Constellations - TdE


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Quinarle, pile ou face

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Quinarle



Nombre de messages : 3
Age : 49
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Quinarle, pile ou face   Mer 20 Fév 2008 - 8:21

Quand j’étais petit, je suis tombé sur la tête, enfin c’est ce qu’on m’a dit, moi j’étais sûrement trop assommé pour m’en souvenir. Ou bien j’étais trop petit.
Du coup, je fais tout à l’envers.

L’endroit m’ennuie, alors je vais derrière le décor découvrir l’envers du décor, et si l’envers devient l’endroit, alors je peux me poser dans la salle et regarder le spectacle.
Mais dos à la scène, c’est pas toujours facile de suivre l’histoire. Du coup, j’en profite pour regarder les gens qui me regardent.
Je les scrute et parfois ils croient que je les applaudis, alors que c’est le spectacle que j’applaudis, mais c’est pas grave, ils sourient et même si c’est de moquerie, quelle importance, l’essentiel et dans le sourire.

J’ai su marcher avant de ramper, et j’ai ramper après avoir su lire, aujourd’hui je ne sais plus ramper, je lis un livre en commençant par la fin et je termine l’histoire en soulignant le titre du bout du doigt. Finalement, c’est pas si mal de découvrir le titre d’un livre après l’avoir lu, ça donne tout son sens à l’intrigue.
Ne me demandez jamais de vous dévoiler la chute de l’histoire, vous n’en obtiendrez que le titre.

Un temps, j’ai essayé de marcher à l’envers, mais à reculons, faut bien le dire c’est pas facile.
Mon apprentissage du marcher droit devant, fut long et laborieux. J’ai beaucoup trébuché croyant avancer, alors que je reculais et vis versa. Pas facile de rentrer dans le rang quand on veut commencer par la queue de troupe. Encore aujourd’hui, il m’arrive de mettre un talon devant l’autre ce qui me vaut quelques petits désagréments du genre « je me prends un coup sur la tête pour ne pas avoir regardé derrière moi ».

Je me plains pas. Même si c’est vrai que demander un verre vide dans un bar, le payer et boire à la bouteille, c’est pas toujours bien vu. Même si c’est vrai que quand on tient un arc, il est parfois difficile d’expliquer l’incompréhensible parcours de la flèche qui part derrière soi, ou qui part pointe en cul.

J’men fous, le regard des autres, je le vois pas, je leur tourne le dos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ignis
Déterreuse de cadavres
Déterreuse de cadavres
avatar

Nombre de messages : 2046
Age : 38
Date d'inscription : 15/10/2007

Feuille de personnage
Classe: Nécromancienne
Elément: Euhh Eau ...
Level:

MessageSujet: Re: Quinarle, pile ou face   Mer 20 Fév 2008 - 13:48

Archer déluré, que viens tu combler ?
Je t’ai vu, assembler tes mots pour qu’ils ne sonnent pas si faux.
Face au vent, ou à contre courant, tel est cette devise, l’as-tu choisis ?

Devant le décor de vie, tu n’as regardé que les artifices.
L’ombre et la lumière s’agite tel une scène modifiée de part tes croyances, et qu’elles sont elles ?
Qu’es-tu donc venu rechercher au sein de notre campement.

Tu avances de deux pas pour reculer de quatre autres, si tu as foi en ce que tu vis, l’improbable peu s’ouvrir à toi.

Pourquoi les Etoiles et les Constellations ? Elles nous observent, nous versent leurs parfums sur notre destin autant divers qu’attrayant, parfois même, grâce à elles, l’obscurité est complaisante au point de vouloir avancer.

Saurais-tu apprécier la prunelle des Etoiles ? Saurais-tu éviter la vague de passibilité ?
Beaucoup de question pour un archer accroché au spectacle et aux saltimbanques.
Tous danseurs et comédiens pour refléter un éclat d’existence.

Moi, je te regarde, et c’est ton âme qui me parle, mon attention t’es destiné alors ne détourne pas le regard, et tien toi face à moi, sans faire errer tes pas qui te conduirais à mon dos.

Maintenant que tu nous trouvé parle moi funambule de carreaux, me tournes-tu encore le dos ?

Une voix posée pour entamer le dialogue.

« Sors de tes songes Archer, que je puisse te saluer, et je suis là pour t’écouter.
Je me nomme Ignis Nécromancienne des Constellations, qu’es tu donc venu chercher en ce lieu ?

Cela fait un moment que je t’observe, tu me rappelles quelqu’un que je n’ai pas connu en chair, mais peu importe …

Revenons à nos moutons, alors, dis moi ce qui éclaire tes pensées, que je puisse t’apporter quelconques réponses, n’ait crainte si tu es venu ici sans aucune hostilité alors tu ne risques rien. »

Je lui souris pour l’encourager à parler, puis observes ses mouvements.

********************************************************************



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolokito
Etoile un jour Etoile toujours
Etoile un jour Etoile toujours
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 24
Localisation : alsace (67)
Date d'inscription : 04/11/2007

Feuille de personnage
Classe: Nécromant
Elément: Aqua
Level: 168

MessageSujet: Re: Quinarle, pile ou face   Mer 20 Fév 2008 - 16:15

Il avait enfin trouvé le chemin que le petit necromant recruteur lui avait indiquer, il l'avaiit tout de mème attendu !!

Je n'ai rie a dire, je vais me poser a coter d'Ignis et attendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeBaron
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1945
Age : 104
Date d'inscription : 05/10/2006

Feuille de personnage
Classe:
Elément:
Level:

MessageSujet: Re: Quinarle, pile ou face   Mer 20 Fév 2008 - 17:58

Trop occupé à chercher l’origine de l’odeur de vieille vinasse qui empestait depuis quelques temps la magnifique forêt que le Baron ne vit pas immédiatement qu’un étrange individu accompagnait Dame Ignis et sieur Lolokito.

Le temps de saluer ses amis que la vue du personnage se trouvant derrière eux l’intrigua plus qu’il ne voulait le laisser paraître.

Silhouette élancée relativement efféminée, une tenue des plus étranges en ces lieux, sorte de chrysalide venant de naître laissant présagé d’un être à l’esprit particulier, pour ne pas dire dérangé.

Cependant, comme pour saluer l’arrivée de cet étranger sur les terres des Constellations, le cri d’une meute de loups se fit entendre.

Si pour certains cela était signe d’effroi, aux oreilles du Baron cela était heureux présage.

Bienvenu en nos modestes contrées, noble inconnu.

Inconnu, l’es tu vraiment ?

De lointains souvenirs d’une époque faste mais révolue semblent me revenir.

Mais peut-être fais je erreur ?

********************************************************************



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quinarle



Nombre de messages : 3
Age : 49
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Quinarle, pile ou face   Jeu 21 Fév 2008 - 20:04

Ah ah, première demoiselle qui vient saluer ma modeste présence, c’est toujours plaisant, et à vous, à vous seulement, je ne tournerai pas le dos, mais si vous le permettez, je ferais un petit tour discret de votre rondeur personne, pour me positionner sur vos arrières. La vue y est bien plus intéressante en courbes et en hanches.
Pardonnez par avance, mes manières, mais je ne peux faire comme le commun des mortels et des immortels et aussi des.. etoiles ? Avez-vous remarqué, quelles aussi, préfèrent l’envers à l’endroit ?

Oui donc, vous disiez ?

Ignis…
Signi ? Je peux vous appeler ainsi ?

Ne vous en offusquez pas, c’est la faute à pas de chance, cette dernière qui me fit une bosse sur mon post-congénital crane, bosse qui fit dans l’intérieur de ma cervelle, un remue-ménage à tout va et des lors, j’ai vu des étoiles, pas les mêmes qu’ici, mais celles-ci m’ont filé un de ces vertiges ! Du coups, l’envers est une nature première pour moi.

Pour ce qui éclaire mes pensées, j’ai bien peur que hormis l’araignée qui tisse ses toiles dans le plafond de mon crane, peu de lumière y soit repérable, ou bien je l’ignore, mais peut-être saurez-vous guider mes pas dans mon intérieur encore vierge..

Joli sourire, enfin je l’imagine, vos cheveux gênent un peu, vu d’arrière.

Sieur Baron, vous interrompez mon éducation crânienne, mais c’est un honneur que de vous rencontrer enfin. Votre légendaire personne, semble faire terreur et loisir au comptoir des troquets.

Le bonjour, bien !

Permettez que je recule pour vous serrer la main ou vous saluer comme il se doit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ignis
Déterreuse de cadavres
Déterreuse de cadavres
avatar

Nombre de messages : 2046
Age : 38
Date d'inscription : 15/10/2007

Feuille de personnage
Classe: Nécromancienne
Elément: Euhh Eau ...
Level:

MessageSujet: Re: Quinarle, pile ou face   Ven 22 Fév 2008 - 17:27

Il a pas eu de chance dit-il ?
Peut-être ne devrait il pas le voir ainsi, bien étrange souvenirs qu’il doit lui rester.

Se souviendra-t-il mieux de mon séant, plutôt que de mon visage, ce ne guère déplaisant je l’avoue.

« J’espère que le spectacle en vaut le détour Rôdeur, je pourrais vous en montré davantage, cependant, d’après le regard que je sens, je n’ai pas besoin d’être dévêtue pour que vous profitiez de la vue.

Quand aux Etoiles tout dépend de comment on les observe, elles savent se montrer sous différents jours, sous d’autres obscurités. »


Signi c’est pas ce qu’il y a de plus prestigieux, cela me fait plutôt pensé à une entête de gargote, d’ailleurs,j e me demandes si j’ai pas croisé en chemin une Taverne nommée ainsi …

Je m’y suis arrêtée, j’y ai rencontrée des confrères, nous avons bu jusqu'à plus soif, et encore … ohhhh c’est vrai j’avais presque oublié , un vrai Etalon ce Nécromant …

Hum, Soit …

« Signi …Comme il vous plaira, où devrais-je dire comme vous préférez, ce n’est la qu’un menu détail.

Ainsi vous recherchez un guide, les Etoiles sont très bonnes pour ce rôle là, il est bien sûr évident que si je peux vous chaperonner quelques temps, je ne vais pas m’en plaindre, je suis persuadée que nous allons beaucoup apprendre … »


A moins qu’il ne définisse une instruction comme un dépucelage, cela risque de provoquer quelques incompréhensions, l’instruire, c’est un fait, mais seul le phonème, et l’écoute des Etoiles, des Constellations saura le faire prendre pieds.

Un peu agace de parler sans deviner ses yeux, je me retourne, et cherche son visage.

« Quel est votre Nom, si je ne m’abuse vous ne m’en avez pas fait mention, devrais-je aussi alors le retourner pour que dans mon langage je puisse l’invoquer ? »

Le Baron est resté tout proche, il est intrigué lui aussi, il lui rappelle un drôle de trublion.
En même temps, les Loups ont hurlé …
Heureux présage qu’il a pensé.

********************************************************************



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quinarle



Nombre de messages : 3
Age : 49
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Quinarle, pile ou face   Ven 29 Fév 2008 - 10:14

Mon nom est…

Argh je meurs..
Ah..
Oh..
Ah mais non, la mort n’est pas éternelle ici, on se recycle !

Et on se fait dorloter aussi, rien ne vaut un petit recyclage des artères et des rouages d’une carcasse pour se remettre le pied à l’étrier.
Ma bourse, elle a pâtie de ce contretemps, quelques pièces en moins, de l’illusion de d’existence, rien de bien important finalement.
Non, ce qui est important c’est de se recycler.
Voilà, c’est fait, je suis frais, je sens bon, la rose peut-être, je suis encore un peu étourdi et mon odorat est trahissant, mais cela va passer j’en suis certain.

Je tente mes articulations, un passage la tête en l’envers pour enfin me replonger dans mon ordinaire, le mien, fait de valeurs qui ne sont sans aucun doute pas celles de lui, là le guerrier qui m’a frappé.
Il n’a pas cherché à savoir, savoir qui je suis, savoir ce que je fais ici. Peut-être ne suis-je pas dangereux, peut-être n’ai-je pas l’importance qu’il m’a donné en me frappant si fort, que j’en ai encore un peu la tête qui tourne.
Sans sommation, trépas pour le faible qui s’imaginait qu’ici l’on pensait, ici l’on se demandait pourquoi tel ou tel acte était juste, justifié, justifiable.
Au fond, tout se justifie quand on a la foi d’une mouche sur le carreau..

En tout cas, la leçon je la retiens. J’apprends ici.
J’observe et je note, même si l’atypique est un domaine où j’existe, je sais me repositionner pour voir et prendre la mesure de ce qui est, doit être pour moi, mes valeurs auxquelles il me sera difficile de déroger.

Les étoiles sont belles et guident les pas des égarés. Ces étoiles que je cherche dans le ciel, lorsqu’un instant de nostalgie vient endormir mes rêves, chatouiller ma cervelle qui ne voit pas le mal dans votre endroit. Dans mon univers à moi, les étoiles réchauffent ces soirs là, et elles guident mon chemin lorsque par errance, je me suis égaré. Elles sont des compagnons qui brillent et qui veillent sur ma route, une valeur sure que je respecte.

Aujourd’hui, elles m’ont trahi.
J’ai perdu leur fil lorsque ce guerrier, sans plus de réflexion qu’une mouche qui cherche une issue dans sa propre ignorance, m’a frappé. Sans crier gare, sans même se présenter ; la politesse n’est pas inutile, parfois elle apporte un sourire et une excuse, un pardon.
Ceci dit, c’est sûrement sa vocation et sans doute qu’il faut la respecter, sa vocation. Sauf, si elle s’appuie sur des valeurs qui ne sont pas dans mon endroit, sauf si elles font trahir ses étoiles qui guident mon chemin et embellissent les soirs un peu tristes.

Permettez que je tire ma révérence, dos à vous toujours et malgré, et que je suive mes propres étoiles, celles en qui j’ai confiance et qui ne trahiront pas les pièges de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ignis
Déterreuse de cadavres
Déterreuse de cadavres
avatar

Nombre de messages : 2046
Age : 38
Date d'inscription : 15/10/2007

Feuille de personnage
Classe: Nécromancienne
Elément: Euhh Eau ...
Level:

MessageSujet: Re: Quinarle, pile ou face   Ven 29 Fév 2008 - 15:50

Dur est l’acceptation de ce qui nous sommes, il est difficile de comprendre nos prophéties, ce qui nous guide lorsque l’ont est encore dans la phase d’entendement.
Une recrue potentielle qui toujours le dos tourné s’évade et repart d’où il est venu, il n’est sans doutes pas fait pour lire dans nos Etoiles.

Lui préfère ses éphémères points lumineux qui au final sont les mêmes que les nôtres, cependant, il les prends pour une autre poésie.
Qu’il les écoute selon sa vision alors, il sera persuadé que nous prônons que des chimères.
Cela n’a point d’importance, qu’il trouve son chemin, qu’il défie ses craintes sous son firmament.

Qu’il en soi ainsi, sa route va l’emmener vers d’autres lieus, alors il ne repensera plus à qui l’a fait tombé sous ces coups.
Guerrier ou Sorcier, Magiciens ou Rôdeur, toutes nos Etoiles ne suivent pas le même chemin, elles écoutes tout simplement leur Utopies, comme si le vent s’initiait aux travers de leur réflexion de glaces.

Il s’est réveillé dans la Nécropole, j’en suis désolée, certainement, il ne méritait pas d’y arriver si vite, néanmoins, ce ne sera ni la premières et ni la dernières fois qu’il demandera réparation du corps vers la recycleuse.

« Les préceptes sont ce qu’ils sont, libres à certaines âmes de les enfreindre, nous ne sommes ni en guerre ni en paix avec l’Etranger qui se ballade sous aucun blason.
Libre à chaque Etoile, bonne ou mauvaise, d’interpréter l’Inconnu.

Vos Etoiles sont-elles si différentes des nôtre ? Il est difficile de le savoir, vous seul avez le pouvoir de voir ce qu’elles profèrent. »

Qu’est donc l’inconnu pour Une Etoile qui doit se méfier de toutes personnes qu’il rencontre ?
Va-t-il me saluer, va-t-il ne faire que passer, une attaque pour ma défense, mais si la défense est erronée parce que l’autre ne fait que passer.
Je frappe car il est de mon devoir de faire comme ceci, autrement je dévie de mes convictions.
Qu’en est-il ensuite de répercussion, ainsi, et toujours le même enchaînement, une escalade de heurts trop vite donnée, ou une filiation de doutes qui pousse au trépas.

Il faut choisir et vite, sans quoi le risque d’apprendre encore une fois de la Mort est imminent.
Je n’ai pas à juger de l’acte du puissant guerrier, c’est lui qui s’est recouvert de sons sang.
Mais c’est sous notre écus, sous nos croyances qu’il entreprends de faire ce que lui dicte sa petite voix venu du fond des Ages, que nul autre pourra interpréter, car lui et lui seul est capable de concevoir ce que ses susurrements lui inculques.

« Si tel est votre volonté je ne peux vous retenir contre votre gré, voguez jeune Archer, suivez votre idéal, mais ne laissez jamais votre regard délaissé les Etoiles, il serait dommage de perdre une magnificence aux milles et une faces irisées. »

Il me tourne toujours le dos, prêt à coordonner ses pas, pour reprendre sa liberté, je ne le vois presque plus, il s’évanouit peu à peu à ma vue, laissant juste derrière lui cette impression d’apparat qui demeure intangible.
Le Mirage regagne les profondeurs du bois, puis expire dans l’immensité noire de vert.

Je hoche les épaules en direction Du Baron, je lui souris malgré l’étrange sensation d’avoir perdu la face, m’en retourne ensuite, puis reprends la direction de mon habitacle.

Décidemment, je ne suis qu’une piètre Hôtesse, j’ai toujours su que l’accueil, n’étais point mon fort, j’ai essayé, je n’ai pas pu …

Demain sera un autre jour …

********************************************************************



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeBaron
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1945
Age : 104
Date d'inscription : 05/10/2006

Feuille de personnage
Classe:
Elément:
Level:

MessageSujet: Re: Quinarle, pile ou face   Ven 29 Fév 2008 - 17:03

Resté silencieux, Le baron a vu les deux êtres repartir chacun de leur côté.

La déception pour l’un d’une mort incomprise, pire d’une mort sans revendication, d’une mort abjecte aux objectifs obscurs pour sa victime.

Une mort qui ne sera ni excusée, ni justifiée.

La déception pour l’autre de ne pas avoir eu le temps ou l’occasion de convaincre, de charmer, de justifier l’injustifiable.

Pourtant un sourire éclaire le visage du vieux troll.

Ces deux là pourtant, que les astres l’en sauvegardent, il les apprécie comme étant une facette de lui-même.

Aucune rencontre n’est insignifiante.

Cette mort, le baron aurait pu l’éviter.

Alors, peut-être Quinarle aurait-il rejoint le peuple des étoiles.

Il les aurait rejoints empruntant une route erronée, faite de visions faussées de ce que sont les Constellations.

L’image qu’il en gardera restera cependant bien incomplète.

Tel est le destin des Constellations dont leurs mystères restent si profondément cachés au sein de leur temple initiatique que leur finalité restera opaque au monde extérieur.

Ainsi il a été, ainsi il est, ainsi il sera.

Ainsi le Baron désire qu’il en soit.

********************************************************************



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quinarle, pile ou face   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quinarle, pile ou face
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A pile ou face !
» [Musique] RADIO CLIP Backintoys ! Remember... (Tube n°11).
» Bienvenue dans mon armoire à Sackboy...
» Présentation tardive de Jessie
» Tournoi OCTGN 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Constellations - TdE :: Visiteurs :: Postuler au clan :: Postuler à TDE-
Sauter vers: