'en attriste... Seuls ceux qui ne sont pas indifférents aux autres peuvent trouver l'entente, dis-tu? Paroles pleines de sagesse. Êtes-vous de ceux-là, Ignis? Êtes-vous de ceux qui peuvent passer au-dessus de leur amour-propre pour s'ouvrir aux autres? Si vous êtes ces hommes et ces femmes que tu décris, alors que ne tendez-vous pas la main aux Roses, dans l'espoir de vous comprendre, plutôt que de leur tendre le glaive, dans l'espoir de les pourfendre?»

Comprendra-t-elle, comprendront-ils, que je ne cherche que la paix, et qu'aucun affront, jamais, ne méritera que le sang coule pour le laver... La paix, dans les coeurs et entre les hommes, a toujours été mise à mal par des égos blessés. Puisse-t-il en être autrement ici, puissent les étoiles guider ces hommes et ces femmes sur la voie de la lumière, plutôt que celle du sang et des larmes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ignis
Déterreuse de cadavres
Déterreuse de cadavres
avatar

Nombre de messages : 2046
Age : 38
Date d'inscription : 15/10/2007

Feuille de personnage
Classe: Nécromancienne
Elément: Euhh Eau ...
Level:

MessageSujet: Re: Un brin de diplomatie...   Ven 1 Fév 2008 - 1:24

Le verbiage de Merr’Aos est teinté de désespoir, il a écouté attentivement ce que j’avais à dire, malgré tout, il s’attriste de mes paroles.

Je ne lui demande pas d’approuver ma façon de penser, et à cet instant, je repense à la lumière rougeoyante de ses cheveux …
A la couleur pastel qui me vient en tête …

Elle, elle aurait tenté par sa lumière d’arranger les choses, elle aurait essayé de lui faire voir la lumière qui berce les Constellation, elle aurait sans doute réussi à lui faire entrevoir ce que réellement nous sommes, avec cette diplomatie qui l’accompagne, avec cette compréhension qui regorge d’elle …

Mais elle n’est pas là, elle ne s’est pas manifestée, elle ne m’a pas montré son âme.

Je regarde alors Nadhir avec des yeux emplis d’entendement.

Il sait que je ne peux être diplomate, il sait que ce qui me fais vivre c’est l’ombre, la cruauté, la mort, et le goût du sang m’est indispensable.
Je ne suis pas à même de pouvoir dissuader quiconque de vouloir la guerre.

Le bien, le mal …
Chacune de leur irisation est indispensable pour que nous puissions avancer.
L’Equilibre …

Si les Roses avaient pris le temps de connaître notre vision, il est possible qu’elles ne nous auraient pas jugé sans savoir ce que nous prônons.

Mon regard se pose à présent sur le Magicien.

« Ne t’attriste pas de mon sort Merr’Aos, ce que je suis, je l’ai choisis. La Rancune, je m’en nourris, c’est cela qui me fait cheminer, entre autre.
Ne me demandes pas à moi de passer au-dessus mon amour propre, car je n’en n’ai pas.
Nadhir a fait ce qu’il a pu pour tendre cette main, il a essayé … Mais elles n’en n’ont pas voulu. »


Aucune amertume, dans mes paroles, encore une fois de l'incompréhension, pourquoi donc alors n'ont-elles pas voulu accepter le geste?

La Paix et la lumière sont des choses bien différentes, il faut parfois passer par la nuit pour retrouver la clarté.

Je sais très bien que la Quiétude par la lumière est essentielle aux croyances du Mage.
Je respecte ses convictions, qu’importe le chemin que l’on suis étant persuadé que ce que l’on fait est honorable, le principal c’est d’arrivé à bout de cette affliction, arrivé à bout de Son propre fléau, mais il y a plusieurs chemins pour y arriver.

Je ne peux donner d’autres arguments, donc je laisse Nadhir s’expliquer, s’il en a envie.

Ma façon d’agir est autre que celle de mon général, sur bien des notions nous sommes différent, moi le trépas, et le pourpre que je sème, lui c’est autre chose, et c’est comme cela que nous parvenons à apprendre de nos opposés et ainsi nous pouvons nous enrichir.

Ainsi demeurent les Constellations fidèles à ces qu’elles voient au sein des Etoiles, dévoués à leurs allégories qui se marque tel un embrasement dans le ciel.

********************************************************************



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadhir
Roi Retraité Bougon
Roi Retraité Bougon
avatar

Nombre de messages : 7140
Age : 38
Localisation : Lusitanie
Date d'inscription : 04/09/2006

Feuille de personnage
Classe: Magicien, le meilleur!
Elément: Mister Terre
Level: 170+

MessageSujet: Re: Un brin de diplomatie...   Ven 1 Fév 2008 - 10:15

Quelques instants, Ignis qui répond à ma place, semble fourvoyer Merr'Aos, qui se reprend.

Plusieurs fois, j'aurai pu arrêter ces échanges, abuser de ma supériorité hiérarchique.
Et pourtant, les mots d'Ignis me servent aussi.

Oui, elle est bien différente de moi, ses phrases vont parfois à l'opposé des miennes, et pourtant j'en souris.

Le néophyte qui regarde les étoiles les voit toutes identiques, simples points de lumière scintillants, lointains et faiblards.

L'astronome confirmé, dont j'imaginerai facilement Merr'Aos en être l'exemple minutieux, sait qu'il en est tout autrement.
Il n'est pas deux étoiles identiques.
Elles diffèrent de taille, de couleur, de pulsation, parfois elles sont doubles ou plus variées encore.
Parfois, sous l'apparence d'une étoile, se cache toute une galaxie, source infinie de complexité renouvellée.

Tous différents, tous unis dans la diversité.

Le ciel nocturne est beau et prend sa force de tout ce non-dit stellaire, presque inatteignable... pour le profane.

Je lève la main après les dernières paroles d'Ignis.
Un geste à moité démonstratif, à moitié impératif.

Cette main, Merr'Aos.

J'ai offert cette main en signe d'entente, de compréhension, d'oubli de mon amour-propre peut-être, devant ces femelles qui ont été plus promptes à cracher leur fiel que nous de tirer notre lame.
Elles l'ont refusée, cette main, Merr'Aos.
Une main ouverte, qui attendait simplement sa contrepartie.
Pas une soumission, tel l'empereur de jadis qui présentait sa main à baiser à ses vassaux.
Une main d'égal à égal.

C'est leur dos qui s'est tourné, Merr'Aos, dis-moi donc qui est en train d'ériger son amour-propre comme un rempart?


Une pause.

Cette main est toujours tendue.
Elle n'attend qu'une personne pour la serrer.


Tant qu'elle est ouverte, ma main ne prendra pas d'arme pour les pourfendre, de serpe pour les cueillir.
Mais je suis le seul à garder la main ouverte.
Les Constellations ne s'embarrassent pas de ça, ils frapperont si l'occasion leur en est donnée.

Un sourire intérieur.
Je sais la difficulté de ta position, brave Merr'Aos, et pour ça tu as mon estime.

********************************************************************

Etoile du nadir - Génie des palpages

Made by Eyleen, mon inspiratrice et ma dessinatrice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merr'Aos
Membre
Membre


Nombre de messages : 26
Age : 30
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Un brin de diplomatie...   Ven 1 Fév 2008 - 17:46

« - Je ne m'étais pas trompé...» pensé-je... Nadhir est bien le sage que j'avais reconnu dès notre première rencontre. Mes doutes, apparus suite à cette déclaration de guerre inattendue, se sont évaporés. Mais alors, comment en sont-ils arrivés là...?

D'intérieure, ma question devient extérieure, tant elle me paraît vitale:

« - Nadhir, cela ne m'étonne pas de toi. Je n'aurai qu'une question: pourquoi Le Baron leur a-t-il donc déclaré la guerre si vite? J'ai discuté avec les Roses, et elles aussi étaient prêtes à aplanir les difficultés qui venaient de surgir entre vous, quand brusquement la guerre a été annoncée...»

Malgré cette interrogation, les deux dernières phrases du magicien ont fait renaître en moi un espoir réel. Tout n'est pas perdu. Ce sera ma dernière question, poursuivre mon périple devient urgent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeBaron
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1945
Age : 104
Date d'inscription : 05/10/2006

Feuille de personnage
Classe:
Elément:
Level:

MessageSujet: Re: Un brin de diplomatie...   Ven 1 Fév 2008 - 18:24

Cela faisait un moment que l’autour du Baron planait autour de la scène en de larges envolées circulaires quant à cet instant, il se laissa tomber en piqué, comme lorsque la proie avait été repérée.

Il s’enfonça dans le sous bois, proche de nos comparses.

A cet instant Le Baron apparut.

Bonjour Dame Ignis et Maître Nadhir.

Le vent m’a apporté votre conversation et puisque mon nom est ici cité, je me permets d’intervenir.

Bonjour Merr’Aos, quel plaisir de te revoir à nouveau dans nos modestes campements.

Tu le sais, tu es ici chez toi.

Tu te questionnes sur cette déclaration de guerre.

Je te comprends et savoir que de cela tu t’en inquiètes, relève encore l’estime que j’ai pour toi.

Tu es un être sage, Merr Aos et pour cela nous te respectons.

Je vais donc être très clair avec toi.

Cette guerre a bien été proclamée et aujourd’hui bien plus qu’hier celle-ci est d’autant plus d’actualité.

Nadhir, ici présent, représente toute la sagesse des Constellations, toutes leurs diplomaties à chercher des terrains d’entente et à aplanir les différents.

Quant à moi, Merr Aos, je guide le destin des Constellations depuis si longtemps que nul ne se souvient encore depuis quand ma lecture des astres à créer le chemin que nous suivons sans discontinuer.

Nous avons accueillis les Roses avec toute la courtoisie dont Nadhir est capable.

Leur colère a éclatée sans même chercher à comprendre, sans même chercher à nous connaître.

Le dédain a suivi les tentatives d’explications de Nadhir.

Oui, à ce moment les étoiles m’ont dictés d’intervenir et de proclamer cette guerre.

Sache qu’aujourd’hui je suis heureux de cette guerre et n’aurai de cesse que lorsque ce peuple sera rayé des terres des éléments.

Tu me trouves dur Merr Aos ? Sans pitié ? Borné sans doute ?

Pourtant il en sera ainsi.

J’étais heureux de l’arrivée des Roses en notre campement.

Mais ces roses ne sont que les atours qu’elles se donnent.

Telles des sirènes, elles charment leurs entourages pour mieux cacher le fiel de leurs paroles.

Leur campagne de dénégation de nos factions est tout bonnement la chose la plus perfide qui ne fut jamais vue depuis notre apparition sur la terre des éléments.

Leur tentative stupide de nous déshonorer aux yeux de tous fut bien la confirmation que pour toutes roses, elles n’ont que l’odeur du fumier dans lequel elles poussent.

Nos pires ennemis, les enfers et les Ombres ne s’abaissent pas, et de loin, à de tels agissements et à de telles calomnies.

Eux, nous les combattons avec honneur et nous les respectons comme eux nous respectent.

Non Merr Aos, ma décision fut bien inspirée et je ne l’a regrette à aucun moment.

Ta tentative de redresser les choses est plus qu’honorable mais inutile.

********************************************************************



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merr'Aos
Membre
Membre


Nombre de messages : 26
Age : 30
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Un brin de diplomatie...   Ven 1 Fév 2008 - 20:56

Merr'Aos hocha la tête...

« - Le pardon est une grande vertu, Le Baron... La tolérance aussi. Sans doute ont-elles mal réagi, et vous ont blessés de par leurs doutes. Sans doute aussi, une déclaration de guerre si abrupte et soudaine, alors que la situation était encore rattrapable, fut une erreur. Car, quoique tu en penses, aucune des paroles échangées ce jour-là ne méritait de voir le sang couler. Il faut s'atteler à préserver la vie au nom de sa splendeur, Le Baron, pas à la détruire au nom de l'honneur. Tout ce qui s'ensuit n'est rien d'autre qu'une cascade de réactions en chaîne, l'affrontement de deux fiertés qui s'opposent sans plus chercher à se comprendre.

Non, Le Baron, tu as tort. Ce jour-là, les étoiles se sont trompées. Laisse parler ton coeur, et il te le dira.»


Merr'Aos soupira, puis prit congé de ses hôtes d'un instant, pour repartir, l'âme en peine, vers Melrath Zorac.

Quand les hommes comprendront-ils...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merr'Aos
Membre
Membre


Nombre de messages : 26
Age : 30
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Un brin de diplomatie...   Dim 3 Fév 2008 - 14:31

Quelques jours plus tard, le cheval de Merr'Aos le laissa à nouveau devant la forêt des Constellations.

Il allait finir par la connaître aussi bien que ses hôtes, décidément! Enfin non, quand même pas.

Rapidement, il s'y enfonça, espérant rencontrer Nadhir, ou à défaut tout âme qui vive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anamaya
Gardienne des valises
Gardienne des valises
avatar

Nombre de messages : 1366
Age : 30
Date d'inscription : 17/10/2007

Feuille de personnage
Classe:
Elément:
Level:

MessageSujet: Re: Un brin de diplomatie...   Dim 3 Fév 2008 - 17:01

Une présence dans la nuit qui semble savoir où elle va. Une étoile qu'elle n'aurait pas croisé du fait de son noctambulisme? Elle s'approche lentement, curieuse, attirée par cet être comme un papillon par une flamme. L'univers dans lequel elle vivait désormais était riche à lui donner le tournis. Les évênements se précipitaient sans qu'elle ne puisse en comprendre toute la teneur, malheureusement.

Ignis, lui avait raconté, ce qui était arrivé. Des roses sauvages étaient venues, deux existences se sont rencontrées. De cette union des genre est né une guerre. C'est étrange comme situation. Anamaya en connaît le sens, elle l'a lu. Mais... les boucles des lettres ne permettent pas de ressentir la tension d'une guerre. l'impression que tout à été réalisé sans qu'on s'en aperçoive...
Qu'est ce que cela impliquait? Devait elle se battre? A cette idée son estomac lui sembla lourd, lui rappelant des souvenirs douloureux, et des poursuites à travers la ville de Melrath, par des êtres avides de souffrance...

Non elle ne comprenait pas ce monde dans lequel elle avait atterri. C'est peut être une tentative de compréhension qui la poussait à approcher de celui qu'elle voyait maintenant.

Il n'était pas une étoile. Elle l'avait entr'aperçu, sur Melrath, comme beaucoup des autres personnes peuplant les terres, sans aller à sa rencontre.

Aujourd'hui c'est lui qui venait. Alors, doucement elle s'approcha de lui.

Etoile depuis peu, elle n'allait pas fuir un inconnu sous prétexte qu'elle n'avait pas reçu autorisation pour l'accueillir. Et puis la liberté de chacun se ressentait, tant qu'elle ne bridait pas celle de tous, alors...


" Bonjour à vous voyageur, mon nom est Anamaya, quel vent bienveillant vous a guidé vers ce campement? Peut être souhaiteriez vous voir quelqu'un? "

Un salut, signe de mains qu'elle fait depuis toujours, le symbole d'Eolia lové dans l'une de ses paumes. Un fin sourire aussi. Elle ne se sent nullement menacée. Peut être est ce les bois qui s'habituent à elle...

********************************************************************



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merr'Aos
Membre
Membre


Nombre de messages : 26
Age : 30
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Un brin de diplomatie...   Lun 4 Fév 2008 - 22:39

Lorsque Merr'Aos aperçut l'ange qui s'approchait de lui, sa respiration s'arrêta un instant devant sa resplendissante beauté. Les ailes qui ornaient son dos, d'un blanc plus pur que la neige fraîche des mois d'hiver, semblaient briller d'un éclat enchanteur. Ses longs cheveux bruns tombaient en cascades bouclées le long de son visage empli de sérénité. La Perfection incarnée...

Après s'être arrêté de battre l'espace d'un battement de cils, le coeur du vieux mage repartit. Lentement, il mit un genou à terre et inclina la tête, ébloui par tant de beauté. Il porta la main droite à son coeur, en signe de son profond respect. Il se redressa alors, curieux d'entendre l'ange...

Celle-ci laissa échapper de ses lèvres une voix incroyablement douce, et chacune des paroles qu'il entendit chantait à ses oreilles d'une mélodie d'harmonie...

L'ange fit un signe de la main, et tous les sens du vieux mage comprirent la portée de ce signe au-delà des apparences. Un sourire éclaira le visage aux traits si fin, elle attendait une réponse... Merr'Aos parla, dans un souffle :


« - Je suis Merr'Aos Kaernos, et je vous remercie de vous être déplacée pour m'accueillir. Je suis indigne d'un tel privilège, mais jamais mes sens ni mon coeur n'oublieront ce qu'ils ont perçu aujourd'hui. Je recherche Nadhir, j'ai une proposition à lui faire...»

Il avait déjà aperçu Val, mais jamais un tel ange de pureté... Aucun de ses mots ne pouvaient retranscrire ne serait-ce qu'une infime partie de l'émotion qu'il ressentait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anamaya
Gardienne des valises
Gardienne des valises
avatar

Nombre de messages : 1366
Age : 30
Date d'inscription : 17/10/2007

Feuille de personnage
Classe:
Elément:
Level:

MessageSujet: Re: Un brin de diplomatie...   Mar 5 Fév 2008 - 21:07

Anamaya avait été profondément surprise lorsqu'il s'était incliné, mais n'en avait rien laissé paraître. Après tout c'était peut être une coutume locale propre à cette personne et ses compagnons? Elle hésitait néanmoins. Peut être son salut suffirait il à marquer leurs habitudes différentes et qu'il ne se formaliserait pas. Peut être s'attendait il à ce qu'elle fasse de même?

Les yeux de son interlocuteur brillaient d'un étrange feu. Puis il parla. Ses mots avaient la douceur de ceux qu'elle empruntait lorsqu'elle s'adressait à sa déesse. Elle l'entendit parler d'indignité, de privilège et cela la fit baisser la tête sur le côté, comme si cette position pouvait lui faire mieux percevoir ce qui se passait dans l'esprit de Merr'Aos. Puis il lui précisa qu'il souhaitait voir Nadhir, et elle secoua la tête.


" Je suis enchantée de vous connaître, Merr'Aos. Vous souhaitez donc voir Nadhir; je vais lui faire parvenir un message au cas où l'écho de vos pas sur la terre n'aient pas réveillé son instinct."

Son orbe se mit à scintiller sans que le moindre mot sois prononcé, comme si aucun n'était nécessaire.A terre, la jeune femme récupéra une feuille morte, d'un rouge intense. Elle joignit les mains comme pour récolter de l'eau, la feuille en son centre et une petite boule de lumière s'agita autour d'elle. Pendant qu'elle se concentrait sur ses paumes, les ailes lumineuses dans son dos semblèrent perdre de leur taille.
La lumière entre ses mains s'intensifia et pris la forme d'un petit papillon translucide, ayant pour coeur la feuille...

Celui ci agita faiblement les ailes et Anamaya remonta ses mains jusqu'à ses lèvres, lui murmurant quelques mots avec douceur. Puis elle lui souffla doucement dessus. Ce simple apport d'air donna à l'être de lumière l'impulsion nécessaire pour s'envoler. Avec un doux sourire elle le regarda s'éloigner vers celui qu'elle avait envoyé quérir.

Se tournant à nouveau, elle surprit un regard étonné de Merr'Aos. Mais pas seulement quant au papillon. Non, il semblait regarder son dos. Les membranes, maintenant, étaient parfaitement translucides et on pouvait se rendre compte que ce n'était aussi que magie. La jeune femme aperçue, ce qui dès le départ avait favorablement impressionné son interlocuteur et eut un petit sourire doux. L'illusion cessa totalement, et une petite plume blanche tomba lentement jusqu'au sol.


" Pardon je ne me rappelais plus que j'avais laissé ce sort activé... L'expérience et la maîtrise sont un travail quotidien, mais pour envoyer ce papillon j'ai besoin de bien plus d'énergie..."

Elle se tut, un peu honteuse de se laisser déborder par son goût de la découverte à cette personne qui n'était pas là pour ça. Puis avec un sourire elle se reprit

" Je n'ai pas d'ailes en réalité, je suis une prêtresse au service d'Eolia, depuis toujours...

Puis je savoir sur quoi vous souhaitez entretenir Nadhir ou cela ne concerne t-il que vos affaires privées?"

********************************************************************



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merr'Aos
Membre
Membre


Nombre de messages : 26
Age : 30
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Un brin de diplomatie...   Mar 5 Fév 2008 - 21:12

Merr'Aos fut profondément déçu... Mais baste, il était là pour autre chose.

« - Quel dommage... Je suis ici afin de lui proposer quelque chose...» dit-il, avec un clin d'oeil complice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadhir
Roi Retraité Bougon
Roi Retraité Bougon
avatar

Nombre de messages : 7140
Age : 38
Localisation : Lusitanie
Date d'inscription : 04/09/2006

Feuille de personnage
Classe: Magicien, le meilleur!
Elément: Mister Terre
Level: 170+

MessageSujet: Re: Un brin de diplomatie...   Mer 6 Fév 2008 - 10:16

Tiens, Merr'Aos.

J'avais à peine levé la tête, allongé que j'étais sur mon hamac, profitant d'un peu de repos bien mérité.

La conscience à fleur de peau, je ne pouvais m'empêcher d'écouter la forêt.

Elle vibrait d'une note particulière et bien déterminée, quand il venait, à présent.

Il doit apprécier le calme et la sérénité de cette forêt chère aux Constellations, pour y revenir tant et tant.

Je me lève, donne quelques ordres avant d'aller à sa rencontre. Je préfère aller le rencontrer l'esprit libre, sans autres préoccupations.

Avant que je ne me mette en route à travers la forêt, pourtant, un autre signe se présente.
Scintillant sous la lumière de la lune, c'est un papillon qui vient vers moi. Alors que je le laisse approcher, je remarque sa particularité. Il est mû par la magie, et c'est de la sève qui coule dans ses veines. Joli signe, il faudra que j'en félicite l'expéditrice, me dis-je.
Il se pose sur mon épaule, tel un oiseau de compagnie, et par un suave battement d'ailes, des sons aériens se forment et atteignent mon oreille. Anamaya, Mer'Aos, invitation...
Je hoche la tête, glisse ma main sous le papillon qui perd peu à peu son autonomie. Devant mes yeux, ce n'est plus qu'une feuille que j'ai en main.
Je souffle dessus, remerciement inaudible pour ce messager. La feuille s'envole, virevolte, surfe sur quelque courant ascendant, avant de rejoindre la forêt, la terre, l'humus, et participer une fois encore à la vie.

Je chasse de mon esprit les implications philosophiques de tout celà alors que j'arrive devant Merr'Aos et Anamaya, que je salue.

Salutations, Merr'Aos. Nous devrions nous aussi construire une ambassade pour les Kaernos, il me semble que tu passes presque autant de temps parmi nous que chez toi!

Merci Anamaya, pour ton message, j'espère que tous nos visiteurs pourront être aussi bien accueillis que celà. Et si Merr'Aos n'y voit pas d'inconvénient, je t'invite à rester à deviser avec nous.


Mon regard se retourne vers Merr'Aos, l'oeil curieux, le sourire amical.

********************************************************************

Etoile du nadir - Génie des palpages

Made by Eyleen, mon inspiratrice et ma dessinatrice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merr'Aos
Membre
Membre


Nombre de messages : 26
Age : 30
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Un brin de diplomatie...   Mer 6 Fév 2008 - 14:58

Cette forêt restera toujours un mystère, tant elle semble ne faire qu'un avec ses hôtes. Comme un énorme corps humain, dont chaque cellule est liée à toutes les autres par une infinité de liens plus ou moins subtils... Quel sentiment étrange cela doit être...

« - Hé hé Nadhir, ma foi votre forêt est trop belle pour la gâcher avec une ambassade. Et l'énergie qui s'en dégage est bien trop grande pour s'en priver!

Bien sûr,»
dit le mage avec un signe de tête pour Anamaya, « ce que j'ai à dire n'est nullement secret.»

A ce moment, Merr'Aos réalisa soudain l'étrange coïncidence... Ignis, puis Anamaya... A chacune de ses venues, une femme pour l'accueillir, qui restait lors de ses conversations avec Nadhir...

Chassant de son esprit ce qui n'était sans doute qu'un hasard, il reprit:

« - Nadhir, nous avons tous deux beaucoup parlé de ce qui s'est passé avec les Roses. Je vais aller droit au but. Tu m'as dis, lors de notre précédente rencontre, que ta main était toujours tendue et ne demandait qu'à être serrée. Je t'invite donc à venir dans notre humble demeure, où nous disposons d'un bureau consulaire d'une absolue neutralité. J'y ai convié également une représentante des Roses, afin que tous deux puissiez discuter dans le calme. Si ta main est toujours tendue, acceptes-tu ma proposition?»

C'est le vieil homme, cette fois, qui tend une main ouverte, suspendue dans le vide, attendant et espérant que celle de Nadhir la rejoindrait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadhir
Roi Retraité Bougon
Roi Retraité Bougon
avatar

Nombre de messages : 7140
Age : 38
Localisation : Lusitanie
Date d'inscription : 04/09/2006

Feuille de personnage
Classe: Magicien, le meilleur!
Elément: Mister Terre
Level: 170+

MessageSujet: Re: Un brin de diplomatie...   Mer 6 Fév 2008 - 18:31

Une invitation chez lui, pour parler avec les roses...
Je m'y attendais un peu à vrai dire.

Je me demandais s'il avait des espérances particulières...

Merr'Aos, j'ai tendu cette main ici, dans cette forêt qui nous est sacrée et où jamais nous ne porterons atteinte à un invité, qu'il fut ami ou ennemi.
Je considère qu'il aurait été donc aussi facile de continuer ces discussions avec les roses ici-même, si elles l'avaient voulu.


Une pause, le regardant dans les yeux.

Néanmoins, j'aurai l'honnêteté intellectuelle de ne pas refuser ce que j'ai moi-même demandé.

Ma main vient serrer la sienne.

Mais que ce soit bien clair, Merr'Aos, que je viens de bonne volonté et en toute indépendance, et qu'en aucun cas je ne peux assurer à l'avance du résultat de ces pourparlers. Tu pourras leur dire que Nadhir représentera les Constellations, au jour et à l'heure qu'elles choisiront.

Un hochement de tête.
La balle est dans leur camp.
D'ici là, j'ai besoin de repos.

********************************************************************

Etoile du nadir - Génie des palpages

Made by Eyleen, mon inspiratrice et ma dessinatrice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un brin de diplomatie...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un brin de diplomatie...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» DEMENAGEMENT DE LA DIPLOMATIE LYONNAISE-DAUPHINOISE
» Diplomatie
» Les choix strategiques et la diplomatie de Napoleon
» 17 juin - Triathlon Brin d'Amour ou Triathlon de Sens
» Diplomatie Les Grands Dossiers n°10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Constellations - TdE :: Visiteurs :: Salle de réceptions-
Sauter vers: